Accès par volet
Navigation

Aller au contenu. | Aller à la navigation

  • icone-facebook

Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / Langue(s) / Le changement linguistique / Comment une langue crée et recrée sa grammaire? Perspectives historiques et comparées sur une spécificité grammaticale du français

Comment une langue crée et recrée sa grammaire? Perspectives historiques et comparées sur une spécificité grammaticale du français

Publié par carmion le 02/03/2012
Existe-t-il des langues sans grammaire ? Comment se crée la grammaire d'une langue ? Une langue peut-elle complètement changer de système grammatical au cours de son histoire ? Telles sont les questions qui sont abordées dans cette conférence.

Université de Lille 3 CNRS, UMR 8163 Savoirs Textes Langage

 Télécharger le diaporama d'Anne Carlier au format pdf

Existe-t-il des langues sans grammaire ?  Comment se crée la grammaire d'une langue ? Une langue peut-elle complètement changer de système grammatical au cours de son histoire ?  Telles sont les questions qui seront abordées dans la conférence.

Nous montrerons d'abord comment le partage entre grammaire et lexique varie d'après les langues et quelle est la diversité de marquages grammaticaux.  En retraçant ensuite l'évolution du latin au français, nous verrons que le français a en grande partie abandonné le système grammatical à flexions et a en revanche développé des petits mots comme les articles, les auxiliaires, les pronoms pour exprimer les oppositions grammaticales.  Même si toutes les langues issues du latin ont en partie connu la même évolution, le français se particularise au sein des langues romanes par le fait qu'il a poussé cette évolution beaucoup plus loin.

Pourquoi le passé simple est-il en train de tomber en désuétude, alors qu'il se maintient bien en espagnol et en italien ?  Pourquoi l'usage de on pour dire nous' se généralise-t-il à l'oral ? – Pourquoi doit-on mettre en français partout des articles, des pronoms sujets, alors que les autres langues romanes s'en passent (Fr. j'aime It. / Esp. Amo ; Fr. je lis des livres ; Esp. leo libros).  Pourquoi avons-nous en français une manière moins fleurie d'exprimer le début de l'action : nous dirons en effet en français Anne a commencé à rire, s'est mise à rire alors qu'en espagnol, on peut se jeter' à rire ou (se) briser' à rire (Esp.  Ana se echó a reír /  Ana rompió a reír).  Toutes ses questions reçoivent une réponse si on identifie la manière bien spécifique dont le français s'est recréé une grammaire.

Documents à télécharger

Pour citer cette ressource :

"Comment une langue crée et recrée sa grammaire? Perspectives historiques et comparées sur une spécificité grammaticale du français", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), mars 2012. Consulté le 23/02/2018. URL: http://cle.ens-lyon.fr/plurilangues/langue/le-changement-linguistique/comment-une-langue-cree-et-recree-sa-grammaire-perspectives-historiques-et-comparees-sur-une-specificite-grammaticale-du-francai