Vous êtes ici : Accueil / par_theme

Recherche multi-critères

Liste des résultats

Il y a 54 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Evolution de la poésie féminine costaricienne à travers trois poètes: Eunice Odio, Julieta Dobles, Ana Istarú. par Lucie Dudreuil, publié le 14/09/2010
Présentation de l'évolution de la poésie féminine costaricienne à travers trois poétesses significatives.
article.png
Conceptos de vanguardia en Antonio Gamoneda par Rubén Pujante, publié le 21/06/2016
Rubén Pujante Corbalán propone un artículo sobre Antonio Gamoneda, poeta español contemporáneo. ¿Puede la poesía de Antonio Gamoneda calificarse de vanguardista? Conceptos del arte de vanguardia, como expresionismo, surrealismo e irracionalismo poético, han estado vinculados al pensamiento de Antonio Gamoneda desde las primeras tentativas críticas que abordaron la caracterización de su poesía, especialmente a través del ensayo y la entrevista como formas de desvelamiento poético.
article.png
Entrevista a Raúl Zurita par Raúl Zurita, Arturo Sánchez, publié le 05/02/2016
En el marco del festival Belles latinas Raúl Zurita estuvo en Lyon el 13 de octubre de 2015. Fue aprovechada esta ocasión por Arturo Sánchez, alumno del Máster de Estudios hispánicos de la ENS de Lyon, para pedirle una entrevista al famoso poeta chileno. Muy amablemente accedió este y ambos se vieron en el bar del hotel en el que se hospedaba.
article.png
Pedro Mairal par Julia Azaretto, publié le 10/05/2010
Consumidor final est le deuxième ouvrage de poésie de Pedro Mairal, publié après la crise politico-économique de 2001. L'ouvrage rassemble deux livres de poésie : Todos los días (Tous les jours, écrit entre 1997-1999), et Consumidor final (Consommateur final : celui qui ne déduit pas la TVA, écrit entre 2000-2002). C'est dans cet ouvrage que Pedro Mairal trouve une forme pertinente pour évoquer, avec un ton désabusé et drôle, les péripéties économiques, sociales et politiques de la société argentine post-crise.
article.png
Encuentro con Nora Herman par Julia Azaretto, publié le 18/05/2009
Nora Herman, artiste polycéphale, est venue présenter ses livres au Marché de la poésie, de la petite édition et du livre d'artiste qui eut lieu en décembre 2008 à Saint-Martin d'Hères. Invitée par la Maison de la poésie Rhône-Alpes -avec laquelle elle a collaboré en illustrant l'Anthologie de la poésie Amérindienne-, Nora Herman a participé à la table ronde « Être artiste c'est être engagé ? », où elle a rendu hommage aux disparus de la dernière dictature militaire argentine. La Clé des langues s'est emparée de l'occasion pour aller à sa rencontre, et lors d'une causerie conviviale, essayer de comprendre les cheminements qui l'ont menée à pratiquer de façon concomitante la sculpture, la peinture, la gravure, le dessin et l'écriture.
dossier.png
À propos du dialogue de Claude Esteban avec les poètes et les artistes espagnols par Alicia Piquer Desvaux, publié le 28/03/2010
Comment aborder l'enseignement de la poésie française des trente dernières années du siècle dernier ? Et comment le faire quand on est dans un pays étranger qui connaît mal les maintes querelles à ce sujet, à une époque foisonnant d'expériences contradictoires qui sacralise ou nie l'existence même de cette écriture, mais qui multiplie les essais à propos de celle-ci, voire l'herméneutique ? C'est Claude Esteban qui, dans ses poèmes et sa réflexion, souvent à partir de la traduction de poètes étrangers ou de la convergence avec la peinture, nous montre les dangers de l'excès de modernité et la nécessité de reformuler la lisibilité de la poésie fin de siècle.
article.png
Sobre poesía de la Edad de Oro par Marta Martinez Valls, publié le 21/11/2008
Fiche de lecture du recueil "Sobre poesía de la Edad de Oro" ("Sur la poésie du Siècle d'Or") de José Manuel Blecua, qui regroupe vingt-huit articles publiés dans des revues ou des Mélanges tout au long de son parcours universitaire.
article.png
César Vallejo: obra poética completa par Izia Douix, publié le 30/06/2016
Présentation du poète péruvien César Vallejo et de son oeuvre poétique
article.png
Cartas para que la alegría par Julia Azaretto, publié le 07/02/2009
Cartas para que la alegría est une pépite qui nous ramène vertigineusement vers la notion de jeu en poésie. Dans vingt-deux lettres-tableaux, Calveyra fabrique des jouets visuels, rythmés par les choses simples de l'enfance (un cerf-volant, le train du village ou la cloche de l'école), ayant, de surcroît, la vertu de dégager des arômes, des rires, des voix d'une très grande légèreté.
article.png
Antoni Casas Ros - Chroniques de la dernière révolution par Christine Bini, publié le 09/09/2011
Antoni Casas Ros publie son quatrième ouvrage, son troisième roman, et ces Chroniques de la dernière révolution sont, à l'évidence, un grand livre. Peut-être le premier roman réellement contemporain d'une littérature française qui vit encore au XXe siècle, quand ce n'est pas au XIXe. On nous donne enfin accès à un monde spéculatif dans lequel la fiction rend compte de notre actualité au travers d'un miroir grossissant non déformant. Et ce monde-là, d'un réalisme anticipatoire exacerbé mâtiné de poésie, et de désespoir, nous le prenons carrément en pleine figure.
article.png
Fabián Casas - El salmón par Julia Azaretto, publié le 10/05/2010
El salmón est un recueil à structure cyclique (à l'instar du voyage entrepris par le saumon, lors de la période de reproduction, vers la source où il est né) où l'écriture poétique telle que l'on peut l'entendre parfois décrite : « usage peu ou prou maniéré du langage », n'existe que comme l'ombre de ce qu'il faut anéantir. Dans un registre langagier simple, cet ouvrage revisite les thèmes universels de la poésie : la mort, l'amour, l'autre, la famille, l'amitié, toujours dans un style débraillé, qui revendique le parler populaire ou les tournures langagières de l'homme de la rue...
article.png
Yo quiero escribir par Carmen Posadas, Gervasio Posadas, Caroline Bojarski, publié le 14/09/2013
Récemment interviewée par La Clé des Langues lors de son passage à Lyon pour le festival de littérature d'Amérique Latine Belles Latinas, Carmen Posadas nous revient en tant que co-fondatrice, avec son frère Gervasio Posadas, de l'école d'écriture Yo quiero escribir. Proposant un large éventail de formations toutes accessibles via leur site internet, les élèves bénéficient d'un partenariat privilégié avec des professeurs reconnus dans le milieu du livre et de l'édition. L'objectif est de favoriser la créativité, perdre la peur de la page blanche et inviter ceux qui veulent devenir écrivain à devenir tout d'abord de bons lecteurs. Implantée en France depuis mars 2013 sous le nom d'Ecriture factory.com, cette école vous permettra de connaître des techniques d'écriture dans de nombreux genres: poésie, littérature jeunesse, scénarios, autobiographie, roman...
entretien.png texte.png
Dos sonetos ibéricos y los rasgos de la poesía petrarquista del XVI europeo par João Aidar, publié le 24/09/2014
El rico universo de la poesía del Renacimiento se compone de diversos temas y formas poéticas. La admiración y la necesidad que sentían estos autores por imitar a los antiguos, por ejemplo, les estimularan la utilización de sus modelos. Siendo así, las églogas, las elegías y las odas son recurrentes en las obras de este período. Sin embargo, en esta variedad hay un tema y una forma poética que se repiten más que ningún otro: el lamento amoroso y el soneto. La difusión del soneto se dio según lo mismo precepto que les llevó a escribir églogas y odas. Lo que puede sonar condenable para la literatura contemporánea, en el siglo XVI era práctica indispensable. Imitar a los clásicos representaba importante conocimiento de la tradición, una vía fecunda que debía seguirse, pero también una manera de mostrar su valor partiendo de una obra inmortal. Sobra recordar, en este sentido, que el concepto de originalidad que mueve el arte contemporáneo es una reivindicación plenamente romántica, con anterioridad no se concibe la obra fuera de la tradición que le es propia.
article.png telechargement.png
El punto cubano-canario: tradición de ida y vuelta par Edna Cordoba, publié le 20/04/2014
Présentation du "Punto cubano", chant traditionnel de Cuba et des îles Canaries.
article.png
El papel de la décima espinela en la cultura latinoamericana par Edna Cordoba, publié le 20/04/2014
Présentation de l'importance d'une forme poétique, la "décima espinela" dans la culture latino-américaine.
article.png
“Chuito el de Bayamón” y el seis puertorriqueño par Edna Cordoba, publié le 20/04/2014
Présentation du chanteur portoricain (XXème siècle) Jesús Sánchez Erazo, plus connu sous le nom de “Chuito el de Bayamón”. Ses chansons utilisent la forme poétique de la "décima".
article.png
La décima espinela en el canto popular latinoamericano par Edna Cordoba, publié le 18/04/2014
Présentation d'une forme poétique née en Espagne et popularisée en Amérique latine.
article.png
Ping Pang Qiu d'Angélica Liddell par Marie Du Crest, publié le 15/01/2014
Angélica Liddell dans ce texte politique et poétique travaille sur le foisonnement des genres : le théâtre, le théâtre dans le théâtre, l’autobiographie, l’interrogatoire, l’entretien, la comédie musicale, l’opéra. Les langues aussi se multiplient, l’espagnol traduit ici en français, l’italien et le mandarin. La souffrance de la Chine ne peut sans doute être dite qu’à travers ces échanges rapides comme ceux de deux joueurs de ping-pong véloces.
article.png
Oswald: homem de seu tempo par João Aidar, publié le 02/01/2014
Sendo este um texto destinado ao público francês minimamente familiarizado com a língua portuguesa – mesmo que a internet permita acessá-lo nos quatro cantos do mundo – nosso objetivo será de apresentar um traço do pensamento de um autor fundamental para a literatura brasileira do século XX : Oswald de Andrade.
article.png
Poétiser le chaos-monde par Philippe Dessommes, publié le 11/11/2013
Préface du roman "Toute la terre" de l'écrivain uruguayo-mexicain Saúl Ibargoyen, paru aux éditions "À plus d’un titre" en 2013.
article.png
En ausencia de Blanca par Laura Sillero, publié le 30/06/2013
Es una novela corta que atrapa, representante fiel del estilo de Muñoz Molina: descripciones detalladas de los pensamientos y sensaciones de los personajes, estilo poético, sencillez, frases largas que aportan mucha información y que no permiten que queramos dejar de leer. En ausencia de Blanca es una auténtica delicia que se lee en un momento, una de esas novelas que deseamos que sigan durando y que no dejan indiferente.
monographie.png
Prenez au sérieux le Petit Poucet ! La littérature de jeunesse et la formation des Nations en Amérique latine par Mélanie Sadler, publié le 22/05/2012
La construction parallèle de l’identité hispano-américaine et de sa littérature a fait l’objet de nombreuses études. Identidad cultural de Iberoamérica en su narrativa de Fernando Aínsa n’en serait qu’un exemple - significatif certes - parmi d’autres. Toutefois, au cœur même de ce questionnement identitaire incessant, il est intéressant de noter que la majorité des écrivains désormais consacrés du continent, de nombreux hommes politiques et des intellectuels harmonisant ces multiples facettes comme le Cubain José Martí ont pris le temps de faire l’école buissonnière et de consacrer un temps précieux à l’écriture de livres pour enfants. Echappatoire ponctuelle au travail sérieux ? Moins qu’il n’y paraît. Qu’il s’agisse d’éduquer le futur citoyen, ou de former le goût artistique et littéraire de l’enfant, il semble qu’un enjeu fondamental se dessine pour ces hommes autour de ce jeune public.
article.png
María Zambrano: La poesía de la razón par Carlos Benguigui, publié le 14/05/2012
María Zambrano es una de las grandes desconocidas de la historia del pensamiento español. A menudo minusvalorada, su obra suele confundirse en su mezcla de poesía y filosofía, y aquellos que por azar se acercan lo hacen del modo en el que se va a un jardín para recolectar flores. En cambio, vista de más cerca, su obra constituye uno de los intentos más admirables en lo relativo a aquello que aquí se ha señalado como hilo conductor : el conflicto de una razón ensimismada que ha olvidado una categoría fundamental sin la que ella no es nada, la vida. La solución que propone Zambrano es la conocida como “razón poética”, un concepto al cual es posible que el decir, tal y como lo ideó la pensadora veleña, no pueda alcanzar. Intentemos al menos aproximarnos.
article.png
La obra de Gabriela Mistral par Caroline Bojarski, publié le 25/04/2012
Article sur l’oeuvre de la poétesse chilienne Gabriela Mistral.
article.png
Gabriela Mistral, la cuenta mundo par Caroline Bojarski, publié le 25/04/2012
Gabriela Mistral es la primera persona y la única mujer latinoamericana en haber ganado el premio nobel de literatura. Es considerada en Chile como una figura esencial de la historia nacional que permitió el reconocimiento de su país a través del mundo. En efecto, desde su partida de Chile para México en 1922, permanecerá gran parte de su vida fuera del país y lejos de su tierra tan amada que añora en sus poemas...
article.png
El laberinto par Jorge Luis Borges, Christine Bini, publié le 25/11/2011
Cette ressource propose une analyse du poème "El labirento" de l'écrivain argentin Jorge Luis Borges.
article.png
El juego de los géneros en Wendy Guerra - Poesía par Lucie Dudreuil , publié le 01/02/2011
Ropa interior es el último poemario de Wendy Guerra, publicado en 2008. Es como lo sugiere el título una propuesta poética íntima, con sello personal muy fuerte. Sin embargo, cobra dimensiones universales por la diversidad de temas y ambientes tratados. Los 43 poemas que contiene el poemario con títulos tan diferentes los unos de los otros reflejan este anhelo de crear un mundo poético total. La poesía de Wendy Guerra de resonancia erótica trastorna y juega con el género poético.
article.png
Pedro Mairal - Poemas par Pedro Mairal, publié le 11/05/2010
Trois poèmes extraits du recueil "Consumidor final" de Pedro Mairal, ainsi que leurs traductions en français.
texte.png
Neobarrocos, objetivistas, epifánicos y realistas: nuevos apuntes para la historia de la nueva poesía argentina par Martín Prieto, publié le 11/05/2010
Si tuviéramos que darle una «fecha de inicio» a la «nueva» poesía argentina el adjetivo, «nueva», claro está, es provisorio, obligadamente perecedero y, aun en este caso, un poco anacrónico, toda vez que estamos hablando de algo que empezó hace ya más de veinte años , aun a conciencia de que esa fecha será una línea trazada sobre la corriente de un río cuyo mismo movimiento corregirá, y dejando de lado, por lo menos por esta vez, los fastidiosos «antecedentes» (pero necesarios si pensamos, como pensamos, que toda literatura nacional es un proceso y en cuyo relato obligadamente deben ingresar asuntos en definitiva poco importantes, libros, revistas, autores, polémicas, a los que toca la rigurosa vara de la historia pero no el polvo de oro de la literatura), si tuviéramos, si pudiéramos por lo menos por esta vez, deberíamos decir que lo que aun hoy llamamos nueva poesía argentina empieza a comienzos de la década del 80 del siglo que pasó.
article.png
Baja Andesia: sed y poéticas tramontinas. Un desvío etnográfico a mano alzada par Pedro Araya, publié le 11/05/2010
Si tuviéramos que darle una «fecha de inicio» a la «nueva» poesía argentina el adjetivo, «nueva», claro está, es provisorio, obligadamente perecedero y, aun en este caso, un poco anacrónico, toda vez que estamos hablando de algo que empezó hace ya más de veinte años , aun a conciencia de que esa fecha será una línea trazada sobre la corriente de un río cuyo mismo movimiento corregirá, y dejando de lado, por lo menos por esta vez, los fastidiosos «antecedentes» (pero necesarios si pensamos, como pensamos, que toda literatura nacional es un proceso y en cuyo relato obligadamente deben ingresar asuntos en definitiva poco importantes, libros, revistas, autores, polémicas, a los que toca la rigurosa vara de la historia pero no el polvo de oro de la literatura), si tuviéramos, si pudiéramos por lo menos por esta vez, deberíamos decir que lo que aun hoy llamamos nueva poesía argentina empieza a comienzos de la década del 80 del siglo que pasó.
article.png
Joaquín O. Giannuzzi par Julia Azaretto, publié le 10/05/2010
Présentation du poète argentin, quatre poèmes et leurs traductions en français, ainsi que des enregistrements audio des lectures de quatre autres poèmes.
texte.png
Fabián Casas - Preguntas y respuestas par Fabián Casas, Julia Azaretto, publié le 10/05/2010
Fabián Casas - Questions et réponses.
texte.png
Fabián Casas - poemas par Fabián Casas, publié le 10/05/2010
Huit poèmes extraits du recueil El salmón de Fabián Casas, accompagnés de leurs traductions en français.
texte.png
Una impresión luminosa : Pedro Mairal sobre Héctor Viel Temperley par Pedro Mairal, publié le 09/05/2010
Yo no sabía que años después iba a ir a su entierro, no sabía que su hijo me iba a prestar sus libros de poemas y que me iban a impresionar tanto. Caminé por la playa hacia el sur buscando a mi amigo; la madre me dijo que se había ido a almorzar con el padre a un parador ahí cerca...
article.png
Entretien avec Elsa Cross par Julia Azaretto, publié le 19/09/2009
Le 11 mars 2009 a été inauguré le Salon du Livre à Paris, avec son traditionnel cocktail d'ouverture. La capitale française, suivant sa tradition cosmopolite, accueille chaque année un pays différent dans le cadre du Salon. Cette année, on a eu l'honneur de recevoir le Mexique, pays de cultures ancestrales, et quelques-uns des plus grands représentants de la littérature mexicaine. Parmi les invités, Elsa Cross, poète extraordinaire, qui a gagné en 2007 le grand prix des écrivains pour des écrivains Xavier Villaurrutia - qu'elle a partagé avec Pura López Colomé -, pour son dernier livre Cuaderno de Amorgós. Au Salon du Livre, Elsa Cross a présenté avec son traducteur, Claude Couffon, l'ouvrage Jaguar publié par "Caractères".
article.png
Antonio Gamoneda par Geneviève Vidal, Jacques Ancet, publié le 08/06/2009
Ce dossier est constitué d'une lecture du "Livre du Froid" par Geneviève Vidal, et de "Clarté sans repos" par Jacques Ancet. Il s'accompagne d'une sélection de ressources sur le web.
dossier.png
Editorial "L'Oreille du loup" par Julia Azaretto, publié le 10/05/2009
Entrevista con Myriam Montoya y Stéphane Chaumet, fundadores de la editorial "L'Oreille du loup".
article.png
Les haïkus de Mario Benedetti par Vivian Nichet-Baux, publié le 03/09/2008
Étude des haïkus de l'écrivain uruguayen Mario Benedetti.
article.png
Blanc : topoèmologie, una poética antártica par Marta Martínez Valls, publié le 18/05/2008
Une interview (et sa traduction) de Ramon Dachs par Marta Martínez Valls, au sujet de son recueil de poèmes "Blanc : topoèmologie" et de son travail poétique en général.
article.png
Ramon Dachs - Dossier par Marta Martinez Valls, publié le 12/05/2008
Le 10 avril dernier Ramon Dachs, poète et philologue catalan, est venu présenter à Paris son dernier recueil publié en France : Blanc, topoèmologie (Le clou dans le fer, 2008). Recueil singulier, hybride, fruit de deux éditions antérieures et qui synthétise le long trajet parcouru par l'auteur depuis le début de son cycle poétique, Eurasia/Transeurasia. El pasado 10 de abril Ramon Dachs, poeta y filólogo catalán, se desplazó hasta París para presentar su último poemario publicado en Francia: Blanc, topoèmologie (Le clou dans le fer, 2008). Poemario singular, híbrido, fruto de dos anteriores ediciones y que sintetiza el largo trayecto recorrido por el autor desde el comienzo de su ciclo poético, Eurasia/Transeurasia.
article.png dossier.png
Clarté sans repos par Jacques Ancet, publié le 08/12/2007
Clarté sans repos, publié en langue originale en 2004, est l'aboutissement d'une expérience à la fois poétique et existentielle inaugurée dans l'oeuvre d'Antonio Gamoneda, avec Description du mensonge (1975-1976), poursuive en approfondie avec Pierres gravées (1977-1986) puis Livre du froid (1986-1991) (auquel est venu s'adjoindre, en 1998, Froid des limites).
article.png
Une lecture du Livre du froid de Antonio Gamoneda par Geneviève Vidal, publié le 30/11/2007
Livre du froid (Libro del frío) égrène de courts poèmes en prose répartis en six sections (Géorgiques, le gardien de la neige, Encore, Pavane impure, Samedi, la 6è sans titre avec un seul poème). Avec une langue dépouillée, chargée d'un fort pouvoir d'évocation, l'ouvrage nous entraîne dans un univers de haute densité poétique, fait d'images, de sensations, de souvenirs, d'obsessions, de visions. Les textes sont écrits principalement à la 3è personne, -un « il » sans autre précision-, avec une incursion du « je » et du « tu » en 3ème partie, alors il s'agit d'amour.
article.png
Poema de poemas par Marta Martínez Valls, publié le 28/08/2009
Présentation d'une installation de Ramon Dachs. Poésie contemporaine.
article.png
Las décimas del Cono Sur: los payadores y la canción social par Edna Cordoba, publié le 20/04/2014
Présentation de la place de la "décima" dans la chanson et la poésie sociales des pays du Cône Sud.
article.png
Une approche de la poésie espagnole des XVème et XVIème siècles par Marta Martinez Valls, publié le 14/06/2008
Article proposant une approche de la poésie espagnole des XVème et XVIème siècles via le thème de la nature.
dossier.png
Un panorama de la poésie argentine contemporaine par Julia Azaretto, publié le 10/05/2010
À travers ce dossier, nous souhaitons présenter l'état actuel de la création poétique en Argentine, et montrer ainsi sa richesse et son extrême originalité. Avec ce dossier nous prétendons aussi accompagner le mouvement d'échange franco-argentin, déjà mis en œuvre par des chercheurs, des écrivains et des artistes, lors de festivals et de rencontres littéraires. La publication de l' "Anthologie de poésie argentine" chez Apogée, les résidences d'auteurs latino-américains à la maison d'écrivains étrangers et de traducteurs (M.E.E.T. Saint-Nazaire), et le colloque organisé en 2006 par Sergio Delgado et Julio Premat à l'université de Bretagne-Sud son un très bon exemple de cet échange fécond.
dossier.png
Produit du hasard de Julio Cortázar par Élodie Pietriga, publié le 24/04/2020
Présentation d'un recueil de plusieurs essais et de poèmes de Julio Cortázar.
article.png
Décimas modernas de la península ibérica: Javier Krahe, cantautor par Edna Cordoba, publié le 20/04/2014
Présentation de la place de la "décima" en Espagne aujourd'hui et d'un auteur-interprète : Javier Krahe.
article.png
La poesía chilena pre y post golpe militar (1970 – 1989): una valoración a treinta años plazo par Andrés Morales, publié le 22/10/2012
Si bien, Chile se ha caracterizado por una inusual y fértil producción poética, sólo se conocen las voces de aquellos gigantes de nuestra literatura que han trascendido las fronteras del país y que no tocaron, precisamente, los aspectos más dolorosos del trauma histórico de 1973. De esta manera es necesario clarificar un panorama que es parte importante de nuestro patrimonio literario y, al mismo tiempo, otorgarle el valor que éste reviste dentro de la tradición poética chilena del siglo veinte.
article.png
En el resto de América Latina: la décima en los pueblos afroamericanos y las décimas sobre la décima par Edna Cordoba, publié le 20/04/2014
Présentation de la place de la "décima" chez les Afro-américains.
article.png
Miguel de Cervantes, poeta en "El quijote" par Andrés Morales, publié le 16/05/2012
Présentation de l'aspect poétique de Don Quichotte et des poèmes qui parsèment l'oeuvre.
article.png
Miquel de Palol par Miquel de Palol, Caroline Bojarski, publié le 06/04/2013
Auteur d’une œuvre riche de plus de soixante titres, romans, poésie, nouvelles et essais, Miquel de Palol fait preuve dans ses récits d’un fabuleux génie architectonique, évoquant la folie narrative du Décaméron ou des Contes de Canterbury. Il présente dans cette interview la trame du premier opus de sa trilogie, traduit en français par François-Michel Durazzo aux éditions Zulma.
entretien.png type-video.png
Dossier Mario Benedetti par ENS Lyon La Clé des Langues, publié le 21/11/2008
Mario Benedetti, écrivain uruguayen, est né en 1920. Il a mis, et continue de mettre, son talent au service de toutes les formes littéraires, roman, nouvelle, théâtre, poésie, essai. La Clé des Langues propose une fiche de lecture sur sa première publication et un article sur ses haïkus.
dossier.png
Du premier Parnaso español à la dernière édition illustrée de 2007 de Francisco de Quevedo y Villegas : éditer Quevedo au XXIe siècle par Emmanuel Marigno, publié le 24/03/2010
Depuis la deuxième moitié du XXe siècle, la communauté scientifique n'a cessé de s'interroger sur le texte quévédien. Les nombreuses éditions partielles ou complètes de l'œuvre de Francisco de Quevedo en témoignent. Depuis les premières éditions complètes des années 1960 jusqu'à l'actuel projet du Professeur Alfonso Rey qui dirige une réédition de l'œuvre complète de Quevedo, l'édition quévédienne ne cesse d'engager des perspectives sans cesse renouvelées. Dans ce contexte, nous nous interrogerons sur ce que signifie -pour un lectorat du XXIe siècle- lire, appréhender et interroger l'écriture quévédienne. Nous ferons un parcours de la genèse du texte quévédien en poésie et en prose et nous en dégagerons les conséquences en terme d'édition. Ecrire et éditer, éditer et comprendre : nous poserons ensuite le problème de l'écart entre ces textes conceptistes du XVIIe siècle et les mécanismes de lecture et de compréhension du lectorat du XXIe siècle. La question de l'édition critique et de l'édition numérique comme modalités de lecture contemporaines seront au centre de notre analyse.
article.png