Accès direct au contenu

 
Recherche
Retour rapide vers l'accueil

Quelle(s) place(s) pour les œuvres traduites ?

Yves Chevrel
Publié le : 27 mai 2009
 Intervenant dans le cadre d'une journée d'études consacrée à la place des traductions dans une bibliothèque de recherche, Yves Chevrel se place du point de vue du lecteur d'oeuvres traduites pour aborder les trois points suivants : 1/ Qu'est-ce qui indique qu'une oeuvre traduite est une oeuvre seconde ? 2/ Comment partir en reconnaissance des oeuvres traduites ? 3/ Qu'est-ce qui justifie l'existence des oeuvres traduites ? 
Ayant décidé d'ouvrir ses collections aux œuvres traduites, la Bibliothèque interuniversitaire de Lettres et sciences humaines (BIU Lsh) de Lyon réunissait le 4 décembre 2008 à l'ENS LSH des traducteurs, éditeurs, libraires, enseignants-chercheurs et bibliothécaires pour une journée d'études consacrée à la place des traductions dans une bibliothèque de recherche.
Pour une présentation et le programme de la journée, allez sur le site de la BIU Lsh.
Nous vous proposons ici d'écouter la conférence donnée par Yves Chevrel à cette occasion.
 
 
mise à jour le 3 juin 2009
Créé le 27 mai 2009
ISSN 2107-7029
DGESCO Clé des Langues