Accès par volet
Navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

  • icone-facebook

Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / Littérature(s) / Le rôle de la parole dans l'expérience religieuse

Le rôle de la parole dans l'expérience religieuse

Publié par Marion Coste le 20/12/2018
L'ENS de Lyon a eu le plaisir d'accueillir Claude Hagège, professeur honoraire au Collège de France, à l'occasion de la troisième ConfApéro du cycle 2018-2019.

PLU_2018_chagege_confaperos_03.mp4

Ecouter le fichier son seul

La plupart des textes sur lesquels se fondent les religions révélées de l'Occident aussi bien que les religions-philosophies de l'Orient sont, depuis déjà longtemps, des textes écrits, auxquels on peut accéder aisément. Dans les civilisations de l'oralité, en revanche, qui sont celles, en particulier de l'Afrique, de l'Amérique précolombienne, de l'Océanie et d'une grande partie de l'Asie orientale, les religions où se reflètent la plupart des cultures se sont transmises, à travers de très longues périodes, par la parole uniquement. Mais ce mode de transmission n'affecte pas la solidité du contenu ni son intégrité. Les trois religions monothéistes de l'Occident ont commencé par être, elles aussi, portées par la parole, et donc par tous les procédés qui donnent à sa profération un effet souvent puissant et à sa transmission une force et une longévité. L'écriture, venant relayer la parole, assure évidemment une diffusion beaucoup plus grande. Mais c'est la parole qui porte, même si l'on croit, à tort, qu'elle s'évanouit, les contenus religieux de base. Car la parole est consubstantielle à l'espèce, alors que l'écriture est une invention, et, en tant que telle, marquée par son caractère fortuit.

Pour citer cette ressource :

"Le rôle de la parole dans l'expérience religieuse", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), décembre 2018. Consulté le 18/09/2019. URL: http://cle.ens-lyon.fr/plurilangues/litterature/le-role-de-la-parole-dans-lexperience-religieuse