Vous êtes ici : Accueil / par_theme

Recherche multi-critères

Liste des résultats

Il y a 24 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Ré-adaptation et création dans le mythe de Frankenstein par Laurent Mellet, publié le 10/01/2008
Un article en cours de publication aux Presses Universitaires de Rennes, dans les Actes du colloque "De la page blanche aux salles obscures : l'adaptation cinématographique dans le monde anglophone", sous le titre "Ré-adaptation et création dans le mythe de Frankenstein (Mary Shelley, James Whale, Kenneth Branagh)".
article.png
War, Catharsis, Peace: Ancient Greek Visions and 21st Century Violence par Christine Froula, publié le 12/03/2020
This presentation brings together an American play and an American film inspired by Greek plays: Aeschylus’s Suppliants and Aristophanes’s Lysistrata. Charles Mee’s gripping drama Big Love (2000) animates the plot of The Suppliants to explore the violence of the American socio-economic sex/gender system, moving from male violence to female violence to catharsis to peace. The title of Spike Lee’s brilliant, urgent, visionary utopian film Chi-Raq (2015) names Chicago’s horrific neighborhood gang wars and America’s imperial violence in one angry word and empowers its heroine, Lysistrata, to organize the neighborhood women to seize arms, treasure and the power of language in order to stop the gang warfare that, in real life as in the film, destroys children and young men in our city every day.
son.png conference.png
Introduction à Measure for Measure par Estelle Rivier, Delphine Lemonnier-Texier, Isabelle Schwartz-Gastine, publié le 11/04/2013
Mettre en scène une pièce, dit Jean-François Sivadier interrogé sur le processus de création, c’est poser une hypothèse, et la mettre à l’épreuve du plateau, poursuivre le rêve que l’on a sur la pièce, et franchir le pas de son adaptation, accepter d’être confronté à l’écart entre le rêve et le plateau, tout en réussissant à ne pas perdre son rêve. Mettre en scène une pièce de Shakespeare, comme toute autre pièce de répertoire, c’est aussi se confronter à ses fantômes : ceux, manifestes, de ses mises en scène antérieures, et ceux, implicites, que l’on porte en soi en tant qu’artiste, les traversées que l’on a faites, les créations, les rôles antérieurs, l’histoire d’un parcours esthétique où cette pièce vient s’inscrire dans un cheminement, y (d)écrire un moment, une étape, une boucle peut-être...
article.png type-image.png
The God of Small Things d’Arundhati Roy : lecture du chapitre 21, le dénouement par Fabienne Labaune, publié le 03/02/2011
L'article se propose de s'interroger sur le choix de cet épisode de rencontre amoureuse et sur le sens du dénouement en analysant d'abord l'aspect tragique de la scène puis son lyrisme, pour montrer enfin, en reliant le chapitre 21 au chapitre précédent, qu'Arundhati Roy a ainsi voulu donner à son roman une dimension mythique.
article.png
Rêve américain, Rêve d’Amérique : une introduction par Morgane Jourdren , publié le 08/03/2010
« J'avoue que dans l'Amérique, j'ai vu plus que l'Amérique ». Cette célèbre formule d'Alexis de Tocqueville ne résume-t-elle pas à elle seule l'histoire d'une terre qui, dès l'aube de l'Humanité, a habité les esprits, enflammé les imaginations et délié tant la plume que les langues ? Comment définir le rêve américain ? Comment l'Amérique, au sens métaphorique du terme, se manifeste-t-elle en terre américaine et à Hollywood en particulier ?
article.png
King Lear comme fable par Gérard Hocmard, publié le 18/01/2010
Pièce hors normes, Le Roi Lear a trouvé une résonance particulière dans le monde contemporain. Mais la construction se résume à une suite de confrontations; les personnages n'ont pas toujours beaucoup d'épaisseur et la catharsis attendue fait place à une série de paraboles qui s'emboîtent les unes dans les autres, tandis que le langage semble échapper aux protagonistes pour insister sur ce qui en l'homme est humanité et sur l'importance du lien social. En fait, toute la technique dramatique semble au service d'un récit à caractère de conte, un peu comme celui que Mamillius définira comme « un conte d'hiver » dans la pièce éponyme. Il est permis de considérer Le Roi Lear comme une fable splendide et cruelle et là peut-être se trouve le secret de la fascination que la pièce exerce.
article.png
Littérature et société aux Etats-Unis : 1917-1968 par Alice Béja , publié le 27/11/2008
Cet article propose un regard sur la littérature américaine du 20e siècle dans son rapport à l'idée d'Amérique. Les guerres et crises que traversent les Etats-Unis au cours de la période 1917-1968 contribuent à une dégradation de l'"American Dream" en "American way of life" à laquelle les écrivains américains réagissent en recherchant de nouvelles origines pour construire, en fin de compte, leur propre idée d'Amérique.
article.png
L'"in-decency" keatsienne ou ce qu'être Cockney veut dire : Redéfinir l'anglicité au siècle romantique par Caroline Bertonèche, publié le 27/11/2008
Cet article illustre la quête identitaire du jeune Keats, génie païen émergeant de la classe moyenne et consumé par la tuberculose. En réaction aux critiques des "aristocrates de l’imagination" de son époque, qui transposent l’ "indécence" de ses origines et de sa condition dans les enfantillages de son écriture, Keats se distingue en cherchant une légitimité certaine dans l’authenticité d’un anglais plus ancien, celui de Chaucer ou de Shakespeare. C’est ce désir d’anglicité qui amène Keats à se réapproprier un style ancien et lui ouvrira le chemin de l’immortalité. Pour illustrer le propos défendu, Caroline Bertonèche nous propose ensuite quelques extraits de poèmes à exploiter en classe.
article.png
La Créature : problématique de l'être artificiel par Georges Zaragoza, publié le 18/10/2007
Après avoir souligné la monstruosité du docteur Frankenstein, Georges Zaragoza se penche sur sa créature pour révéler, à travers son discours, ce qu'il y a d'humain dans cet être artificiel. L'article qui suit est une version d'un cours de Georges Zaragoza adapté par Kevin Pinault pour La clé des langues. Les numéros de pages des citations de Frankenstein renvoient à l'édition Penguin Classics, 1992.
article.png
Ragnarok - A conversation with A.S. Byatt par A.S. Byatt, Clifford Armion, publié le 03/06/2013
A.S. Byatt took part in the seventh edition of the Assises Internationales du Roman, organised by the Villa Gillet and Le Monde. She answered our questions on her latest novel, Ragnarok.
entretien.png type-video.png texte.png
Les grands courants de la politique étrangère américaine : De l'isolationnisme à l'internationalisme par François Devoto, publié le 01/09/2008
Devoto montre l'influence de la doctrine Monroe, du concept destinée manifeste (manifest destiny) et du mythe de la frontière (frontier) sur la politique étrangère américaine, isolationniste puis interventionniste.
article.png
Antoine Sire présente L'héritière (William Wyler - 1949) par Antoine Sire, publié le 18/10/2016
Antoine Sire est l'auteur de Hollywood, la Cité des femmes, premier ouvrage à retracer avec précision la trajectoire des femmes qui ont construit le mythe hollywoodien. Il est venu présenter le film L'héritière de William Wyler le 11 octobre 2016 au Comoedia dans le cadre du Festival Lumière et de la rétrospective consacrée aux actrices de l'âge d'or d'Hollywood.
type-video.png article.png
Antonio A. Casilli - Bums, Bridges, and Primates: Some Elements for a Sociology of Online Interactions par Antonio A. Casilli, publié le 24/02/2011
Antonio A. Casilli, sociologue, est chercheur au Centre Edgar-Morin de l'EHESS (Paris), où il enseigne la socio-anthropologie des usages numériques. Il vient de publier Les Liaisons numériques, ouvrage riche et surprenant qui met à mal le mythe de la réalité virtuelle désincarnée et désocialisante et montre qu'Internet offre des modalités neuves et fécondes du lien social. Ce texte a été écrit à l'occasion d'une rencontre organisée par la Villa Gillet autour de la "Web culture : nouveaux modes de connaissance, nouvelles sociabilités".
article.png
De l’engendrement littéraire et artistique chez Montaigne (Essais II,8) et Shakespeare (The Winter’s Tale) par Armelle Sabatier, publié le 04/10/2011
Cet article propose un début de réflexion sur un point de rencontre entre The Winter’s Tale de Shakespeare (1611) et l’essai sur « l’affection des pères aux enfants » (II, 8) de Montaigne. Le mythe de Pygmalion, cité par Montaigne à la fin de l’essai II, 8 et présent en filigrane dans la pièce de Shakespeare, semble avoir nourri toute une réflexion sur le mystère de la création artistique et littéraire, qu’il s’agisse d’écriture, de sculpture ou encore de mise en scène.
article.png
The Myth of Concordia par Nadia Urbinati, publié le 23/02/2015
The place of God in the constitution has been one of the most sensitive issues in the debate on the constitutional treaty of the European Union, and has influenced the process of ratification. In the five decades since the Treaty of Rome was signed in 1957, European leaders have tried to build a united Europe on a secular foundation of treaties and economic regulations. These no longer seem to be adequate to the task. Lately, efforts have been made to include another factor – religion...
article.png
Angela Davis: becoming an icon par Clifford Armion, publié le 24/03/2014
Séquence pédagogique en trois parties, autour de la militante américaine des droits de l'homme Angela Davis : 1. Angela Davis posters (Free Angela posters; Shepard Fairey artworks) / 2. Free Angela and All Political Prisoners (Free Angela trailer; Phonetics, the nuclear stress) / 3. Negotiating the Transformations of History (Extract from Angela Davis's The Meaning of Freedom; Grammar, the genitive)
dossier.png exercice.png
The Intensive Care Unit: A Place of Technology and Myth par Cécile Guilbert, publié le 22/01/2013
If we follow Giorgio Agamben, who defined “religion as that which subtracts things, places, animals and persons from common use to transfer them into a separate sphere,” the intensive care unit seems to be a sacred place within the hospital because it is special, separate, and governed by specific protocols, whether we’re talking about reduced visiting hours or its bunker-like nature (like the operating room and the morgue). And because it’s the place of suspension between life and death, a passageway between the conscious and the unconscious, or between presence and absence, intensive care is the place for all sorts of metaphysical questions, in the form of oxymora. What’s at stake here, for the patient—a dying life? A living death? What then is life? and death?
article.png
For a public service of human augmentation par Thierry Hoquet, publié le 04/01/2013
Thinking about humanity begins with the myth of Epimetheus and Prometheus: forgotten during the distribution of efficient organs, humans remained naked. While Epimetheus gave claws to some, shells to others, speed or cunning to still others, humans were neglected and ended up the poorest of creatures. To help them provide for the necessities of life and to repair as best he could his brother’s fundamental and foundational omission, Prometheus came to the rescue.
article.png
The modern child and Romantic monstrosity in Doris Lessing’s The Fifth Child par Camille François , publié le 17/05/2011
This study investigates the articulation between "child" and "monster" in Lessing's novella, linking the text to a tradition of contemporary fiction about the child in which the much beloved literary figure inherited from the Romantics has become a frightening other. We hope to understand the Fifth Child 's shifting boundaries between the monstrous and the ideal, the "real child" and childhood as a locus of adult desires, by tracing these dichotomies back to Romantic myths of childhood, or the distorted versions that have made it to our time.
article.png
Wayne Koestenbaum - Notes on Affinity par Wayne Koestenbaum, publié le 18/04/2011
Wayne Koestenbaum (États-Unis), poète, romancier et essayiste, est l'auteur d'une œuvre protéiforme et subversive qui explore les multiples facettes de l'identité américaine à travers de nombreux thèmes (les arts, la célébrité, les gender studies...) et où se mêlent les cultures littéraire, artistique, musicale et populaire. Dans Hotel Theory, il met en regard une enquête philosophique sur les hôtels et le récit d'une rencontre improbable entre deux icônes de la culture américaine : l'actrice mythique Lana Turner et la star du music-hall Liberace.
article.png
A.S. Byatt - Assises Internationales du Roman 2010 par A.S. Byatt , Emilie Walezac , publié le 10/06/2010
In May 2010, Antonia Susan Byatt took part in the fourth edition of the Assises Internationales du Roman, organised by the Villa Gillet and Le Monde. She granted us an interview and was kind enough to read a passage form The Children's Book, her latest novel.
entretien.png type-video.png texte.png
“Nay, faith, let not me play a woman. I have a beard coming” (MND. I. ii. 41-42): Dramatic illusion in A Midsummer Night’s Dream par Geneviève Lheureux, publié le 22/03/2010
Les personnages mythologiques ou féériques qui peuplent Le songe d'une nuit d'été occultent parfois la complexité d'une comédie qui examine les fondements mêmes de l'expérience théâtrale. La pièce dans la pièce, laborieusement répétée par une troupe d'acteurs amateurs, contribue certes à désamorcer les éléments potentiellement tragiques mis en scène dans l'intrigue centrée sur les amants athéniens, mais elle interroge aussi de manière radicale l'illusion dramatique, qu'elle finit pourtant par renforcer.
article.png
Intertextualité et interculturalité par Redouane Abouddahab, publié le 09/10/2009
La parodie des Mille et une nuits par Poe dans « The Thousand-And-Second Tale Of Scheherazade » est bien plus qu’un exercice littéraire ludique comme on l’a souvent souligné. Cette parodie a été écrite pendant la grande période de développement du nationalisme américain dans un contexte particulièrement marqué par le populisme. C’est pendant cette période que la volonté d’avoir une littérature et une langue « purement américaines » commencent à s’imposer. Triomphe aussi de l’idéologie puritaine bien implantée, qui assujettit les nouveaux arrivants à sa propre vision et à ses propres mythes fondateurs.
conference.png type-video.png texte.png
Fiche de lecture : Celebration, Harold Pinter par Juliette Dorotte, publié le 07/05/2008
In a posh restaurant, two couples of friends, Matt and Prue, and Lambert and Julie, are having lunch. They are together to celebrate Lambert and Julie's wedding anniversary, but the mood is not proper to celebration. At an adjacent table, another couple is having a talk. Revelations are fusing on both sides: the man had an affair, and the woman reveals the dark side of her past. Before the six characters meet and make the general atmosphere even tenser, three characters come and go between the tables: the owner of the restaurant, a waitress, and a mythomaniac waiter.
article.png