Vous êtes ici : Accueil / par_theme

Recherche multi-critères

Liste des résultats

Il y a 14 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
La musique pop : passeport pour l’anglais dans l’Espagne des années 60 par Paloma Otaola, publié le 07/11/2017
Vers la fin des années 50 et jusqu’à la fin des années 60, la plupart des établissements scolaires proposait le français comme langue étrangère, mais à partir de 1970, l’anglais s’est imposé jusqu’à devenir pratiquement la seule langue étrangère enseignée jusqu’en 1990. L’objectif de cette présentation est de montrer comment la musique pop des années 60 a incliné la balance en faveur de l’anglais. L’arrivée de la musique moderne d’origine anglo-saxonne a été un facteur déterminant de l’intérêt des jeunes espagnols pour l’anglais qui est devenu grâce aux Beatles la lingua franca de la modernité. Ils ont été imités par de nombreux groupes en Espagne qui rivalisaient en chantant en anglais. Toutefois, l'affirmation de l'identité hispanique montre également une certaine résistance de la part des Espagnols à s'exprimer dans une autre langue que la maternelle.
article.png
La partitura - novela de Felipe Hernández par Paola Rho Mas, publié le 28/06/2014
Présentation du roman de Felipe Hernández qui raconte l'histoire de José Medir. Musicien très doué il se voit chargé de créer une partition originale par le directeur du conservatoire.
article.png
La décima espinela en el canto popular latinoamericano par Edna Cordoba, publié le 18/04/2014
Présentation d'une forme poétique née en Espagne et popularisée en Amérique latine.
article.png
Cortázar, ou l'oeuvre d'un compositeur par Francis Buil , publié le 19/02/2008
Dans "Clone", tiré de Queremos Tanto a Glenda, Cortázar nous invite à un voyage musical.
article.png
Felipe Hernández - entrevista (AIR 2014) par Felipe Hernández, Paola Rho Mas, publié le 03/06/2014
Cette page présente la vidéo de l'entretien avec l'auteur espagnol Felipe Hernández, dans le cadre des Assises Internationales du Roman 2014, ainsi qu'une transcription de cet entretien.
article.png
El punto cubano-canario: tradición de ida y vuelta par Edna Cordoba, publié le 20/04/2014
Présentation du "Punto cubano", chant traditionnel de Cuba et des îles Canaries.
article.png
“Chuito el de Bayamón” y el seis puertorriqueño par Edna Cordoba, publié le 20/04/2014
Présentation du chanteur portoricain (XXème siècle) Jesús Sánchez Erazo, plus connu sous le nom de “Chuito el de Bayamón”. Ses chansons utilisent la forme poétique de la "décima".
article.png
Décimas modernas de la península ibérica: Javier Krahe, cantautor par Edna Cordoba, publié le 20/04/2014
Présentation de la place de la "décima" en Espagne aujourd'hui et d'un auteur-interprète : Javier Krahe.
article.png
El papel de la décima espinela en la cultura latinoamericana par Edna Cordoba, publié le 20/04/2014
Présentation de l'importance d'une forme poétique, la "décima espinela" dans la culture latino-américaine.
article.png
En el resto de América Latina: la décima en los pueblos afroamericanos y las décimas sobre la décima par Edna Cordoba, publié le 20/04/2014
Présentation de la place de la "décima" chez les Afro-américains.
article.png
Las décimas del Cono Sur: los payadores y la canción social par Edna Cordoba, publié le 20/04/2014
Présentation de la place de la "décima" dans la chanson et la poésie sociales des pays du Cône Sud.
article.png
Felipe Hernández - Música y literatura en "La Partitura" par Felipe Hernández, publié le 06/06/2014
Texte inédit de Felipe Hernández qui évoque l'importance de la musique et de la littérature pour lui. Il revient également sur son oeuvre "La Partitura".
article.png
Narcocultura: una identidad desde mediados del siglo XIX par Sylvia Perrin, publié le 30/03/2011
Le trafic de drogue est tellement important au Mexique qu'il est à l'origine d'une culture spécifique : style de vie, musique, littérature, etc.
article.png
Barullo, de Rodrigo García par Marie du Crest, publié le 30/04/2015
Barullo comme le dit lui-même R. García, dans sa présentation du volume, est « un cocktail de textes théâtraux, radiophoniques, théoriques conçus à diverses époques » (p 14). Son titre espagnol met en exergue l’idée d’une confusion sonore, comme un vacarme mais aussi sans doute comme un surgissement créatif semblable au tohu-bohu de la Genèse. Le sous-titre et surtout le mot « dodécaphonique » nourrissent le rapport à une musique, en rupture avec le système tonal, à partir des œuvres de compositeurs comme Schönberg., manière de métaphore des propositions radicales de plateau que met en œuvre García. Ainsi le recueil regroupe-t-il six textes classés chronologiquement de 1997 à 2013, marqués par une variété des formes mais aussi irrigués par des lignes de force : la verve satirique, l’écriture-poème, l’interrogation sur l’œuvre et la parole théâtrale.
article.png