Vous êtes ici : Accueil / par_theme

Recherche multi-critères

Liste des résultats

Il y a 14 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Two for the Road / Voyage à deux (Stanley Donen - 1967) par Lionel Gerin, publié le 16/02/2017
Tout le monde connait le Stanley Donen de Singing in the Rain (Chantons sous la pluie, 1952), ou de On the Town (Un jour à New York, 1949), comédies musicales brillantes et hautement toniques, à revoir évidemment. On connaît moins le Stanley Donen de Charade (1963), et pas davantage celui de Two for the Road (Voyage à deux, 1967). Le film raconte une quinzaine d'années de la vie d'un couple, en l'occurence Albert Finney et Audrey Hepburn. Thème simple, banal même. Pourtant, il pose d'emblée le problème de la forme. Faut-il opter pour la linéarité et user de stratagèmes pour évoquer le passage du temps, ou bien recourir aux bons vieux flash-backs ?
type-video.png article.png
Observation, affect et point de vue : la mise en mots d'un naturaliste par Aliyah Morgenstern , publié le 15/06/2009
Cet article propose une exploration linguistique originale du "Journal of Researches" publié par Darwin au retour de son expédition sur le Beagle. Aliyah Morgenstern y met en avant les stratégies discursives déployées par Darwin pour, d'une part, mettre en mots l'inconnu auquel il avait été confronté au cours de son voyage et, d'autre part, éviter la controverse au moment d'émettre les premières hypothèses issues de ses observations.
article.png
Le récit de voyage à l’épreuve des langues : le cas des récits de voyage de Jacques Cartier (1534-1545) par Susan Baddeley, publié le 30/09/2011
Cet article analyse, à partir d'une série de textes du XVIe siècle relatant les voyages du capitaine Jacques Cartier vers le Canada, les enjeux politiques des initiatives d'exploration du Nouveau Monde à partir des années 1530, et la façon dont les traductions et éditions de ces récits de voyage, soumis à des aléas linguistiques et matériels, ont contribué à la fois à justifier ces voyages auprès de leurs commanditaires et à agir sur l'opinion publique des pays en présence.
article.png
Immigration to the United States of America: Current Challenges and Debates par Anne-Kathrin Marquardt, publié le 11/05/2017
This paper, written in April 2017, gives an overview of recent immigration to the United States and the immigrant population of America. It outlines the consequences for the demographics and politics of the country and summarises the contentious issues in the debate around immigration reform. It focuses on executive action taken since 2012, during the Obama and Trump presidencies, right up to the present day.
type-image.png article.png
John Muir (1838-1914) par Jean-Daniel Collomb , publié le 17/01/2007
Portrait d'un aventurier et intellectuel, précurseur du conservationisme et père des parcs nationaux (yosemite national park) : John Muir.
article.png
Le Voyage initiatique à travers The Brooklyn Follies par Jean-François Dreyfus, publié le 15/10/2009
Le voyage initiatique qu’accomplit Nathan Glass, le narrateur, et qu’il nous relate lui-même a posteriori, mime les grands récits épiques. L’histoire de Nathan rappelle ainsi, par certains côtés, celle d’Enée ou de Dante, même si les temps ne sont décidément plus à l’épopée. Les Dieux, le Destin et l’idée d’un monde plein ont fait aujourd’hui place à un monde du vide et de l’aléatoire. Le monde n’est plus qu’un « grand trou noir » dans lequel l’Homme cherche désespérément des réponses aux questions qu’il se pose sans fin sur son statut et son identité d’être humain. Grande est la tentation d’un nihilisme destructeur… Mais le récit de ce parcours aux innombrables péripéties nous entraîne peu à peu sur la voie d’une autre lecture du monde pour déboucher au terme du voyage sur un chant, sur un hymne à la vie et à l’individu. Le poète est là, homme parmi les hommes, qui nous invite ainsi à jeter un regard autre sur notre propre existence et sur celle d’autrui, et à transcender le monde pour faire naître ou renaître des moments d’innocence. Ici et maintenant !
article.png
John Muir's Thousand-Mile Walk to the Gulf par Jean-Daniel Collomb , publié le 22/01/2007
Lorsque John Muir entame son gigantesque voyage à pied depuis Indianapolis jusqu'à Cedar Keys, en Floride, via le Kentucky, le Tennessee et la Georgie, il n'a que 29 ans mais il est déjà habitué à de longues randonnées dans les bois. Son goût de la liberté et son attrait pour les sciences naturelles l'ont en effet amené à parcourir l'arrière-pays de son Dunbar natal en Ecosse, les bois du Wisconsin de son adolescence ainsi que les denses forêts canadiennes. Pourtant, c'est un accident du travail, survenu en mars 1867 dans la fabrique de pièces détachées où il s'est révélé être un contremaître hors pair, qui l'incite à assouvir ce rêve de liberté intégrale. John Muir perd la vue pendant deux mois et se promet sur son lit malade qu'il s'échappera de l'univers mécanique où il s'est enfermé si la vue lui est rendue.
article.png
Katherine Mansfield’s Short Stories: An Introduction par Emilie Walezak , publié le 28/06/2011
Katherine Mansfield wrote short stories exclusively and produced a large body of work though she died quite young from tuberculosis when she was 30. She is one the best representatives of modernist short story writing. Virginia Woolf herself admitted to Mansfield that she was jealous of her writing: "and then Morgan Foster said the Prelude and The Voyage Out were the best novels of their time, and I said damn Katherine! Why can't I be the only woman who knows how to write?"
article.png
Dossier - The Brooklyn Follies (Paul Auster) par Jocelyn Dupont, publié le 11/02/2009
Ce dossier comporte les ressources suivantes : 1. Paul Auster: A General Introduction / 2. Paul Auster - Bibliographical resources / 3. The "mechanics of reality": Paul Auster speaks about his work and inspiration / 4. A reading of The Brooklyn Follies through the lens of autofiction / 5. All the World’s a Folly : Theatricality and Intertextuality in Paul Auster’s The Brooklyn Follies / 6. Le Voyage initiatique à travers The Brooklyn Follies / 7. The spoken word and the written word in Paul Auster’s The Brooklyn Follies / 8. « X marks the spot » ou la question de l'identité dans The Brooklyn Follies de Paul Auster
dossier.png
Heaven's Gate / La porte du paradis (Michael Cimino -1980) par Lionel Gerin, publié le 12/12/2014
1978. Deer Hunter / Voyage au bout de l'enfer. Bien qu'avare du mot, je l'ose ici: chef d'œuvre absolu. N'en déplaise aux détracteurs, à ceux qui y voient, à grand tort, un film (de plus) sur le Vietnam. Deer Hunter est un immense film, profondément américain. Faut-il être aveugle pour y lire un message impérialiste, malgré cette dernière scène poignante, si souvent incomprise. Chef d'oeuvre, donc. Presque trois ans plus tard, sort Heaven's Gate, le plus grand désastre financier du cinéma américain, mais qu'importe! Combien de tableaux Van Gogh a-t-il vendu? Combien d'exemplaires Rimbaud a-t-il écoulé?
type-video.png article.png
Sepia par Eleanor Bryce, publié le 20/03/2012
Sépia est une BD de Nicolas Brachet et Alexis Segarra traduite en anglais par Eleanor Bryce, lectrice à l’ENS de Lyon. Découvrez le voyage sous-marin de Masahiro Mori, calligraphe à la recherche de l’encre parfaite. A l’heure où l’écrit est souvent dissocié de son scripteur et de son support original par les rebonds d’internet, le coup de crayon d'Alexis Segarra nous laisse entrevoir l’amour du papier et de l’encre, l’écriture comme forme artistique. De très belles planches qui seront bientôt accessibles en italien, espagnol, allemand et arabe sur La Clé des langues...
type-image.png article.png simulation.png
Immigration to the United States of America - Glossary par Anne-Kathrin Marquardt, publié le 04/05/2017
This glossary comes with the paper “Immigration to the United States of America: current challenges and debates”, which was written in April 2017. An asterisk (*) refers to an entry in the glossary.
texte.png bibliographie.png
Gulliver's Travels (Jonathan Swift) par ENS Lyon La Clé des Langues, publié le 21/11/2014
Travel books were very fashionable in the eighteenth century. Real travelers sometimes included elements of fiction in their accounts of their wanderings to make them sound more exotic and interesting. In Gulliver's Travels, Jonathan Swift makes fun of this literary genre by introducing a fictitious traveler, Gulliver, who tells us about his encounters with strange creatures and countries. Gulliver's first person narrative is introduced by a fake publisher's note which is also written in the first person...
type-image.png exercice.png texte.png
De Sholem Aleichem à Charlie Chaplin, de Menahem Mendl au personnage de Charlot… par Morgane Jourdren, publié le 19/11/2009
Quel rapport peut-il bien y avoir entre Chaplin, père de Charlot et Sholem Aleikhem, écrivain yiddish mort au début du vingtième siècle ? A priori aucun, si ce n’est que ce dernier appréciait tout particulièrement les films du cinéaste. Pourtant, une lecture plus approfondie des pages écrites par Sholem Aleikhem où ces infatigables voyageurs que sont Menahem Mendl et Motl partent à la découverte de l’Amérique, nous permet de mieux comprendre ce que pouvait éprouver l’écrivain devant le spectacle du petit homme chaplinien aux prises avec un Nouveau-Monde qui lui est étranger.
article.png