Vous êtes ici : Accueil / par_theme

Recherche multi-critères

Liste des résultats

Il y a 5 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Les préjugés linguistiques à Minorque: catalan ou minorquin ? par Lluis Coll, publié le 13/05/2012
Minorque, une des îles de l’archipel espagnol des Baléares, est un territoire bilingue où le contact des langues fait partie intégrante de la vie quotidienne de tous les habitants. La langue locale, un dialecte du catalan, y cohabite avec la langue dite « nationale », l’espagnol – ou castillan –. Il est bien connu que, pendant le régime franquiste et jusqu’à la mort du dictateur, le castillan était la seule langue permise tandis que les autres langues espagnoles se trouvaient être interdites. Pendant la période connue comme « transition », autrement dit pendant le passage de la dictature à une vraie démocratie, les interdictions concernant la langue disparaissent et, dans les régions espagnoles bilingues, un processus de normalisation linguistique est mis en place.
article.png
Le catalan : la configuration de ses dialectes et d'une langue standard par Lluis Coll, publié le 24/04/2012
Le catalan est une langue romane qui compte environ dix millions de locuteurs. En Espagne il est la langue co-officielle, aux côtés de l’espagnol, dans trois Comunitats Autònomes, à savoir la Catalogne, la Communauté Valencienne et les îles Baléares (toutes situées à l’est de la Péninsule Ibérique), et une langue parlée dans une petite partie de la Comunitat Autònoma d’Aragon. Mais bien qu’elle soit principalement parlée en Espagne, le catalan compte aussi des locuteurs en Andorre, en France et en Sardaigne. En Andorre, il est la langue officielle du pays. En France, dans le département des Pyrénées Orientales, et en Sardaigne, dans la ville d’Alghero, il est, en revanche, une langue secondaire.
article.png
Traduction et Tradition par Miquel Desclot, publié le 13/01/2009
L'auteur nous a permis de lire et de traduire cet article, fruit de son intervention au cours d'un colloque organisé par le Centre d'études catalanes de l'Université Paris-Sorbonne, en septembre 2000. Il y fait part de son expérience en tant que traducteur de l'Amphytrion de Molière et de La Tempête de Shakespeare ; à travers sa réflexion, surgit l'un des problèmes fondamentaux auxquels doit se soumettre celui qui souhaite exercer ce métier : la connaissance de son public et, surtout, le bagage culturel propre à son destinataire et pourtant changeant d'une nation à une autre...
article.png
Linguistique comparée des Langues Romanes par José Carlos de Hoyos Puente, publié le 21/06/2009
Les étudiants d'Espagnol de l'Université Lumière Lyon 2 proposent leurs travaux sur la linguistique comparée des langues romanes. Ce dossier présente une approche de la langue sarde, de l'occitan, et du roumain. Les articles sont proposés en castillan et en traduction française.
dossier.png
Pero López de Ayala et l'humanisme - Conférence de María Morrás par María Morrás, publié le 08/11/2018
María Morrás, Professeure de Littérature espagnole médiévale à l'Université Pompeu Fabra de Barcelone et à l'Université d'Oxford, est venue à l'ENS de Lyon le jeudi 20 septembre 2018. Dans le cadre de la préparation à l'Agrégation d'Espagnol de la session 2019 elle a participé au séminaire intitulé "Pero López de Ayala, premier humaniste espagnol?" organisé par Carlos Heusch, Professeur des Universités. Elle a présenté brièvement la situation des humanistes castillans, différente de celle des Italiens, puis elle a parlé des auteurs et des oeuvres qui ont influencé Pero López de Ayala. Elle a ensuite évoqué les livres qu'il a traduit car ils révèlent les valeurs qu'il voulait transmettre. Son exposé a été suivi d'un échange avec les étudiant.e.s de l'ENS de Lyon.
son.png conference.png