Vous êtes ici : Accueil / Moteur de recherche

Recherche multi-critères

Liste des résultats

Il y a 31 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Cours de littérature italienne à l'école fasciste par Stéphanie Lanfranchi, publié le 14/09/2009
Dans un récit autobiographique publié en 1991, l'intellectuel Vittorio Foa revient sur les années de sa jeunesse marquées par l'expérience de l'antifascisme et de l'emprisonnement (de 1936 à 1944). Lorsqu'il s'interroge sur les racines profondes de son opposition au régime, il cite l'empreinte familiale, mais également l'influence exercée par ses professeurs et par leurs enseignements. Il émet notamment l'hypothèse selon laquelle l'enseignement littéraire serait devenu, dans son cas, une véritable école de liberté.
article.png
La fin de l'humanité comme utopie par Amélie Aubert-Noël, publié le 05/01/2017
Dans cet article, qui est une synthèse de son mémoire de Master 2, Amélie Aubert-Noël tente d'analyser au sein de quatre romans contemporains (Il pianeta irritabile de Paolo Volponi, Il re del magazzino d'Antonio Porta, Sirene de Laura Pugno et Guerra agli umani de Wu Ming 2) les rapports possibles entre une narration apocalyptique mettant en scène l'élimination concrète (voire désirée) de l'humanité et la persistance d'un élan utopique, d'un espoir en l'avènement d'un monde nouveau et meilleur.
article.png
Il pianeta irritabile, Paolo Volponi par Amélie Aubert-Noël, publié le 19/11/2016
Il pianeta irritabile (Einaudi, 1978), tout en présentant d’évidentes continuités thématiques et stylistiques avec les œuvres précédentes de Volponi, et en particulier avec Corporale, se détache par son appartenance à un genre littéraire inattendu, celui de l’anticipation. Dès les premières pages, le lecteur est en effet propulsé dans un monde dévasté par une série de guerres nucléaires et parcouru par de très rares survivants.
article.png
Il Re del Magazzino, Antonio Porta par Amélie Aubert-Noël, publié le 03/10/2016
Il re del magazzino (Lampi di stampa, 2008 - première édition Mondadori 1978), même s'il est présenté comme un «roman», est un produit typique du processus d'hybridation qui se trouve au cœur de la création portienne. Il prend avant tout la forme d'un journal, celui d'un intellectuel qui se retrouve absolument isolé à la suite d'une série de catastrophes qui ont conduit à l'effondrement de la société humaine, en Italie et vraisemblablement sur l'ensemble de la planète.
article.png
Sirene, Laura Pugno par Amélie Aubert-Noël, publié le 29/09/2016
Sirene (Einaudi, 2007) est un roman très court mais très sombre, dont l’histoire se déroule dans un monde futur dystopique (presque post-apocalyptique). On peut d’ailleurs estimer que, comme c’est souvent le cas en science-fiction, l’objet principal du livre est moins le déroulement de l’intrigue et le destin des personnages principaux que l’univers imaginé par l’auteure, décrit progressivement, à travers de nombreuses incises et analepses.
article.png
"Donna in guerra", Dacia Maraini par Alison Carton-Vincent, publié le 13/05/2016
Alors que le féminisme italien bat son plein, Einaudi publie en 1975 le cinquième roman de Dacia Maraini. Il relate sous forme de journal intime quatre mois et demi dans la vie d’une femme en 1970, le temps d’un été et d’une rentrée scolaire. La protagoniste-narratrice est une maîtresse d’école, Giovanna, qu’on appelle Vannina. Elle est mariée à Giacinto, un mécanicien romain. Tous deux passent leurs vacances à Addis, une île des environs de Naples.
article.png
Francesco Piccolo, "Il desiderio di essere come tutti" par Maurizia Morini, publié le 03/10/2014
Il titolo del romanzo-saggio di Piccolo è mutuato da una citazione di Natalia Ginzburg che recita: "Di diversità e solitudine, e di desiderio di essere come tutti, è fatta la nostra infelicità e tuttavia sentiamo che tale infelicità forma la sostanza migliore della nostra persona ed è qualcosa che non dovremmo perdere mai".
monographie.png
Melania G. Mazzucco, "Sei come sei" par Maurizia Morini, publié le 25/09/2014
L'ultimo romanzo di Melania Mazzucco, la cui lettura è stata proposta da un'insegnante romana ai suoi studenti liceali, ha suscitato immediatamente scandalo.
monographie.png
Antimedico par Paolo Giordano, publié le 19/09/2014
Scritto per le 8e Assises Internationales du Roman 2014 di Lione, il testo Antimedico di Paolo Giordano è una riflessione sulla letteratura come "regno sconfinato del come-avrebbe-potuto-essere-e-invece-non-è-stato".
article.png
Le seduzioni della guerra par Paolo Giordano, publié le 19/09/2014
Nel testo Le seduzioni della guerra, scritto per le 8e Assises Internationales du Roman 2014 di Lione, Paolo Giordano torna sul suo viaggio con le truppe italiane in Afghanistan e analizza il rapporto tra guerra e letteratura.
article.png
Erudition et fiction, autorité et auctorialité : stratégies de la note en bas de page des Lumières à nos jours par Aurélie Gendrat, publié le 08/07/2013
Cette page propose une conférence d'Aurélie Gendrat sur les différentes stratégies et modes d'expression liés à la note en bas de page. Élement d'érudition, partie du discours annexe ou essentielle, crées par l'auteur ou par d'autres, elles sont là mais on n'en perçoit pas toujours le caractère parfois polémique ou essentiel...
conference.png type-video.png
Assises du roman 2013 : Intervista a Sandro Veronesi par Sandro Veronesi, Maurizia Morini, publié le 13/09/2013
In occasione delle 7èmes Assises internationales du Roman svoltesi a Lione La Clé des langues ha intervistato lo scrittore Sandro Veronesi. Ci spiega il ruolo fondamentale della scuola (o perlomeno, di un suo professore di letteratura) nella sua formazione e il posto centrale della letteratura russa e del grande poeta Paolo Pasolini. Più leggermente, accenna poi al mestiere di scrittore e alle modalità della sua produzione letteraria.
entretien.png type-video.png
Incontro con Roberto Piumini par Roberto Piumini, Giacomo Anastasi, publié le 28/09/2012
Lo scrittore Roberto Piumini dopo la lettura di una poesia e di un racconto in musica ci parla della sua esperienza di scrittore per giovani ma anche per adulti. Evoca il legame particolare con il suo pubblico e spiega com'è difficile - a volte - cambiare strada e trovare la legittimità di scrivere per gli adulti...
type-video.png
Beppe Fenoglio par Luca Bufano, Maurizia Morini, publié le 09/12/2008
Entretien en deux parties avec Luca Bufano, professeur à l'Université de Floride - Florence (Italie), au sujet de l'écrivain
son.png
Beppe Fenoglio, un classico del nostro tempo par Luca Bufano, publié le 09/12/2008
Enregistrement de la conférence donnée à l'Université Jean Moulin - Lyon 3 le 3 mars 2008 : 1. Présentation de la vie et des œuvres / 2. Langue, style et modèles littéraires / 3. "Una questione privata" / 4. "Il trucco" et la polémique déclenchée par les journalistes de l'Unità
conference.png son.png
Entretien avec Alberto Garlini par Alberto Garlini, Maurizia Morini, publié le 16/09/2008
Le 29 mai 2008 Alberto Garlini a participé, à La Villa Gilet à Lyon, aux 2èmes Assises Internationales du Roman : "Le roman, quelle invention !"
article.png
La représentation du « torbido ingegno » de Caravage dans la littérature artistique italienne du Seicento par Ismène Cotensin, publié le 16/03/2012
Michelangelo Merisi, dit Le Caravage, est sans doute l’un des peintres italiens les plus célèbres du XVIIe siècle. Sa peinture en clair-obscur, sa représentation jugée triviale de certaines scènes religieuses ont choqué nombre de ses contemporains. Son art, mais aussi sa personnalité ont été au cœur de polémiques animées, notamment dans les biographies qui lui ont été consacrées durant le XVIIe siècle. Cet article propose un parcours littéraire, dont le fil conducteur est la représentation du « torbido ingegno » de Caravage, au sein des ouvrages de Vies d’artistes.
article.png
La letteratura italiana della Grande guerra par Mario Isnenghi, publié le 10/03/2009
Entretien avec Mario Isnenghi, professeur d'Histoire contemporaine à l'Université de Venise, sur le thème de la littérature italienne de la Grande Guerre.
article.png
Entretien avec Dacia Maraini par Dacia Maraini, Michele Gulina, publié le 24/02/2009
Le 11 mars 2008 Dacia Maraini a tenu une conférence à L'institut Culturel Italien de Lyon. Nous l'avons rencontrée pour parler avec elle de littérature au féminin.
type-video.png
Quelques remarques sur "A colpi di cuore" d’Anna Bravo par Alison Carton-Vincent, publié le 30/06/2009
Je ne proposerai pas ici un compte-rendu détaillé du livre d'Anna Bravo mais plutôt une réflexion sur quelques points particuliers qu'elle y aborde, en lien avec mes recherches sur le féminisme en littérature, basées sur l'étude d'autobiographies et de fictions autobiographiques italiennes du XXe siècle. J'aborderais trois points qui m'ont paru être des ponts intéressants entre nos deux domaines d'étude et qui mettent en évidence le lien entre féminisme politique et littérature féministe : la question de la transmission intergénérationnelle, celle du «partire da sé», et enfin celle du statut du fœtus et du débat sur l'avortement.
article.png
Leopardi e la letteratura cosmica degli anni Sessanta: l’esempio di Calvino e Landolfi par Rosanna Maggiore, publié le 24/09/2015
Dans cet article, Rosanna Maggiore s’interroge sur le rapport entre Italo Calvino et Tommaso Landolfi au fil des années 1960, à la lumière de leur intérêt pour une littérature aux perspectives cosmiques et de leur prédilection pour l’œuvre de Giacomo Leopardi.
article.png
Invitation à la lecture de "Se questo è un uomo" par Damien Prévost, publié le 30/09/2011
"Se questo è un uomo" est sûrement l'oeuvre la plus connue de Primo Levi. Cette "invitation à la lecture" a pour but d'offrir une analyse rapide des thèmes porteurs d'une oeuvre. S'ensuivront des "commentaires" de textes tirés de cette oeuvre et qui viendront compléter cette "introduction". Pour ceux qui veulent découvrir ou relire une oeuvre incontournable de la littérature italienne.
article.png
Specchi deformanti: riflessioni sul tradurre par Franco Nasi, publié le 24/03/2009
La traductologie est sans doute un des domaines qui nécessite le plus une approche interdisciplinaire et une méthode qui sache harmoniser les différentes contributions. Franco Nasi, professeur de Littérature italienne contemporaine et traducteur, nous livre ses réflexions sur l'activité de la traduction.
article.png
Naples ou l'impossible pureté. Un parcours littéraire dans l'après-guerre par Marc Lesage, publié le 13/12/2013
Au cours de cette séance du séminaire d'études italiennes, Marc Lesage nous présente sa réflexion sur l'image de la ville de Naples dans la littérature napolitaine de l'après-guerre à travers Giuseppe Marotta, Anna Maria Ortese et Raffaele La Capria. Il nous montre comment ces auteurs de l'après guerre se confrontent à l'image réelle, mythifiée ou idéalisée de la ville parthénopéenne. Face aux transformations récentes, les choix sont multiples : nier le réel, le reposétiser ou tenter une approche médiane.
type-video.png conference.png
Les études dantesques en France, de Claude Fauriel à nos jours par Claude Perrus, publié le 06/09/2013
L’histoire de la dantologie française coïncide, à ses débuts, avec l’apparition de la littérature italienne dans les programmes de l’enseignement supérieur. De Claude Fauriel et Frédéric Ozanam jusqu’aux chercheurs d’aujourd’hui, on voit se dessiner les grandes lignes de l’interprétation de l’œuvre de Dante, avec le concours de la philologie romane, de la philosophie et de l’histoire médiévale. Les sources et les modèles de Dante ont fait l’objet, au XXème siècle, d’études approfondies. Mais le champ de la recherche linguistique et celui de la stylistique sont encore loin d’être épuisés.
type-video.png conference.png
Conclusion de la journée par Jean-Claude Zancarini, Boris Gobille, publié le 26/11/2010
Jean-Claude Zancarini et Boris Gobille concluent cette journée en synthétisant les différences et les points de convergence des trois expériences retenues. Il apparaît donc, qu'il n'y a pas un héritage mais bien des héritages de ces années-là. Par ailleurs, Boris Gobille tient à insister sur le caractère particulier du registre de l'intime qui est souvent l'élément central de ces narrations : un intime souvent dépolitisé, désociologisé et déshistoricisé. Jean-Claude Zancarini finira en évoquant les vertus de la fusion de l'histoire et de la littérature.
type-video.png
Dietro le Cosmicomiche, gli altri mondi di Italo Calvino (2e partie) par Rosanna Maggiore, publié le 31/10/2015
Dans cet article, Rosanna Maggiore approfondit l’étude que Sergio Cappello a consacrée aux sources des Cosmicomiche, évoquées par Italo Calvino dans une note de 1964. Elle entre dans le laboratoire de l’écrivain et s’attache à comprendre quand, comment et pour quelles raisons Calvino s’approche des artistes mentionnés. En effet, les auteurs cités révèlent un choix très hétéroclite de la part de Calvino. L’écrivain semble vouloir dérouter son lecteur ; en réalité, il fait référence aux œuvres qu’il lit ou qu’il redécouvre pendant la seconde moitié des années 1950 ou au début des années 1960. Aussi la note de 1964 décrit-elle quelques aspects du contexte culturel de l’époque et reflète-t-elle l’exigence d’une littérature qui met en question toute vision anthropocentrique de l’histoire ainsi que tout système d’interprétation rigide ou définitif. Calvino vise une littérature ouverte au possible, et pourtant (ou par conséquent) réflexive, repliée sur elle-même, attentive à ses propres mécanismes internes.
article.png
Formes de l'utopie chez Elio Vittorini et Italo Calvino. Un parcours historique par Marie Fabre, publié le 14/12/2012
Cette page propose une conférence de Marie Fabre sur le sujet de sa thèse qu'elle s'apprêtait alors à soutenir. Elle explore les rapports entre utopie et littérature chez Elio Vittorini et Italo Calvino. À travers ce parcours, c’est une petite parabole de l’utopisme littéraire dans le second XXe siècle italien qu'elle cherche à tracer, en partant des années quarante, où le travail littéraire était fonction d’un engagement politique externe, pour arriver, à travers une série de déconvenues politiques et de transformations sociales, à une tentative de redéfinition des fonctions politiques de la littérature qui nous mène jusqu’aux années soixante-dix. La trentaine d’années est, en effet, riche en évolutions : du détachement des écrivains du Parti communiste, au passage à une nouvelle phase néocapitaliste dont l’Italie sort considérablement transformée. Nous nous trouvons donc à l’articulation entre deux périodes, moderne et postmoderne, dans une transition qui correspond aussi à une crise et à une remise en question de l’utopie, à travers les notions de progrès, de perfectibilité, de téléologie et de totalité qui lui étaient liées.
conference.png type-video.png
Dal viaggio immaginario alla fantascienza : Landolfi, Solmi, Zanzotto "In una rete di linee che si intersecano" par Rosanna Maggiore, publié le 11/09/2015
Dans cet article, Rosanna Maggiore montre de quelle manière le rapport entre le poète lunaire par excellence, Giacomo Leopardi, et les écrivains du XXe siècle change face à une nouvelle phase historique qui voit, entre autres, l’exploration de l’espace et la conquête de la lune. En littérature, on passe du mythe de la lune à sa parodie, du voyage imaginaire à la science-fiction. Les écrivains ne sauraient évoquer la lune chère à Leopardi, "vergine", "candida", "intatta", que de manière ironique, et pourtant la leçon du poète-philosophe demeure actuelle. Rosanna Maggiore s’interroge sur les raisons de cette actualité à travers le prisme de trois écrivains différents : Tommaso Landolfi, Sergio Solmi et Andrea Zanzotto.
article.png
Un texte entre deux générations : remarques sur "Il Fiore" par Antonio Montefusco, publié le 20/09/2013
L’intervention a porté sur une nouvelle interprétation du poemetto intitulé Il Fiore et consideré par Contini « attribuable » à Dante ; comme le débat sur l’attribution a quasiment hégémonisé la littérature sur le texte, Antonio Montefusco se propose de renoncer momentanément à la question en se penchant plutôt sur la lecture approfondie des 232 sonnets qui constituent cette traduction originale (il faut plutôt parler de rifacimento) du Roman de la Rose. Finalement, si on considère que ce rifacimento a été réalisé à Florence dans les années ’90 du Duecento, il faut souligner que ce texte peut être considéré comme un passage fondamentale entre la culture de la génération de Brunetto Latini, et celle de Dante et Cavalcanti, en se situant d'une façon très originale dans l’émergence et l’affirmation du Stil novo.
type-video.png conference.png
Un percorso di lettura attraverso i "Poemi conviviali" par Francesca Sensini, publié le 14/01/2011
"Un percorso di lettura attraverso i Poemi conviviali" propose une lecture du recueil les Poèmes conviviaux de Giovanni Pascoli (1904) à la lumière des présupposés esthétiques et théoriques qui sont à la base non seulement de ce recueil, mais de l'ensemble de l'œuvre et de la réflexion poétique de l'auteur. On y approfondit tout particulièrement la valeur et les implications de la notion pascolienne "d'antico" qui renvoie à la fois, à un modèle littéraire historiquement défini - dans le cas des Poèmes conviviaux, à la littérature grecque et latine - et à l'essence méta-historique de la véritable poésie, ainsi que la sémantique du "sogno"; cela en interrogeant les textes pascoliens, en vers et en prose, au delà des frontières du recueil.
article.png