Vous êtes ici : Accueil / par_theme

Recherche multi-critères

Liste des résultats

Il y a 16 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Pistes pour l'analyse et la compréhension des récits de mémoire par Alice Volkwein, publié le 29/04/2007
Des interviews de personnes ayant été déplacées : la mémoire de ce passé s'est-elle transmise dans les familles ? On présentera ici quelques clefs pour l'analyse de récits de mémoire recueillis dans le cadre d'une étude menée fin 2005 auprès de 5 familles d'expulsés originaires de Silésie ou de Poméranie et résidant aujourd'hui à Berlin.
article.png
"Flucht und Vertreibung" dans la mémoire collective officielle par Alice Volkwein, publié le 19/04/2007
La mémoire de la fuite et expulsion dans les discours officiels en RDA, en RFA et dans l'Allemagne réunifiée.
article.png
"Luftkrieg und Literatur" von Sebald - ein Versuch, das deutsche Gedächtnis zu bewegen par Jeanne Yapaudjian, publié le 24/02/2017
Avec "Luftkrieg und Literatur", Sebald suit le projet révolutionnaire d'influencer l'histoire et la mémoire allemandes. Il rappelle les événements de la guerre aérienne de 39-45 et critique l'attitude des écrivains allemands d'après-guerre qui ont volontairement passé sous silence la destruction spectaculaire des villes allemandes. Pour ces écrivains, l'objectif était d'oublier un passé vécu comme traumatisant et d'encourager la reconstruction. Mais, selon Sebald, ce choix du silence a eu de graves conséquences pour les Allemands, en rendant impossible le travail de deuil, pourtant nécessaire, et en contribuant à faire des Allemands un peuple "qui ignore l'Histoire et dénué de toute tradition".
article.png
La mémoire privée familiale : témoignages par Alice Volkwein, publié le 25/03/2008
On présentera ici des extraits issus d'entretiens menés avec deux familles opposées dans leur parcours biographiques et dans leur attitude actuelle face à la mémoire de la fuite et de l'expulsion. Il ne s'agit là que de deux exemples choisis volontairement pour leurs différences, le spectre de réactions et d'attitudes face à cette mémoire étant bien sûr beaucoup plus large.
article.png
"Flucht und Vertreibung" dans la mémoire privée familiale par Alice Volkwein, publié le 25/04/2007
En s'appuyant sur la distinction établie par l'historien Reinhart Koselleck entre « l'Histoire au singulier » (« die Geschichte im Singular ») et « histoires au pluriel » (« Geschichten im Plural »), il s'agit ici de se pencher sur ces « histoires au pluriel » de la fuite et de l'expulsion. Le terme « d'histoires au pluriel » invite à s'interroger sur leur singularité ainsi que sur leur origine et leur évolution dans le jeu d'interaction constante avec « l'Histoire au singulier », comme science historique ou comme version officielle du passé. Il s'agit aussi de prendre en compte le caractère narratif de ces récits de mémoire privés qui se présentent à nous sous forme d'histoires au sens de fables, contes, historiettes. Ceux-ci ne sont pas soumis aux critères de vérité, mais relèvent, au contraire, d'un art du récit dont les règles influent de manière décisive sur la forme et le contenu de ces histoires et, par là, de cette mémoire communicative. On présentera ici quelques clefs pour l'analyse de récits de mémoire recueillis dans le cadre d'une étude menée fin 2005 auprès de 5 familles d'expulsés originaires de Silésie ou de Poméranie et résidant aujourd'hui à Berlin. Les récits de mémoire seront abordés dans leur contexte familial en s'interrogeant tout d'abord sur les différences au niveau de la forme et du contenu entre les familles. Il s'agira ensuite de se poser la question de l'influence du cadre générationnel sur ces récits de mémoire familiaux.
article.png
Les musées du quotidien en RDA : instruire tout en divertissant ? par Laetitia Devos, publié le 04/06/2014
Depuis la fin des années 1990, les musées consacrés au quotidien en RDA fleurissent dans les provinces est-allemandes et exposent un grand nombre d’objets du quotidien, paradoxalement ceux-là mêmes dont les Allemands de l’Est voulurent tout d’abord se débarrasser le plus vite possible en 1990. Jusqu’à l’ouverture de ces musées sur le quotidien, les centres d’information qui existaient étaient consacrés exclusivement à la RDA en tant que dictature, et notamment à la répression politique et carcérale qui y sévissait. Consacrer un musée au quotidien sous une dictature revient-il à banaliser cette dernière ? À partir de deux exemples très différents, celui du musée de Eisenhüttenstadt et le DDR-Museum de Berlin à vocation ludique, Laetitia Devos s’interroge sur l’image de la RDA que renvoient ces musées du quotidien : permettent-ils de comprendre les ressorts de la dictature ou bien évoquent-ils le quotidien d’une « civilisation disparue » ?
article.png
Formes de la présence de la RFA dans la RDA des années 80 par Jacques Poumet, Anne Lemonnier-Lemieux, publié le 31/03/2010
Quels liens d'interdépendance unissent les deux Etats de part et d'autre de la frontière inter-allemande dans la décennie menant à la chute du Mur ? Les intervenants de cette journée d'étude examinent dans quelle mesure les évolutions ou les stagnations constatées dans la RDA des années quatre-vingts sont articulées sur l'existence de l'autre Etat allemand, dans les domaines de la politique extérieure et intérieure, de l'économie, de la politique à l'égard de la jeunesse et de la vie culturelle.
son.png conference.png
Julia Schoch: "Mit der Geschwindigkeit des Sommers" par Teresa Hiergeist, publié le 06/02/2010
Julia Schochs "Mit der Geschwindigkeit des Sommers" ist der melancholische, gefühlvolle Nachruf einer namenlosen Ich-Erzählerin auf ihre Schwester, welche sich in einem Hotelzimmer in New York das Leben genommen hat. Rückblickend werden die Erlebnisse heraufbeschworen, die zu ihrer Daseinsmüdigkeit geführt haben könnten. Es handelt sich dabei um einzelne Episoden, die um eine Liebesgeschichte herum angeordnet sind. Der Roman ist der Versuch einer Rekonstruktion der Gefühlswelt einer Schwester, die aufgrund der familiären Bande ganz nah, in ihrem Handeln jedoch unverständlich und fremd wirkt. Die Erzählung wird zum verzweifelten Versuch, das Unverständliche zu verstehen, das Ungreifbare fassbar zu machen.
article.png
Das Nachkriegstheater als Sprachrohr der deutschen Widerstandsbewegung par Marie-Christine Gay, publié le 23/12/2009
Dans l’immédiat après-guerre, des pièces de théâtre d’auteurs étrangers mais aussi allemands ont vu le jour, en particulier à Berlin, qui thématisaient la résistance allemande. Unmittelbar nach Mai 1945 wurden auf den Bühnen des deutschsprachigen Raums – insbesondere in Berliner Theatern – Stücke aufgeführt, die dem Publikum die Existenz eines deutschen Widerstands vor Augen führten. Neben ausländischen Werken befassten sich auch deutsche Autoren (Carl Zuckmayer, Friedrich Wolf, Günther Weisenborn) mit der Widerstandsthematik. Ziel dieses Beitrags ist es zu zeigen, wie umgehend nach dem Ende des Zweiten Weltkrieges das deutsche Theater eine Vielfältigkeit an Handlungsentwürfen anbot, die über Widerstandsbewegungen aufklären wollte.
article.png
Le 17 juin 1953 : un lieu de mémoire commun à l'Allemagne unifiée ? par Myriam Renaudot, publié le 28/04/2007
En 2003, l'Allemagne a fêté le cinquantième anniversaire des soulèvements du 17 juin 1953 en RDA comme jamais elle n'avait fêté cet événement auparavant. Durant toute l'année 2003, projets scolaires, téléfilms, conférences, publications d'historiens, inaugurations de monuments, expositions, articles de presse etc. se sont multipliés à l'Ouest et à l'Est à l'occasion du cinquantenaire. L'ampleur de ces manifestations a été d'autant plus remarquable que les événements du 17 juin 1953 tombaient depuis plusieurs années dans l'oubli. Comment caractériser le 17 juin 1953 aujourd'hui ? Comment le 17 juin est-il aujourd'hui commémoré et surtout, par qui ?
article.png
Le 17 juin 1953 et ses interprétations avant 1989 par Myriam Renaudot, publié le 28/04/2007
Le 17 juin 1953 demeura pendant près de quarante ans la fête nationale de la République fédérale d'Allemagne, le "Jour de l'Unité allemande", tandis qu'en RDA, l'événement resta tabou jusqu'en 1989. Comment un événement qui a eu lieu en RDA a-t-il pu devenir jour de fête nationale en RFA ? Comment ces soulèvements ont-ils été accueillis et interprétés à l'Ouest et à l'Est ?
article.png
Christa Wolfs "Kindheitsmuster". Der schwierige Umgang mit der Kindheit im Nationalsozialismus als literarischer Gegenstand par Nicolas Batteux, publié le 07/10/2016
Le roman "Kindheitsmuster" de Christa Wolf, publié en 1976, a marqué son époque en prenant à bras-le-corps le problème douloureux de la confrontation de l'individu avec le passé nazi. Dans cette oeuvre, Wolf examine de manière distanciée sa propre existence sous les traits du personnage de Nelly. La nécessité impérieuse de se remémorer le passé débouche sur une structure narrative complexe, dans laquelle Nelly, adulte, se lance dans l'écriture pour revenir à ce passé profondément problématique, qui a entraîné la dislocation de son être. Finalement, Nelly parvient à dire "je" et à réconcilier les différentes strates de son passé. C'est ainsi que coïncident dans le roman la fin de la confrontation avec le passé et la fin du processus thérapeutique que constitue l'écriture pour Nelly, montrant par la même occasion le rôle essentiel que joue la littérature aux yeux de Christa Wolf dans le travail de mémoire.
article.png
Les chemins de l'éducation à la citoyenneté par Franziska Flucke, publié le 27/06/2017
Personne ne naît « bon démocrate », c’est un processus d’apprentissage durant lequel l’école joue un rôle extrêmement important. Chaque démocratie a besoin d’une éducation à la citoyenneté afin que les futures générations apprennent à exercer de manière compétente et autonome leurs droits démocratiques. Dans cet article seront présentées les différentes variantes de l'enseignement de l'éducation civique dans les Länder de la République fédérale d’Allemagne, avant d’aborder le système scolaire allemand en général afin de pouvoir montrer dans une troisième partie quelques exemples plus concrets qui illustrent l’éducation à la citoyenneté plus en détail. Ainsi, nous étudierons les chemins que les jeunes Allemands doivent suivre afin de devenir de bons démocrates, des citoyens de leur pays, mais aussi des habitants de leur Land.
article.png
Peut-on enseigner la même histoire en France et en Allemagne ? par Hans Ottomeyer, Henry Rousso, publié le 05/02/2013
Vidéo d'une table ronde organisée dans le cadre du "Forum Libé" intitulé "20 ans après la Chute du mur" qui s'est tenu en septembre 2009 à Lyon.Le débat aborde la question de la place de l'histoire nationale en France et en Allemagne. Le manuel d'histoire franco-allemand, ou plutôt le manuel franco-allemand d'histoire, représente une tentative d'enseigner une histoire commune.
type-video.png conference.png
Leistung und Schicksal der Synagoge in der Oranienburger Straße par Laurence Guillon, publié le 19/11/2012
Die Neue Synagoge in der Oranienburger Straße hat eine sehr bewegte Geschichte hinter sich: zunächst Symbol für eine selbstbewusste, in Preußen und insbesondere in Berlin wohl integrierte jüdische Gemeinde, wurde sie in den trüben Jahren 1933-1945 mehreren Gefahren ausgesetzt, die sie wie durch ein Wunder fast unversehrt überstand – was später zum Mythos stilisiert wurde, aber eigentlich einer menschlichen Tat zu verdanken ist. Dennoch wurde sie zum Symbol für die Zerstörungen während der „Reichskristallnacht“ 1938, nicht zuletzt wegen eines Fotos, dessen Authentizität angezweifelt wird. Nach einem 43jährigen Dornröschenschlaf wurde sie durch die DDR knapp vor deren Untergang plötzlich wieder entdeckt. Heute gehört sie zu den unumgänglichen „Touristenmagneten“ Berlins und ist wieder zu einem wichtigen Zentrum jüdischen Lebens geworden.
article.png
"Flucht und Vertreibung" : contexte et antécédents par Alice Volkwein, publié le 19/04/2007
Plus de 60 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, 17 ans après la réunification allemande et 3 ans après l'entrée de la Pologne dans l'Union européenne, les discussions autour de la mémoire de la fuite et de l'expulsion de près de quinze millions d'Allemands hors des territoires anciennement allemands en Europe centrale et orientale connaissent aujourd'hui un renouveau, notamment dans le milieu scientifique en Allemagne, Pologne et République Tchèque depuis 1990. Alors que de nombreuses voix se font entendre en faveur d'une « européanisation » de cette histoire dans le cadre d'une histoire européenne des migrations forcées, il est important de rendre accessibles en France également, les résultats des dernières recherches allemandes. Celles-ci mettent non seulement en lumière la diversité des évènements communément regroupés sous le terme « Flucht und Vertreibung » (fuite et expulsion), mais également l'importance du contexte et la complexité des causes ayant conduit à cette migration forcée d'une ampleur inégalée. On présentera donc ici le contexte et les antécédents ayant conduit à la fuite et expulsion des Allemands avant d'en détailler le déroulement.
article.png