Vous êtes ici : Accueil / par_theme

Recherche multi-critères

Liste des résultats

Il y a 6 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Franca Rame militante : l’engagement au sein du Soccorso Rosso par Guillaume Guidon, publié le 28/02/2014
Dans le cadre de la journée d'étude "Franca Rame à l'oeuvre", Guillaume Guidon expose un des nombreux engagements de Franca Rame, celui du Soccorso Rosso : organisme destiné à venir en aide aux militants de gauche détenus dans les prisons italiennes à partir du début des années 70. Il s’agit à la fois pour elle de dénoncer les conditions de vie des détenus que de soutenir, hors des prisons, l’engagement des militants à travers la promotion de ses propres idéaux politiques.
conference.png type-video.png
Teatro di narrazione (théâtre-récit) entre art et engagement par Giampollo Gotti, publié le 04/07/2011
Depuis quelques années on assiste en Italie à un courant de théâtre nommé teatro di narrazione (théâtre-récit) qui est né en réaction à la crise profonde des idéologies, crise politique à laquelle s'est ajoutée en ce pays une crise morale, matérielle et culturelle. Il s'agit d'une forme dramaturgique simple, portée par un acteur-auteur venu raconter une histoire. Ce théâtre est-il capable de trouver son public ? Son efficacité militante peut-elle lui faire perdre de vue sa finalité artistique ? Ou au contraire peut-elle en renouveler les formes? Va-t-il rester indépendant ou se donner les moyens de l'institution (quitte à se rendre prisonnier de compromissions qu'elle entraîne) ?
type-video.png conference.png
Formes de l'utopie chez Elio Vittorini et Italo Calvino. Un parcours historique par Marie Fabre, publié le 14/12/2012
Cette page propose une conférence de Marie Fabre sur le sujet de sa thèse qu'elle s'apprêtait alors à soutenir. Elle explore les rapports entre utopie et littérature chez Elio Vittorini et Italo Calvino. À travers ce parcours, c’est une petite parabole de l’utopisme littéraire dans le second XXe siècle italien qu'elle cherche à tracer, en partant des années quarante, où le travail littéraire était fonction d’un engagement politique externe, pour arriver, à travers une série de déconvenues politiques et de transformations sociales, à une tentative de redéfinition des fonctions politiques de la littérature qui nous mène jusqu’aux années soixante-dix. La trentaine d’années est, en effet, riche en évolutions : du détachement des écrivains du Parti communiste, au passage à une nouvelle phase néocapitaliste dont l’Italie sort considérablement transformée. Nous nous trouvons donc à l’articulation entre deux périodes, moderne et postmoderne, dans une transition qui correspond aussi à une crise et à une remise en question de l’utopie, à travers les notions de progrès, de perfectibilité, de téléologie et de totalité qui lui étaient liées.
conference.png type-video.png
Franca Rame à l'oeuvre : introduction par Eva Susenna, publié le 07/02/2014
Dans le cadre de la jounrée d'étude "Franca Rame à l'oeuvre", Eva Susenna présente la figure de Franca Rame, femme de théâtre milanaise à l'engagement politique permanent.
conference.png type-video.png
Giovanna Zangrandi, une voix singulière de la Résistance par Estelle Ceccarini, publié le 22/03/2013
Dans le cadre du séminaire d'études italiennes organisé par l'ENS de Lyon et l'Université Lyon 3, Estelle Ceccarini nous présente l'oeuvre, la vie et le parcours d'une femme de la Résistance italienne : Giovanna Zangrandi. Son parcours atypique (du fascisme à la Résistance), son rapport à la féminité, son accomplissment dans la lutte partisane et surtout sa production littéraire sont autant de thèmes abordés au cours de cette intervention ponctuée de courtes lectures de I giorni veri, le "journal de guerre" de Giovanna Zangrandi.
conference.png type-video.png
Intellectuels et revues culturelles à Naples dans les années d’après-guerre : la construction d’une mémoire historique par Virginie Vallet, publié le 02/10/2017
L’année 1945, marquée par une crise des intellectuels italiens qui s’étend à l’Europe, suscite une vraie interrogation sur le statut de l’Italie et sur sa vocation à exister d’un point de vue historique. La saison des revues culturelles à Naples commence dès 1944, avec Latitudine et dure jusqu’en 1961, avec Le Ragioni narrative. Un nouveau concept d’une culture aux valeurs humanistes, tournée vers l’Europe et le monde, se voit alors proposé au lecteur. L’engagement civil des ragazzi di Monte Di Dio, qui veulent agir concrètement sur l’histoire de Naples, apparaît toutefois indissociable de leur parcours culturel et idéologique complexe. Dans ce contexte de politisation de la vie culturelle, nous nous proposons d’analyser ici la valeur et la portée du témoignage comme reconstruction d’une mémoire historique, individuelle et collective, à travers l’abondante production de revues culturelles des intellectuels napolitains.
type-video.png conference.png