Vous êtes ici : Accueil / par_theme

Recherche multi-critères

Liste des résultats

Il y a 17 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Produit du hasard de Julio Cortázar par Élodie Pietriga, publié le 24/04/2020
Présentation d'un recueil de plusieurs essais et de poèmes de Julio Cortázar.
article.png
Autour de l'oeuvre de Rodrigo Rey Rosa par Philippe Dessommes, Julie Marchio, Vanessa Perdu-Ortiz, Emiliano Coello Gutiérrez, Dante Barrientos Tecún, publié le 07/02/2019
Captation audio d'une journée d'étude consacrée à l'écrivain guatémaltèque Rodrigo Rey Rosa.
son.png conference.png
La théorisation des genres dans le Moyen Âge hispanique par Marine Ansquer, Camille Back, Arturo Sanchez Mercadé, publié le 06/12/2016
Le 4 novembre 2015 a eu lieu à l’ENS de Lyon le quatrième volet de Theorica, le programme de recherche international concernant la construction du discours théorique au Moyen Âge dans la péninsule Ibérique, qui a débuté en 2012 autour d’un questionnement sur l’histoire et la notion d’auteur. Après un deuxième volet consacré à la question de la noblesse et du lignage, et d’un troisième volet s’intéressant à la conception de l’amour au Moyen Âge, on en arrive à cette quatrième rencontre, qui cherche à interroger la pensée du genre. Pour ce faire, Carlos Heusch (ENS de Lyon, UMR 5648 CIHAM) et Christine Détrez (ENS de Lyon, UMR 5283 – Centre Max Weber) ont accueilli cinq autres participants au cours de deux journées d’études. Cécile Codet (UMR 5648 – CIHAM) est intervenue autour des rapports entre genre et parentalité, avant de laisser la parole à Rebeca Sanmartín Bastida (Universidad Complutense de Madrid) qui a interrogé la performativité du genre dans les catégories de sainte, visionnaire et béate du XVe au XVIe siècle.
article.png
Miquel de Palol par Miquel de Palol, Caroline Bojarski, publié le 06/04/2013
Auteur d’une œuvre riche de plus de soixante titres, romans, poésie, nouvelles et essais, Miquel de Palol fait preuve dans ses récits d’un fabuleux génie architectonique, évoquant la folie narrative du Décaméron ou des Contes de Canterbury. Il présente dans cette interview la trame du premier opus de sa trilogie, traduit en français par François-Michel Durazzo aux éditions Zulma.
entretien.png type-video.png
De la pertinence de l’adjectif "étrangère" en didactique des langues-cultures par Sophie Aubin, publié le 27/08/2012
Les statuts traditionnellement attribués aux langues (ancienne/moderne, morte/vivante, maternelle/étrangère) continuent de remplir leurs fonctions : opposer, ordonner, identifier acteurs et spécialistes de chaque domaine. De leur côté, « Français Langue Etrangère » et « FLE », après des débuts difficiles, connaissent un succès tel que l’on oublie les idées qu’ils véhiculent et leur adaptation nécessaire à une diversité linguistique et culturelle croissante. Dans le contexte de l’apprentissage effectif et durable des langues-cultures du monde, impossible sans processus de familiarisation, la pertinence de l’adjectif « étrangère » est discutable. Accorder une valeur maximale aux qualificatifs des apprenants est une source présumée de renouvellement, au risque de perpétuer éternellement divisions, isolements, exclusions, contradictions. The categories that are traditionally associated to languages (old/modern, dead/alive, native/foreign) are still functionally valid: they oppose, classify, and identify actors and specialists in every field. For their part, «French as a Foreign Language» and FLE (?), after having undergone a difficult beginning, are forgetting their own ideas and their necessary adaptation to a growing cultural and linguistic diversity. In the context of the effective and life-long learning of the world languages-cultures, which cannot be given without a process of acquaintanceship, the relevance of the adjective «foreign» is at least arguable. Ascribing a high value to the qualifying attributes of the learners is an alleged source of renovation, with the risk of perpetuating divisions, isolations, exclusions and contradictions.
article.png
Le français au lycée d'enseignement secondaire de Logroño - théorie, pratiques et acteurs (1846-1890) par Marie-Hélène Soubeyroux , publié le 08/08/2012
Ce travail propose une plongée au cœur du lycée d’une ville espagnole moyenne, Logroño, dans la seconde moitié du XIXème siècle, pour déterminer les conditions d’enseignement du Français et découvrir à partir d’un échantillon de copies d’examens les méthodes et les résultats à une époque où se diversifie l'offre disciplinaire et où se généralise l'enseignement des langues étrangères. Il s'intéresse aussi aux professeurs et aux élèves afin d'essayer de cerner les buts et les attentes des enseignants et des "enseignés" dans les actes de transmission et de réception des savoirs. Les résultats obtenus sont mis en perspective par le croisement entre sources locales et législation éducative nationale. This academic work features a dive in the heart of a medium sized Spanishcity's secondary school, Logrono, in the second half of the nineteenth century. It aims to describe the way the French language used to be taught and to discover, from a sample of exam papers, methods and results in a time when the disciplinary offer tends to diversify and when foreign languages teaching was growing. Teachers and students are also pieces of interest as the study tries to determine goals and expectations from the teachers as well as the "teachees" while transmitting and receiving the knowledge. Results are underlined by the cross checking between local sources and national education legislation.
article.png
¿Un "cuerpo sin órganos" en Unamuno? par Carlos Benguigui, publié le 23/06/2012
No puede acusarse a Unamuno de robo. Unamuno hace un uso violento de las figuras históricas que interpreta. En dicho uso violento Spinoza se transforma en un filósofo trágico, la ontología de la fuerza nietzscheana se encuentra debilitada y mal comprendida.... Quizás no debamos comprender meticulosamente el uso de los autores recogidos por Unamuno sino más bien adaptarse a lo que dicho uso intenta transmitir. Lo que se transmite es una experiencia agonizante del ser, un conflicto personal elevado a la categoría de filosófico y expresado en forma de ensayo.
article.png
Prenez au sérieux le Petit Poucet ! La littérature de jeunesse et la formation des Nations en Amérique latine par Mélanie Sadler, publié le 22/05/2012
La construction parallèle de l’identité hispano-américaine et de sa littérature a fait l’objet de nombreuses études. Identidad cultural de Iberoamérica en su narrativa de Fernando Aínsa n’en serait qu’un exemple - significatif certes - parmi d’autres. Toutefois, au cœur même de ce questionnement identitaire incessant, il est intéressant de noter que la majorité des écrivains désormais consacrés du continent, de nombreux hommes politiques et des intellectuels harmonisant ces multiples facettes comme le Cubain José Martí ont pris le temps de faire l’école buissonnière et de consacrer un temps précieux à l’écriture de livres pour enfants. Echappatoire ponctuelle au travail sérieux ? Moins qu’il n’y paraît. Qu’il s’agisse d’éduquer le futur citoyen, ou de former le goût artistique et littéraire de l’enfant, il semble qu’un enjeu fondamental se dessine pour ces hommes autour de ce jeune public.
article.png
Elena Poniatowska, Querido Diego, te abraza Quiela par Caroline Bojarski, publié le 26/04/2012
Elena Poniatowska est une écrivaine mexicaine d'origine polonaise de renommée internationale. Journaliste de formation, ses romans sont souvent le fruit d'un savant mélange entre réalité et fiction, déconstruction et dénonciation. Repoussant les limites des genres littéraires en ayant recours au témoignage, à l'essai, au roman ou à la photographie sans s'y enfermer, ses romans sont à la fois des instantanés d'une époque et une plongée au cœur de l'intimité. Dans Cher Diego, Quiela t'embrasse, elle met en scène une femme oubliée, effacée, qui partagea la vie du célèbre peintre mexicain Diego Rivera pendant dix ans. Dans ce roman épistolaire, la frontière entre la fiction et la réalité n'est encore une fois pas hermétique, à la manière des tableaux du Paris des années 1920.
article.png
La obra de Gabriela Mistral par Caroline Bojarski, publié le 25/04/2012
Article sur l’oeuvre de la poétesse chilienne Gabriela Mistral.
article.png
Hospital Británico de Héctor Viel Temperley par Julia Azaretto, publié le 09/05/2010
Né en 1933 à Buenos Aires, Héctor Viel Temperley est mort en 1987 d'une tumeur cérébrale. À l'âge de 23 ans, lorsqu'il édite son premier livre, il obtient une distinction de la Société argentine d'écrivains (SADE). Sa vie durant, il continue à publier à compte d'auteur, et demeure éloigné des modes de l'époque, des groupes littéraires et des présentations de livres. Ce fut un homme en marge, contemporain d'A. Pizarnik, F. Urondo, J. Gelman, et d'autres poètes de la génération des années 60. Peu avant de mourir, il reconnût qu'il n'avait pas beaucoup œuvré pour sa reconnaissance littéraire. L'intéressait-elle vraiment, ne serait-ce qu'un peu ?
article.png
À propos du dialogue de Claude Esteban avec les poètes et les artistes espagnols par Alicia Piquer Desvaux, publié le 28/03/2010
Comment aborder l'enseignement de la poésie française des trente dernières années du siècle dernier ? Et comment le faire quand on est dans un pays étranger qui connaît mal les maintes querelles à ce sujet, à une époque foisonnant d'expériences contradictoires qui sacralise ou nie l'existence même de cette écriture, mais qui multiplie les essais à propos de celle-ci, voire l'herméneutique ? C'est Claude Esteban qui, dans ses poèmes et sa réflexion, souvent à partir de la traduction de poètes étrangers ou de la convergence avec la peinture, nous montre les dangers de l'excès de modernité et la nécessité de reformuler la lisibilité de la poésie fin de siècle.
article.png
Les différents registres de langue et les néologismes : quelles stratégies pour leur traduction ? par Maria Dolores Espinosa Sansano, publié le 18/03/2010
On aborde dans ce travail certains problèmes de traduction que présentent les registres de langue familier et populaire en français, ainsi que les néologismes - en particulier les emprunts à d'autres langues -, quand il s'agit de les refléter dans la langue cible, dans ce cas l'espagnol, afin de ne pas appauvrir l'expressivité du texte. Nous essaierons d'y apporter des solutions à partir d'exemples tirés de différents types d'écrit : interview, essai, roman et message publicitaire.
article.png
Aspectos emocionales de la percepción del español en estudiantes universitarios franceses par José Carlos de Hoyos, publié le 17/03/2010
Este trabajo pretende ahondar en las múltiples reflexiones que desde hace unos años se elaboran en el seno del Ministerio de Asuntos Exteriores español en torno al concepto Imagen de España, continuar nuestras investigaciones (« Soleil versus difficile, mais intéressant. Enquête auprès des étudiants d'espagnol et d'allemand à l'Université de Valenciennes », in J. C. Herreras (dir.), L'enseignement de l'espagnol en France : réalités et perspectives, Presses Universitaires de Valenciennes, Valenciennes, 2008, p. 111-123) y, al mismo tiempo, establecer un diálogo con encuestas similares a la nuestra, como la presentada en el primer congreso de la APFUE-SHF (N. Auger y S. Clerc, « Les représentations de l'hispanité chez des élèves français : constat et urgence d'une pédagogie interculturelle », Sevilla, 2005).
article.png
Encuentro con Nora Herman par Julia Azaretto, publié le 18/05/2009
Nora Herman, artiste polycéphale, est venue présenter ses livres au Marché de la poésie, de la petite édition et du livre d'artiste qui eut lieu en décembre 2008 à Saint-Martin d'Hères. Invitée par la Maison de la poésie Rhône-Alpes -avec laquelle elle a collaboré en illustrant l'Anthologie de la poésie Amérindienne-, Nora Herman a participé à la table ronde « Être artiste c'est être engagé ? », où elle a rendu hommage aux disparus de la dernière dictature militaire argentine. La Clé des langues s'est emparée de l'occasion pour aller à sa rencontre, et lors d'une causerie conviviale, essayer de comprendre les cheminements qui l'ont menée à pratiquer de façon concomitante la sculpture, la peinture, la gravure, le dessin et l'écriture.
dossier.png
Entretien avec Antonia Pallach par Marta Martínez Valls , Antonia Pallach , publié le 27/11/2008
Antonia Pallach a accepté de nous rencontrer et de nous parler de son travail au sein de l'Université Toulouse 1. Qu'est-ce qu'une langue, en quoi est-elle fondamentale dans la constitution d'un individu ou d'une nation, comment l'enseigner? Quels sont les projets développés dans son département? Le témoignage d'Antonia Pallach est d'autant plus intéressant qu'il nous permet aussi de nous pencher sur des questions essentielles de l'Histoire d'Espagne : à travers son expérience et son vécu, celle-ci nous livre des renseignements sur la résistance contre le franquisme en dehors de la péninsule ibérique, des réflexions sur la mémoire historique, sa définition, ses réalités, ses contradictions... Cet entretien vient compléter celui de Teresa Albareda, il aborde des sujets qui suscitent de nombreux problèmes dans l'état espagnol, mais à travers un point de vue complètement différent.
article.png son.png
Dossier Mario Benedetti par ENS Lyon La Clé des Langues, publié le 21/11/2008
Mario Benedetti, écrivain uruguayen, est né en 1920. Il a mis, et continue de mettre, son talent au service de toutes les formes littéraires, roman, nouvelle, théâtre, poésie, essai. La Clé des Langues propose une fiche de lecture sur sa première publication et un article sur ses haïkus.
dossier.png