Vous êtes ici : Accueil / Civilisation et société / Machreq / Professions et sociétés au Moyen-Orient (XIXe-XXe siècles)

Professions et sociétés au Moyen-Orient (XIXe-XXe siècles)

Par Elisabeth Longuenesse
Publié par Narimane Abd Alrahman le 21/02/2017
Dans son parcours de chercheuse en sociologie du développement, Elisabeth Longuenesse s’est principalement intéressée aux professions porteuses d’un projet de développement social et d’une idée du progrès fondée sur la science dans un pays tel que la Syrie des années 80, mais aussi en Egypte puis en Jordanie. La figure de l’ingénieur est alors apparue comme centrale dans son questionnement, mais la présence d’organisations professionnelles de caractère corporatiste dans d’autres catégories socio-professionnelles (médecins, comptables, techniciens) lui a permis d’élargir son champ de recherche.
Invitée à l'ENS Lyon dans le cadre du séminaire Ecrire les modernités arabes, Elisabeth Longueness nous livre les questionnements qui ont jalonné son travail qui, se trouvant au carrefour entre la sociologie du développement et la sociologie politique, interroge la notion de profession ainsi que la construction d’une identité professionnelle dans un contexte socio-historique donné.
 

 

Plan de l’intervention :

- Terminologie et définitions.

- Emergence des professions modernes de la fin de l’empire Ottoman à la première moitié du 20è.

- Les ingénieurs.

- Le syndicalisme.

Pour citer cette ressource :

Elisabeth Longuenesse, "Professions et sociétés au Moyen-Orient (XIXe-XXe siècles)", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), février 2017. Consulté le 15/12/2018. URL: http://cle.ens-lyon.fr/arabe/civilisation/machreq/professions-et-societes-au-moyen-orient-xixe-xxe-siecles-