Vous êtes ici : Accueil / Civilisation et société / Forum Enseigner les mondes musulmans

Forum Enseigner les mondes musulmans

Par Jean-François Pinton, Françoise Moulin-Civil, Jean-Louis Gaulin, Gabriel Martinez-Gros : Professeur - Université Paris-Ouest Nanterre - La Défense , Lahcen Daaïf : Enseignant Chercheur - Lyon 2/CIHAM UMR 5648 , Françoise Coupat, Kmar Bendana : Chercheur - Institut supérieur d'Histoire de la Tunisie contemporaine
Publié par Narimane Abd Alrahman le 18/05/2017
Le Forum "Ensigner les mondes musulmans", qui a eu lieu les 3 et 4 novembre 2016 à l'ENS de Lyon, a été organisé par trois laboratoires lyonnais membres du groupement d'intérêt scientifique (GIS) Moyen-Orient et mondes musulmans : le CIHAM, le LARHRA et Triangle. C'est une manifestation qui implique l'ensemble de la communauté éducative, et entend prolonger dans le domaine de l'enseignement la réflexion initiée par le Livre blanc des études françaises sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans. Voici ci-dessous le programme, ainsi que les liens vers les vidéos des présentations.

Ouverture du Forum

Allocutions de :
Monsieur Jean-François Pinton, Président de l'ENS de Lyon,
Madame Françoise Moulin-Civil, Rectrice de l'académie de Lyon.
Monsieur Jean-Louis Gaulin, Directeur du CIHAM.

Première session : Récits des origines et historicités

Ateliers du Jeudi 3 novembre 2016 10h30-13h00

Conférence plénière

  • Ibn Khaldûn, historicité et origines : l'exemple des Berbères.
Gabriel Martinez-Gros, Professeur à l'Université Paris-Ouest Nanterre - La Défense.
L'intervenant nous parle du rapport des Berbères à l'Histoire à travers le prisme de la théorie d'Ibn Khaldûn.

Vidéo de l'intervention

Approche des textes et question du sacré

Présidente : Oissila Saaidia, Université Lumière, Lyon 2
Rapporteur : Pierre-Louis Reymond, Lycée du Parc, Lyon.

  • La langue du Coran entre sacralité de la lettre et sacralité du sens.

Lahcen Daaïf, Université Lyon 2, CIHAM-UMR 5648

Ecouter l'intervention

Le texte coranique est un texte pluriel, soumis à des variantes et des lectures (qirâ'ât') divergentes. La conception de la sacralité du texte a en effet varié à travers les âges et les aires linguistiques, s'ancrant, dès les premiers temps de l'islam, dans une conception polyvalente de la sacralité entre l'époque des compagnons du Prophète et celle de leurs successeurs. D'où la nécessité, pour une approche scientifique rigoureuse du texte coranique, de prendre en compte parallèlement à l'existence d'une vulgate uthmanienne majoritairement admise par la communauté des croyants, le fait que cette vulgate n'a pas résolu le problème des lectures ''excentriques''.

  • Les normes grammaticales et l’enseignement de la grammaire.

Catherine Pinon, Aix-Marseille Université IREMAM

  • La sacralité du Coran et son interprétation.

Abdennour Bidar,Inspection générale de l’éducation nationale.

  • Étude du sacré dans l’argumentation des djihadistes daechiens.

Hayame Hussein Ibrahim Amer, Université du Canal de Suez / Université de la Princesse Nourah.

Les débuts de l’islam

Présidente : Sylvie Denoix, CNRS / Orient & Méditerranée.
Rapporteur : Fédéric Imbert, Institut Français du Proche-Orient (IFPO).

  • Aux origines de l’Islam : ce que nous apprennent les graffiti arabes des VIIe et VIIIe siècles.

Frédéric Imbert, Institut Français du Proche-Orient (IFPO)

  • Le christianisme et les origines de l’islam.

Bernard Heyberger, EHESS EPHE.

  • Enseigner les débuts de l’islam en première année du parcours universitaire.La pédagogie entre science, croyances et enjeux citoyens.

Iyas Hassan, Institut Français du Proche-Orient (IFPO)

  • Un Islam, des Islam-s : la question du Maghreb médiéval.

Mehdi Ghouirgate, Université Bordeaux Montaigne.

Guerres, violences, conflictualités

Présidente : Nadine Baggioni-Lopez, Académie d’Aix-Marseille
Rapporteur : Abbès Zouache, CNRS-CIHAM

  • Islam, musulmans et violence(s) : une relation complexe.

Haoues Seniguer, Sciences Po Lyon.

  • La croisade : histoires, mémoires, enjeux.

Abbès Zouache, CNRS CIHAM UMR

  • La radicalisation : perceptions, indices et processus. Retour sur une étude socio-anthropologique menée dans huit pays du Sahel en 2015.

Réda Benkirane, CNRS / Centre Jacques Berque.

  • Enjeux et conflits dans le monde après 1989 : le cas de la Décennie noire en Algérie.

Chafik Bouzaher, Collège Simone de Beauvoir.

L’islam et les fondements du pouvoir

Président: Cyrille Aillet, Université Lyon 2 / CIHAM
Rapporteur: Makram Abbes, ENS de Lyon / Triangle.

  • Le jihadisme, à la recherche du califat perdu.

Nabil Mouline, CNRS / Centre Jacques Berque / EHESS

  • Deux manières de traduire la modernité politique en langage de l’islam : Ali Abderraziq et Mohammad Hossein Nâ’ini.

Anoush Ganjipour, Collège International de Philosophie

  • L’histoire et la tradition au service de l’innovation en politique : l’exemple des Empires berbères (Maghreb XIe-XIII siècle).

Pascal Buresi, CNRS / CIHAM / IISMM

  • Islam et État dans l’Empire ottoman.

Nicolas Michel, Institut français d’archéologie orientale (Le Caire)

La question des images en Islam

Président : Houari Touati, EHESS
Rapporteur : Bruno Nassim Aboudrar, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3.

  • Iconisme-aniconisme : la représentation figurée en question dans les trois religions monothéïstes dans le monde arabe.

Imane Moustefaï Miquel, Institut du monde arabe.

  • Portrait et caricature en l'absence d'images.

Bruno Nassim Aboudrar, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3.

  • Image et iconographie des cartes en Islam.

Sofiane Bouhdiba, Université de Tunis.

  • De " la querelle des images" en Islam.

Mahjouba Mounaïm, Lycée Belmont Capdepon, Lyon.

Deuxième session : Représentations sociales et savoirs académiques : la question de l'altérité

Ateliers du jeudi 03 novembre de 16h à 18h.

Conférence plénière

  • Pour une "Citoyenneté augmentée" : enseignement des langues vivantes et apprentissage de l'altérité.

Sophie Tardy, Inspectrice générale de l'Education nationale - Groupe langues vivantes (arabe).

L'enseignement de l'arabe en France : l'exigence d'une normalisation

Présidente : Laura Abou Haider, CUEF, UGA.
Rapporteur : Rachida Dumas, Académies de Lyon et de Grenoble.

  • Les enjeux des classes bilangues anglais/arabe au collège et du projet Langues et Cultures de la Méditerrannée.

Ghyslaine Hadouch, Collège Simone de Beauvoir.

  • L'enseignement de l'arabe dans le système scolaire français : des représentations ambivalentes.

Rachida Dumas, Académies de Lyon et de Grenoble.

Vidéo de l'intervention

Rachida Dumas dresse le constat de l’enseignement de la langue arabe dont l’épanouissement est freiné par les représentations ainsi que les préjugés présents (positifs ou négatifs) chez les différents acteurs du système éducatif français.

  • L'enseignement de l'arabe à Dijon: état des lieux et perspectives.

Sébastien Garnier, Collège Carnot.

  • Communiquer avec le monde arabe contemporain à travers une langue vivante.

Nada Yafi, Institut du monde arabe

Les mondes musulmans dans les programmes et les manuels du Second degré

Présidente : Catherine Vercueil, Académie de Lyon.
Rapporteur : Sylvia Chiffoleau, CNRS / LARHRA.

  • L'Islam médiéval en collège, un enseignement impossible?

Annliese Nef, Université Paris-Sorbonne.

  • Enseigner les mondes musulmans au collège : réflexion pluridisciplinaire sur les nouveaux programmes.

Audrey Bouvard et Blandine Valfort, Collège les Servizières.

  • Enseigner une histoire de l'Algérie colonisée.

Muriel Cohen, Lycée Maurice Utrillo, Stains, Seine- Saint- Denis.
Annick Lacroix, Université de Paris - Nanterre.

  • Enseigner une histoire locale del'Algérie : sources et enjeux.

Christine Mussard, Aix-Marseille Université / IREMAM.

L'altérité dans la classe et dans la recherche : de la contradiction au débat

Présidente : Nathalie Reveyaz, Académie de Grenoble.
Rapporteur : Michel Nesme, Académie de Lyon.

  • L'argumentation : exercices pratiques.

Rosène Charpine, Collège Henry Bordeaux.

  • La croyance dans les "miracles scientifiques" du Coran, réflexions sur quelques expériences en classe de philosophie.

Guillaume Badoual, Lycée Descartes, Rabat.

  • La communauté thèmatique H-med, pour une histoire euro-méditerranéenne.

Vincent Vilmain, CERHIO / Université du Maine.

  • Une expérience de conception de manuel bilingue d'histoire du Maroc : apports et limites.

Rita Aouad, Lycée Descartes, Rabat.

Espaces, frontières et territorialisations

Présidente : Karine Bennafla, CEDEJ, Le Caire.
Rapporteur : Aurélie Dusserre, Aix-Marseille Université / IREMAM.

  • Islam en France, islam de France : parcours sémantiques et mutations idéologiques.

Mohamed Ali Mostfa, Université catholique de Lyon.

  • Trouver sa place dans les cités, entre assignation religieuse, injonction à l'intégration et refus de citoyenneté.

Claske Dijkema, Université Grenoble Alpes.

  • La constitution de la frontière algéro-marocaine (XIX-XXe siècle).

Aurélie Dusserre, Aix-Marseille Université / IREMAM.

  • L'illusion de la séparation entre Israéliens et Palestiniens.

Cédric Parizot, Aix-Marseille Université / IREMAM.

Villes et urbanités

Présidente : Marc André, Académie de Lyon.
Rapporteur : Saïd Belguidoum, Aix-Marseille Université / IREMAM.

  • La ville dans tous ses états. Transition urbaine, mutations sociales et émergence de nouvelles urbanités.

Saïd Belguidoum, Aix-Marseille Université / IREMAM.

  • Villes arabes, cités rebelles.

Roman Stadnicki, Université de Tours.

  • Alger, ville et architecture.

Claudine Piaton, InVisu ( CNRS-INHA).

  • Gouvernance urbaine et participation citoyenne dans les villes du Moyen-Orient. (Cas des villes de Raqqa et d'Amman).

Myriam Ababsa, Institut Français du Proche-Orient (IFPO).

Troisième session : Vivre et créer dans les mondes musulmans

Ateliers du vendredi 4 novembre de 10h30 à 13h.

Conférence plénière

  • Les lieux de l'art en Islam. Une approche philosophique.

Souad Ayada, Inspectrice générale de l'Educatin nationale, groupe philosophie.

Scènes émergentes et nouveaux modes d'expression artistique

Présidente : Ilène Grange, Collectif de l'âtre.
Rapporteur : Kmar Bendana, Université de la Manouba.

  • L'adaptation théâtrale du patrimoine littéraire et artistique arabe.

Omar Fertat, Université Bordeaux Montaigne.

  • Lire "la chose publique ou l'invention de la politique" avec des étudiants tunisiens.

Kmar Bendana, Institut Supérieur d'Histoire de la Tunisie Contemporaine.
Françoise Coupat, Les plateaux France / Tunisie.

Vidéo de l'intervention

Françoise Coupat (metteure en scène) et Kmar Bendana (professeure d’histoire contemporaine) nous font le récit, à deux voix - l'oralité tenant une place dans la dramaturgie du projet - d'une expérience pédagogique et artistique en cours, à partir d'un texte « La chose publique ou l’invention de la politique » écrit par Philippe Dujardin (politologue), qui, voulant quitter le cénacle des savants, a écrit ce conte, pour ses petites filles, figure du public, des citoyens.

En prenant le langage dit "simple" du conte et sa vitalité orale, Philippe Dujardin nous fait repasser par les fondements de la démocratie, sans avoir jamais à dire le mot, les étapes de fabrication du commun, le trajet de l'écriture d'une constitution, avec l'ambition de transmettre : ennoblir la "politique", revenir au dialogue, "ranger les couteaux au vestiaire".

Son conte La chose publique ou l'invention de la politique, a fait l'objet d'un travail en 2014 - à la demande du Préfet du Rhône - entre le Théâtre des Célestins de Lyon et des professeurs de collège de Vaulx en Velin avec 6 classes de 4ème. Puis Françoise Coupat a invité 7 Tunisiens à Lyon, pour donner une lecture publique du texte.

La résonnance si forte dans les deux contextes, français et tunisien a fait démarrer un voyage du texte vers la Tunisie, en passant par l’Université de La Manouba : il serait joué en Tunisie ; il serait traduit en dialectal, afin de toucher le plus grand nombre, - commande passée à Majd Mastoura, poète et acteur. L'auteur viendrait faire des conférences, le texte serait transposé par des étudiants de cinéma de l'ISAMM (Institut Supérieur des Arts Multimédia de la Manouba).

À ce jour, cinq scénarios inspirés de ce conte du citoyen, sont en tournage. Le projet illustre un processus transfrontalier, une pratique interdisciplinaire, une implication des étudiants, sans décrets de départ.

  • Le Rap marocain : Quand la jeunesse se rebelle.

Taoufik Rached, Center for Near and Middle Eastern Studies (CNMS).

  • Une parenthèse enchantée : l'image du Musulman dans la pièce Nathan le sage de Lessing (1779).

Dominique Lurcel, Cies Passeurs de mémoires (Paris) et Parole donnée (Lyon)

Cinémas du réel : un outil pour l'enseignement

Présidente : Frédéric Abécassis, ENS de Lyon / LARHRA.
Rapporteur : Gilles Boyer, ESPE de l'Académie de Lyon.

  • Enseigner les situations révolutionnaires : le film Clash, Egypte, Mohamed Diab, 2016.

Abir Krefa, Université Lyon 2.

  • Expériences migratoires croisées en Israël : Dans un jardin je suis rentré, Avi Mograbi, 2012.

Yann Scioldo-Zücher, CNRS / Centre de recherche français à Jérusalem.

  • Homeland, Irak année zéro, de Abbas Fahdel, ou comment filmer une rupture historique.

Véronique Grandpierre, Académie de Paris et laboratoire ICT, Paris Diderot.
Chantal Verdeil, INALCO.

Chercheurs, experts et médias

Présidente : Dominique Valérian, Université Lyon 2 / CIHAM
Rapporteur : Jean Pierre Chantin, ISERL.

  • Enseigner l'Islam et les mondes mususlmans aux professionnels : quand le chercheur devient formateur.

Hala Jalloul - El Mir, IISMM / EHESS.

  • La vulgarisation scientifique dans le domaine des sciences humaines et sociales : le cas du Maroc.

Ruth Grosrichard, Sciences Po Paris.

  • Le web, objet d'histoire immédiate.

Jean-François Legrain, Aix-Marseille Université / IREMAM.

  • Comment enseigner et apprendre le conflit israélo-palestinien dans la France de 2016 ? Réflexions à partir d'une expérience universitaire aixoise.

Iris Seri-Hersh, Aix-Marseille Université / IREMAM.

Questions éthiques : les bricolages de la modernité

Président : Hocine Benkheira, EPHE.
Rapporteur : Bernard Heyberger, EPHE / EHESS.

  • Vivre ensemble justement dans un monde globalisé.

Dominique de Courcelles, CNRS / IREMAM.

  • Halal et normativités islamiques dans les diasporas musulmanes.

Florence Bergeaud-Blackler, CNRS / IREMAM.

  • Restauration scolaire, vivre ensemble et laïcité : un exemple de construction de démarche partagée.

Yves Fournel, IFE / ENS de Lyon.

  • Légalisme religieux et universalisme éthique en Islam.

Makram Abbès, ENS de Lyon.

Ecriture et modernité au Maghreb et au Moyen-Orient

Président : Rémy Madinier, CNRS / CASE.
Rapporteur : Elisabeth Vauthier, Université Lyon 3.

  • Etres de papier, personnages de chair : le corps romanesque dans la littérature arabe moderne et contemporaine.

Elisabeth Vauthier, Université Lyon 3.

  • Le roman historique chez Ğurğī Zaydān . Entre roman familial et roman national alternatif.

Zaineb Ben Lagha, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3.

  • Corps et identité dans le roman arabe contemporain.

Martina Censi, Université de Rennes 2.

 

Pour citer cette ressource :

Jean-François Pinton, Françoise Moulin-Civil, Jean-Louis Gaulin, Gabriel Martinez-Gros, Lahcen Daaïf, Françoise Coupat, Kmar Bendana, "Forum Enseigner les mondes musulmans", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), mai 2017. Consulté le 14/11/2018. URL: http://cle.ens-lyon.fr/arabe/civilisation/forum-enseigner-les-mondes-musulmans

Affiche