Vous êtes ici : Accueil / par_theme

Recherche multi-critères

Liste des résultats

Il y a 16 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Lire des romans dans une maison d'édition : la modélisation des rapports de lecture chez Einaudi par Laura Antonietti, publié le 10/12/2017
L'objectif de cette communication est de mettre en lumière l'activité de l'éditeur Einaudi dans la période de l'après-guerre, en accordant une attention particulière au processus de lecture éditoriale des œuvres narratives. Cette lecture a été menée au sein de la maison d'édition ou à l'extérieur par des consultants pour vérifier la « publiabilité » d'une œuvre : cette activité se traduisait dans la rédaction de documents qu'on appelle « rapports de lecture », dans lesquels le manuscrit était présenté et évalué. Produit d'une écriture professionnelle qui se caractérise par sa destination et sa circulation internes, le rapport de lecture représente une étape fondamentale dans le processus décisionnel qui conduit à la publication d'une œuvre et, par conséquent, à la construction du catalogue d'une maison d'édition : nous n'exagérons pas si nous définissons l'ensemble des rapports de lecture comme une partie fondamentale du patrimoine historique de l'éditeur.
type-video.png conference.png
Les mots du droit, les choses de la politique : Machiavel et le travail de la langue par Giorgio Bottini, publié le 30/11/2017
Cette communication a pour ambition d’éclairer la nature du concept d’amitié politique dont Machiavel se sert dans son système d’écriture. Le but est de retracer la trajectoire de pensée et d’expérience qui mène progressivement Machiavel à laisser de côté l’idée d’amitié politique héritée de la tradition précédente au profit du développement d’une catégorie tout à fait inédite. Au modèle d’amitié forgé par Aristote et les Stoïciens, qui se fondait sur le respect des pactes et sur la gratitude pour les bénéfices reçus, Machiavel oppose une notion d’amitié qui repose sur la seule supériorité des armes et sur l’impuissance de l’ami. À contre-courant d’une culture raffinée, que l’ensemble du personnel politique employé par les États italiens du Quattrocento partage, Machiavel propose une nouvelle configuration de l’amitié permettant de penser et d’agir dans la conjoncture brûlante du nouveau siècle : celle de l’amitié en temps de guerre.
type-video.png conference.png
"Multitudo delinquens" et décimation chez Machiavel par Giorgio Bottini, publié le 29/11/2017
Cette communication a pour but d’éclairer les raisons pour lesquelles on peut lire dans le chapitre conclusif des Discorsi sopra la prima deca di Tito Livio (III, 49) un éloge manifeste de la décimation en tant que pratique punitive adoptée par les Romains en temps de guerre. Inscrivant sa propre réflexion dans une tradition ancienne, dont les origines remontent à l’historiographie antique (Polybe, Suétone, Dion Cassius), Machiavel s’appuie sur l’exemple fourni par la coutume militaire de la décimation pour concevoir une façon adéquate de châtier les "multitudines delinquentes", avant que la corruption, dont celles-ci sont porteuses, contamine l’ensemble du corps politique républicain. Par conséquent, la réflexion de Machiavel consiste en une critique sévère des tutelles accordées par le droit canon aux "universitates" élinquantes et, plus généralement, de la faiblesse du christianisme, auxquelles il oppose, en guise de modèle à suivre et à défendre, la fière férocité païenne des armées de la Rome antique. Cette communication a été présentée à l'Université LYON 3 dans le cadre de la Journée Jeunes Chercheurs de la SIES du 22/06/17.
article.png conference.png
Gli slogan nei romanzi dei Wu Ming par Letizia Giugliarelli, publié le 12/10/2017
L'emploi de slogans dans les romans du collectif d’écrivains italiens Wu Ming se fonde sur une réflexion théorique constante, d’autant plus importante qu’il ne s’agit pas simplement d’un élément linguistique de la narration, mais d'un "outil" que l’on peut utiliser dans différentes situations de la vie réelle, ayant trait aussi bien à la politique qu’aux problématiques sociétales et culturelles. Dans le cadre de la narration, le slogan devient alors l’un des éléments textuels qui concourent à créer des pistes de réflexion utiles à la communauté vaste et variée telle que la modernité l’a créée. Le slogan est un moyen de s’opposer à la banalisation du langage et des idées. Dans notre intervention, nous examinons l’usage de ces slogans ; parallèlement, nous proposons des approfondissements sur la réflexion théorique qui les accompagne. Cette communication a été présentée à l'Université Lyon 3 dans le cadre de la Journée Jeunes Chercheurs de la SIES du 22/06/17.
type-video.png texte.png conference.png
L'expertise artistique à Rome (XVIe-XVIIe s.) : Valoriser une compétence, institutionnaliser un savoir, constituer une discipline par Julia Castiglione, publié le 29/09/2017
Objet complexe et fluctuant, l'expertise artistique s'affirme progressivement comme pratique autonome et valorisée socialement à Rome entre les années 1603 et 1630. Cette communication entend interroger le statut des experts en partant de l'analyse sociale de la pratique de l'expertise mais en s'attachant plus particulièrement à son expression sémantique et littéraire. Il s'agit d'analyser la façon dont le phénomène est exprimé et se donne à lire, comment l'expression du jugement inclut aussi une réflexion en partie philosophique et une reformulation des catégories de pensée. Il s'agit donc d'une histoire littéraire ancrée dans l'attention à une histoire sociale et culturelle qui entend souligner la présence embryonnaire de certains mécanismes modernes du jugement dès les premières décennies du XVIIe siècle.
type-video.png conference.png
Il nuovo movimento antimafia in Italia par ENS Lyon La Clé des Langues, publié le 13/03/2015
Comme l’écrit Nando dalla Chiesa dans son dernier livre, Manifeste de l’Antimafia (Einaudi 2014), comprendre que la vraie force de la mafia se trouve hors d’elle-même, dans les alliances et les services qui lui viennent d’une zone grise protéiforme, ainsi que dans de multiples formes de négligence et de paresse culturelle, conduit aussi à repenser radicalement les façons de s’opposer à la mafia. Depuis les nombreuses actions et activités de formation de Libera, la loi sur la confiscation des biens des mafieux, les coopératives nées sur les terrains confisqués, le soutien aux familles des victimes de la mafia, jusqu’aux nouveaux filons de recherche et de réflexion sur le mouvement antimafia. Cette conférence organisée par le Département Littératures et civilisations étrangères de l'ENS de Lyon, l'UMR Triangle 5206 et Maurizia Morini est précédée d'une communication de Charlotte Moge sur les mafias en Italie.
type-video.png
La stratégie de communication entre Dante et ses lecteurs après l'exil par Sabrina Ferrara, publié le 01/10/2014
Le sujet que cette communication aborde concerne d’une façon assez large la stratégie de communication dans l’œuvre de Dante après son exil. Cette stratégie étant évolutive tant du point de vue de l’auteur que du lectorat, Sabrina Ferrara a suivi pour l’analyse la succession chronologique des textes, témoins de cette évolution. L’œuvre majeure du poète florentin, la Comédie, reste en partie en dehors du plan chronologique car, s’étalant pendant tout l’espace temporel de l’exil, elle demeure la somme de la pensée de son auteur. L'analyse s’est orientée autant, sinon davantage, en direction du lecteur que de l’auteur, élément déterminant de toute lecture possible. Profondément meurtri par l’exil, pour le transcender ontologiquement et socialement, Dante manœuvre sa parole de sorte qu’elle devienne une glose par elle–même et qu’elle oriente la lecture de son œuvre. Le lecteur perd ainsi son autonomie d’interprétation pour suivre une direction herméneutique qui tient compte des desseins optatifs de l’auteur. Une construction de soi, intentionnelle et réfléchie, tant sur le plan existentiel que sur le plan littéraire ou professionnel, organise la parole du poète dans une antinomie volontaire par rapport à sa figure d’exilé déprécié. Le lecteur est alors amené à suivre cette nouvelle construction et à en être le témoin, passif comme lecteur, mais actif comme facteur de transmission du message.
type-video.png conference.png
Primo Levi : une éthique de la communication par Xavier Tabet, publié le 23/11/2012
Dans le cadre du séminaire d'études italiennes organisé par l'ENS de Lyon et l'Université Lyon 3, Xavier Tabet propose une conférence sur le troisième métier de Primo Levi, celui de "parleur". Il expose les modalités de cette parole publique, son statut et le but qu'elle poursuit.
conference.png type-video.png
Le poète, le Paradis et la Monarchie : nouvelles recherches sur Dante par ENS Lyon La Clé des Langues, publié le 16/03/2012
Vidéos des communications de la journée d'étude organisée par le laboratoire Triangle UMR 5206 et le département LLCE (études italiennes) de l'ENS de Lyon qui s'est déroulée à l'ENS de Lyon le 2 mars 2012.
dossier.png conference.png
Les choix scéniques de Dario Fo : une esthétique minimaliste au service d'une exigence éthique par Brigitte Poitrenaud, publié le 06/02/2012
Au cours de cette communication, Brigitte Poitrenaud-Lamesi insiste sur le fort contraste qui semble caractériser le travail de mise en scène de Dario Fo : outrance langagière, intentions caricaturales, recours au grotesque donnant davantage de relief à la sobriété du décor des lieux et parfois de la mise en scène. Cette volonté minimaliste - caractéristique d'une période - trouve des échos dans les formes d'art contemporaines de Fo (années 60 70) - théâtre pauvre, théâtre alternatif, Art pauvre, etc. - et pourrait correspondre à une forme d'exigence éthique. Des coïncidences sur lesquelles elle interroge le théâtre de Dario Fo et le travail critique de Fo sur sa propre création.
conference.png type-video.png
Texte de théâtre : mode d'emploi par Eva Susenna, publié le 06/02/2012
Au cours de cette communication, Eva Susenna pose quelques bases qui lui semblent nécessaires à la lecture de l'œuvre dramaturgique de Dario Fo, en s'appuyant sur ses pièces, sur ses textes théoriques et sur son expérience d'homme de théâtre. L'écriture est en effet un processus complexe, pour l'attautore Dario Fo : elle est une retranscription du spectacle, et elle ne constitue pas le but ultime de l'auteur. Dans quelle mesure, alors, pouvons-nous lire ses textes sans les insérer dans une plus large réflexion sur le théâtre ? L'écriture de Fo naît sur scène, et elle est donc une retranscription du spectacle, avant toute chose. Mais elle est aussi réfléchie en dehors de la salle théâtrale, et elle finit par bouleverser les codes de l'intérieur même du code dramaturgique.
conference.png type-video.png
Dario Fo, bête de scène, bête en scène par Marie-José Tramuta, publié le 01/02/2012
"La bête de scène, c'est un terme établi et récurrent pour designer le cas échéant celles ou ceux que Jean Cocteau qualifiaient de "monstres sacrés" mais aussi un acteur capable de tenir un public en haleine. Que Dario Fo soit une bête de scène nous paraît évident, "animale da palcoscenico", dans l'acception la plus banale et trivial du terme. Mais qu'il soit aussi bête en scène ou bête sur scène, ce n'est pas seulement un facile jeu de mot mais aussi une évidence." Extrait de la communication de Marie-José Tramuta.
conference.png type-video.png
Penser le théâtre avec Dario Fo par Pierre Katuszewski, publié le 30/01/2012
Au cours de sa communication, Pierre Katuszewski analyse le théâtre de Dario Fo au sein du genre théâtral. Son oeuvre tient une place particulière dans l'histoire du théâtre : il se situe à la croisée des chemins, entre les formes les plus anciennes du théâtre et le théâtre contemporain et performatif. Pierre Katuszewski pose également la question de la "lisibilité" du théâtre de Fo : comment lire Fo en dehors de l'événement spectaculaire et de son contexte ?
conference.png type-video.png
Dario Fo - Franca Rame : un théâtre en actes par ENS Lyon La Clé des Langues, publié le 30/01/2012
Vidéos des communications de la journée d'étude organisée par la Société les Italianistes de l'Enseignement Supérieur qui s'est déroulée à l'Université Jean Moulin-Lyon 3 le 27 janvier 2012.
dossier.png conference.png
L'Italia alla deriva democratica ? par Luca Rastello, publié le 20/04/2010
A qualche settimana dall'esito dei ballottaggi per le elezioni amministrative, e a valle della rissa scatenata all'interno dello schieramento di maggioranza dal peso sempre crescente della Lega Nord negli equilibri della coalizione, la vittoria della destra italiana appare conunque netta e inequivocabile, quasi il segno di un'egemonia raggiunta e consolidata a dispetto di ogni tentativo di incrinarla e a dispetto della leggenda corrente sull'egemonia culturale della sinistra in Italia.
article.png
Le prisonnier Aldo Moro dans la perception du monde politique par Sarah Illouz, publié le 19/05/2007
Quelques jours après son enlèvement, Aldo Moro fut autorisé par les Brigades Rouges à écrire diverses lettres aux membres de sa famille ainsi qu'aux forces politiques. L'écriture épistolaire fut pendant les cinquante-cinq jours du séquestre son seul lien avec le monde extérieur et son unique outil de communication. Une lecture attentive des lettres permet donc de dresser un portrait objectif et rationnel mais aussi précis et sincère du leader Dc prisonnier...
article.png