Vous êtes ici : Accueil / Moteur de recherche

Recherche multi-critères

Liste des résultats

Il y a 44 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Ping Pang Qiu d'Angélica Liddell par Marie Du Crest, publié le 15/01/2014
Angélica Liddell dans ce texte politique et poétique travaille sur le foisonnement des genres : le théâtre, le théâtre dans le théâtre, l’autobiographie, l’interrogatoire, l’entretien, la comédie musicale, l’opéra. Les langues aussi se multiplient, l’espagnol traduit ici en français, l’italien et le mandarin. La souffrance de la Chine ne peut sans doute être dite qu’à travers ces échanges rapides comme ceux de deux joueurs de ping-pong véloces.
article.png
Printemps barbare par Caroline Bojarski, publié le 08/11/2012
Grâce à ce premier roman, Hector Tobar (journaliste américain d'origine guatémaltèque) s'est fait une place parmi les grands écrivains nord-américains actuels. À travers l'histoire apparemment banale d'une employée mexicaine, il dépeint la Californie d'aujourd'hui en se penchant sur l'immigration mexicaine, la justice américaine, l'engagement politique ou encore les médias de masse. Le tableau dressé n'est pas cynique, ironique ou accusateur, car la polyphonie est maîtresse du roman. Avec ses quatre cent pages, ce roman en impose, impressionne, mais il abrite en réalité une grande histoire, une extraordinaire aventure, car les personnages y sont nombreux et charismatiques. Araceli s'impose comme une grande figure dont la destinée n'était pas toute tracée et qui, finalement, prend petit à petit l'étoffe d'une héroïne des temps modernes.
monographie.png
La Politique de Sécurité Démocratique, pilier et principal héritage de l’ère Uribe par Julie Pontvianne, publié le 30/01/2017
Le but de cet article est d’analyser la Politique de Sécurité Démocratique, véritable pierre angulaire des deux mandats du président Álvaro Uribe Vélez de 2002 à 2010 et d’en dresser un bilan synthétique afin de comprendre la transformation du conflit colombien et de ses rapports de force.
article.png
Juan Carlos de Borbón y su imagen pública par Bruno Rogero, publié le 08/09/2013
Juan Carlos de Borbón et son image publique.
article.png
Dossier 15-M - Los indignados par Bruno Rogero, publié le 24/08/2013
Ninguno de los detenidos el 15 de mayo fue enviado a prisión preventiva, por lo que todos fueron puestos en libertad en las 72 horas siguientes a su detención. En cambio, la gestión de la acampada, convertida en una pequeña ciudad dentro de la ciudad, era la ocasión de poner en práctica las ideas que se pudieran llegar a acordar, de modo que lo que había empezado como un medio al servicio de un fin a corto plazo –visibilizar aquellas detenciones y reivindicar la puesta en libertad de los concernidos– se convertía en un experimento sociopolítico con varias decenas de miles de participantes que habría de durar varias semanas.
article.png
Novelas y cicatrices par Juan Gabriel Vásquez, publié le 14/06/2012
Las palabras de nuestros muertos hablan con más precisión que nosotros, quizá porque en ellas está el tiempo, quizá porque son palabras con experiencia o cuyo sentido ha sido modificado por la experiencia. Las que yo tengo en mente ahora aparecen en el capítulo XXIII de La cartuja de Parma; las he citado varias veces, y me temo que no he sido el único...
article.png
Golpe de estado chileno : historia y cine par Anne-Marie Molin, publié le 14/05/2011
La historia que Chile conoció entre los años 50 y los años 90 es tan apasionante como conmovedora. El cambio de perspectiva social que el país y América Latina en general conocieron a principios de los 60, así como las nuevas preocupaciones de los artistas, motivados por la revolución cubana, dieron un nuevo aliento a todas las artes en general y al cine chileno en particular. La situación política, económica y social chilena de los años 70 no dejaba de alimentar la calidad y los temas del cine nacional que se expresaba sobre todo a través del género documental.
dossier.png
Pedro Mairal - Poemas par Pedro Mairal, publié le 11/05/2010
Trois poèmes extraits du recueil "Consumidor final" de Pedro Mairal, ainsi que leurs traductions en français.
texte.png
Pedro Mairal par Julia Azaretto, publié le 10/05/2010
Consumidor final est le deuxième ouvrage de poésie de Pedro Mairal, publié après la crise politico-économique de 2001. L'ouvrage rassemble deux livres de poésie : Todos los días (Tous les jours, écrit entre 1997-1999), et Consumidor final (Consommateur final : celui qui ne déduit pas la TVA, écrit entre 2000-2002). C'est dans cet ouvrage que Pedro Mairal trouve une forme pertinente pour évoquer, avec un ton désabusé et drôle, les péripéties économiques, sociales et politiques de la société argentine post-crise.
article.png
A la recherche du réel : l’écriture de la contradiction dans El lado frío de la almohada de Belén Gopegui par Anne-Laure Bonvalot, publié le 13/01/2010
Article "A la recherche du réel : l’écriture de la contradiction dans El lado frío de la almohada de Belén Gopegui" d'Anne-Laure Bonvalot.
article.png
La démocratie mexicaine en terres indiennes - Introduction par David Recondo, publié le 29/09/2009
Introduction de l'ouvrage "La démocratie mexicaine en terres indiennes", de David Recondo.
article.png
Entrevista a Juan Villoro par Rosana Ricárdez, publié le 21/04/2009
El novelista, ensayista y cuentista Juan Villoro (México, DF, 1956) recibió, el pasado 19 de febrero, el Premio Internacional de Periodismo Vázquez Montalbán en la categoría de periodismo deportivo, por su libro Dios es redondo (Planeta 2006) y por su trayectoria en el género. El premio fue otorgado por la Fundación F.C. Barcelona y el Colegio de Periodistas de Cataluña. De manera emblemática, el miércoles 21, le fue entregado el reconocimiento por parte del F.C. Barcelona durante el juego Liverpool contra Barcelona, en España. La siguiente es una entrevista con el escritor, respecto al premio, a la nueva publicación Funerales preventivos y a la política cultural en México.
article.png
Yo el supremo, una poética de la seducción par Fernando Moreno, publié le 18/11/2008
Publicado en 1974, el mismo año que El recurso del método de Alejo Carpentier y precediendo en algunos meses a El otoño del patriarca de Gabriel García Márquez, el texto de Augusto Roa Bastos pasó, en un primer momento, a integrar el vasto dominio de las denominadas nuevas novelas históricas y también el de las llamadas novelas de la dictadura, configurando además, junto con las novelas recién citadas, una suerte de tríada de excelencia sobre aquella temática y en particular sobre la figura ficcionalizada de un dictador latinoamericano. Todo lo cual dio pábulo, además, para toda suerte de comentarios críticos comparativos, cuya síntesis enunciativa se encuentra en el conocido artículo de Mario Benedetti, El recurso del supremo patriarca.
article.png
Conversion des lieux de culte à Tolède par Mathilde Baron, publié le 30/06/2008
Ce dossier comprend quatre articles sur la conversion des lieux de culte à Tolède.
dossier.png
Gabriel García Márquez a favor del Sandinismo y contra Estados Unidos par Osbaldo Amauri Gallegos de Dios, publié le 19/10/2018
En este artículo se analizan las diferentes posturas del escritor colombiano frente al Sandinismo en Nicaragua y sus críticas al país norteamericano. Así, se puede hablar de un militante que utilizó su periodismo para respaldar este movimiento, lo que lo relaciona con la figura del intelectual latinoamericano comprometido de los años sesenta.
article.png
Crisis en Venezuela par Elodie Pietriga, publié le 07/09/2016
Sélection de ressources pour comprendre la crise au Vénézuela : articles, vidéos, émissions de radio.
article.png
No, de Pablo Larraín par Élodie Pietriga, publié le 18/09/2015
Présentation du film "No" de Pablo Larraín.
article.png
La sirvienta y el luchador par Laura Sillero, publié le 24/06/2013
Muchos factores se confunden, muchas historias tienen lugar, dejando ver la riqueza de la pluma de un autor que conoce sus temas y sus personajes a la perfección, que no tiene miedo de hablar de lo más cruel de una manera directa, inteligente e igualmente rápida. Cualquier situación cambia de repente, los cambios de perspectivas en la manera de contar la historia le añaden interés, porque conocemos todo lo que pasa, todo parece justificado y al mismo tiempo nos sorprende. Horacio Castellanos Moya consigue con su última novela captar toda la atención del lector, ya que contiene todos los ingredientes necesarios para una lectura interesante y cautivante.
monographie.png
Malgré tout, contes à voix basse des prisons d'Argentine par Caroline Bojarski, publié le 21/12/2012
Fiche de lecture du roman "Malgré tout, contes à voix basse des prisons d'Argentine" de l'auteur franco-argentin Miguel Benasayag.
monographie.png
Apuntes sobre dos novelas chilenas: Formas de volver a casa de Alejandro Zambra y La deuda de Rafael Gumucio par Martin Lombardo, publié le 09/11/2012
En las dos novelas aquí trabajadas, se aborda la forma en que se define y se construye la sociedad chilena en las décadas de los ochenta y noventa -las relaciones de poder, sus puntos oscuros y reprimidos, lo visible y lo invisible, sus barrios y las implicaciones que supone provenir de esos barrios, las formas de identificación y de reificación.
article.png
Lecturas de La rebelión de las masas de José Ortega y Gasset par Carlos Benguigui, publié le 13/05/2012
La rebelión de las masas constituye, junto con España invertebrada y El hombre y la gente, el núcleo central del pensamiento político y social de Ortega y Gasset. Es uno de los textos escritos en lengua española de mayor difusión internacional, siendo uno de los textos fundamentales de la filosofía política del pasado siglo. Ya en su época escritores de la talla de Thomas Mann o Herman Hesse prestaron atención al texto de Ortega, y el propio Albert Camus lo consideraría como un escritor con el cual sentía no pocas afinidades. Sin embargo, la recepción de la obra no ha estado exenta de polémica y los elogios se han multiplicado prácticamente al mismo ritmo que los malentendidos.
article.png
Gabriela Mistral, la cuenta mundo par Caroline Bojarski, publié le 25/04/2012
Gabriela Mistral es la primera persona y la única mujer latinoamericana en haber ganado el premio nobel de literatura. Es considerada en Chile como una figura esencial de la historia nacional que permitió el reconocimiento de su país a través del mundo. En efecto, desde su partida de Chile para México en 1922, permanecerá gran parte de su vida fuera del país y lejos de su tierra tan amada que añora en sus poemas...
article.png
José Ortega y Gasset par Carlos Benguigui, publié le 24/04/2012
En el presente apartado dedicado a la figura de José Ortega y Gasset, se abordarán en primer lugar las líneas generales del pensamiento del filósofo español, para posteriormente asistir al despliegue del mismo en una de sus obras principales, La rebelión de las masas. En la medida de lo posible, se evitará caer en los lugares comunes que lo dibujan como elitista para acceder a una obra que plantea, si no respuestas, interrogantes aún en nuestros días de actualidad.
article.png
Carlos Liscano par Anne-Marie Molin , publié le 22/07/2011
Biographie de l'écrivain urugayen Carlos Liscano, exilé en Suède après avoir été emprisonné dans son pays par la junte au pouvoir, et présentation de son livre Le Fourgon des fous.
article.png
Littérature et cinéma péruviens contemporains par Clémence Oriol, publié le 19/06/2009
Les dernières années ont été fructueuses pour la littérature et le cinéma péruviens, de plus en plus primés et reconnus au niveau international. Plusieurs exemples : en 2005, Alonso Cueto remporte le prix Herralde pour son roman La hora azul ; en 2006 c'est Abril Rojo de Santiago Roncagliolo qui sort vainqueur du prix Alfaguara. Jaime Bayly est finaliste du prix Planeta 2005 et Iván Thays du prix Herralde 2008. Le dernier film de la jeune cinéaste Claudia Llosa a été récompensé par l'Ours d'or au festival de Berlin, en février dernier.
dossier.png
La constitución española -2- par Maud Le Guellec , publié le 16/12/2007
Este artículo es en gran parte un resumen del trabajo de Enrique Sánchez Goyanes, Constitución española comentada, Madrid, Thomson Paraninfo, 2003.
article.png
La constitución española -1- par Maud Le Guellec , publié le 16/12/2007
Este artículo es en gran parte un resumen del trabajo de Enrique Sánchez Goyanes, Constitución española comentada, Madrid, Thomson Paraninfo, 2003.
article.png
Loi du sang et essentialisation du lien social : le retour des Grands sur la scène politique dans la monarchie de Charles II par Héloïse Hermant, publié le 09/04/2018
Captation vidéo d'une conférence sur la place des Grands sur la scène politique à l'époque de Charles II d'Espagne.
type-video.png conference.png
El pensamiento político español del siglo XVII : ¿declive y decadencia, o sabio reconocimiento de la complejidad política? par Harald Braun, publié le 09/04/2018
Captation vidéo de la conférence sur la pensée politique de l'Espagne du XVIIème siècle.
son.png conference.png
Mario Vargas Llosa a través de sus obras par Izia Douix, publié le 02/06/2016
Présentation de l'écrivain et homme politique péruvien, Prix Nobel de Littérature 2010.
article.png
La España de Carlos II en la política europea par Luis Ribot, publié le 09/04/2018
Captation vidéo de la conférence sur la place de l'Espagne de Charles II dans la politique européenne.
type-video.png conference.png
Situación del narcotráfico (principio de 2011) par Sylvia Perrin, publié le 30/03/2011
Article qui présente l'organisation du trafic de drogues au Mexique et la politique de Felipe Calderón hinojosa.
article.png
Du pouvoir traduire au pouvoir de traduire par Mathilde Baron, publié le 06/03/2008
Cet article nous montre comment l'atelier royal d'Alphonse X d'Espagne a joué sur les traductions des termes désignant l'aristocratie pour créer une représentation valorisée de l'ordre politique dans l'Histoire d'Espagne. « La traduction », nous dit l'auteur de cet article, « n'est pas le symétrique d'un original qu'elle reproduirait à l'identique dans une autre langue, mais une tangente qui cherche à produire les mêmes effets par d'autres moyens ». Si l'on accepte l'idée que la traduction est une production nouvelle, autre, alors on peut commencer à s'intéresser aux écarts entre traduction et original. Cet écart peut devenir le lieu d'un détournement de sens, au profit d'un besoin idéologique ou politique particulier.
article.png
Le concept de pouvoir par Dominique André-Moncorger, publié le 05/11/2015
Quelle représentation générale et abstraite a-t-on du pouvoir ? Selon les époques, le concept de pouvoir change. Il est différent aussi selon les disciplines : en sociologie, en politique, en économie ou en philosophie, le pouvoir incarne un concept différent. Confusions et malentendus sont donc inévitables lorsqu’on s’efforce de définir le pouvoir.
article.png
Le français, une langue "étrangère" dans le village global ? par José Domingues de Almeida, publié le 09/08/2012
Cet article vise à éclairer les différents problèmes que soulève la perspective (inter)culturelle, sous-jacents au choix d’une langue étrangère donnée. Nous prendrons en compte les contributions théoriques qui éclairent une politique de la langue dans un contexte de communication ou de conflits interculturels.
article.png
La dépolitisation du torero El Cordobés comme reflet d’une génération sous le franquisme par Justine Guitard, publié le 18/10/2017
Le franquisme, régime dictatorial sous l’égide du général Franco, s’étend de 1939 à 1975. En trente-six années, l’évolution du système, qui desserre progressivement son étau, se répercute sur l’ensemble des citoyens. Néanmoins, la guerre civile et la forte répression laissent des séquelles importantes. De nombreux Espagnols se tiennent à distance raisonnable de la politique pour ne se préoccuper que de leur bien-être matériel, à l’instar du célèbre torero des années 1960. La dépolitisation del Cordobés, personnage dont les médias récupèrent l’image, semble être le reflet de toute une génération sous le franquisme.
article.png
Comment enseigner à un groupe d’étudiants aux multiples disparités l’Ancien Régime français ? par Janine Incardona, publié le 01/04/2010
Dans cette étude, j'aborderai tout d'abord les particularités des groupes d'étudiants de Filología francesa de l'Université de Valencia pour m'arrêter ensuite sur la démarche et le type d'évaluation adoptés pour le déroulement de la matière « Histoire et culture française : l'Ancien Régime ». Tout au long de l'année, les étudiants doivent acquérir des connaissances des aspects géographiques, historiques, artistiques et culturels de l'Ancien Régime afin que leur regard d'homme ou de femme du XXIe siècle occidental interfère le moins possible sur leur connaissance et leur compréhension de l'Ancien Régime. Pour ce faire, les différents thèmes de la matière sont abordés sous la perspective du sacré car il s'agit là d'une notion qui traverse, soit pour être exaltée soit pour être remise en question, à la fois la vie politique et sociale, la vie quotidienne, les arts, la médecine, etc.
article.png
L’Espagne dans les articles d’Emilia Pardo Bazán pour la Nouvelle Revue Internationale par Emilia Pérez Romero, publié le 02/02/2010
Entre 1883 et 1901, Emilia Pardo Bazán collabore dans la Nouvelle Revue Internationale, publication dirigée par Marie Letizia de Rute. En langue française, elle y publie différents écrits sur les sujets les plus divers. L'examen qu'elle y fait de la conjoncture sociale, politique, et littéraire de l'Espagne, permet de constater que doña Emilia offre une vision un peu différente de celle qu'elle présente dans la presse espagnole. Certes, elle en donne une image pittoresque, stéréotypée, de ce pays, lorsqu'elle dépeint l'essence du caractère espagnol ou les coutumes populaires. Conditionnée par la nature de la revue, doña Emilia donne à ses lecteurs l'image qu'ils attendent de l'Espagne : celle des voyageurs français. Or, c'est avant tout son sincère et ardent patriotisme qui guide ses commentaires à l'égard de son pays. C'est ce sentiment qui la pousse à défendre son pays des visions agressives et standardisées de certains étrangers, mais qui l'incite également à dénoncer les maux de la patrie auprès des lecteurs espagnols.
article.png
La dimension économique de l’espagnol par Matilde Alonso Pérez, Elies Furio Blasco, Christel Birabent Camarasa, publié le 14/12/2010
¿Qué representa el español? ¿Un idioma? ¿Una cultura? ¿Unas empresas exitosas tanto dentro como fuera del país? El valor del español es el de su lengua, de sus embajadores del mundo cultural, del deporte, la gastronomía, las empresas. El idioma español es el más hablado del mundo occidental y es estudiado cada vez más en el mundo. Según ciertas estimaciones, el conjunto de la industria del idioma genera, 15% del PIB español. Sin embargo, a pesar de la internacionalización creciente de su política y de su economía, España sigue siendo una sociedad cerrada al exterior. La convergencia en el sector cultural y el consumo de masas la sitúan a nivel de cualquier país desarrollado pero, más allá de estos dos factores, lo que hace de España una sociedad abierta es el turismo y la inmigración. Así pues, la apertura es más por recepción que por emisión. Quelle est l'image de l'espagnol ? Une langue ? Une culture particulière ? ou bien des entreprises de succès en Espagne et à l'international ? Concentrons-nous sur la valeur de l'espagnol, de sa langue, de ses ambassadeurs du monde culturel, du sport, la gastronomie et les entreprises. La langue espagnole est la langue la plus parlée dans le monde occidental et elle est de plus en plus étudiée dans le monde entier. L'ensemble de l'industrie de la langue génère, selon certaines estimations, 15 % du PIB espagnol. Cependant, malgré l'internationalisation croissante de sa politique et de son économie, l'Espagne reste encore une société relativement fermée à l'extérieur. La convergence dans le domaine de la culture et la consommation de masse placent l'Espagne au même niveau que n'importe quel pays développé. Mais, si l'on dépasse ces deux facteurs, les aspects qui font de l'Espagne une société ouverte sont le tourisme et l'immigration. L'ouverture va dans le sens de la réception et non de l'émission. What is Spanish? A language? A specific culture? Or successful companies both in Spain and internationally? Let us leave stereotypes apart and concentrate on the value of Spanish, its language, its ambassadors from the cultural, sports, and gastronomical world, and its companies. Spanish language is the language most spoken in the western world, and everyday more people around the world study it. According to some estimates, the whole language industry generates 15% of the Spanish GDP. Yet, even if its economy and its policies are more and more international, Spain is still relatively closed to the outside. Indeed, the factors which make Spain an open society are tourism and immigration. The opening is more inwards than outwards.
article.png
Carlos II y sus Indias: un juego de imágenes par Nadine Beligand, publié le 09/04/2018
Captation vidéo d'une conférence sur les relations entre l'Espagne de Charles II et son empire colonial.
type-video.png conference.png
El canto del cisne del Imperio par Jean-Pierre Dedieu, publié le 09/04/2018
Captation vidéo d'une conférence sur l'Espagne de Charles II et le déclin de son empire colonial.
type-video.png conference.png
Criaturas abisales par Caroline Bojarski, publié le 06/06/2012
Publié en mai 2011 aux Éditions du Lince, Criaturas abisales rencontra un vif succès en Espagne. Constitué de quatorze nouvelles, ce recueil brave les limites de la "normalité" et du politiquement correct en nous présentant des créatures excentriques et machiavéliques, se cachant sous des traits angéliques.
article.png
Prenez au sérieux le Petit Poucet ! La littérature de jeunesse et la formation des Nations en Amérique latine par Mélanie Sadler, publié le 22/05/2012
La construction parallèle de l’identité hispano-américaine et de sa littérature a fait l’objet de nombreuses études. Identidad cultural de Iberoamérica en su narrativa de Fernando Aínsa n’en serait qu’un exemple - significatif certes - parmi d’autres. Toutefois, au cœur même de ce questionnement identitaire incessant, il est intéressant de noter que la majorité des écrivains désormais consacrés du continent, de nombreux hommes politiques et des intellectuels harmonisant ces multiples facettes comme le Cubain José Martí ont pris le temps de faire l’école buissonnière et de consacrer un temps précieux à l’écriture de livres pour enfants. Echappatoire ponctuelle au travail sérieux ? Moins qu’il n’y paraît. Qu’il s’agisse d’éduquer le futur citoyen, ou de former le goût artistique et littéraire de l’enfant, il semble qu’un enjeu fondamental se dessine pour ces hommes autour de ce jeune public.
article.png
Pourquoi et comment (n’) enseigne-t-on (pas) la pluralité linguistique de l’Espagne dans les cursus universitaires ? par Chrystelle Burban, Christian Lagarde, publié le 02/02/2010
Après enquête auprès des différentes universités françaises proposant des formations d'études hispaniques en LLCE et/ou LEA, on tentera d'esquisser un bilan de l' « offre de formation » concernant la pluralité linguistique de l'Espagne, qui constitue une donné démographique, linguistique, culturelle voire sociopolitique objective, puisqu'elle concerne quelque 40% de la population espagnole. Au-delà de cet état des lieux, on s'interrogera, toujours à partir des données de l'enquête soumise aux enseignants du supérieur spécialistes de civilisation, de linguistique voire de littérature, sur les raisons pratiques (pédagogiques et/ou administratives, culturelles voire idéologiques (une « certaine idée » de l'Espagne et de la France) susceptibles d'influer sur l'effectivité ou non de tels enseignements, les différentes formes qu'ils peuvent revêtir, les volumes horaires qui leur sont éventuellement consacrés.
article.png