Vous êtes ici : Accueil / par_theme

Recherche multi-critères

Liste des résultats

Il y a 58 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Los living, novela de Martín Caparrós par Paola Rho Mas, publié le 24/06/2014
Présentation du roman de l'écrivain argentin Martín Caparrós. Il reprend le style picaresque et évoque la mort.
article.png
Entrevista a Andrés Barba par Andrés Barba, Adrien Raoult, publié le 13/09/2019
Interview de l'écrivain espagnol, Andrés Barba, dans le cadre des AIR organisées à Lyon par la Villa Gillet en 2019.
article.png
Angélica Liddell : You are my destiny par Marie Du Crest, publié le 11/12/2014
Présentation de la pièce d'Angélica Liddell, adaptation contemporaine du Viol de Lucrèce.
article.png
El cuerpo: inspiración y genealogía en El hacedor de Borges par Martín Lombardo, publié le 08/10/2014
A partir de una breve reflexión acerca de la concepción homérica del cuerpo, en el presente artículo proponemos un análisis de las maneras en que aparece la inspiración y la muerte en el libro El hacedor de Jorge Luis Borges. Las ideas de George Steiner acerca del escritor argentino así como el concepto de máscara nos permiten remarcar algunas singularidades que supone este libro en el conjunto de la obra de Borges. En paralelo a la figura de la máscara, para finalizar, señalamos las formas en que funcionan el nombre propio y la genealogía, así como su vínculo con la muerte.
article.png
Martín Caparrós - entrevista (AIR 2014) par Martín Caparrós, Paola Rho Mas, publié le 03/06/2014
Cette page présente la vidéo de l'entretien avec l'auteur argentin Martín Caparrós, dans le cadre des Assises Internationales du Roman 2014, ainsi qu'une transcription de cet entretien.
article.png
Clarté sans repos par Jacques Ancet, publié le 08/12/2007
Clarté sans repos, publié en langue originale en 2004, est l'aboutissement d'une expérience à la fois poétique et existentielle inaugurée dans l'oeuvre d'Antonio Gamoneda, avec Description du mensonge (1975-1976), poursuive en approfondie avec Pierres gravées (1977-1986) puis Livre du froid (1986-1991) (auquel est venu s'adjoindre, en 1998, Froid des limites).
article.png
Le maquilleur de cadavres, de Jaime Casas par Olivia Sébart, publié le 04/11/2016
Le Maquilleur de cadavres raconte l’histoire de Pancho Veloso, un adolescent de l’extrême sud du Chili. Pancho est un garçon étrange, fils de croque-mort, il grandit dans un univers lugubre (pompes funèbres, boucherie, abattoir, etc). Aux yeux de tous il est considéré comme un bon à rien. Un jour sa famille l’envoie en ville pour travailler.
article.png
IV Centenario de la muerte de Cervantes par Élodie Pietriga, publié le 02/05/2016
La Clé des langues vous propose une sélection de ressources publiées à l'occasion du 400ème anniversaire de la mort de Cervantès.
article.png
Antoni Casas Ros - Mort au romantisme par Christine Bini, publié le 09/09/2011
S'il faut rajouter une énigme au mystère Casas Ros, intéressons-nous dans un premier temps au rythme. Trois ouvrages publiés jusqu'à présent, en attendant la livraison pour septembre 2011 des Chroniques de la dernière révolution. Deux romans, Le Théorème d'Almodovar (2008) et Enigma (2010) et un recueil de « nouvelles », Mort au romantisme (2009). Belle régularité, qui finalement n'a rien de très exceptionnel dans la tradition éditoriale française.
article.png
Muerte de Fidel Castro: balance de su política y perspectivas par Élodie Pietriga, publié le 29/11/2016
Suite au décès de Fidel Castro, nous avons sélectionné des ressources qui font le point sur ses années de pouvoir et qui examinent les perspectives pour l'île.
article.png
Don Quijote y el libro par Augustin Redondo, publié le 21/05/2016
À l'occasion des centenaires de la publication de la seconde partie du Don Quichotte (1615) et de la mort de son auteur (1616), la section d'études hispanophones (Département LLCE) de l'ENS de Lyon, l'Université Lumière-Lyon 2 et l'Instituto Cervantes ont organisé une journée d'études consacrée au chef d'oeuvre de Miguel de Cervantès. Le 15 janvier 2016 ont été réunis les plus grands spécialistes français et européens de Cervantès et du Don Quichotte, dont Augustin Redondo.
type-video.png conference.png
Antoni Casas Ros - Dossier par Christine Bini, publié le 09/09/2011
Pourquoi un dossier Casas Ros sur La Clé des Langues - Espagnol ? Parce que les romans et nouvelles de cet écrivain invisible ont un fond hispanique indéniable, Barcelone, le Mexique, références à Roberto Bolaño ou Enrique Vila-Matas. Entre autres. Ce dossier comprend les réponses de l'auteur à quatre questions, et trois articles, sur le roman "Enigma", sur le recueil de nouvelles "Mort au romantisme", et sur le roman "Chroniques de la dernière révolution".
dossier.png
Fabián Casas - El salmón par Julia Azaretto, publié le 10/05/2010
El salmón est un recueil à structure cyclique (à l'instar du voyage entrepris par le saumon, lors de la période de reproduction, vers la source où il est né) où l'écriture poétique telle que l'on peut l'entendre parfois décrite : « usage peu ou prou maniéré du langage », n'existe que comme l'ombre de ce qu'il faut anéantir. Dans un registre langagier simple, cet ouvrage revisite les thèmes universels de la poésie : la mort, l'amour, l'autre, la famille, l'amitié, toujours dans un style débraillé, qui revendique le parler populaire ou les tournures langagières de l'homme de la rue...
article.png
Hospital Británico de Héctor Viel Temperley par Julia Azaretto, publié le 09/05/2010
Né en 1933 à Buenos Aires, Héctor Viel Temperley est mort en 1987 d'une tumeur cérébrale. À l'âge de 23 ans, lorsqu'il édite son premier livre, il obtient une distinction de la Société argentine d'écrivains (SADE). Sa vie durant, il continue à publier à compte d'auteur, et demeure éloigné des modes de l'époque, des groupes littéraires et des présentations de livres. Ce fut un homme en marge, contemporain d'A. Pizarnik, F. Urondo, J. Gelman, et d'autres poètes de la génération des années 60. Peu avant de mourir, il reconnût qu'il n'avait pas beaucoup œuvré pour sa reconnaissance littéraire. L'intéressait-elle vraiment, ne serait-ce qu'un peu ?
article.png
Les préjugés linguistiques à Minorque: catalan ou minorquin ? par Lluis Coll, publié le 13/05/2012
Minorque, une des îles de l’archipel espagnol des Baléares, est un territoire bilingue où le contact des langues fait partie intégrante de la vie quotidienne de tous les habitants. La langue locale, un dialecte du catalan, y cohabite avec la langue dite « nationale », l’espagnol – ou castillan –. Il est bien connu que, pendant le régime franquiste et jusqu’à la mort du dictateur, le castillan était la seule langue permise tandis que les autres langues espagnoles se trouvaient être interdites. Pendant la période connue comme « transition », autrement dit pendant le passage de la dictature à une vraie démocratie, les interdictions concernant la langue disparaissent et, dans les régions espagnoles bilingues, un processus de normalisation linguistique est mis en place.
article.png
Alberto Breccia et Juan Sasturain - Perramus par Jérémy Perradin, publié le 31/01/2012
El 22 de octubre de 2011, nos enteramos de que se recuperaron 193 dibujos, acuarelas y laminas originales de Alberto Breccia, que habían sido robados. Conviene considerar la importancia de este encuentro desde el lugar que ocupa el dibujante uruguayo en el noveno arte. Fue un artista popular, que encontró el éxito en los años cincuenta con series como Vito Nervio y Sherlock Times, y que revolucionó el género con obras cumbres de la historieta argentina : Mort Cinder, una versión de El Eternauta, ambas con guión de Oesterheld, Buscavidas, escrita por Carlos Trillo, y adaptaciones de cuentos o novelas de, entre otros, Quiroga, Poe, Stoker, Lovecraft y Sábato, en las cuales culminaron su expresionismo y sus búsquedas formales.
article.png
L'espace Diego Rivera de Lyon par Sylvia Perrin, publié le 15/07/2010
Le projet de l'espace Diego Rivera vit le jour en mai 2006, à Mexico, lors de la Rencontre Internationale d'Art Mural organisée par la Fondation Diego Rivera. Cité Création connut à l'occasion une très forte reconnaissance mondiale et fut approchée par Guadalupe Rivera, fille du célèbre peintre et présidente de la fondation Diego Rivera, pour créer une œuvre en Europe qui célébrerait le cinquantenaire de la mort de son père (1957). La SACVL, sous la direction de Gérard Klein, proposa de mettre à disposition un HLM et de construire deux autres parois ainsi qu'une placette pour concevoir un réel espace de convivialité. En août, Cité Création convia Guadalupe Rivera à Lyon pour une visite des principales fresques de la ville. Charmée par la splendeur des réalisations, elle jeta son dévolu sur cette métropole pour mettre en œuvre son projet.
article.png
Un lugar llamado Oreja de Perro par Clémence Oriol, publié le 19/06/2009
Pour son quatrième roman, Iván Thays nous fait partager l'histoire à la première personne d'un journaliste tourmenté. Sa femme, Mónica, l'a abandonné, et le souvenir de leur petit garçon, mort subitement quelques mois plus tôt, le poursuit. Il reçoit une lettre de Mónica. Le jour même, il est envoyé en reportage dans un village nommé Oreja de Perro, dans la province d'Ayacucho. Dans cette région durement frappée depuis vingt ans par le terrorisme et l'intervention des militaires, on attend la visite du président Toledo, qui lance un programme de pacification et d'assistance aux victimes. Le narrateur couvre l'événement, accompagné d'un photographe cynique appelé Scamarone. C'est alors qu'il fait la rencontre d'une femme enceinte extralucide, Jazmín.
article.png
Las aljamas del reino de Valencia: ¿poder efectivo al servicio de la “nación” morisca? par Natividad Ferri Carreres, publié le 22/11/2019
Présentation du rôle des aljamas, organe de pouvoir des minorités maures, dans le royaume de Valence (Espagne) au XVIème siècle.
article.png
Conferencia de Isaac Rosa par Isaac Rosa, Alice Pantel, Isabelle Bleton, Évelyne Coutel, publié le 14/11/2019
Podcast de la conférence de l'écrivain et journaliste espagnol Isaac Rosa sur le thème du roman de la mémoire et de la fiction politique.La conférence s'est déroulée à la MILC à Lyon le 24 septembre 2019.
son.png conference.png
Entrevista a Javier Cercas par Javier Cercas, Carlos Heusch, Évelyne Coutel, Adrien Raoult, publié le 07/06/2019
Rencontre avec l'écrivain espagnol Javier Cercas.
article.png
"El impostor de «El Impostor»" de Javier Cercas par Javier Cercas, publié le 07/06/2019
Texte inédit écrit dans le cadre des AIR organisées à Lyon en 2016 par la Villa Gillet.
article.png
Entrevista a Rosa Montero par Rosa Montero, Emma Chenna, Pomme Gérard, publié le 15/02/2019
Interview de l'écrivaine espagnole Rosa Montero à l'occasion de la parution en langue française de son dernier roman qui aborde la relation amoureuse et la passion.
article.png
El mayor afrodisíaco de Rosa Montero par Rosa Montero, publié le 15/02/2019
Texte inédit écrit dans le cadre des Assises Internationales du Roman organisées à Lyon par la Villa Gillet en mai 2018. L'auteure traite de la passion amoureuse.
article.png
Entrevista a Juan Gabriel Vásquez par Juan Gabriel Vásquez, David Crémaux, publié le 07/12/2018
Interview de l'écrivain Juan Gabriel Vásquez dans le cadre des Assises Internationales du roman organisées en mai 2018 à Lyon par la Villa Gillet.
texte.png entretien.png
Pero López de Ayala et l'humanisme - Conférence de María Morrás par María Morrás, publié le 08/11/2018
María Morrás, Professeure de Littérature espagnole médiévale à l'Université Pompeu Fabra de Barcelone et à l'Université d'Oxford, est venue à l'ENS de Lyon le jeudi 20 septembre 2018. Dans le cadre de la préparation à l'Agrégation d'Espagnol de la session 2019 elle a participé au séminaire intitulé "Pero López de Ayala, premier humaniste espagnol?" organisé par Carlos Heusch, Professeur des Universités. Elle a présenté brièvement la situation des humanistes castillans, différente de celle des Italiens, puis elle a parlé des auteurs et des oeuvres qui ont influencé Pero López de Ayala. Elle a ensuite évoqué les livres qu'il a traduit car ils révèlent les valeurs qu'il voulait transmettre.
son.png conference.png
El río de la nostalgia de Gabriel García Márquez par Lina Villate-Torres, publié le 07/09/2018
Dans cet article, on examine la manière dont Gabriel García Márquez utilise ses souvenirs dans son roman El amor en los tiempos del cólera pour sensibiliser le lectorat à ses préoccupations environnementales. Le fleuve Magdalena appartient à l’univers romanesque du romancier à partir des années quatre-vingts. La récurrence des mêmes images tirées du vécu du romancier colombien contribuent à éveiller de la nostalgie envers un passé idyllique où l’exubérance du paysage se confond avec une histoire d’amour aussi enchevêtrée que celle de Florentino Ariza et Fermina Daza.
article.png
Una teorización de la comedia burguesa: Iriarte y Moratín par Jesús Pérez Magallón, publié le 13/04/2017
Conférence sur le théâtre espagnol du XVIIIème siècle.
type-video.png conference.png
Memoria, conciencia y crítica en Bruno regresa descalzo, d'Alicia Kozameh par María Angélica Semilla Durán, publié le 03/04/2017
Analyse du livre Bruno regresa descalzo de l'auteure argentine Alicia Kozameh.
type-video.png conference.png
40 años del golpe de estado en Argentina par Elodie Pietriga, publié le 24/08/2016
Sélection de ressources publiées à l'occasion du 40ème anniversaire du coup d'état militaire en Argentine (24 mars 1976).
article.png
Entrevista a Macarena Gelman par Macarena Gelman, publié le 08/04/2016
Con ocasión de la conmemoración de los 40 años del golpe de estado militar en la Argentina la asociación Sol-Ar (Solidaridad con Argentina) organizó un encuentro con víctimas de la represión. Aprovechamos la ocasión para pedirle una entrevista a Macarena Gelman que muy amablemente accedió. La entrevista tuvo lugar el 4 de abril de 2016 en un bar cerca del IEP de Lyon donde Macarena Gelman había dado una charla.
article.png
Las aventuras en El Quijote par Trinidad Puerto Pascual, publié le 24/01/2016
Las aventuras son textos dramatizados que analizan muy sutilmente el funcionamiento de la mente del personaje y en los que se une a la acción dramática el humor. Estos textos ocupan un lugar clave para el tema central del libro: la dificultad de la mente humana para conocer la realidad.
article.png
Angélica Liddell : Le Cycle des résurrections par Marie Du Crest, publié le 12/12/2014
Présentation d'une trilogie d'Angélica Liddell.
article.png
Dos sonetos ibéricos y los rasgos de la poesía petrarquista del XVI europeo par João Aidar, publié le 24/09/2014
El rico universo de la poesía del Renacimiento se compone de diversos temas y formas poéticas. La admiración y la necesidad que sentían estos autores por imitar a los antiguos, por ejemplo, les estimularan la utilización de sus modelos. Siendo así, las églogas, las elegías y las odas son recurrentes en las obras de este período. Sin embargo, en esta variedad hay un tema y una forma poética que se repiten más que ningún otro: el lamento amoroso y el soneto. La difusión del soneto se dio según lo mismo precepto que les llevó a escribir églogas y odas. Lo que puede sonar condenable para la literatura contemporánea, en el siglo XVI era práctica indispensable. Imitar a los clásicos representaba importante conocimiento de la tradición, una vía fecunda que debía seguirse, pero también una manera de mostrar su valor partiendo de una obra inmortal. Sobra recordar, en este sentido, que el concepto de originalidad que mueve el arte contemporáneo es una reivindicación plenamente romántica, con anterioridad no se concibe la obra fuera de la tradición que le es propia.
article.png telechargement.png
Gabriel García Márquez - Diatriba contra un hombre sentado par Edna Cordoba, publié le 29/05/2014
Présentation de la seule pièce de théâtre écrite par García Márquez qui évoque les difficultés et les rancoeurs d'un couple marié depuis 25 ans.
article.png
Dossier Luisa Valenzuela par Caroline Bojarski, publié le 20/12/2012
Luisa Valenzuela es una escritora argentina de reconocimiento internacional. Nacida en 1938 en Buenos Aires, publicó más de veinte libros entre los cuales se destacan novelas, cuentos, microrelatos y ensayos. Su obra es un verdadero cuestionamiento acerca del lenguaje y del acto creativo que representa la escritura. Influenciada por la historia de su Argentina natal o por los muchos lugares donde vivió, sus libros nos proponen –con elementos esenciales como el humor y el erotismo– una reflexión sobre las estructuras sociales y culturales de la sociedad.
article.png
De la pertinence de l’adjectif "étrangère" en didactique des langues-cultures par Sophie Aubin, publié le 27/08/2012
Les statuts traditionnellement attribués aux langues (ancienne/moderne, morte/vivante, maternelle/étrangère) continuent de remplir leurs fonctions : opposer, ordonner, identifier acteurs et spécialistes de chaque domaine. De leur côté, « Français Langue Etrangère » et « FLE », après des débuts difficiles, connaissent un succès tel que l’on oublie les idées qu’ils véhiculent et leur adaptation nécessaire à une diversité linguistique et culturelle croissante. Dans le contexte de l’apprentissage effectif et durable des langues-cultures du monde, impossible sans processus de familiarisation, la pertinence de l’adjectif « étrangère » est discutable. Accorder une valeur maximale aux qualificatifs des apprenants est une source présumée de renouvellement, au risque de perpétuer éternellement divisions, isolements, exclusions, contradictions. The categories that are traditionally associated to languages (old/modern, dead/alive, native/foreign) are still functionally valid: they oppose, classify, and identify actors and specialists in every field. For their part, «French as a Foreign Language» and FLE (?), after having undergone a difficult beginning, are forgetting their own ideas and their necessary adaptation to a growing cultural and linguistic diversity. In the context of the effective and life-long learning of the world languages-cultures, which cannot be given without a process of acquaintanceship, the relevance of the adjective «foreign» is at least arguable. Ascribing a high value to the qualifying attributes of the learners is an alleged source of renovation, with the risk of perpetuating divisions, isolations, exclusions and contradictions.
article.png
Miguel de Unamuno par Carlos Benguigui, publié le 23/06/2012
En una época en la que el pensamiento hispano se divide entre la vieja tradición escolástica y las nuevas tendencias europeas influenciadas por el krausismo, el pensamiento de Don Miguel de Unamuno irrumpe como un nuevo impulso creador. Su obra constituye un nuevo hito, al rechazar una expresión sistemática y asumiendo su propio carácter contradictorio...
article.png
La fama es una hinchazón [¿]de orejas[?] par Antonio Doñas, publié le 16/05/2012
En el libro cuarto de la Eneida, Virgilio relata cómo la Fama difunde por todas partes los amores de Eneas y Dido; algunos de los versos están dedicados a la descripción de esta diosa, hija de la Tierra: se trata de un monstruo alado siempre vigilante que propaga verdades y mentiras indiscriminadamente, cuyo cuerpo está cubierto de plumas que ocultan innumerables ojos, bocas y orejas...
article.png telechargement.png
Elena Poniatowska, la "princesa roja" par Caroline Bojarski, publié le 26/04/2012
Nacida en 1932 en París, Elena Poniatowska viene de una familia cuyos orígenes son múltiples. Su madre, Dolores Amor era hija de una familia porfiriana, exiliada tras la revolución, que se casó en París con el heredero de la corona polaca, Jean Evremont Poniatowski Sperry. Nacen Elena y su hermana Sofia y viven en Francia hasta 1941 cuando emigran con su madre a México, huyendo la secunda guerra mondial. Su padre les seguirá más tarde. En México Elena aprende a hablar español con su nana Magdalena Castillo. En 1949, a los diecisiete años, es enviada a Estados Unidos en un convento de monjas. De regreso, en 1952, decide dedicarse a su primera vocación que hoy en día sigue ejerciendo : el periodismo.
article.png
Le Chien du jardinier par Christine Bini, publié le 18/12/2011
Présentation de la pièce de théâtre de Lope de Vega intitulée Le chien du jardinier. Il s'agit d'une pièce en vers du Siècle d'Or.
article.png
El juego de los géneros en Wendy Guerra - Narrativa par Charlotte Michel, publié le 01/02/2011
1978. Nieve tiene ocho años cuando empieza su diario. Vive en Cienfuegos, en Cuba, en casa de su madre, una periodista que trabaja en una radio y que se casó con un sueco, Fausto. Su padre, actor, es alcohólico. Tras tener propósitos subversivos en la radio, la madre de Nieve está castigada a cubrir la guerra en Angola. Al mismo tiempo, el padre pide un juicio para la guardia de su hija, que gana. Nieve va a vivir varios años con su padre, pegada diariamente por él, careciendo de las cosas más básicas como la comida, la seguridad, la educación. Sin embargo, su madre la inicia a la cultura y a la literatura gracias a los libros que ella tiene y que le trae, y gracias a su emisión de radio. El diario de infancia se cierra sobre la salida del país de Leandro, un pintor amigo de su madre. A los dieciséis años, empieza el diario de adolescencia. Nieve estudia en la Escuela Nacional de Arte, donde conoce a sus primeros amores (Osvaldo y Antonio) que la van a abandonar también. Es la historia de la evolución de este personaje desde su infancia hasta su adolescencia, de su soledad, de su desilusión frente a los resultados de la revolución. Todo está descrito desde adentro, mediante una voz que rehúsa todo patetismo, y una mirada terriblemente lúcida.
article.png
Una impresión luminosa : Pedro Mairal sobre Héctor Viel Temperley par Pedro Mairal, publié le 09/05/2010
Yo no sabía que años después iba a ir a su entierro, no sabía que su hijo me iba a prestar sus libros de poemas y que me iban a impresionar tanto. Caminé por la playa hacia el sur buscando a mi amigo; la madre me dijo que se había ido a almorzar con el padre a un parador ahí cerca...
article.png
Hablar de la mujer o hablar a la mujer en tiempos de los Reyes Católicos: visiones contrastadas en tres tratados de Hernando de Talavera par Cécile Codet, publié le 05/05/2010
Los tratados didácticos escritos para mujeres son tan viejos como la misma escritura moralizante, pero vuelven a multiplicarse a partir del siglo xiv, y con mayor fuerza aún en la Península a finales del xv y principios del xvi. Dicho rebrote coincide con la afirmación política o intelectual de algunas mujeres, y particularmente en la corte de Isabel la Católica, siendo ella misma una muestra de la importancia que pudieron cobrar unos miembros del sexo femenino en dicha época, y creando además en torno a sí un círculo de sabias mujeres, entre las cuales se hallan Beatriz Galindo, Juana de Contreras o la misma María Pacheco. Ante esta salida de las mujeres a la escena pública, los moralistas se interrogaron e intentaron reaccionar, produciendo varios tratados didácticos destinados a reglamentar los comportamientos mujeriles...
article.png
Etudier le Français du tourisme à l’aide des TICE par Natalia Macia Espadas, publié le 27/03/2010
L'étude du français dans le cadre d'un cursus spécifique, tel que « la Diplomatura de Turismo » à l'Université d'Alicante, se trouve confrontée à de nombreuses difficultés : la place de la langue française dans le cursus, sa temporalité, la massification des classes, le niveau de langue exigé, la diversité de la thématique professionnelle, l'approche de la culture française du point de vue touristique. C'est pourquoi l'objectif fondamental de l'enseignant est d'utiliser des méthodes nouvelles et attrayantes qui permettent un niveau d'interaction élevé. Nous utiliserons les TICE lors de l'apprentissage, soit au moyen de pages web sur la toile, soit à l'aide de pages web créées par le professeur, soit grâce au Campus Virtuel de l'Université. Nous nous centrerons sur des textes touristiques authentiques qui seront intégrés dans le Campus Virtuel et à partir desquels nous apprendrons à surfer et à entrer dans une dimension hypertextuelle.
article.png
Le discours de Juan Carlos à propos de l’Hispanité ou comment enseigner quelques faits de civilisation ? par Claire Decobert, publié le 25/03/2010
Ce travail a pour objectif d'analyser quelques discours commémoratifs prononcés El Día de la Hispanidad par le Roi Juan Carlos I afin de mieux apprécier les faits de civilisation.
article.png
L’apprentissage du lexique dans le français des affaires : imprécisions et ambiguïtés lexicales dans la pragmatique de la traduction français – espagnol/espagnol – français par Mercedes Eurrutia Cavero, publié le 24/03/2010
Le lexique des affaires apparaît comme un tout extrêmement chaotique, reflet de la multiplicité du réel. Nous analyserons dans la présente étude les matériaux lexicaux dont disposent les deux systèmes linguistiques en contraste (français et espagnol) pour exprimer ce domaine spécialisé. Cette description contrastive à partir des documents authentiques mettra en évidence les concordances ainsi que les différences existantes entre ces deux langues, ce qui milite en faveur d'un apprentissage efficace du lexique.
article.png
De L'espoir à Sierra de Teruel : De l'espoir à la réalité par F. César Gutiérrez Vinayo, publié le 24/03/2010
Du roman L'espoir à son adaptation au cinéma intitulée Sierra de Teruel, André Malraux propose un vaste panorama du conflit sanglant qui affronta entre 1936 et 1939 deux idéologies antagonistes ; d'un côté la République et de l'autre le Fascisme. Si le roman retrace les événements qui se déroulèrent entre le 18 Juillet 1936 et le 18 Mars 1937, Malraux commença le tournage le 20 Juillet 1938, jusqu'à ce jour de 1939 où il prit la fuite pour la France, lorsque les troupes de Franco entrèrent à Barcelone. Mais il existe une nuance primordiale liée au contexte de création. Quand Malraux publie L'espoir, la guerre d'Espagne n'est ni perdue ni gagnée. Malraux attache le sort de sa fiction à l'issue d'un événement historique non encore dénoué. Par contre, lors de son adaptation au cinéma, il exprime un sentiment tragique, dû à la vision réelle du conflit.
article.png
Les jeux de mots dans la presse française et leur traduction en espagnol par Maryse Privat, publié le 18/03/2010
Les jeux de langage sont fréquents au sein du discours journalistique et particulièrement dans les titres d'articles de quotidiens comme Libération, où l'imagination semble être au pouvoir. Ces jeux linguistiques reposent sur des expressions et des constructions syntaxiques figées. Le problème est double pour un lecteur non francophone entrant en contact avec cette facette de la culture de l'autre. Le premier obstacle est la reconnaissance et la compréhension du jeu de mots, et le second serait une traduction du jeu de mots dans sa langue. Le français et l'espagnol sont deux langues proches mais la recherche de la conservation de l'originalité à tout prix peut faire long feu et s'avère souvent décevante.
article.png
Enseigner la langue du droit comme langue étrangère : cas du français juridique destiné à des étudiants espagnols par Christine Carvalho, publié le 18/03/2010
La présente analyse se divise en deux parties : tout d'abord l'acquisition de connaissances notionnelles, c'est-à-dire de généralités, dans le domaine du droit pénal français et dans le domaine de la grammaire française ; ensuite, l'acquisition de connaissances spécifiques, suffisamment approfondies, dans le domaine lexical et morphosyntaxique de la langue française et en particulier la terminologie juridique et le discours juridique caractéristiques de la langue du droit dans le domaine pénal.
article.png
Entretien avec Elsa Cross par Julia Azaretto, publié le 19/09/2009
Le 11 mars 2009 a été inauguré le Salon du Livre à Paris, avec son traditionnel cocktail d'ouverture. La capitale française, suivant sa tradition cosmopolite, accueille chaque année un pays différent dans le cadre du Salon. Cette année, on a eu l'honneur de recevoir le Mexique, pays de cultures ancestrales, et quelques-uns des plus grands représentants de la littérature mexicaine. Parmi les invités, Elsa Cross, poète extraordinaire, qui a gagné en 2007 le grand prix des écrivains pour des écrivains Xavier Villaurrutia - qu'elle a partagé avec Pura López Colomé -, pour son dernier livre Cuaderno de Amorgós. Au Salon du Livre, Elsa Cross a présenté avec son traducteur, Claude Couffon, l'ouvrage Jaguar publié par "Caractères".
article.png
Linguistique comparée des Langues Romanes par José Carlos de Hoyos Puente, publié le 21/06/2009
Les étudiants d'Espagnol de l'Université Lumière Lyon 2 proposent leurs travaux sur la linguistique comparée des langues romanes. Ce dossier présente une approche de la langue sarde, de l'occitan, et du roumain. Les articles sont proposés en castillan et en traduction française.
dossier.png
Entrevista a Margarita Saona par Clémence Oriol, publié le 19/06/2009
Transcription de l'entretien avec Margarita Saona, par Clémence Oriol.
article.png
El deseo desata una separación monstruosa, de Alberto Ruy Sánchez par Clémence Oriol, publié le 05/05/2009
Article sur la nouvelle El deseo desata una separación monstruosa, de Alberto Ruy Sánchez, écrivain mexicain.
article.png
La ley de memoria histórica par Luis Medir Tejado, publié le 07/04/2009
Présentation de la loi de Mémoire Historique : loi qui reconnaît des droits et propose des mesures en faveur des victimes de persécution ou de violence pendant la guerre civile espagnole ou pendant la dictature franquiste.
article.png
Marcelo Cohen par Martín Lombardo, publié le 14/06/2008
Article sur l'oeuvre de l'écrivain argentin Marcelo Cohen, en particulier sur 2 romans : Impureza et El oído absoluto. Les thèmes abordés sont la mémoire et l'illusion.
article.png
La figure féminine chez Arturo Pérez Reverte par Emmanuelle Zolesio, publié le 12/06/2008
Dans un article sur Georges Simenon, Benard Lahire invitait à analyser dans les œuvres littéraires la « sociologie implicite » de leurs auteurs et à mettre en lien celle-ci avec leur trajectoire personnelle et leurs expériences socialisatrices passées. L'interrogation sur les liens entre la « vie » et « l'œuvre » à partir des romans d'Arturo Pérez-Reverte apparaît tout à fait légitime. Dans Le peintre de batailles, qu'il considère comme la pièce angulaire de toute son œuvre, l'écrivain espagnol revient sur ses 21 ans passés comme reporter puis correspondant de guerre, s'interrogeant sur sa responsabilité morale. Il explique avoir pendant longtemps « scindé sa vie en deux » (journalisme d'un côté, littérature de l'autre), le temps était venu pour lui de la rassembler. Ce livre est en partie un témoignage (il explique qu'il n'avait jamais véritablement parlé auparavant de ces années professionnelles à son épouse, sa fille ou ses amis sinon de façon allusive), qu'il a « composé, la tête froide, prenant dans [s]on sac à dos ce qu'il [lui] fallait, juste ce qu'il fallait - en faisant le tri et en tentant de mettre chaque chose précisément à sa place ». Mais l'auteur n'avait pas attendu ce roman pour mettre de lui-même dans sa fiction...
article.png
Puerto Apache, de Juan Martini par Martin Lombardo, publié le 15/05/2008
En un lugar aislado, lejos de todo y atado a una silla, dos hombres golpean sin piedad a La Rata. La Rata no sabe qué buscan los hombres. Al desconocer qué quieren de él, La Rata no tiene manera de responder a las preguntas que le formulan y, así las cosas, el futuro se presenta inquietante: él cree que lo van a matar. De ese modo empieza el primer capítulo de Puerto Apache. La Rata logra escapar de sus captores. ¿Quién lo traicionó? ¿Por qué motivo? ¿Querían matarlo o simplemente asustarlo? Esas son algunas de las preguntas que mueven a La Rata y, en tanto personaje principal y narrador de la novela, esas son las preguntas que tensan el relato. La investigación implica, dado que él vive en una villa miseria y realiza trabajos ilegales, una puesta al descubierto del mundo y de las leyes de la marginalidad. Pero la novela también da cuenta de los modos de vida en los márgenes sociales, del amor, de las ilusiones y de los cambios producidos en el paisaje urbano de Buenos Aires durante los comienzos del siglo XXI.
texte.png