Vous êtes ici : Accueil / par_theme

Recherche multi-critères

Liste des résultats

Il y a 64 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Peut-on enseigner la même histoire en France et en Allemagne ? par Hans Ottomeyer, Henry Rousso, publié le 05/02/2013
Vidéo d'une table ronde organisée dans le cadre du "Forum Libé" intitulé "20 ans après la Chute du mur" qui s'est tenu en septembre 2009 à Lyon.Le débat aborde la question de la place de l'histoire nationale en France et en Allemagne. Le manuel d'histoire franco-allemand, ou plutôt le manuel franco-allemand d'histoire, représente une tentative d'enseigner une histoire commune.
type-video.png conference.png
"Aller Tage Abend" de Jenny Erpenbeck par Anne Lemonnier-Lemieux, publié le 03/10/2015
Ce roman nous emporte dans un voyage au fil du XXe siècle, nous menant d'une petite ville de Galicie où vit une famille juive, à Vienne en 1919, puis en URSS entre 1938 et 1944, en RDA à la fin des années cinquante, et pour finir dans l'Allemagne réunifiée des années 1990-1992. On suit ainsi, à partir d'un enracinement juif en Europe centrale, les chemins de la persécution et de l'assimilation, avec à chaque étape une mort possible et ses conséquences, et tout du long, la difficulté de dire l'histoire véritable de la famille, en particulier quant à la violence dont elle a été victime.
article.png
Julia Schoch: "Mit der Geschwindigkeit des Sommers" par Teresa Hiergeist, publié le 06/02/2010
Julia Schochs "Mit der Geschwindigkeit des Sommers" ist der melancholische, gefühlvolle Nachruf einer namenlosen Ich-Erzählerin auf ihre Schwester, welche sich in einem Hotelzimmer in New York das Leben genommen hat. Rückblickend werden die Erlebnisse heraufbeschworen, die zu ihrer Daseinsmüdigkeit geführt haben könnten. Es handelt sich dabei um einzelne Episoden, die um eine Liebesgeschichte herum angeordnet sind. Der Roman ist der Versuch einer Rekonstruktion der Gefühlswelt einer Schwester, die aufgrund der familiären Bande ganz nah, in ihrem Handeln jedoch unverständlich und fremd wirkt. Die Erzählung wird zum verzweifelten Versuch, das Unverständliche zu verstehen, das Ungreifbare fassbar zu machen.
article.png
Quand la littérature est une histoire contemporaine: Stephan Wackwitz "Die Bilder meiner Mutter" par Emmanuelle Aurenche-Beau, publié le 27/09/2017
Dans cet article, Emmanuelle Aurenche-Beau s'intéresse à l'ouvrage de Stephan Wackwitz "Die Bilder meiner Mutter" (2015), dans lequel l'auteur part sur les traces de sa mère, une artiste à la carrière tronquée. "Die Bilder meiner Mutter" n'est pas une biographie comme une autre, elle louvoie entre le genre biographique et l'essai, entre la littérature et les sciences sociales. C'est cette approche originale qu'Emmanuelle Aurenche-Beau se propose d'étudier en s'appuyant sur les travaux d'Ivan Jablonka, qui récusent la frontière traditionnelle entre science et fiction, et en montrant comment Stephan Wackwitz, grâce à une analyse des facteurs socio-historiques à l'oeuvre dans l'échec de cette carrière, parvient à dépasser le caractère proprement individuel de la vie de cette mère artiste.
article.png
"Das Brot der frühen Jahre" von Heinrich Böll (1955) : Eine Erzählung der Symbole par Anne Bernard, publié le 01/04/2016
Fiche de lecture et analyse du symbole du pain dans le récit "Das Brot der frühen Jahre" de Heinrich Böll, écrit en 1955, avec l'époque difficile de l'après-guerre en toile de fond.
article.png
Zeitgenössisches wiedervereinigtes Kino par Markus Arnold , publié le 15/12/2007
Der wiedervereinte deutsche Film am Anfang der 90er Jahre knüpft anfangs an den qualitativen Rückgang der 80er Jahre an und der erhoffte filmische Elan in Verbindung mit einer Neubündelung von West und Ost bleibt zuerst einmal aus. Bernard Eisenschitz analysiert zutreffend, dass interessanterweise, ähnlich wie nach 1945 erstmals eine Außensicht der Wiedervereinigung bevorzugt wird. Somit treffen wir auf Filme wie November Days (1990) von Marcel Ophüls, der im Alter von fünf Jahren emigrierte oder Jean-Luc Godards Allemagne neuf-zéro (1991). Mit Ausnahme von großen innerdeutschen Erfolgen wie Romuald Karmakars Der Totmacher mit Götz George verschwinden deutsche Produktionen langsam aber sicher von den Filmfestivals. Es scheint, dass bis Mitte der 90er Jahre nur mehr Derricks jahrzehntelanger Triumph auf der ganzen Welt das Deutschlandbild formt.
article.png
Film im geteilten Deutschland par Markus Arnold , publié le 15/12/2007
Frischer Wind im Westen: «Junger Deutscher Film» und «Neuer Deutscher Film» (1962-1982)
article.png
Ein geschichtlicher Überblick : Gründerjahre und goldene Zwanziger par Markus Arnold , publié le 08/10/2007
Betrachtet man die deutsche Film- und Kinogeschichte und die Geschichte des Jahrhunderts, so lassen sich zahlreiche Konvergenzen feststellen. Im Film scheinen die Brüche politischer, ideologischer, sozialer, etc. Natur deutlich sichtbar zu werden. So fallen in erster Linie etwa die Weimarer Republik und die Wilden 20er Jahre ein mit ihrer soziopolitischen Unsicherheit und Instabilität und einer Art moralischer Dekadenz...
article.png
Film während Diktatur und Krieg par Markus Arnold , publié le 08/10/2007
1. Propaganda und Krieg: Cineasten im Exil (1933-1945) / 2. Film und Exil : Schwierigkeiten der Filmproduktion im Exil / 3. Magere Nachkriegsjahre / 4. Kino in der sowjetischen Besatzungszone
article.png
Le 3 octobre comme fête nationale : histoire d’un choix par Myriam Renaudot, publié le 01/10/2011
Cet article fait le point sur le choix du 3 octobre comme fête nationale de l'Allemagne unifiée. L'analyse des débats autour de l'événement à commémorer permet de mieux saisir les spécificités de la fête nationale allemande. Le choix de la date précise du 3 octobre est à replacer dans le contexte du processus d'unification et résulte de la confrontation de logiques politique, conjoncturelle, internationale et symbolique.
article.png
Vienne 1900 : l'Empire austro-hongrois par Elisabeth Malick, publié le 27/04/2007
Cet article propose un bref survol de l'histoire autrichienne du IXe siècle au début du XXe siècle. L'expansion du territoire des Habsbourg, les monarchies éclairées du XVIIIe siècle, les guerres napoléoniennes et l'ère Metternich y sont abordées dans un premier temps, afin de mieux comprendre la période qui nous intéresse plus particulièrement ici. Une seconde partie est consacrée au contexte historique et politique de l'Empire à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, marqué par le règne de François-Joseph, la question austro-hongroise et plus généralement la question des nationalités.
article.png
"Germania Tod in Berlin" von Heiner Müller par Héloïse Cossin, publié le 07/01/2014
La pièce de Heiner Müller, censurée en RDA jusqu’en 1988, présente une structure remarquable qui met en parallèle des épisodes de l’histoire de l’Allemagne pour mettre en évidence les catastrophes qui la parcourent et nier la représentation de l’histoire défendue par le régime. L’héritage présent dans la pièce est aussi littéraire, à travers l’intertextualité et la parodie.
article.png
Les relations franco-allemandes - tables rondes au Forum Libé par ENS Lyon La Clé des langues, Hans Ottomeyer, Henry Rousso, Franck Baasner, Hélène Miard-Delacroix, Frédéric Mitterrand, Volker Schlöndorff, publié le 28/09/2009
Trois débats traitent des relations franco-allemandes, de l’europe, de l’identité européenne et du manuel d’histoire franco-allemand. « Peut-on enseigner la même histoire en France et en Allemagne ? » avec Hans Ottomeyer, Directeur du Deutsches Historisches Museum de Berlin, et Henry Rousso, historien, spécialiste de la Seconde Guerre mondiale, « De quoi le Rhin est-il la frontière ? » avec Franck Baasner, Directeur de l'Institut Franco-allemand de Ludwigsburg, et Hélène Miard-Delacroix, professeur de civilisation allemande à l’Université Paris IV, « La culture européenne nous réunit-elle ? » avec Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture et de la Communication, et Volker Schlöndorff, auteur et réalisateur. Drei Diskussionen behandeln das Thema der deutsch-französischen Beziehungen, das Thema Europa und kulturelle Identität. Dabei wird das deutsch-französische Geschichtsbuch angeführt.
type-video.png conference.png
"Frau Paula Trousseau" de Christoph Hein ou l'itinéraire d'une femme peintre dans l'ex-RDA et dans l'Allemagne réunifiée par Emmanuelle Aurenche-Beau, publié le 01/10/2015
Dans cet article sur le roman "Frau Paula Trousseau" de Christoph Hein, Emmanuelle Aurenche-Beau centre son étude sur l'existence de Paula en tant que peintre et la situe dans le contexte de la RDA et de l'Allemagne réunifiée. Elle se penche sur les procédés littéraires par lesquels Hein parvient à faire saisir au lecteur la complexité d'une vie d'artiste entre pressions idéologiques, contraintes économiques et histoire personnelle.
article.png
Das Erbe des Roten Wiens: Licht, Luft und Sonne für die Arbeiterschaft par Roman Kaiser-Mühlecker, publié le 24/06/2016
Dans cet article, Roman Kaiser-Mühlecker part du constat du prix peu élevé des loyers pratiqués à Vienne. Cette situation puise ses racines dans l'expérience fascinante que constitua la construction de logements sociaux dans la Vienne socialiste des années 1919 à 1934. L'auteur revient sur cette histoire en expliquant les fondements de cette expérience politique, architecturale et sociale à la fois très progressiste et unique en Europe. Il détaille ensuite les idées austromarxistes qui donnèrent naissance à un tel projet avant d'exposer les attaques virulentes dont Vienne la Rouge fut l'objet à l'époque et de rappeler les conditions dans lesquelles cette expérience inédite prit fin en février 1934.
article.png
"Flucht und Vertreibung" : contexte et antécédents par Alice Volkwein, publié le 19/04/2007
Plus de 60 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, 17 ans après la réunification allemande et 3 ans après l'entrée de la Pologne dans l'Union européenne, les discussions autour de la mémoire de la fuite et de l'expulsion de près de quinze millions d'Allemands hors des territoires anciennement allemands en Europe centrale et orientale connaissent aujourd'hui un renouveau, notamment dans le milieu scientifique en Allemagne, Pologne et République Tchèque depuis 1990. Alors que de nombreuses voix se font entendre en faveur d'une « européanisation » de cette histoire dans le cadre d'une histoire européenne des migrations forcées, il est important de rendre accessibles en France également, les résultats des dernières recherches allemandes. Celles-ci mettent non seulement en lumière la diversité des évènements communément regroupés sous le terme « Flucht und Vertreibung » (fuite et expulsion), mais également l'importance du contexte et la complexité des causes ayant conduit à cette migration forcée d'une ampleur inégalée. On présentera donc ici le contexte et les antécédents ayant conduit à la fuite et expulsion des Allemands avant d'en détailler le déroulement.
article.png
"Es braucht der Tat, nicht der Verschwörung": Kleist und die nationale Frage in der Hermannsschlacht par Niels Mariat, publié le 28/09/2018
Écrite en 1808 alors que les armées prussiennes subissent de lourdes défaites face à l’Empereur français, la Bataille d’Arminius de Kleist est à n’en pas douter une pièce d’une grande valeur historique. S’il est aujourd’hui couramment admis que cette pièce peut être lue comme un appel à la résistance face à l’occupation militaire française - les Germains tenant lieu d’Allemands et les Romains de Français -, il s’agit dans cet article de comprendre en particulier le rôle que joue la représentation de ces deux camps dans cet aspect politique de la pièce. Une analyse détaillée montre à la fois la finesse de l’exploitation des codes de représentation par le dramaturge et leur utilisation non moins subtile par ses personnages, lesquels, navigant entre théâtre, fiction et histoire, savent jouer de la représentation comme d’une véritable arme politique.
article.png
Geschlechterinszenierung und -transgression im Kinderbuch: Astrid Lindgrens "Pippi Langstrumpf" par Evelyn Wiesinger, publié le 02/06/2009
Pippi Langstrumpf – das außergewöhnliche Mädchen mit den roten Zöpfen, das gegen elterliche Autoritäten rebelliert, hat in Deutschland Kultstatus erlangt; in Frankreich dagegen war Fifi Brindacier lange Zeit kein Begriff. Dieser Beitrag untersucht die Rezeptionsgeschichte des schwedischen Kinderbuches und wirft unter der Perspektive der von Judith Butler theoretisierten Gender Studies (zu Deutsch Geschlechterforschung) einen neuen Blick auf die Hauptfigur Pippi, die permanent verschiedenste Rollen einnimmt, übersteigert und überschreitet und so ein kinderliterarisches Beispiel für die Transgression von Geschlechternormen darstellt. Pippi Langstrumpf fait partie du canon de la littérature de jeunesse en Allemagne mais est moins connue en France. L’article se propose de retracer l’histoire de la réception de ce livre pour enfant suédois et envisage le rôle de Pippi à la lumière des gender studies car le personnage de Pippi dépasse les catégories habituelles du féminin et du masculin.
article.png
Der Elysée-Vertrag (1963) und der Aachener Vertrag (2019) par Cécilia Fernandez, publié le 01/02/2019
Vous trouverez sur cette page des ressources variées (articles de presse, vidéos et documents audio) à l'occasion de la signature par Angela Merkel et Emmanuel Macron du traité d'Aix-la-Chapelle le 22 janvier 2019. Par ce traité, les deux dirigeants souhaitent renforcer les liens d'amitié et de coopération entre la France et l'Allemagne.
texte.png bibliographie.png
Franzobel: "Das Floβ der Medusa" par Franzobel, Olivier Mannoni, Joachim Umlauf, publié le 29/12/2018
Dans le cadre d’une soirée organisée par l’Institut Goethe de Lyon le 12 octobre 2018, La Clé des Langues a eu le plaisir de filmer un échange entre l’auteur autrichien Franzobel, le traducteur Olivier Mannoni et le directeur de l'institut Joachim Umlauf à l’occasion de la sortie française du roman "A ce point de folie. D'après l'histoire du naufrage de la Méduse" aux éditions Flammarion (titre original : "Das Floß der Medusa"). Ont été abordées des questions aussi diverses que la genèse de l’œuvre, le parallèle avec la question actuelle des naufrages de migrants en Méditerranée, ainsi que la dimension de la satire sociale et du grotesque.
type-video.png entretien.png
Maxim Leo im Interview par Maxim Leo, Mareike Boldt, publié le 31/10/2018
L'auteur berlinois Maxim Leo était l'invité des Assises Internationales du Roman organisées par la Villa Gillet en mai 2017. A cette occasion, il a accepté de répondre à nos questions sur son roman "Haltet euer Herz bereit", dans lequel il dépeint l'histoire de sa famille est-allemande, véritable RDA en miniature.
texte.png entretien.png
"Luftkrieg und Literatur" von Sebald - ein Versuch, das deutsche Gedächtnis zu bewegen par Jeanne Yapaudjian, publié le 24/02/2017
Avec "Luftkrieg und Literatur", Sebald suit le projet révolutionnaire d'influencer l'histoire et la mémoire allemandes. Il rappelle les événements de la guerre aérienne de 39-45 et critique l'attitude des écrivains allemands d'après-guerre qui ont volontairement passé sous silence la destruction spectaculaire des villes allemandes. Pour ces écrivains, l'objectif était d'oublier un passé vécu comme traumatisant et d'encourager la reconstruction. Mais, selon Sebald, ce choix du silence a eu de graves conséquences pour les Allemands, en rendant impossible le travail de deuil, pourtant nécessaire, et en contribuant à faire des Allemands un peuple "qui ignore l'Histoire et dénué de toute tradition".
article.png
500 Jahre Reformation par Cécilia Fernandez, publié le 25/11/2016
Vous trouverez sur cette page des ressources variées (articles de presse, émissions de télévision et de radio, ressources pédagogiques, colloques, expositions) à l'occasion de la célébration des 500 ans de la naissance de la Réforme. Cette célébration a débuté le 31 octobre 2016, le jour du 499e anniversaire de l'affichage des 95 thèses par Luther sur la porte de l'Eglise de Wittemberg (Wittenberg en allemand), et se poursuivra tout au long de l'année 2017.
article.png question.png
Les mythes fondateurs de l'Allemagne par Jean-Charles Margotton, publié le 05/05/2015
Jean-Charles Margotton débute son intervention par l'évocation d'Arminius (ou Hermann), chef de guerre de la tribu germanique des Chérusques qui écrasa trois légions romaines lors de la bataille de Teutobourg (Hermannsschlacht). Tout d'abord oubliée, cette figure se constitue en mythe à partir du XVIe, notamment grâce aux écrits d'Ulrich von Hutten, plus tard de Klopstock, Kleist, Grabbe... D'autres personnages ou lignées (Barbarossa, Habsburg, Hohenzollern, der Vater Rhein) peuvent revendiquer le statut de mythes fondateurs, une rivalité que l'on peut attribuer à la division de l'Allemagne. Enfin, au XXe, on relève le mythe de l'antifascisme pour la RDA et l'absence de réel mythe fondateur pour la RFA...
type-video.png conference.png
Les mythes fondateurs en Europe par Jean-Charles Margotton, publié le 24/04/2015
Le mardi 25 novembre 2014 était organisée à l'Institut Goethe de Lyon, sous l'impulsion de l'EUNIC Lyon rassemblant différents instituts culturels européens de la ville, une soirée de conférences et de débats portant sur des exemples de mythes fondateurs tirés de l'histoire d'un certain nombre de pays européens et sur l'impact de ces mythes dans la constitution d'une conscience nationale. Les exposés mettent en évidence les mécanismes à l'oeuvre dans ces processus de construction identitaire et s'interrogent sur leur efficacité ou leur échec.
type-video.png article.png
Stefan Weinert: "Die Familie" par Stefan Weinert, publié le 26/11/2014
Stefan Weinert erklärt, dass sein Film im Rahmen der in Deutschland höchst aktuellen Debatte, ob die DDR eine Diktatur gewesen sei oder nicht, verstanden werden sollte. Ihm ist es wichtig, die Traumata der Opfer des DDR-Systems ans Licht zu bringen und das weitverbreitete Image einer gemäßigten Diktatur zu widerlegen.
type-video.png texte.png entretien.png
Interview mit Gabriele Olms, einer ehemaligen Staatsbürgerin der DDR par Gabriele Olms, Cécilia Fernandez, publié le 01/11/2014
Gabriele Olms est née en 1956 à Potsdam et elle vit depuis 1977 en France. Elle témoigne de sa jeunesse en RDA, de son départ pour la France, de la Chute du mur et de ses conséquences pour sa famille.
type-video.png entretien.png
25 Jahre Mauerfall (09/11/2014) par Cécilia Fernandez, publié le 10/10/2014
Sélection de liens et de manifestations à l'occasion des 25 ans de la chute du mur, célébrée le 9 novembre 2014.
article.png question.png
La politique linguistique de l'Allemagne dans ses colonies africaines (1884-1919) par Julie Coulombel, publié le 09/05/2014
Cet article se propose d'étudier l'aspect linguistique de la politique coloniale allemande en Afrique en le mettant en perspective par rapport au contexte colonial, national et international. Du point de vue historique, on peut distinguer trois périodes pour caractériser l'évolution de cette politique linguistique pendant l'ère coloniale allemande, entre 1884 et 1919. Ce n'est en effet que vers 1890 que l'administration allemande cherche à prendre véritablement en main la politique linguistique, jusque là menée principalement par les missionnaires, pour finalement au tournant du siècle rechercher un juste milieu concernant la propagation de la langue allemande dans les colonies.
article.png
Crises, divergences, coopération ? La construction du « franco-allemand » depuis 1945 par Rainer Hudemann, publié le 04/06/2013
Ennemis héréditaires, piliers de la construction européenne, couple en crise ? La relation franco-allemande n’est pas linéaire, même si les symboles déployés lors du 50e anniversaire du traité de l’Élysée (1963) laissent à penser que les relations entre la France et l’Allemagne seraient au beau fixe depuis cette date. Celles-ci n’en sont pas moins complexes et caractérisées par de multiples dynamiques, d’où les crises ne sont pas absentes. La conférence de Rainer Hudemann s’attache à analyser ces crises et leur rôle dans la construction franco-allemande depuis 1945. Car c’est précisément dans les tensions dues à des intérêts divergents mais à un avenir commun que s’est construite la dynamique franco-allemande depuis l’après-guerre.
article.png conference.png type-video.png
Konrad Adenauer et Charles de Gaulle, hommes et Hommes d’État par Pr. Dr. Joachim Winkler, Bernd Hofmann, publié le 08/04/2013
La conférence revient sur la relation politique et personnelle qui liait de Gaulle à Adenauer, et rappelle que le contexte politique et les circonstances ont en partie guidé l’action des deux hommes. Le traité de l’Élysée, signé le 22 janvier 1963, scelle leur rapprochement mais est affaibli par le préambule ajouté côté allemand.
conference.png type-video.png
La coopération franco-allemande et l’unification européenne : une idée ancienne ? par Bernd Hofmann, publié le 01/02/2013
L’amitié franco-allemande est au cœur de cette année anniversaire du Traité de l’Élysée. Bernd Hofmann rappelle cependant que d’autres tentatives de rapprochement des deux peuples ont précédé la signature du Traité en 1963. Victor Hugo fait figure de précurseur, qui, dès 1842, dans un contexte de montée des nationalismes, défend l’idée d’un rapprochement des deux pays. Dans un contexte tout aussi tendu, entre les deux guerres, Aristide Briand et Gustav Stresemann proposent d’unir les deux pays par un lien de solidarité et énoncent des principes de coopération proches des principes de fonctionnement de l’Europe actuelle. L’idée de l’amitié franco-allemande est lancée qui se concrétisera entre autres par la signature du traité de l’Élysée en 1963.
conference.png type-video.png
Nazisme et antiquité par Johann Chapoutot, publié le 07/03/2012
Afin de trouver une légitimité, le IIIe Reich a utilisé les références à l’Antiquité qu’il a soumises à une relecture raciale. La propagande puise dans le répertoire antique et exalte le canon physique grec au moment des jeux olympiques de 1936 ou à travers les représentations du corps dans les films de Leni Riefenstahl. Le concept de communauté de Platon ou la chute de l’empire grec sont réinterprétés en termes raciaux. Naît un discours racialisé qui instrumentalise le passé antique.
conference.png type-video.png
Les féminismes allemand et américain (1848-1920) : regards croisés par Hélène Quanquin, publié le 16/02/2012
Dans le cadre du colloque sur les féminismes allemands entre 1848 et 1933 organisé par les universités Lyon II, Paris III, l'ENS de Lyon et le CIERA, Hélène Quanquin s'est intéressée aux liens qui ont existé entre les premières féministes allemandes et les premières féministes américaines qui se mobilisaient pour obtenir le droit de vote. Ces liens préfigurent la naissance d'une conscience féministe internationale. Les émigrés allemands installés aux États-Unis ont joué un rôle d'intermédiaire. Mathilde Franziska Annecke, Allemande qui prit la tête du mouvement féministe américain, incarne ces échanges entre Allemagne et États-Unis.
conference.png type-video.png
Portrait de Qingdao, colonie allemande de Chine par Clémence Andréys, publié le 31/05/2011
Cet article sur Qingdao propose de découvrir la colonie allemande de Chine sous différents aspects : urbanistique, économique, social, culturel et permet d'imaginer quel était le quotidien des habitants et le rapport entre les deux communautés. Comme en Afrique, les références à la Heimat et la ségrégation sont au coeur de la mise en scène coloniale.
article.png
Qingdao, champ d’expérimentation de la politique coloniale allemande par Clémence Andréys, publié le 15/02/2011
Mue par la volonté d'affirmer son statut de puissance européenne et internationale, l'Allemagne se lance, à la suite des autres puissances coloniales, dans la course aux colonies. L'occupation par les troupes allemandes de la baie de Jiaozhou, au nord-est de la Chine, constitue l'un des premiers actes de la politique de Guillaume II pour la fondation d'un empire colonial. Jiaozhou avait pour vocation de devenir une « colonie modèle » dirigée par l'institution militaire, symbole d'un colonialisme à l'allemande porté par une politique impériale moderne et instruite.
article.png
François Mitterrand und die Wiedervereinigung par Natalie Pohl, publié le 02/06/2010
Ist von François Mitterrand und seiner Rolle bei der Wiedervereinigung Deutschlands die Rede, so herrscht auch heute oftmals noch das Bild vor, der französische Präsident habe die Wiedervereinigung wenn nicht verhindern, so doch wenigstens verzögern wollen. In dem folgenden Artikel soll daher Mitterrands Rolle bei den Ereignissen 1989/1990 näher beleuchtet und auch ein Blick auf seine allgemeine Einstellung Deutschland gegenüber und auf sein Verhältnis zu Helmut Kohl geworfen werden.
article.png
Conférence d'Alfred Grosser : La France et l’Allemagne 60 ans après la Déclaration Schuman du 9 mai 1950 par ENS Lyon La Clé des langues, Alfred Grosser, publié le 12/05/2010
A l'occasion du soixantième anniversaire de la Déclaration de Robert Schuman, Alfred Grosser pose un regard distancié sur les étapes des relations franco-allemandes depuis 1945 et montre comment Robert Schuman, ministre français des Affaires Etrangères, « a fait une révolution » le 9 mai 1950 en lançant l'idée d'une CECA (Communauté Européenne du Charbon et de l'Acier). Cette Déclaration est considérée comme l'acte fondateur des relations franco-allemandes et de la construction européenne. Le 9 mai est aujourd'hui fêté comme la journée de l'Europe.
type-video.png conference.png
Formes de la présence de la RFA dans la RDA des années 80 par Jacques Poumet, Anne Lemonnier-Lemieux, publié le 31/03/2010
Quels liens d'interdépendance unissent les deux Etats de part et d'autre de la frontière inter-allemande dans la décennie menant à la chute du Mur ? Les intervenants de cette journée d'étude examinent dans quelle mesure les évolutions ou les stagnations constatées dans la RDA des années quatre-vingts sont articulées sur l'existence de l'autre Etat allemand, dans les domaines de la politique extérieure et intérieure, de l'économie, de la politique à l'égard de la jeunesse et de la vie culturelle.
son.png conference.png
Der deutsche Widerstand gegen Hitler par Gilbert Merlio, publié le 31/03/2010
Der Text schildert die verschiedenen Phasen und die verschiedenen Formen des deutschen Widerstands gegen Hitler. Auf den politischen Widerstand der linken Parteien und Organisationen, der im Untergrund und vom Exil aus fortgesetzt wird, folgt die geistige Widersetzlichkeit der Kirchen. Die Opposition eines Teils der zivil-militärischen Eliten setzt Ende der 30er Jahre ein, als Hitlers Kriegspläne für die Zukunft der Nation gefährlich erscheinen. Im Krieg erscheinen andere Formen des Widerstands (der Kreisauer Kreis, die Weiße Rose, die Rote Kapelle). Der Krieg ist auch die Zeit der "stillen Helden", die den Verfolgten helfen. Trotz ihres Scheiterns zeigt die Verschwörung vom 20. Juli 1944 um Stauffenberg noch einmal deutlich, dass es ein "anderes Deutschland" gegeben hat. Bei all diesen Manifestationen des deutschen Widerstands wurde der Akzent auf die Motivationen gelegt, die mutige Deutsche zum Widerstand gegen den national-sozialistischen Totalitarismus veranlasst haben.
article.png
Deutschland 1989-2009. Auf der Suche nach einem gemeinsamen Raum par Anne Lemonnier-Lemieux , Norbert Dittmar , Stephan Martens , publié le 05/11/2009
Le "Mur dans les têtes" est-il tombé 20 ans après la chute du Mur de Berlin ? Existe-t-il encore une différence entre la littérature de l'Est et de l'Ouest, entre la langue parlée à l'Est et à l'Ouest ? Comment la politique étrangère a-t-elle évolué depuis la Réunification ? Besteht immer noch die "Mauer in den Köpfen" im literarischen und linguistischen Gebiet ? Wie hat sich die Aussenpolitik seit der Wiedervereinigung entwickelt ?
son.png
L'exil germanophone au Canada, le "pays des impossibilités limitées" par Patrick Farges, publié le 29/09/2009
La mise en place du régime hitlérien en Allemagne et son extension en Europe ont été à l'origine d'une importante vague de migration politique, raciale, économique et idéologique communément appelée « exil ». Cet article décrit les enjeux et conflits entraînés par ce phénomène de migration, en s'arrêtant plus particulièrement sur le cas du Canada, l'un des pays d'accueil les plus difficiles à rejoindre.
article.png
De quoi le Rhin est-il la frontière ? par Hélène Miard-Delacroix, Franck Baasner, publié le 28/09/2009
Vidéo d'une table ronde organisée dans le cadre du "Forum Libé" intitulé "20 ans après la Chute du mur" qui s'est tenu en septembre 2009 à Lyon. Le Rhin, qui a longtemps marqué la limite entre deux blocs opposants et fut un support d'identité et d'imaginaire au cours de l'histoire, est devenu aujourd'hui un point de passage autour duquel s'organise l' "espace rhénan", véritable lieu de vie commune entre transfrontaliers, même si deux systèmes administratifs étanches subsistent en France et "Outre-Rhin". La réalité vécue de l'espace rhénan n'est pas toujours perçue par ceux qui habitent "loin" de la frontière. Hélène Miard-Delacroix et Franck Baasner reviennent, non sans humour, sur les différences, les malentendus et les idées reçues entre Français et Allemands pour constater une uniformisation croissante des modes de vie et l'existence de différences qui, souvent, ne sont pas nationales mais qui traversent tout tissu social. Le dépassement des "fondamentaux de l'imaginaire" qui subsistent n'est possible que par la connaissance de la réalité de chaque pays qui, seule, permet de comprendre le voisin, et donc par l'apprentissage de la langue de l'autre. Est-il cependant souhaitable que toute frontière soit abolie ?
type-video.png conference.png
Art et politique dans l’œuvre de Franz Radziwill par Claire Aslangul, publié le 07/09/2009
Claire Aslangul démontre précisément comment la réception de l'œuvre de Radziwill a varié, lui dont les peintures furent un temps estampillées « art dégénéré » par le régime national-socialiste puis dont des études récentes révèlent l'ambiguïté fondamentale et la polysémie de certains motifs et mises en scène : critique ou apologie de la guerre ? traumatisme ou fascination du champ de bataille ? artiste persécuté ou peintre nazi ? Les retouches mises à jour dans les tableaux et dans la biographie du peintre soulèvent la controverse.
article.png
Le rock en RDA. Le groupe Pankow : entre culture officielle et contre-culture par Leila Weber, publié le 01/06/2009
En RDA, le rock, musique capitaliste, était banni. Face à l’influence grandissante du rock, le régime décida de l’instrumentaliser à des fins de propagande. Une scène officielle vit le jour, qui fut influencée par le punk et la new wave. Le groupe Pankow fit partie de cette nouvelle scène officielle. Son originalité réside dans le fait que les membres du groupe ont été tiraillés entre adaptation aux exigences du régime et subversion tout au long de leur carrière. L'objectif était de ne pas basculer dans la scène « underground » tout en conservant une attitude provocatrice. In der DDR wurde die Rockmusik lange verpönt, bis das Regime ihren Einfluss auf die Jugend erkennen sollte. Von da an wurde die Rockmusik im Dienste des Regimes instrumentalisiert und entstand eine offizielle Szene, zu der auch die Band Pankow gehörte. Pankow zögerte zwischen Anpassung und Kritik, behielt aber stets eine provokative Haltung.
article.png
Neue soziale Bewegungen in der Bundesrepublik in den 70er und 80er Jahren par Natalie Pohl , publié le 28/04/2009
Émancipation de la femme, environnement, énergie nucléaire, réarmement : au début des années 70, nombre d’Allemands, déçus par les partis en place, participent aux Bürgerinitiativen qui sont un exemple des nouveaux mouvements sociaux dont l’institutionnalisation progressive aboutit à la création du parti des Verts. Emanzipation der Frau, Umweltpolitik, Risiken der Atomenergienutzung und die Kritik an der Nachrüstungspolitik der NATO: Diese Themen wurden in den Augen vieler Deutschen Anfang der siebziger Jahre nur unzureichend von den etablierten Parteien vertreten. Sie schlossen sich in Bürgerinitiativen zusammen, die, oft in personeller und organisatorischer Kontinuität zur 68er Bewegung, sich zu „Neuen sozialen Bewegungen“ entwickelten. Die Gründung der Partei „Die Grünen“ markiert deren Institutionalisierung.
article.png
Andrea Maria Schenkel : "dunkle Geschichten" par Evelyn Wiesinger, publié le 09/04/2009
Andrea Maria Schenkel est déjà un auteur reconnu qui a obtenu à deux reprises le Prix du Polar allemand pour ses « petites histoires sombres », ((Tannöd)) (2006) et ((Kalteis)) (2007). Son dernier roman, Bunker, vient de paraître. Entretien avec Andrea Maria Schenkel autour de l’écriture, du genre policier et de la place des femmes. Andrea Maria Schenkel hat zweimal den Deutschen Krimi Preis erhalten für ihre dunkle Geschichten. Ihr dritter Roman, ((Bunker)), ist gerade erschienen. Eine Diskussion mit Schenkel über das Schreiben, das Genre Krimi, das Frauenbild in Deutschland.
son.png article.png entretien.png
Andrea Maria Schenkel : "dunkle Geschichten" par Evelyn Wiesinger, publié le 09/04/2009
Andrea Maria Schenkel est déjà un auteur reconnu qui a obtenu à deux reprises le Prix du Polar allemand pour ses « petites histoires sombres », ((Tannöd)) (2006) et ((Kalteis)) (2007). Son dernier roman, Bunker, vient de paraître. Entretien avec Andrea Maria Schenkel autour de l’écriture, du genre policier et de la place des femmes. Andrea Maria Schenkel hat zweimal den Deutschen Krimi Preis erhalten für ihre dunkle Geschichten. Ihr dritter Roman, ((Bunker)), ist gerade erschienen. Eine Diskussion mit Schenkel über das Schreiben, das Genre Krimi, das Frauenbild in Deutschland.
son.png article.png entretien.png
Les origines du rapprochement franco-allemand par ENS Lyon La Clé des langues, Rainer Hudemann, publié le 27/03/2009
Hudemann examine des aspects méconnus du rapprochement franco-allemand dans l’immédiat après-guerre. Il dénonce le double langage de la France, met en évidence l'action positive dans sa zone d’occupation au niveau économique, social, administratif et culturel. Le rapprochement franco-allemand n’est pas non plus l’œuvre solitaire de de Gaulle et Adenauer ; il s’agit de réhabiliter le rôle trop souvent occulté des « acteurs de second plan ». Thema sind die vorgefassten Meinungen zur deutsch-französischen Versöhnung nach dem zweiten Weltkrieg. Frankreich versöhnt sich mit Deutschland, weil die Versöhnung in seinem Interesse liegt. In seiner Besatzungszone hat Frankreich einen positiven Einfluss geübt und wesentliche Strukturreformen vorgenommen. Schliesslich haben manche Beamte den Aufbau Europas vorangetrieben, die im Hintergrund agieren und deren Rolle oft heruntergespielt wird. So zeigen die neuesten Geschichtsforschungsergebnisse eine wesentliche Kluft zu den überkommenen Vorstellungen.
type-video.png conference.png
"Der Untertan" d’Heinrich Mann et la tradition du "Bildungsroman" : éléments de réflexion par Frédéric Teinturier, publié le 02/02/2009
Le roman Der Untertan entretient avec la tradition du Bildungsroman de langue allemande un rapport à la fois évident et complexe : Heinrich Mann reprend les éléments constitutifs du genre mais présente une négation stratégique de ce type de roman. En outre, la parodie ou le retournement du roman d'éducation hérité du XVIIIe siècle ne sont pas la seule allusion à l'histoire littéraire dans ce roman parfois contradictoire. Heinrich Manns Roman steht mit der Tradition des deutschen Bildungsromans in einem zugleich deutlichen und komplexen Verhältnis. Heinrich Mann nimmt die Elemente des Bildungsromans wieder auf, stellt aber eine strategische Negierung dieses Genres vor. Die Parodie des Bildungsromans aus dem 18. Jahrhundert sind nicht die einzigen Anspielungen auf die Literaturgeschichte.
article.png
Die Formierung der „Gründungsgrünen“ in der Bundesrepublik der siebziger und frühen achtziger Jahre par Silke Mende , publié le 05/01/2009
1980 wurde mit den "Grünen" eine Partei gegründet, die sich dauerhaft in der bundesdeutschen Parteienlandschaft etablieren sollte. Die heutige ideologische Verortung auf der linken Seite des traditionellen Rechts-Links-Spektrums stammt jedoch nicht aus grünen Gründungstagen. Stattdessen bestand die grüne Bewegung aus einer Vielzahl äußerst unterschiedlicher Gruppierungen und Personen. Eine häufige Selbstcharakterisierung aus der Anfangsphase lautete "Nicht rechts, nicht links, sondern vorn". Der Artikel handelt von der Formierung der Grünen im Kontext der siebziger und frühen achtziger Jahre. Er erinnert an die wichtigsten Stationen und Akteure, geht auf die Entstehungsbedingungen ein und skizziert Programmatik und Ideenwelt der Gründungsgrünen.
article.png
« Art dégénéré » et « art allemand » : les expositions de Munich en 1937 par Hélène Ivanoff , publié le 23/09/2008
En 1937, les nazis, par cette double exposition, font de Munich la « capitale des arts » du troisième Reich, pour faire oublier qu'elle a vu naître des mouvements artistiques aussi novateurs que Die neue Sezession ou Der blaue Reiter. L'art n'est ici qu'un aspect d'une politique d'épuration et d'extermination plus globale, 1937 le prélude d'une tragédie qui prend toute son ampleur sous la Seconde Guerre mondiale.
article.png
La composante réaliste, entre rupture et fidélité : Grit Poppe, Annett Gröschner, Jana Simon, trois jeunes auteures des nouveaux Bundesländer par Anne Lemonnier-Lemieux, publié le 05/05/2008
Anne Lemonnier-Lemieux s'interroge sur le rapport des auteurs de la jeune génération au réalisme socialiste tel qu'il a été énoncé en 1934 par Maxime Gorki et théorisé par Georg Lukács, et surtout à la tradition réaliste de RDA, telle que l'ont pratiquée les auteurs est-allemands qui dérogeaient déjà aux principes officiellement prescrits (Christa Wolf, Franz Fühmann, Günter Kunert...). La réflexion s'appuie sur trois romans de jeunes auteures nées en Allemagne de l'Est (Andere Umstände de Grit Poppe (2000), Moskauer Eis d'Annett Gröschner (2002) et Denn wir sind anders de Jana Simon (2002)) ayant tous trois pour toile de fond l'ex-RDA. Bien que le ton diffère, ils ont en commun de décrire le parcours de « personnages jeunes et déjà à bout de souffle », en quête de repères politiques, moraux, sociaux, familiaux, et dont l'histoire personnelle est intimement liée à la fin du régime est-allemand. S'il semble évident que les trois romans s'éloignent des préceptes du réalisme socialiste tant dans la représentation - ou l'absence signifiante - des idéologies politiques que dans les choix esthétiques, dans quelle mesure s'inscrivent-ils dans le courant réaliste né en RDA à la fin des années 60 ?
article.png
La mémoire privée familiale : témoignages par Alice Volkwein, publié le 25/03/2008
On présentera ici des extraits issus d'entretiens menés avec deux familles opposées dans leur parcours biographiques et dans leur attitude actuelle face à la mémoire de la fuite et de l'expulsion. Il ne s'agit là que de deux exemples choisis volontairement pour leurs différences, le spectre de réactions et d'attitudes face à cette mémoire étant bien sûr beaucoup plus large.
article.png
Les mécanismes de la coopération franco-allemande par Olivier Steffen, publié le 22/01/2008
Frères ennemis devenus artisans essentiels de la construction communautaire, la France et l'Allemagne sont aujourd'hui au centre du projet européen. Si la qualité et l'intensité des échanges entre la France et l'Allemagne sont aujourd'hui largement connues du public, les modalités exactes de cette interaction le sont nettement moins. Cet article a pour but d'élucider le fonctionnement de cette relation "unique de coopération bilatérale", en revenant d'abord sur les débuts du rapprochement franco-allemand après la guerre, avant d'analyser l'évolution de la relation entre les deux pays et d'en expliciter les rouages.
article.png
L'exil germanophone au Canada : interview d'Helmut Kallmann par Helmut Kallmann, Patrick Farges, publié le 08/01/2008
Biographie et témoignage d'Helmut Kallmann, canadien "d'origine allemande et de destin juif". Enfant, il a pu quitter l'Allemagne par le biais d'un "Kindertransport" et rejoindre le Canada, où il est resté interné plusieurs années, avant de pouvoir entamer une nouvelle vie à Toronto.
texte.png entretien.png
La réunification de l'Allemagne : Quelques précisions contre certaines idées reçues par Hélène Miard-Delacroix, publié le 06/11/2007
Il est communément admis que les difficultés traversées par l'Allemagne ces quinze dernières années sont dues à la difficile « digestion » de la réunification. Mais il est moins connu qu'à proprement parler, il n'y a pas eu de « réunification » de l'Allemagne. Nous allons ici présenter en quoi le moment historique qu'on appelle communément « réunification » fut un processus unique, rapide, complexe, d'unification par l'adhésion de la RDA à l'ordre démocratique de la RFA.
article.png
Pistes pour l'analyse et la compréhension des récits de mémoire par Alice Volkwein, publié le 29/04/2007
Des interviews de personnes ayant été déplacées : la mémoire de ce passé s'est-elle transmise dans les familles ? On présentera ici quelques clefs pour l'analyse de récits de mémoire recueillis dans le cadre d'une étude menée fin 2005 auprès de 5 familles d'expulsés originaires de Silésie ou de Poméranie et résidant aujourd'hui à Berlin.
article.png
Le 17 juin 1953 et ses interprétations avant 1989 par Myriam Renaudot, publié le 28/04/2007
Le 17 juin 1953 demeura pendant près de quarante ans la fête nationale de la République fédérale d'Allemagne, le "Jour de l'Unité allemande", tandis qu'en RDA, l'événement resta tabou jusqu'en 1989. Comment un événement qui a eu lieu en RDA a-t-il pu devenir jour de fête nationale en RFA ? Comment ces soulèvements ont-ils été accueillis et interprétés à l'Ouest et à l'Est ?
article.png
Le 17 juin 1953 : un lieu de mémoire commun à l'Allemagne unifiée ? par Myriam Renaudot, publié le 28/04/2007
En 2003, l'Allemagne a fêté le cinquantième anniversaire des soulèvements du 17 juin 1953 en RDA comme jamais elle n'avait fêté cet événement auparavant. Durant toute l'année 2003, projets scolaires, téléfilms, conférences, publications d'historiens, inaugurations de monuments, expositions, articles de presse etc. se sont multipliés à l'Ouest et à l'Est à l'occasion du cinquantenaire. L'ampleur de ces manifestations a été d'autant plus remarquable que les événements du 17 juin 1953 tombaient depuis plusieurs années dans l'oubli. Comment caractériser le 17 juin 1953 aujourd'hui ? Comment le 17 juin est-il aujourd'hui commémoré et surtout, par qui ?
article.png
Le nazisme et les images : un univers visuel au service de la propagande nazie par Claire Aslangul, publié le 28/04/2007
Pour arriver au pouvoir, s'y maintenir et mener à bien le projet de rendre à l'Allemagne sa grandeur, le parti national-socialiste a profité d'un climat particulier : la guerre perdue, la République de Weimar fragile, la crise économique ont créé un terreau favorable au populisme ; mais le saut dans la dictature, puis la barbarie, n'aurait pas été réalisable sans l'usage massif de la propagande. Car si les nazis ont eu recours à la terreur et profité d'un contexte spécifique, les historiens s'accordent aujourd'hui pour dire que leurs succès n'auraient pas été possibles sans l'adhésion d'une grande partie de la population allemande. Pour susciter cette adhésion, des moyens considérables en matière de communication de masse ont été mis en œuvre ; les images ont ici joué un rôle particulier. Omniprésentes, envahissantes, elles ont contribué à la concrétisation du projet national-socialiste : l'environnement visuel dans lequel ont été plongé les Allemands a permis que l'inacceptable devienne la norme.
article.png
Le 17 juin 1953 : contexte et déroulement par Myriam Renaudot, publié le 27/04/2007
Si le 9 novembre 1989 (chute du Mur de Berlin) et le 3 octobre 1990 (jour de l'unité allemande) sont des dates de l'histoire allemande généralement connues d'un large public français, européen voire international, le 17 juin 1953 est une date très souvent ignorée. Pourtant, le 17 juin fut proclamé jour de fête nationale de la RFA (République Fédérale d'Allemagne) dès le mois d'août 1953 et le demeura jusqu'en 1990, pour disparaître sans faire de bruit et laisser place au 3 octobre. Que s'est-il passé exactement le 17 juin 1953 ? Des quels événements est-il question ?
article.png
"Flucht und Vertreibung" dans la mémoire privée familiale par Alice Volkwein, publié le 25/04/2007
En s'appuyant sur la distinction établie par l'historien Reinhart Koselleck entre « l'Histoire au singulier » (« die Geschichte im Singular ») et « histoires au pluriel » (« Geschichten im Plural »), il s'agit ici de se pencher sur ces « histoires au pluriel » de la fuite et de l'expulsion. Le terme « d'histoires au pluriel » invite à s'interroger sur leur singularité ainsi que sur leur origine et leur évolution dans le jeu d'interaction constante avec « l'Histoire au singulier », comme science historique ou comme version officielle du passé. Il s'agit aussi de prendre en compte le caractère narratif de ces récits de mémoire privés qui se présentent à nous sous forme d'histoires au sens de fables, contes, historiettes. Ceux-ci ne sont pas soumis aux critères de vérité, mais relèvent, au contraire, d'un art du récit dont les règles influent de manière décisive sur la forme et le contenu de ces histoires et, par là, de cette mémoire communicative. On présentera ici quelques clefs pour l'analyse de récits de mémoire recueillis dans le cadre d'une étude menée fin 2005 auprès de 5 familles d'expulsés originaires de Silésie ou de Poméranie et résidant aujourd'hui à Berlin. Les récits de mémoire seront abordés dans leur contexte familial en s'interrogeant tout d'abord sur les différences au niveau de la forme et du contenu entre les familles. Il s'agira ensuite de se poser la question de l'influence du cadre générationnel sur ces récits de mémoire familiaux.
article.png
"Flucht und Vertreibung" dans la mémoire collective officielle par Alice Volkwein, publié le 19/04/2007
La mémoire de la fuite et expulsion dans les discours officiels en RDA, en RFA et dans l'Allemagne réunifiée.
article.png