Vous êtes ici : Accueil / Moteur de recherche

Recherche multi-critères

Liste des résultats

Il y a 30 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Entretien avec deux romanciers libanais : Nizar Dandache et Nirmine al-Khansaa par Nizar Dandache, Nirmine al-Khansaa, publié le 28/01/2011
A l'occasion du salon du livre arabe de Beyrouth, entretien en arabe avec les deux auteurs Nizar Dandache et Nirmine al-Khansa autour de leur dernier roman : Le journal d’Adam et d’Eve. Dans une langue très contemporaine, les deux romanciers libanais écrivent le journal de ce qui est supposé être nos ancêtres : Adam et Eve. Le roman est émaillé des nombreuses références : la mythologie mésopotamienne, la bible, le Coran, le roman philosophique d'Ibn Tufayl ou encore le roman célèbre de Daniel Defoe « Robinson Crusoé ».
son.png
Le roman syrien au ton féminin par Samar Yazbek, publié le 10/09/2009
Connue pour son audace, la romancière et journaliste syrienne, Samar Yazbek, aborde dans ses romans tous les sujets de la société syrienne. De l'homosexualité féminine à l'histoire politique moderne de la Syrie, aucun tabou n'effraie la jeune romancière ascendante. Dans une interview en langue arabe, elle explique ses choix thématiques et linguistiques.
type-video.png conference.png
L'avenir du roman arabe par Hayfa Bitar, publié le 04/04/2011
La romancière syrienne, Hayfa Bitar, rédige un compte rendu du "Forum international de la créativité romancière arabe" qui s'est tenu au Caire, au mois de décembre 2010. Dans sa cinquième édition, le Forum exprime les inquiétudes des intellectuels et romanciers arabes sur l'avenir du roman arabe à l'ère de la mondialisation et de la révolution informatique.
article.png telechargement.png
Samar Yazbek aux Assises Internationales Roman par Samar Yazbek, publié le 22/09/2016
A l'occasion de sa présence aux Assises Internationales du Roman , nous avons eu l'occasion de rencontrer la romancière syrienne Samar Yazbek. Dans cette interview qu'elle nous a accordée, l'auteur nous présente son dernier ouvrage Les portes du néant, paru aux édition Stock. Elle aborde aussi, avec beaucoup de sensibilité et de finesse, la tragédie que vit son peuple ainsi que l'impact que cela a eu sur son parcours d'écrivain et les répercussions que cela aura sur sa production à venir.
type-video.png entretien.png
Mon expérience de l'écriture romanesque par Haifa Bitar, publié le 08/06/2010
Médecin ophtalmologue de profession, Haifa Bitar a écrit un certain nombre de nouvelles et de romans dont la femme constitue le thème principal. Elle est surtout connue par son roman "Le journal d'une femme divorcée" dans lequel elle présente la position de l'Eglise orthodoxe sur la question du divorce.
type-video.png conference.png
Au delà de l'exil. Rencontre avec Inaam Kachachi par Imane Boulkroun, Inaam Kachachi, publié le 22/06/2017
Inaam Kachachi parle de son roman et de son choix particulier du le titre en arabe ainsi que de la situation des migrants irakiens de leurs enfants en France, et des problèmes d'intégration qu'ils pouvaient rencontrer dans leurs différents pays d'accueil. L’auteur nous a décrit avec beaucoup de sensibilité et d’émotions, l'Iraq d'avant-guerre, un pays où cohabitaient pacifiquement plusieurs ethnies et religions. Nous l’avons également interrogée sur son style d'écriture et sur ce qu'elle pense de la traduction française.
type-video.png entretien.png
Atelier N°2a : L'inattendu dans l'écriture littéraire par ENS Lyon La Clé des Langues, publié le 31/01/2014
Page d'accueil du deuxième atelier du colloque "L'inattendu dans l'écriture littéraire", permettant d'accéder aux six interventions : 1. Dicible / indicible en lien avec les tentatives de coups d'Etat ratés au Maroc / 2. Les prémices d'un "printemps" : la fonction augurale de la littérature carcérale / 3. Le printemps arabe du texte romanesque / 4. Voyage littéraire dans un inattendu poético-politique / 5. Histoire occultée, histoire assumée : les paradoxes de la révolution tunisienne et l'émergence de l'individu et d'une nouvelle expression artistique / 6. Le désordre du texte
dossier.png conference.png
Entretien avec Hassan Dâoûd par Hassan Dâoûd, publié le 16/01/2008
Entretien avec l'auteur libanais sur son rapport à la langue et à ses personnages romanesques. Hassan Dâoûd est d'abord journaliste avant de devenir écrivain. Ses romans sont, pour la plupart, d'inspiration autobiographique, comme "L'immeuble de Mathilde", "Des jours en trop" ou "Les poupées du quartier al-Bayyâdh".
son.png telechargement.png
Baïbars lu par le dernier conteur de Damas par , publié le 16/11/2009
Au coeur du vieux Damas, en Syrie, dans le célèbre café "al-Nofara", le dernier conteur populaire de Damas lit, chaque jour au coucher du soleil, un épisode du roman populaire Baïbars : extrait filmé d'une de ces lectures.
type-video.png
Baïbars, le mamelouk qui devint sultan par Marcel Bozonnet , publié le 02/02/2010
Marcel Bozonnet met en scène un monument de la culture populaire orale : le roman de Baïbars. L'adaptation parcourt l'oeuvre et conserve ses épisodes marquants. Le spectacle est joué à part égale en français et en arabe. C'est là l'une des originalités majeures de cette mise en scène. La troupe est constituée d’artistes de France, de Syrie, du Liban, et de Tunisie. Marcel Bozonnet, dans cet entretien, explique ses choix et motivations.
type-video.png
Mansour El Souwaim - allocution en arabe par Mansour El Souwaim, Narimane Abd Alrahman, publié le 05/01/2017
Lors des Assises Internationales du Roman, nous avons eu l'occasion de rencontrer l'auteur soudanais Mansour El Souwaim qui y présentait son dernier roman Souvenirs d'un enfant des rues, dont la traduction française est parue aux éditions Phébus en janvier 2012. Voici le texte inédit de son allocution lors des AIR.
article.png
Lecture d'un passage de La Coquille par Moustafa Khalifé par Moustafa Khalifé, Narimane Abd Alrahman, publié le 12/01/2017
Une prison dans le désert syrien. Les prisonniers sont emmitouflés dans tout ce qui peut leur servir de protection contre le sable qui envahit tout. Au dehors, une tempête de sable. Soudain, une page de journal vient se coller aux barreaux de la lucarne de la cellule, bouleversant la monotonie de la vie carcérale de ces prisonniers. Tel est le passage qu'a choisi de nous lire Moustafa Khalifé, auteur du livre La Coquille.
son.png article.png
Pour lire Alawiyya Sobh : lexique pour comprendre les termes levantins du roman par Georges Bohas, Salam Diab-Duranton, publié le 17/03/2011
Le roman "Mariyam al hakâyâ" de 'Alawiyya Sobh que comporte le programme d'agrégation inclut un grand nombre de termes levantins qui posent problème aux étudiants d’origine maghrébine. Il nous a paru bon de leur faciliter la tâche en rédigeant ce petit lexique. Nous avons demandé à un de ces étudiants de surligner dans le texte les expressions et mots étrangers à son dialecte, et qui lui posaient des problèmes de compréhension. Nous en donnons une traduction. Ce lexique est donc « empirique » et approprié au roman traité ; certains mots peuvent revêtir d'autres acceptions dans d'autres contextes. Nous ne mentionnons pas les mots qui se trouvent dans le H. Wehr (ex : sankari, kabas, etc.)
article.png telechargement.png
في سرير الإيرلنديّ الميّت par Inaam Kachachi, publié le 13/11/2017
أعرف الآن أنني يمكن أن أحتمل السجن الإنفرادي، بعزلته وشظفه، إذا واصلت الصمود وأنهيت محكوميتي المُقرّرة لي في هذه الخلوة الأدبية.
article.png
Dans le lit de l’Irlandais mort par Inaam Kachachi, publié le 13/11/2017
Texte produit lors des AIR, traduit de l'arabe par : Mohammad Al Saadi. "Je sais, à présent, que je pourrai supporter la cellule individuelle et ce qu’elle implique de solitude et frugalité si je persévère et vais jusqu’au bout de cette peine de réclusion littéraire."
article.png
الاستعادة - Reconstitution par Ali Bader, Narimane Abd Alrahman, publié le 12/01/2017
Le cinéma a donné la preuve de sa puissance pour mettre en scène des pans de l’histoire, à grands frais de décors et d’inventivité. Mais quelle est la démarche spécifique de l’écrivain ? Au prix de quelles recherches historiques, et par quels moyens peut-il donner à voir la coloration particulière d’une époque passée ? Faut-il s’en tenir aux données établies ou privilégier la vraisemblance ? Quelle place pour le savoir attesté, quelle place pour l’hypothèse et l’imaginaire ?
article.png
السد par Mohamed Alwane, publié le 05/07/2015
Le "mot clé" qui a inspiré à l'auteur ce texte dont vous trouverez la traduction dans le Lexique Nomade de cette 9ème édition des AIR.
article.png
Désir - رغبة par Ali Bader, Narimane Abd Alrahman, publié le 12/01/2017
Mot clé de l'auteur lors des Assises internationales du roman.
article.png
Rencontre avec Mansour El Souwaim par Mansour El Souwaim, Narimane Abd Alrahman, publié le 05/01/2017
Lors des Assises Internationales du Roman, nous avons eu l'occasion de rencontrer l'auteur soudanais Mansour El Souwaim qui y présentait son dernier roman Souvenirs d'un enfant des rues, dont la traduction française est parue aux éditions Phébus en janvier 2012.
texte.png entretien.png
Entretien avec Mathias Enard par Mathias Enard, Narimane Abd Alrahman, publié le 05/01/2017
À l'occasion des Assises Internationales du Roman, nous avons pu rencontrer Mathias Enard, lauréat du prix Goncourt 2015 pour son roman Boussole, paru aux éditions Actes Sud. Dans la première partie de notre interview, l'auteur a bien voulu revêtir à nouveau son vêtement d'arabophone pour répondre à notre curiosité concernant son parcours d'arabisant et sa première rencontre avec la langue arabe.
type-video.png texte.png entretien.png
Entretien avec Houda Barakat par Houda Barakat, Narimane Abd Alrahman, publié le 05/01/2017
Lors de la 7ème édition des Assises Internationales du Roman, nous avons eu l'occasion de rencontrer l'auteur Hoda Barakat qui nous a parlé de son dernier roman Le royaume de cette terre (éditions Actes Sud, 2012). A travers cet entretien, nous avons pu aborder avec l'auteure des questions aussi vastes que variées allant de la définition du soi par l'individu confronté à l'autre, "l'étranger", au sentiment de l'inévitabilité du cheminement du liban vers la guerre civile.
type-video.png entretien.png
Condamnés à l'exil en désespoir de cause par Imane Boulkroun, publié le 22/06/2017
Le réel exil commence lorsque le présent est confisqué, quand on est condamné à rêver du temps d'avant et attendre l'avenir. Dispersés est un roman qui traite avec mélancolie, le sort d'une famille chrétienne irakienne, dont les membres ont été contraints de quitter leur pays, frappé par la malédiction de la guerre et devenu inhabitable.
article.png
Entretien avec Ali Bader. Lorsque deux auteurs se rencontrent, de quoi parlent-ils? par Ali Bader, Narimane Abd Alrahman, publié le 12/01/2017
A l’occasion des Assises Internationales du Roman, nous avons eu l’occasion de réunir deux romanciers arabes, le premier, Ali Bader, invité des AIR, est un jeune auteur iraquien au parcours atypique, exilé à Bruxelles. Le second Moustafa Khalifé, auteur de La Coquille, éd. Actes Sud, est un ancien prisonnier politique syrien, exilé en France depuis le début de la révolution.
type-video.png entretien.png
Que peut la littérature? Entrtien avec B. Sansal par Tourya Fili Tullon, Narrimane Abd Alrahman, publié le 05/01/2017
Lors des Assises Internationales du Roman, nous avons voulu interroger l'écrivain algérien de langue française B. Sansal sur la littérature et sa capacité à créer du lien entre les peuples. Nous vous laissons découvrir le point de vue de l'auteur sur la question.
type-video.png article.png entretien.png
Entretien avec la romancière libanaise Hanan el-Cheikh par Hanan el-Cheikh, publié le 28/06/2011
Dans le cadre des Assises internationales du roman organisées par la Villa Gillet à Lyon, Hanan el-Cheikh parle, dans un entretien en arabe, de l'influence sur ses écrits romanesques des différentes sociétés dans lesquelles elle a vécu, de sa manière de parler de la femme, sujet central de ses romans, ainsi que de ses choix linguistiques.
type-video.png
Alawiyya Sobh, interview de l'auteure par Alawiyya Sobh, publié le 22/01/2008
Alawiyya Sobh est l'auteure du très célèbre roman "Mariam al Hakâyâ" ou "Mariam ou le passé décomposé". Dans le cadre des Belles Etrangères, Alawiyya Sobh accorde cet entretien en langue arabe où elle se présente et parle de sa manière d'écrire et de ses choix linguistiques
type-video.png telechargement.png
L'islam politique décortiqué par un romancier (La Barbe) et un politiste. Partie 1. par Omar Benlaala, publié le 13/12/2015
Le séminaire interdisciplinaire de l'ENS-Lyon, Ecrire les modernités arabes, nous propose ici de confronter deux visions de l'islam politique : l'une intimiste, basée sur une expérience vécue dont nous fait part le romancier Omar Benlaala, et celle d'un chercheur politiste, Haoues Seniguer. Partie 1 : la vision d'un romancier : revenant sur son parcourt d'ancien "barbu", Omar Banlaala, auteur du roman La Barbe, éd. Seuil, coll. Raconter la vie, 2015, nous donne sa vision de l'islam politique.
type-video.png conference.png
Le printemps arabe du texte romanesque par Assia Belhabib, Narimane Abd Alrahman, publié le 16/02/2017
La production romanesque de ces dernières années aborde de plus en plus les sujets qui agitent les sociétés arabes : la liberté politique, la révolution sexuelle, les droits des femmes, la religion, l’intégrisme, les effets oppressants de la tradition, de la famille et des préjugés. Le roman est-il pour quelque chose dans le mouvement pour la liberté et le changement ? L’a-t-il devancé ? est-il un facteur d’avant-garde de ce qu’on appelle désormais le printemps arabe ou la révolution du jasmin ? En tout état de cause, il semblerait que s’il n’a eu de cesse de l’annoncer, il continue de l’accompagner. Et la concomitance de la fiction qui s’écrit au rythme de l’actualité, est un phénomène inédit qui souligne l’importance d’une conjoncture qui inquiète, du moins qui intrigue et qui gagne les rives libres de la pensée des écrivains.
type-video.png conference.png
L'islam politique décortiqué par un romancier (La Barbe) et un politiste. Partie 2. par Haoues Seniguer, publié le 13/11/2017
Le séminaire interdisciplinaire de l'ENS-Lyon, Ecrire les modernités arabes, nous propose ici de confronter deux visions de l'islam politique : l'une intimiste, basée sur une expérience vécue dont nous fait part le romancier Omar Benlaala, et celle d'un chercheur politiste, Haoues Seniguer. Partie 2 : La vision d'un politiste : Haoues Seniguer. L'auteur du Petit précis d'islamisme : des hommes, des textes, et des idées, éd. L'Harmattan, 2013, revient sur le sujet de son ouvrage afin de nous donner une vision du processus de développement de l'islamisme depuis son apparition dans les années 1930.
type-video.png conference.png
Rencontre avec l'auteur Mohammed Alwan par Mohamed Alwane, publié le 05/07/2015
Interview de l'auteur autour de son livre Le Castor.
type-video.png entretien.png