Vous êtes ici : Accueil / par_theme

Recherche multi-critères

Liste des résultats

Il y a 154 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Rencontre avec Thomas Chatterton Williams autour de son livre Self-Portrait in Black and White: Unlearning Race (2019) par Thomas Chatterton Wiliams, publié le 24/06/2021
Des élèves de première et terminale du lycée Blaise Pascal à Charbonnières-les-Bains ont rencontré l'auteur Thomas Chatterton Williams dans le cadre du Littérature Live Festival de la Villa Gillet. Des groupes qui suivent l'enseignement de spécialité LLCER anglais et LLCER anglais monde contemporain, ainsi que des groupes de la section européenne anglais, ont pu échanger avec l'auteur autour de son livre Self-Portrait in Black and White: Unlearning Race, paru en 2019.
son.png texte.png entretien.png
Not Disabled but Differently Abled: A Conversation with Vance Bergeron par Vance Bergeron, Louis Gouzerh, publié le 14/06/2021
Vance Bergeron, physicien à l'Ecole Normale Supérieure de Lyon, a répondu aux questions de Louis Gouzerh, ancien élève de l'Ecole et professeur d'anglais. Sport, citoyenneté, inclusion et diversité, telles sont les thématiques abordées dans l'entretien : Vance Bergeron y évoque sa recherche, l'impact qu'a eu son accident sur son travail, ainsi que l'importance du sport pour les personnes en situation de handicap.
type-video.png texte.png entretien.png
J’ai besoin de faire utiliser THERE + BE + sujet réel par Laure Gardelle, publié le 21/01/2021
Le Porte-clés grammatical vise à proposer aux professeurs une aide concrète pour intégrer la grammaire à leur enseignement, en s’appuyant sur la démarche communicative. Il est le fruit d’une collaboration entre l’Inspection générale, des inspecteurs territoriaux et l’Université.
article.png
J’ai besoin de faire utiliser des mots lexicaux ou énoncés négatifs par Laure Gardelle, publié le 19/01/2021
Le Porte-clés grammatical vise à proposer aux professeurs une aide concrète pour intégrer la grammaire à leur enseignement, en s’appuyant sur la démarche communicative. Il est le fruit d’une collaboration entre l’Inspection générale, des inspecteurs territoriaux et l’Université.
article.png
J’ai besoin de faire mieux comprendre la logique des formes en -ING (gérondifs, ex. this cloth is for wiping your hands) par Laure Gardelle, publié le 19/01/2021
Le Porte-clés grammatical vise à proposer aux professeurs une aide concrète pour intégrer la grammaire à leur enseignement, en s’appuyant sur la démarche communicative. Il est le fruit d’une collaboration entre l’Inspection générale, des inspecteurs territoriaux et l’Université.
article.png
J’ai besoin de faire utiliser des subordonnées relatives par Laure Gardelle, publié le 19/01/2021
Le Porte-clés grammatical vise à proposer aux professeurs une aide concrète pour intégrer la grammaire à leur enseignement, en s’appuyant sur la démarche communicative. Il est le fruit d’une collaboration entre l’Inspection générale, des inspecteurs territoriaux et l’Université.
article.png
J’ai besoin de faire utiliser des modaux par Laure Gardelle, publié le 19/01/2021
Le Porte-clés grammatical vise à proposer aux professeurs une aide concrète pour intégrer la grammaire à leur enseignement, en s’appuyant sur la démarche communicative. Il est le fruit d’une collaboration entre l’Inspection générale, des inspecteurs territoriaux et l’Université.
article.png
Olive Kitterdige (2014), Lisa Cholodenko par France McDormand, Nathalie De Biasi, publié le 23/01/2020
Frances McDormand est l’une des invitées d’honneur de la dixième édition du Festival Lumière : comédienne américaine née en 1957, elle a été primée deux fois aux Oscars pour ses rôles dans Fargo des frères Coen (1996) et 3 Billboards de Martin McDonagh (2017). Suite à la Masterclass donnée à la Comédie Odéon le 14 octobre 2019, elle est venue présenter les deux premiers épisodes de la série Olive Kitteridge réalisée par Lisa Cholodenko (2014) au Pathé Bellecour, série qu’elle a produite et dont elle tient le rôle éponyme. Ce texte est une transcription de son introduction lors de cette séance.
type-video.png texte.png monographie.png
Question d'actualité - Le réchauffement climatique par Marion Coste, publié le 27/06/2019
Cette page propose une série de ressources (vidéos, articles, textes littéraires) en anglais afin de traiter du réchauffement climatique en classe. Les ressources peuvent également être exploitées pour la DNL.
type-video.png texte.png lienversunautresite.png question.png
Some Like It Hot (1959), Billy Wilder par James Thierrée, Nathalie De Biasi, publié le 11/02/2019
James Thierrée est comédien, metteur en scène, acrobate, danseur et musicien, petit-fils de Charlie Chaplin à l’honneur en 2018 au festival à travers une exposition photographique. Il est venu présenter le film Certains l’aiment chaud de Billy Wilder le 17 octobre 2018 au Cinéma Gérard Philipe de Vénissieux dans le cadre du Festival Lumière et du cycle Nouvelles Restaurations, une programmation de films restaurés récemment pour une nouvelle sortie en salles [meilleure qualité que les restaurations pour une diffusion en DVD, nda]. Ce texte est une retranscription de sa présentation, qui a été par endroits modifiée pour l'adapter au format écrit.
type-video.png article.png
Muriel Box, entre théâtre et cinéma par Lorenzo Codelli, Jean Ollé-Laprune, Nathalie De Biasi, publié le 31/01/2019
Lorenzo Codelli et Jean Ollé-Laprune sont venus présenter deux films de la réalisatrice britannique Muriel Box au Festival Lumière 2018, dans le cadre du cycle Histoire permanente des femmes cinéastes. Ces textes sont des retranscriptions de leurs présentations, qui ont été éditées pour convenir au format écrit.
texte.png bibliographie.png
F.T.A. (Francine Parker, 1972) : Jane Fonda, militante anti-guerre du Vietnam par Lucien Logette, Nathalie De Biasi, publié le 31/01/2019
Lucien Logette, directeur de la revue Jeune Cinéma et lauréat du Prix Bernard-Chardère 2018, est un des quelques dizaines de français seulement à avoir vu le documentaire F.T.A. lors de sa sortie en France à l’automne 1972. Il est venu présenter le film, réalisé par Francine Parker, le 16 octobre 2018, à l’Institut Lumière, dans le cadre du festival Lumière et de la programmation consacrée à Jane Fonda, Prix Lumière 2018. Ce texte est une retranscription de sa présentation, qui a été éditée pour convenir au format écrit.
texte.png bibliographie.png
J’ai besoin de faire exprimer des probabilités par Laure Gardelle, Bertrand Richet, publié le 04/12/2018
Le Porte-clés grammatical vise à proposer aux professeurs une aide concrète pour intégrer la grammaire à leur enseignement, en s’appuyant sur la démarche communicative. Il est le fruit d’une collaboration entre l’Inspection générale, des inspecteurs territoriaux et l’Université.
article.png
J'ai besoin de faire parler du passé par Laure Gardelle, Bertrand Richet, publié le 04/12/2018
Le Porte-clés grammatical vise à proposer aux professeurs une aide concrète pour intégrer la grammaire à leur enseignement, en s’appuyant sur la démarche communicative. Il est le fruit d’une collaboration entre l’Inspection générale, des inspecteurs territoriaux et l’Université.
article.png
J’ai besoin de faire travailler les adjectifs par Laure Gardelle, Bertrand Richet, publié le 04/12/2018
Le Porte-clés grammatical vise à proposer aux professeurs une aide concrète pour intégrer la grammaire à leur enseignement, en s’appuyant sur la démarche communicative. Il est le fruit d’une collaboration entre l’Inspection générale, des inspecteurs territoriaux et l’Université.
article.png
J’ai besoin de faire comparer des éléments par Laure Gardelle, Bertrand Richet, publié le 04/12/2018
Le Porte-clés grammatical vise à proposer aux professeurs une aide concrète pour intégrer la grammaire à leur enseignement, en s’appuyant sur la démarche communicative. Il est le fruit d’une collaboration entre l’Inspection générale, des inspecteurs territoriaux et l’Université.
article.png
Porte-clés grammatical par Laure Gardelle, Bertrand Richet, publié le 04/12/2018
Le Porte-clés grammatical vise à proposer aux professeurs une aide concrète pour intégrer la grammaire à leur enseignement, en s’appuyant sur la démarche communicative. Il est le fruit d’une collaboration entre l’Inspection générale, des inspecteurs territoriaux et l’Université.
article.png
J’ai besoin de faire utiliser certains indénombrables par Laure Gardelle, Bertrand Richet, publié le 04/12/2018
Le Porte-clés grammatical vise à proposer aux professeurs une aide concrète pour intégrer la grammaire à leur enseignement, en s’appuyant sur la démarche communicative. Il est le fruit d’une collaboration entre l’Inspection générale, des inspecteurs territoriaux et l’Université.
article.png
J’ai besoin de faire utiliser des génitifs par Laure Gardelle, Bertrand Richet, publié le 04/12/2018
Le Porte-clés grammatical vise à proposer aux professeurs une aide concrète pour intégrer la grammaire à leur enseignement, en s’appuyant sur la démarche communicative. Il est le fruit d’une collaboration entre l’Inspection générale, des inspecteurs territoriaux et l’Université.
article.png
J’ai besoin de faire utiliser des prépositions ou des phrasal verbs par Laure Gardelle, Bertrand Richet, publié le 04/12/2018
Le Porte-clés grammatical vise à proposer aux professeurs une aide concrète pour intégrer la grammaire à leur enseignement, en s’appuyant sur la démarche communicative. Il est le fruit d’une collaboration entre l’Inspection générale, des inspecteurs territoriaux et l’Université.
article.png
J’ai besoin de faire utiliser le passif par Laure Gardelle, Bertrand Richet, publié le 04/12/2018
Le Porte-clés grammatical vise à proposer aux professeurs une aide concrète pour intégrer la grammaire à leur enseignement, en s’appuyant sur la démarche communicative. Il est le fruit d’une collaboration entre l’Inspection générale, des inspecteurs territoriaux et l’Université.
article.png
J'ai besoin de faire poser des questions par Laure Gardelle, Bertrand Richet, publié le 04/12/2018
Le Porte-clés grammatical vise à proposer aux professeurs une aide concrète pour intégrer la grammaire à leur enseignement, en s’appuyant sur la démarche communicative. Il est le fruit d’une collaboration entre l’Inspection générale, des inspecteurs territoriaux et l’Université.
article.png
J’ai besoin de faire améliorer l’usage des articles (A, THE, Ø) par Laure Gardelle, Bertrand Richet, publié le 04/12/2018
Le Porte-clés grammatical vise à proposer aux professeurs une aide concrète pour intégrer la grammaire à leur enseignement, en s’appuyant sur la démarche communicative. Il est le fruit d’une collaboration entre l’Inspection générale, des inspecteurs territoriaux et l’Université.
article.png
"The novel gives voice to individuals" : Entretien avec Jane Smiley par Jane Smiley, Jillian Bruns, publié le 09/10/2018
À l'occasion des Assises Internationales du Roman, Jane Smiley, lauréate du Prix Pulitzer 1992 pour son roman L'exploitation, a accepté de répondre aux questions de Jillian Bruns, lectrice à l'ENS de Lyon, pour la Clé des langues. Jane Smiley revient ici sur la genèse des trois romans qui constituent la trilogie The Last Hundred Years.
type-video.png texte.png entretien.png
"Language is power" : Entretien avec Claire Messud par Claire Messud, Jillian Bruns, publié le 25/09/2018
À l'occasion des Assises Internationales du Roman, organisées par la Villa Gillet, la Clé des langues a pu rencontrer Claire Messud, romancière et enseignante américaine, auteure de The Burning Girl, paru en 2017. Dans cet entretien, elle nous livre ses réflexions sur l'importance de la langue et du roman en tant que genre littéraire, et revient sur son enfance partagée entre la France et les États-Unis.
type-video.png texte.png entretien.png
"Je chante sans espoir sur la frontière" : Voix/es de la folie dans 4.48 Psychose de Sarah Kane par Diane Gagneret, publié le 18/09/2018
L’écriture explosive de Sarah Kane, défi permanent aux frontières de la représentation théâtrale, semble atteindre son apogée dans la dernière et la plus expérimentale des pièces de la dramaturge britannique, 4.48 Psychosis (2000). Cet article se propose d’étudier les manières dont l’expérimental nourrit l’expérientiel dans la description kaléidoscopique que Kane propose de la folie. Le texte entrecroise les voix/es, aménageant ainsi un espace privilégié pour l’émergence d’une forme « libre », susceptible de plonger le public au cœur d’une expérience habituellement incommunicable ; on verra que ces innovations sur la page poussent également à l’innovation sur scène.
type-image.png article.png
Rencontre avec Ian McEwan autour de son roman Atonement par Ian McEwan, Vanessa Guignery, publié le 29/06/2018
Dans le cadre des Assises Internationales du Roman, Ian McEwan est venu à l'École Normale Supérieure de Lyon pour parler de son roman Atonement. Cette rencontre avec les étudiant.e.s a été organisée par Vanessa Guignery, professeur de littérature anglaise et postcoloniale à l'ENS, membre du laboratoire IHRIM, en collaboration avec la Villa Gillet.
type-video.png entretien.png
Measuring the Global Influence of a City par Hiroo Ichikawa, publié le 31/05/2018
Le professeur Hiroo Ichikawa de la Mori Memorial Foundation nous explique le fonctionnement du Global Power City Index qui classe les métropoles mondiales selon 70 critères. La définition de la « puissance » ("power") adoptée dans ce classement est large et repose aussi bien sur l'attractivité économique que le poids touristique ou l'efficacité énergétique et environnementale. Les métropoles s'appuient sur les résultats du rapport pour infléchir leurs politiques, et l'auteur souligne le rôle performatif de ce type de classements.
article.png
Question d'actualité - La régulation des armes à feu aux États-Unis après la fusillade de Parkland par Marion Coste, publié le 27/02/2018
Cette page propose une série de documents (vidéos, textes, articles de journaux et graphiques) pour comprendre le débat sur la régulation des armes à feu aux États-Unis. Ces documents peuvent être exploités en classe.
type-image.png type-video.png texte.png lienversunautresite.png
Broken Arrow / La flèche brisée (Delmer Daves - 1950) et Devil's Doorway / La porte du diable (Anthony Mann – 1950) par Lionel Gerin, publié le 09/10/2017
En juillet 1950 sort Broken Arrow, premier western de Delmer Daves. En septembre de la même année sort Devil's Doorway, premier western d'Anthony Mann. Coïncidence ? Quelque chose semble être dans l'air et le genre est peut-être mûr pour une nouvelle approche de la représentation des amérindiens.
type-video.png texte.png monographie.png
La présidence Obama ou la confirmation d’un renforcement institutionnel transpartisan de l’exécutif américain par Hamed Jendoubi, publié le 29/05/2017
La présidence américaine, dirigée par celui que l'on présente volontiers comme le « leader du monde libre », est aujourd'hui une institution bien plus puissante que lors de sa création en 1787. Cet article partira d'une analyse de la présidence de Barack Obama pour insister sur le caractère transpartisan de ce renforcement institutionnel, qui est aussi bien le fait de présidents démocrates que de leurs homologues républicains.
article.png
La méthodologie de l’analyse d’image : quelques exemples tirés de la peinture britannique par Nicolas Bourgès, publié le 24/04/2017
A travers quelques exemples provenant de la peinture britannique, cet article présente des pistes pour aborder l’analyse d’image au lycée. Deux thèmes du cycle terminal servent d’ancrage : les lieux et formes de pouvoir sont associés à la représentation du pouvoir royal, tandis que l’idée de progrès est rattachée à la Révolution industrielle et aux développements qu’elle a induits.
type-image.png article.png
Où est la crise en Europe ? par Louis Navé, Antoine Ullestad, publié le 28/03/2017
Les temps sont durs pour l’Union européenne qui a été, et continue d’être, secouée par les crises économiques et financières, migratoires, sanitaires et sécuritaires pour ne citer que les plus récentes et les plus perceptibles. La dernière en date est peut-être celle qui menace le plus l’édifice européen : une crise d’appartenance, sur fond de défiance populaire. La question de la démocratie européenne revient au-devant de la scène marquée par le Brexit, symbole à lui tout seul de la crise des États dans l’Union européenne. Cette crise de la démocratie interroge le système politique et juridique de l’Union, son mode de gouvernance et la manière dont cohabitent les sphères de décision nationales et européennes.
article.png
Violent Saturday / Les inconnus dans la ville (Richard Fleischer – 1955) par Lionel Gerin, publié le 15/03/2017
Trois hommes débarquent dans une petite ville américaine. Ils sont venus pour dévaliser la banque, un samedi, à la fermeture. Le hold-up va impliquer nombre d'habitants et révéler leurs secrets et les zones d'ombre de la ville en question. Le film, à l'instar du hold-up, est une mécanique de précision. En 90 minutes, savoir-faire oblige, Fleischer dresse un certain portrait de l'Amérique, à travers une galerie de personnages, tous crédibles, servis sur un pied d'égalité, sans moralisme bon marché.
type-video.png article.png
Ghost Dog: The Way of the Samourai / Ghost dog : la voie du samouraï (Jim Jarmusch – 1999) par Lionel Gerin, publié le 15/03/2017
Avec Ghost Dog, Jarmusch s'attaque à un autre genre, le film noir, pour lequel il revient paradoxalement à la couleur. Un tueur à gages, Forest Whitaker, adepte du code d'honneur des samouraïs de l'époque médiévale, vit simplement, connu seulement sous le nom de Ghost Dog. Il considère comme son maître un mafieux qui lui a autrefois sauvé la vie. À cause d'un témoin gênant, au cours de l'exécution d'un contrat, il devient lui-même la cible de la mafia. Film sur la transmission, sur la confrontation des anciens et des modernes, sur la conscience de l'histoire, cette œuvre ravira les cinéphiles et enchantera les autres.
type-video.png article.png
L’activation du changement des sons en Grande-Bretagne dans le contexte de l’après Seconde Guerre mondiale par Olivier Glain, publié le 08/03/2017
Cet article a pour but d’identifier et d’expliquer les changements qui ont eu lieu dans la prononciation de l’anglais en Grande-Bretagne depuis la deuxième partie du XXe siècle. Les années qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale ont en effet été riches en changements de sons.
article.png
To Kill a Mockingbird / Du silence et des ombres (Robert Mulligan - 1962) par Lionel Gerin, publié le 06/03/2017
La voix d'un enfant chantonne pendant que sa main ouvre une boîte. Contre-plongée. Nous découvrons un crayon, des fusains, des pastels, des billes, une clé, des pièces, un petit couteau, une montre, et deux figurines de bois. Puis la main se saisit d'un fusain, commence à écrire, à dessiner. Le titre et les noms défilent, toujours sur fond de chansonnette insouciante, bientôt couverte par une belle musique. La montre, pourtant sans aiguilles, laisse entendre un tictac imaginaire. Le temps, l'histoire peut commencer.
type-video.png article.png
Two for the Road / Voyage à deux (Stanley Donen - 1967) par Lionel Gerin, publié le 16/02/2017
Tout le monde connait le Stanley Donen de Singing in the Rain (Chantons sous la pluie, 1952), ou de On the Town (Un jour à New York, 1949), comédies musicales brillantes et hautement toniques, à revoir évidemment. On connaît moins le Stanley Donen de Charade (1963), et pas davantage celui de Two for the Road (Voyage à deux, 1967). Le film raconte une quinzaine d'années de la vie d'un couple, en l'occurence Albert Finney et Audrey Hepburn. Thème simple, banal même. Pourtant, il pose d'emblée le problème de la forme. Faut-il opter pour la linéarité et user de stratagèmes pour évoquer le passage du temps, ou bien recourir aux bons vieux flash-backs ?
type-video.png article.png
Festival Lumière 2016 : Masterclass de Walter Hill par Walter Hill, Yves Bongarçon, publié le 13/02/2017
Le 10 octobre 2016, à l'occasion du Festival Lumière, Walter Hill est venu donner une Masterclass à la Comédie Odéon à Lyon. L'entretien mené par Yves Bongarçon est l'occasion de revenir sur le parcours de ce géant du cinéma américain. Producteur, réalisateur et scénariste, il a notamment produit les trois premiers Aliens, et réalisé le film 48 heures, avec Nick Nolte et Eddie Murphy. Ce texte est une transcription de l'entretien entre Walter Hill et Yves Bongarçon. Il a été par endroits modifié pour l'adapter au format écrit. Un enregistrement audio est disponible sur la plateforme Souncloud.
article.png
President Obama's Farewell Address - January 2017 par Marion Coste, publié le 12/01/2017
Obama a profité de son discours d'adieux pour faire le bilan de ses deux mandats et rendre hommage à sa femme et ses filles, ainsi qu'à son Vice-Président, Joe Biden. "Yes We Did", a-t-il conclu. La Clé anglaise vous propose une transcription de ce discours d'adieux, ainsi qu'une retransmission de son allocution. Cette retranscription, qui provient du site officiel de la Maison Blanche, a été divisée en plusieurs parties afin de faciliter la recherche d'extraits pouvant faire l'objet d'une étude en classe.
type-video.png article.png
Little Fugitive / Le petit fugitif (Morris Engel, Ray Ashley and Ruth Orkin - 1953) par Lionel Gerin, publié le 25/11/2016
En regardant les anciens reportages de Life, les photos de Vivian Maier et de Saul Leiter, on se prend parfois à rêver. C'était comment New York, Brooklyn, dans les années 50 ? Pour le savoir, on peut rechercher les articles et les photos susmentionnés, relire quelques romans. On peut également voir Little Fugitive. En cette décennie où Hollywood dominait, Le petit fugitif, film de photographes, en partie autofinancé, avait toutes les chances de passer inaperçu, et de finir aux oubliettes. Heureusement pour nous, il n'en fut rien.
type-video.png article.png
Jerry Schatzberg présente The Panic in Needle Park (Jerry Schatzberg - 1971) par Jerry Schatzberg, publié le 19/10/2016
Jerry Schatzberg est venu le 12 octobre 2016 à Lyon pour présenter son film The Panic in Needle Park dans le cadre du Festival Lumière. Écrit par Joan Didion et John Gregory Dunne (d’après le roman du même nom de James Mill), le film dépeint la descente aux enfers d'Helen, tombée amoureuse de Bobby, un jeune héroïnomane qui l'entraîne dans la dépendance au moment de la grande pénurie d'héroïne qui frappe New York à la fin des années 60.
type-video.png article.png
Imitation of Life / Mirage de la vie (Douglas Sirk - 1959) par Lionel Gerin, publié le 07/10/2016
Le film raconte l'ascension et le succès de Lora (Lana Turner) qui, partie de rien, sacrifie sa vie amoureuse pour sa carrière d'actrice. Elle est aidée par Annie, une femme noire qu'elle héberge, et qui est tout à la fois femme de ménage, nounou, secrétaire, dame de compagnie. Toutes deux sont veuves et ont une fille. Il s'agit donc, entre autres, d'une histoire de réussite, mais c'est d'une self-made woman dont il est véritablement question ici, d'une incarnation féminine du rêve américain et des problèmes spécifiques que cela pose. Le film joue sur des couples: mère/fille, noire/blanche, riche/pauvre.
type-video.png article.png
Vanishing Point / Point limite zéro (Richard Sarafian - 1971) par Lionel Gerin, publié le 13/09/2016
Quand sort Vanishing Point, en 1971, le Nouvel Hollywood bat son plein. Initié dès les années 60 par des films comme The Graduate (Le lauréat) de Mike Nichols, ou Bonnie and Clyde d'Arthur Penn, ce "nouveau cinéma" a ouvert le champ à une autre Amérique, à ses laissés pour compte, ses losers. Longtemps tus, sinon interdits sur les écrans, beaucoup de problèmes commencent alors à être abordés: la sexualité sous tous ses aspects, les drogues, les violences conjugales et parentales, l'univers carcéral, la maladie mentale, le traitement des minorités, toutes les hypocrisies d'une société bourgeoise polissée, les mensonges de l'American Dream. La guerre même n'est plus héroïque, le Vietnam occupe toute l'actualité.
type-video.png article.png
Sélection de ressources en lien avec les notions au programme du cycle 4 par Marion Coste, publié le 09/09/2016
La Clé des langues vous invite à découvrir une sélection de ressources universitaires en lien avec les notions au programme du cycle 4. Les textes de référence sont indiqués en italique. Le texte en gras propose des pistes de réflexion établies à partir des ressources disponibles sur La Clé des langues; elles ne constituent en aucun cas des recommandations officielles. Les ressources indiquées ici ont pour but d'apporter une connaissance scientifique en lien avec les notions, et non de fournir des pistes d'exploitation pédagogiques.
texte.png bibliographie.png
Comprendre le "Brexit" par Marion Coste, publié le 12/06/2016
La Clé des langues vous propose une sélection de ressources afin de saisir les enjeux politiques, économiques et sociaux du référendum sur l'Union Européenne qui aura lieu le 23 juin prochain. Ce dossier, qui sera mis à jour en fonction des résultats du scrutin, essaie d’apporter un éclairage sur les campagnes pour et contre le départ de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, ainsi que les potentielles retombées économiques et politiques.
lienversunautresite.png dossier.png
Questions d'actualité : Shakespeare's 400th anniversary par Marion Coste, publié le 25/04/2016
La Clé des langues lance une nouvelle rubrique, "Questions d'actualité", qui apporte un éclairage ponctuel sur divers sujets de société. Pour inaugurer cette rubrique, la Clé vous propose une sélection de ressources publiées à l'occasion du 400ème anniversaire de Shakespeare. Vous y trouverez des articles, vidéos, émissions de radio, publications universitaires et ressources pédagogiques sur l'oeuvre de Shakespeare.
lienversunautresite.png article.png
Hillary Clinton and Donald Trump's campaign ads par Marion Coste, publié le 18/03/2016
La comparaison de ces deux spots publicitaires pour les campagnes de Hillary Clinton et de Donald Trump peut s'inscrire dans une séquence sur les thèmes "Visions d'avenir: créations et adaptations" ou "Lieux et formes de pouvoir". Une analyse des stratégies de communication de ces deux candidats peut être l'occasion de faire un point sur les élections américaines.
type-video.png article.png
Quelles solutions irlandaises ? La Famine dans The Nation, 1845-1848 par Anne-Catherine de Bouvier, publié le 29/02/2016
Cet article se propose d’aborder la manière dont The Nation, organe du groupe Young Ireland, réagit à la Famine. Le reproche fut parfois fait aux nationalistes irlandais d’avoir eu la critique facile, sans rien avoir proposé de concret. Nous verrons que des propositions existaient bel et bien, mais d’une faisabilité pour le moins hypothétique: à cause du flottement, des évolutions ou des ruptures doctrinales du mouvement, mais aussi parce qu’elles se heurtaient à l’idéologie dominante. Une approche essentiellement chronologique permettra de suivre le traitement de la question dans les colonnes du journal, en fonction des contextes domestique et international.
article.png
Élections présidentielles américaines 2016 - Les primaires par Fabien Poète, publié le 19/02/2016
La Clé des langues vous propose un article sur les primaires américaines permettant de faire le point sur les candidats encore en lice (Hillary Clinton et Bernie Sanders pour les démocrates, John Kasich, Ted Cruz, Marco Rubio et Donald Trump pour les républicains), de résumer les grandes lignes de leurs programmes et de retracer les moments importants de leurs campagnes. L'article renvoie vers de nombreux liens (articles de journaux, extraits vidéos) pouvant faire l'objet d'une étude en classe.
article.png
Apocalypse Now Redux (Francis Ford Coppola - 1979) par Lionel Gerin, publié le 25/01/2016
230 jours de tournage, presque deux ans de montage, un budget colossal pour l'époque. Apocalypse Now est "trop", comme l'on dit en français "moderne". Trop long pour les uns, trop baroque ou boursouflé pour les autres, ou encore trop violent. C'est un opéra, une fresque, un film initiatique, un reportage sur une époque, un road ou plutôt un river-movie. C'est avant tout un très grand moment de cinéma et de mise en scène. Fort du succès de The Godfather (Le parrain - 1972: à voir ou revoir, évidemment), Coppola a pu se lancer dans cette aventure, et cela en fut précisément une.
type-video.png article.png
Brigitte Gauthier : Pina Bausch et la mémoire corporelle par Brigitte Gauthier, publié le 07/12/2015
Brigitte Gauthier envisage la mémoire corporelle comme un outil pour repenser la fabrication d’un spectacle, au-delà de l’analyse universitaire. Elle l’applique aux spectacles de Pina Bausch, qui se fait l’ambassadrice des cultures à travers ses chorégraphies, et dont la contemporanéité se situe dans la création d’outils d’écriture et de procédés dramatiques.
type-video.png conference.png
Pina Bausch, photographe de l'émotion par Brigitte Gauthier, publié le 02/12/2015
Brigitte Gauthier revient sur les raisons pour lesquelles elle a choisi d'étudier Pina Bausch: le rapport de la société aux femmes, la déconstruction de la vie quotidienne et l'utilisation du corps pour rechercher une autre forme d'écriture sont autant de thématiques qui contribuent à la construction du langage chorégraphique de cette "photographe de l'émotion".
type-video.png conference.png
Vertigo / Sueurs froides (Alfred Hitchcock - 1958) par Lionel Gerin, publié le 30/11/2015
Alfred Hitchcock ou l'une des incarnations possibles du cinéma. Si, comme le dit Capra, "le film est une maladie", alors le grand Alfred a vraiment soigné le mal par le mal. L'un de ses grands films malades (pour reprendre une expression de Truffaut) est Vertigo. Nous sommes en 1958. Entre 1954 et 1955, il a tourné trois films avec Grace Kelly : Dial M for Murder, Rear Window, To Catch a Thief. Elle représente son idéal féminin, comme il le définit: "le feu sous la glace". Elle est, comme on le sait, partie sous d'autres cieux. Fait unique dans la filmographie d'Hitchcock, il tourne alors trois films sans héroïne digne de ce nom, c'est-à-dire désirable: Trouble with Harry, The Man Who Knew Too Much (remake de sa version anglaise de 1934) et The Wrong Man. Puis vient Vertigo.
type-video.png article.png
Touch of Evil / La soif du mal (Orson Welles - 1958) par Lionel Gerin, publié le 24/11/2015
Un motel perdu tenu par un personnage dérangé. Janet Leigh seule dans une chambre, plutôt dévêtue. Cela vous dit quelque chose ? Cette scène, Alfred Hitchcock en fut d'abord le spectateur. Il s'en inspira et en tira un chef-d'œuvre, Psycho. Mais le film dont nous parlons n'est pas de lui. C'est Touch of Evil, d'un autre génie du cinéma: Orson Welles. En 1958, il a déjà réalisé dix films, dont deux inachevés. D'abord metteur en scène de théâtre et acteur précoce, il a travaillé pour la radio et adapté des romans ou pièces plus ou moins célèbres. Le 30 octobre 1938, il adapte La Guerre des mondes, d'H.G Wells.
type-video.png article.png
Macbeth (2015 - Justin Kurzel) par Justin Kurzel, publié le 03/11/2015
Le nouveau film Macbeth propose une lecture intense de l’une des tragédies les plus célèbres et captivantes de Shakespeare, celle d’un vaillant guerrier, autant que chef charismatique, se déroulant sur les champs de bataille au milieu des paysages de l’Écosse médiévale. Macbeth est avant tout l’histoire d’un homme abîmé par la guerre qui tente de reconstruire sa relation avec son épouse bien-aimée, tous deux aux prises avec les forces de l’ambition et du désir. Parenthèse Cinéma nous permet de partager avec vous un beau dossier pédagogique pour les enseignants qui souhaiteraient aborder cette adaptation de la pièce de Shakespeare avec leurs classes.
type-video.png telechargement.png article.png
Distant Voices, Still Lives (Terence Davis - 1988) par Lionel Gerin, publié le 18/06/2015
Voix distantes parce que lointaines. Et vies bien vivantes (à l'opposé des natures mortes que suggérerait une traduction littérale). Instantanés plutôt, qui prennent/reprennent vie. Photos. Photos de famille. Mariages, baptêmes, décès. Liverpool, années 40 et 50. Une famille ouvrière. Un père violent. Une mère aimante. Premier long-métrage de Terence Davis, Distant Voices, Still Lives est un coup d'essai de maître. L'enfance, l'adolescence revisitées, on connaît. Pourtant ici une magie opère. Travellings avants pour rapprocher le temps retrouvé, un temps désarticulé par la mémoire. La chronologie est cahotique. Qu'importe! Voici une fresque intime et modeste, des lumières chaudes, des intérieurs, des visages.
type-video.png article.png
Littérature et perspectives civilisationnelles par Floriane Bozon, publié le 15/06/2015
« It takes a great deal of history to produce a little literature », écrit Henry James, et le sujet qui nous intéresse aujourd'hui est celui de la corrélation entre littérature et civilisation en cours de Langue vivante, à savoir l'appréhension de la civilisation dans des cours à problématiques littéraires, tout comme l'exploitation possible de la littérature dans des cours à problématiques civilisationnelles. Qu'il s'agisse de choses écrites, ou de savoir issu de la chose écrite, ou encore de l'esthétique d'un texte écrit, lorsqu'il est question de langue étrangère, il est pour beaucoup d'entre nous difficile de dissocier la littérature du monde anglophone en général et donc de sa civilisation.
article.png
Under the Skin (Jonathan Glazer - 2013) par Lionel Gerin, publié le 03/06/2015
Quel est cette lumière inaugurale? Un début (naissance)? Une fin (Near Death Experience)? Quel est cette langue? Inhumaine? Préhumaine? C'est peu dire que les premiers instants d'Under the Skin sont étranges et immédiatement prenants. Quelque chose se passe, sur l'écran. Une vingtaine de minutes mutiques, répétitives, hypnotiques, comme l'est en définitive tout le film.L'argument semble mince: des extra-terrestres sont en chasse. Le gibier? les hommes. L'appât? une créature. Scarlett Johansson, brune pour l'occasion. Le film est dérive, divagation, traque, ballet.
type-video.png article.png
Belligerent (Lionel Shriver) par Lionel Shriver, publié le 27/05/2015
Chaque année, les invités anglophones des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix. Les traductions françaises de ces textes ainsi que les mots-clés des auteurs de langue française des sept premières saisons des AIRs sont éditées par Christian Bourgois dans un volume intitulé le Lexique Nomade. Nous vous invitons ici à découvrir les versions originales des entrées de ce précieux lexique... Ici la contribution de Lionel Shriver (texte et vidéo) qui profite de cet exercice pour nous parler des auteurs comme célébrités.
type-video.png article.png
Loin de la foule déchaînée (Far from the Madding Crowd) par Clifford Armion, publié le 21/05/2015
Dans la campagne anglaise de l’époque victorienne, une jeune héritière, Bathsheba Everdeene doit diriger la ferme léguée par son oncle. Femme belle et libre, elle veut s’assumer seule et sans mari, ce qui n’est pas au goût de tous à commencer par ses ouvriers. Bathsheba ne se mariera qu’une fois amoureuse. Qu’à cela ne tienne, elle se fait courtiser par trois hommes, le berger Gabriel Oake, le riche voisin Mr Boldwood et le Sergent Troy. Parenthèse Cinéma nous permet de partager avec vous un très beau dossier pédagogique pour les enseignants qui souhaiteraient aborder cette adaptation du roman de Thomas Hardy avec leurs classes.
type-video.png texte.png dossier.png
To Be or Not to Be / Jeux Dangereux (Ernst Lubitsch - 1942) par Lionel Gerin, publié le 26/03/2015
Connaissez-vous Lubitsch? On lui doit quelques unes des meilleures comédies des années 1930-40. Connaissez-vous la Lubitsch's touch? Si vous répondez non, de grands plaisirs de cinéma vous attendent. Élégance et finesse. Commençons donc par un sommet, un chef d'oeuvre: To Be or Not to Be. Mais pour mieux en apprécier le sel, un peu d'histoire. Juif Berlinois, Lubitsch, amoureux fou de théâtre, rejoint le cinéma comme homme à tout faire, puis acteur. Dés 1913, il est l'égal de Max Linder, et le plus grand comique allemand...
type-video.png article.png
Variations et innovations phonétiques en anglais américain par Olivier Glain, publié le 16/03/2015
Un article pour découvrir les spécificités du General American et ses variations régionales, ainsi que ses évolutions phonétiques récentes.
article.png
Bill Douglas Trilogy / La trilogie Bill Douglas My Childhood - My Ain Folk - My Way Home (Bill Douglas 1972 -1973 -1978) par Lionel Gerin, publié le 15/01/2015
Écosse. Un village minier près d'Édimbourg. 1945. Un enfant, son frère, leur grand-mère maternelle. Un prisonnier allemand.Mort de la grand-mère. Orphelinat. Grand mère paternelle. Un oncle. L'orphelinat encore. L'adolescence. La mine. Service militaire en Égypte. Rencontre de Robert. Ouverture. Les dialogues? Presque aucun. La musique? Aucune. L'action? Survivre. Le résultat? Au-delà des mots. Saisissement total. Comment en effet parler d'une telle œuvre? C'est un coup à l'estomac, un vent du Nord, une nuit charbonneuse.
type-video.png article.png
Heaven's Gate / La porte du paradis (Michael Cimino -1980) par Lionel Gerin, publié le 12/12/2014
1978. Deer Hunter / Voyage au bout de l'enfer. Bien qu'avare du mot, je l'ose ici: chef d'œuvre absolu. N'en déplaise aux détracteurs, à ceux qui y voient, à grand tort, un film (de plus) sur le Vietnam. Deer Hunter est un immense film, profondément américain. Faut-il être aveugle pour y lire un message impérialiste, malgré cette dernière scène poignante, si souvent incomprise. Chef d'oeuvre, donc. Presque trois ans plus tard, sort Heaven's Gate, le plus grand désastre financier du cinéma américain, mais qu'importe! Combien de tableaux Van Gogh a-t-il vendu? Combien d'exemplaires Rimbaud a-t-il écoulé?
type-video.png article.png
The Night of the Hunter / La nuit du chasseur (Charles Laughton - 1955) par Lionel Gerin, publié le 28/11/2014
Pour inaugurer cette rubrique, je ne pouvais choisir aucun autre film. C'est une œuvre qui m'est chère, unique, dans tous les sens du terme, un diamant noir dans la cinéphilie mondiale, une pierre noire dans la nuit de l'enfance. Charles Laughton, immense acteur (de Mutiny on the Bounty à Quasimodo, de Hobson's Choice à Spartacus, passant de la comédie au drame, du film noir au péplum) réalise là son seul film, qui est depuis une des références absolues des cinéphiles. Les films uniques ont toujours une saveur particulière (que l'on se souvienne de Honeymoon Killers de Leonard Kastle, ou d'Electra Glide in Blue de James William Guercio, par exemple) et cette Nuit du chasseur ne fait pas exception.
type-video.png article.png
La Princesse et la Grenouille, une vision de l'Afrique en Amérique par Ethel Montagnani, publié le 06/11/2014
Spécialiste de Walt Disney et de la langue produite par Disney pour ses films d’animation, Ethel Montagnani nous parle de la vision de la communauté noire par Disney et particulièrement dans La Princesse et la Grenouille. Au fil des années, les studios Disney, fidèles à leur idéologie, et se présentant comme les heureux promoteurs des civilisations du monde, nous ont entraîné partout autour du globe. Ou plus exactement, partout, tout autour de leur vision du globe. On peut ainsi penser que la Chine, vue par les Studios, se résume à Mulan. L'Afrique a plus de chance puisqu'elle est représentée dans plusieurs films comme Le Roi Lion ou encore Tarzan. Toutefois, si ces deux films montrent des images saisissantes de la beauté des paysages africains, ils ne montrent rien de la complexité des rapports humains qui ont prévalu en Afrique du Sud pendant l'Apartheid. Pour s'en faire une idée, il faudra attendre la première princesse noire de l'histoire des Studios Disney, Tiana et son film La Princesse et la Grenouille, qui lui se déroule... en Louisiane, Mississippi, aux Etats-Unis.
type-video.png texte.png conference.png
Présentation de Come Back Africa (Lionel Rogosin, 1959, US 82 minutes) par Monique Peyriere, publié le 05/11/2014
Après avoir réalisé un film sur les sans-abris aux Etats-Unis, Lionel Rogosin part avec une équipe de tournage en Afrique du Sud en déclarant aux autorités locales qu’il veut produire un documentaire sur la musique. Filmé clandestinement par un réalisateur américain blanc dans Sophiatown, un township noir de Johannesburg, Come Back Africa nous montre la vie des communautés noires sous l’apartheid. Entres brimades et défiance, le film de Lionel Rogosin expose les relations blancs/noirs dans l’Afrique du Sud des années 50. Les militants y jouent leur propre rôle dans un scénario de fiction qui nous invite à découvrir le ghetto au travers du regard d’un nouvel arrivant, Zacharia. Les images ont pu sortir d'Afrique du Sud pour être montées aux Etats-Unis puis diffusées dans le monde entier ; c’est un film politique, le premier à dénoncer l’Apartheid.
type-video.png texte.png entretien.png
Bertrand Tavernier sur le cinéma américain par Bertrand Tavernier, Clifford Armion, publié le 20/10/2014
Dans le cadre du Festival Lumière 2014, Bertrand Tavernier évoque certaines grandes étapes de l’histoire du cinéma américain depuis les années 20 jusqu’aux années 60. Ancien critique, celui que l’on connait surtout pour ses films (L'Horloger de Saint-Paul, Un Dimanche à la campagne, Dans la brume électrique…) est aussi l’auteur de plusieurs livres sur le cinéma, notamment Amis Américains, un important ouvrage d’entretiens avec les grands auteurs d’Hollywood (Institut Lumière/Actes Sud, 2008).
type-video.png texte.png entretien.png
Qui est Tagore ? par Azarie Aroulandom, publié le 16/09/2014
Au vingtième siècle, la culture fut dominée par un immense génie Rabindranath Tagore, l’un des plus grands philosophes et poètes de l’histoire du monde. On a dit de Rabindranath Tagore (7 mai 1861-7 août 1941) qu’il fut le Léonard de Vinci de la Renaissance bengali. Tagore naît le 7 mai 1861 au Bengale, à Calcutta, la plus importante ville de l’Inde à cette époque. Il est le quatorzième enfant d’une famille aisée, il grandit dans l’ombre d’un père savant et réformateur religieux. Dans une vision prophétique, son père lui donna le prénom « Robindra » qui signifie le soleil « car plus tard comme lui, il ira par le monde et le monde sera éclairé ».
type-video.png conference.png
Satyajit Ray, ambassadeur de Tagore par Brigitte Gauthier, publié le 15/09/2014
Il y a quelque chose de délicat, subtil, dans l’œuvre du cinéaste Satyajit Ray. Il nous prend par la main et nous invite à pénétrer une culture autre en douceur. On est immédiatement happé par son univers même si la langue et la culture sont distantes. Comment parvient-il à se faire l’ambassadeur de l’Inde en pleine mutation ? On suit ses films de l’intérieur. On est invité à placer notre regard au centre du film et non à l’extérieur, sans pour autant à aucun moment nous identifier aux personnages qui sont totalement autres. On se glisse derrière la caméra, et la lenteur des plans nous permet de nous imprégner de la vie qui se déroule. Les villageois passent le long d’un chemin, les personnages entrent et sortent des plans. Partout, qu’il tourne des scènes d’intérieur ou d’extérieur, le flux de la vie anime l’image...
article.png
Swim Little Fish Swim (Lola Bessis et Ruben Amar) par Clifford Armion, publié le 13/05/2014
Après Frances Ha (Noah Baumbach, 2013), voici une nouvelle comédie New Yorkaise rafraîchissante. Production franco-américaine de Ruben Amar et Lola Bessis, Swim Little Fish Swim nous plonge dans l’univers de la colocation assumée. Une jeune artiste française, Lilas, squatte le canapé d’un couple que tout semble séparer. Leeward, musicien qui n’a jamais enregistré un disque, croit en l’idéologie contestataire des années 60 et refuse de compromettre son ‘intégrité artistique’ pour gagner de l’argent. Mary, infirmière fatiguée, rêve d’une petite maison de banlieue avec des meubles IKEA et un arbre devant...
type-video.png article.png
An interview with Jonathan Coe (Expo 58) par Jonathan Coe, Clifford Armion, publié le 18/02/2014
Jonathan Coe was born in Birmingham in 1961. His novels include The Rotters' Club, The Accidental Woman, A Touch of Love, The Dwarves of Death, What a Carve Up!, which won the 1995 John Llewellyn Rhys Prize and the French Prix du Meilleur Livre Étranger and The Rain Before it Falls. His latest novel is Expo 58.
type-video.png texte.png entretien.png
Much Ado About Nothing (Joss Whedon) par Clifford Armion, publié le 20/01/2014
En adaptant cette comédie de Shakespeare, Joss Whedon marche dans les pas de l’illustre Kenneth Branagh qui avait fait de Much Ado un film remarqué en 1993. Le pari pouvait sembler ambitieux, même prétentieux, et pourtant le résultat est une comédie de mœurs toute en finesse qui respecte et met en valeur l’œuvre du dramaturge élisabéthain.
article.png type-video.png
Are You Going to Write That in Your Book? par Siddhartha Deb, publié le 03/12/2013
Born in north-eastern India in 1970, Siddhartha Deb is the recipient of grants from the Society of Authors in the UK and has been a fellow at the Radcliffe Institute of Advanced Studies at Harvard University. His latest book, a work of narrative nonfiction, ((The Beautiful and the Damned)), was a finalist for the Orwell Prize in the UK and the winner of the PEN Open award in the United States. His journalism, essays, and reviews have appeared in Harpers, The Guardian, The Observer, The New York Times, Bookforum, The Daily Telegraph, The Nation, n+1, and The Times Literary Supplement.
article.png
Les tubes de la Grande Guerre en Angleterre par John Mullen, publié le 27/08/2013
La vie des Britanniques il y a un siècle était souvent très dure. Comme à toute époque, le divertissement, et spécialement la musique, était essentiel pour toutes les classes sociales. Les couches privilégiées organisaient des concerts chez elles, aidées par leurs domestiques, ou allaient dans les salons de danse. La classe ouvrière rejoignait des fanfares ou des chorales, mais surtout allait au music-hall. Dans cet article nous avons choisi 10 chansons à succès des années de guerre qui peuvent illustrer les priorités de leur public. Pour chacune, nous fournissons un extrait des paroles, un enregistrement de l’époque, et une image.
article.png son.png type-image.png
Propaganda posters par ENS Lyon La Clé des Langues, publié le 05/07/2013
Au cours de la Première Guerre Mondiale, les affiches de propagande ont été utilisées pour transmettre efficacement des messages aux populations d'Angleterre et de l'Empire. Ces affichent décrivent la violence de la guerre, sa nature mondiale, le besoin de recrues et de fonds pour soutenir l'effort de guerre. Sur cette page, l'une de ces affiches est analysée, puis une dizaine d'autres affiches sont présentées. Une tâche liant analyse d'image et production orale est proposée à partir de ces documents.
type-image.png texte.png exercice.png
Macbeth (Charles Lamb) par ENS Lyon La Clé des Langues, publié le 03/07/2013
Cette page retranscrit la version de Macbeth issue de l'ouvrage "Tales from Shakespeare". Ce recueil, écrit par Charles et Mary Lamb en 1807 est un livre pour enfants très connu en Angleterre. Chaque histoire suit fidèlement la pièce originale, citant parfois précisément le texte de Shakespeare. Les histoires sont cependant plus courtes que les pièces, car elles adoptent une narration en prose, et que les intrigues secondaires sont parfois raccourcies. Le niveau de langue est évidemment également simplifié.
monographie.png
Hamlet (Charles Lamb) par ENS Lyon La Clé des Langues, publié le 03/07/2013
Cette page retranscrit la version de Hamlet issue de l'ouvrage "Tales from Shakespeare". Ce recueil, écrit par Charles et Mary Lamb en 1807 est un livre pour enfants très connu en Angleterre. Chaque histoire suit fidèlement la pièce originale, citant parfois précisément le texte de Shakespeare. Les histoires sont cependant plus courtes que les pièces, car elles adoptent une narration en prose, et que les intrigues secondaires sont parfois raccourcies. Le niveau de langue est évidemment également simplifié.
monographie.png
King Lear (Charles Lamb) par ENS Lyon La Clé des Langues, publié le 03/07/2013
Cette page retranscrit la version du Roi Lear issue de l'ouvrage "Tales from Shakespeare". Ce recueil, écrit par Charles et Mary Lamb en 1807 est un livre pour enfants très connu en Angleterre. Chaque histoire suit fidèlement la pièce originale, citant parfois précisément le texte de Shakespeare. Les histoires sont cependant plus courtes que les pièces, car elles adoptent une narration en prose, et que les intrigues secondaires sont parfois raccourcies. Le niveau de langue est évidemment également simplifié.
monographie.png
William Hogarth - Four Heads from the Cartoons par William Hogarth, publié le 20/06/2013
"Four Heads from the Cartoons" est une gravure de William Hogarth numérisée pour la Clé des langues dans le cadre de "The Hogarth Project".
type-image.png article.png
Aux origines de Twelve Years a Slave (Steve McQueen, 2013) : le récit d’esclave de Solomon Northup par Michaël Roy, publié le 20/03/2013
Aux origines du film de Steve McQueen, Twelve Years a Slave (2013), il y a le récit de l’esclave américain Solomon Northup (1853). Cet article présente d’abord le récit d’esclave et situe cette forme littéraire dans le paysage idéologique de l’Amérique d’avant la guerre de Sécession ; il détaille ensuite l’histoire éditoriale de Twelve Years a Slave ; il donne enfin quelques repères dans l’œuvre et évoque son devenir critique.
article.png
Entretien avec Adel Hakim - Mesure pour Mesure de William Shakespeare, une écriture du présent par Adel Hakim, Estelle Rivier, publié le 18/02/2013
Mesure pour Mesure a été créé pour les Fêtes Nocturnes de Grignan en 2007. Quarante représentations y ont eu lieu devant la façade du palais. Le spectacle a été ensuite repris en 2009 au Théâtre des Quartiers d’Ivry dirigé par Adel Hakim puis est parti en tournée.
entretien.png type-image.png texte.png type-video.png
How Healing Are Books? par Pierre Zaoui, publié le 22/01/2013
The idea that novels, theater, or poetry often help us live, that they help us feel cleansed or feel stronger, more energized, more alive, or that they at least help us survive by giving us the boost we need to hang on a little longer, is not simply a constant topos of literature, be it western, eastern, or universal. It is an indisputable truth for those who make use of it, whether they write it, read it, comment on it, or transform it into a first-aid kid of maxim-prescriptions and citation-medicines to use as needed.
article.png
Prosodie et correction phonétique par Stephan Wilhelm, publié le 23/10/2012
Selon le cadre dans lequel chacun évolue, on peut avoir diverses conceptions de la correction phonétique. Pour l’enfant qui acquiert sa langue maternelle, cette notion (bien imprécise, sans doute) sera différente de celle qu’entretient celui qui découvre l’anglais en tant que langue étrangère. Pour l’apprenant de niveau avancé (notamment pour les candidats aux concours de recrutements de professeurs ou les enseignants d’anglais d’origine non-anglophone), un degré élevé de correction phonétique est essentiel et constitue souvent l’objet d’une quête opiniâtre. À divers niveaux de l’enseignement, la correction phonétique est d’ailleurs étroitement associée à l’« authenticité » de l’anglais oral, c’est-à-dire à un haut degré de conformité avec la langue parlée par les locuteurs natifs.
article.png
Biographie/bibliographie de Martin Parr par Bibliohtèque municipale de Lyon, publié le 18/09/2012
Né en Angleterre en 1952, Martin Parr est originaire d’Epsom, dans le Surrey. Son intérêt pour la photographie se manifeste dès l’enfance, sous l’aune de son grand-père George Parr, lui-même photographe amateur accompli. Martin Parr étudie la photographie à l’École polytechnique de Manchester, de 1970 à 1973. Pour subvenir à ses besoins tandis qu’il travaille comme photographe indépendant, il occupe divers postes d’enseignement entre 1975 et l’ouverture des années 1990...
article.png bibliographie.png
Introduction au précis de phonétique et de phonologie par Natalie Mandon, Manuel Jobert, publié le 03/09/2012
La phonologie de l’anglais constitue l’un des trois « savoirs linguistiques » de la langue avec le lexique et la grammaire. Elle concerne trois des cinq compétences : la « compréhension de l’oral », « l’expression orale en continu » et « l’interaction orale ». Malgré les efforts fournis par les auteurs de manuels de langue, il semble que la connaissance des principes de base de la prononciation de l’anglais reste le plus souvent ignorée. La grammaire et la production écrite occupent l’essentiel du temps d’apprentissage. On compte sur l’exposition à l’anglais oral pour régler les problèmes liés à la langue orale. La réalité prouve pourtant que cette simple exposition, si elle est nécessaire, n’est pas suffisante.
article.png
La quête du moi au XVIIIème siècle en Angleterre : des philosophes empiristes aux romanciers par Marion Lopez, publié le 21/06/2012
Avec les philosophes empiristes britanniques du 18ème siècle, la conception d’une identité immuable est ébranlée. L’esprit se conçoit comme le miroir de sensations et de passions. Le moi monadique ne tient pas devant l’expérience. Désormais l'homme ne peut plus compter sur une identité fixe, marquée par un cadre cosmique, et s'effraie devant l'immensité des espaces infinis. Le 18ème siècle, promesse d’une plus grande liberté de l’individu, avec la possibilité d’évoluer, est aussi celui d’une perte de repère pour l’individu. En effet, les nouvelles révolutions scientifiques bousculent la vision traditionnelle de l’universel. L’individu prend confiance dans le pouvoir de sa raison comme un outil potentiel d’examen du monde qui l’entoure. L’autobiographie qui se développe au même moment est une réponse à cette inquiétude sur le sens à donner à sa vie. De l’autobiographie spirituelle, gage d’une bonne pratique religieuse, au roman, l’objectif de cet article est d’amorcer une réflexion sur l’identité.
article.png
Sharing Information: A Day in Your Life par Federal Trade Commission, ENS Lyon La Clé des Langues, publié le 19/06/2012
Cette page propose, à partir d'une courte animation réalisée par la Federal Trade Commission, des exercices de compréhension générale et détaillée, des questions pour aller plus loin sur le thème de la diffusion des informations personnelles sur Internet, ainsi qu'un point de phonétique.
type-video.png exercice.png telechargement.png
Les Sons de l'anglais - Introduction par Natalie Mandon, publié le 18/05/2012
Il est question ici des propriétés phonétiques des voyelles « pures » ou monophtongues, puis de celles des diphtongues. Sont précisés pour chaque son la position de la langue et des lèvres ainsi que le degré d’aperture. Il est important de garder à l’esprit qu’en anglais, d’autres facteurs physiologiques entrent en jeu telles que la tension de la langue et parfois la diphtongaison.
article.png
Schéma accentuel et nature - Nom /10/ Verbe /01/ par Manuel Jobert, publié le 15/05/2012
Cette partie du précis d'anglais oral, consacrée à l’accent lexical, aborde la question des mots pour lesquels l'accentuation se déplace suivant qu'ils fonctionnent comme des noms ou comme des verbes.
article.png
Terminaisons contraignantes - Règle de -ION et extension par Manuel Jobert, publié le 15/05/2012
Cette partie du précis d'anglais oral, consacrée à l’accent lexical, aborde la question des terminaisons contraignantes, et cette ressource se concentre spécifiquement sur le cas des mots finissant en "-ion" et sur les autres terminaisons pour lesquelles la même règle s'applique.
article.png exercice.png
L'accent lexical - Introduction par Manuel Jobert, publié le 11/05/2012
L’accent lexical est l’un des points les plus difficiles de l’anglais oral pour les francophones. Cela est dû au fait que le français ne possède pas d’accent lexical en tant que tel. Il est donc essentiel de prendre conscience très tôt de l’importance de ce phénomène. En anglais, chaque mot lexical possède un accent principal sur une syllabe et les autres syllabes sont inaccentuées.
article.png
La composition (2) par Manuel Jobert, publié le 24/04/2012
Cette partie du précis d'anglais oral, consacrée à l’accent lexical, aborde l'accentuation des mots composés, en séparant deux cas : celui pour lequel l'accent est sur le premier élément, et celui pour lequel l'accent est sur le second élément.
article.png
Préface à l'attention des professeurs par Jean-Pierre Gabilan, publié le 05/04/2012
Le précis grammatical qui est présenté ici est à la fois ambitieux et raisonnable, mais sans concession. Il est volontairement « linguistique » en ce sens qu’il repose sur des fondements théoriques dont la pertinence n’est plus à prouver. Les élèves pourront, avec l’aide de leurs professeurs, en appréhender le contenu, à condition toutefois que les têtes de pont, les fondements même de tout édifice grammatical, soient bien installées. Si le professeur doit avant tout rompre lui-même avec une tradition grammaticale dont il sent bien qu’elle ne convient pas mais dont il s’accommode encore pour la salle de classe, rien ne presse. L’adage selon lequel on ne peut expliquer, décrire, que ce qu’on a bien compris soi-même reste de mise. Il n’y a pas urgence à vouloir tout remettre à plat. Mais il faut quand même un jour franchir le pas.
article.png
Les Cas de Palatalisation Contemporaine (CPC) en anglais par Olivier Glain, publié le 23/03/2012
Cet article a pour but d’introduire le phénomène phonétique que nous qualifions de Palatalisation Contemporaine et, par extension, de présenter les Cas de Palatisation Contemporaine (CPC) qui en résultent. Nous définissons comme CPC des manifestations de fricatives et d’affriquées palato-alvéolaires /ʃ, ʒ, tʃ, dʒ/ dans des items lexicaux où elles n’apparaissaient pas par le passé. Il s’agit de variantes palatalisées qui semblent principalement associées aux locuteurs les plus jeunes. Elles sont fréquemment considérées comme « incorrectes » par les locuteurs les plus conservateurs et le grand public. Sur ce sujet, les points de vue des linguistes spécialistes divergent. Certains se refusent (ou se sont refusés) à considérer ces variantes palatalisées comme faisant partie de la langue standard. La question de leur acceptabilité en anglais standard est en tout cas sujette à controverse.
article.png telechargement.png
The Need to See and the Will not to Know - How we deal with catastrophes par Craig Calhoun, Jean-Pierre Dupuy, Eric Klinenberg, Michel Lussault, Nicholas Mirzoeff, publié le 20/01/2012
Au cours de l'année écoulée, un groupe d'éminents sociologues français et américains se sont rencontrés à Lyon et à New York à plusieurs reprises. Il s'agissait d'explorer notre intérêt culturel pour les catastrophes récentes et l'émergence de certaines menaces sur notre climat, nos villes et nos communautés ; de sonder notre désir d'en savoir plus ou, au contraire, de rester dans l'ignorance. Les cinq chercheurs présenteront le résultat de leur réflexion à l'occasion de cette soirée à l'IPK. During one year leading French and American social scientists met several times in Lyon and New York to explore our cultural interest in knowing and not knowing about recent catastrophes and emerging threats to our climate, cities, and communities. They will share the result of their reflection.
conference.png type-video.png
Disruptive Kinship par Judith Butler, Hélène Cixous, Avital Ronell, publié le 20/01/2012
Que se passe-t-il lorsque les relations et les communautés ne dépendent plus, pour se développer, d'une formation naturelle ou de certains réseaux préexistants, mais créent leurs propres mouvements, souvent difficilement contrôlables ? Les affinités ont peu à voir avec les liens familiaux et les structures codifiées socialement. Elles ne jaillissent pas d'une source commune, ni d'une quelconque communauté. Au contraire, elles conduisent à des assemblages inattendus, à des agrégats de personnes et d'êtres qui défient les arrangements prétendument naturels. What happens when relations and community do not depend on natural formations or grids for their unfolding but create their own, often untrackable movements? Affinities have little to do with family ties or socially codified structures. They do not well up from a common spring or identified community. Rather, they lead to unexpected pairings and conglomerates of people and beings that defy supposedly natural arrangements.
conference.png type-video.png
The Actual Lives of Catherine Millet and Robert Storr par Catherine Millet, Robert Storr, publié le 19/01/2012
De part et d'autre de l'Atlantique, Catherine Millet et Robert Storr ont joué un rôle clef, comme témoins et acteurs, dans la transformation du monde de l'art. Catherine Millet, auteur des best-sellers La Vie sexuelle de Catherine M. et Jalousie et rédactrice en chef du magazine Art Press, rencontrera Robert Storr, ancien conservateur du MoMa de New York et doyen de la Faculté des Beaux-arts de l'université de Yale, pour discuter de leurs nombreux intérêts communs, de leurs carrières parfois entremêlées et de la scène artistique contemporaine. Le dialogue entre ces deux collègues et amis apportera un éclairage sur le monde toujours changeant et surprenant de l'art contemporain et dévoilera l'itinéraire artistique et intellectuel de deux de ses acteurs les plus éloquents. On both sides of the Atlantic, Catherine Millet and Robert Storr have played key rolesas witnesses and actorsin the transformations of the art world. Catherine Millet, author of bestsellers The Sexual Life of Catherine M and Jealousy and editor-in-chief of Art Press magazine, will join Robert Storr, former curator of MoMA and the dean of the School of Art at Yale University, to discuss their wide-ranging interests, their intermingled careers, and the current art scene.
conference.png type-video.png
L’horizon interprétatif de The Taming of the Shrew par Natalie Roulon, publié le 04/11/2011
En montrant Katherina sous un jour plus favorable que la mégère de la tradition, The Taming of the Shrew déjoue l'attente du public de l'époque et tire la farce du côté de la comédie sentimentale. D'autre part, cette pièce contient des outils de distanciation qui ouvrent des perspectives ironiques quant au statut de la mégère et constituent une invitation à élargir l'horizon interprétatif de l'œuvre. Or, certaines pratiques critiques ou scéniques ont pour effet de restreindre ou de brouiller cet horizon.
article.png