Vous êtes ici : Accueil / par_theme

Recherche multi-critères

Liste des résultats

Il y a 59 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Le récit de voyage à l’épreuve des langues : le cas des récits de voyage de Jacques Cartier (1534-1545) par Susan Baddeley, publié le 30/09/2011
Cet article analyse, à partir d'une série de textes du XVIe siècle relatant les voyages du capitaine Jacques Cartier vers le Canada, les enjeux politiques des initiatives d'exploration du Nouveau Monde à partir des années 1530, et la façon dont les traductions et éditions de ces récits de voyage, soumis à des aléas linguistiques et matériels, ont contribué à la fois à justifier ces voyages auprès de leurs commanditaires et à agir sur l'opinion publique des pays en présence.
article.png
De Sholem Aleichem à Charlie Chaplin, de Menahem Mendl au personnage de Charlot… par Morgane Jourdren, publié le 19/11/2009
Quel rapport peut-il bien y avoir entre Chaplin, père de Charlot et Sholem Aleikhem, écrivain yiddish mort au début du vingtième siècle ? A priori aucun, si ce n’est que ce dernier appréciait tout particulièrement les films du cinéaste. Pourtant, une lecture plus approfondie des pages écrites par Sholem Aleikhem où ces infatigables voyageurs que sont Menahem Mendl et Motl partent à la découverte de l’Amérique, nous permet de mieux comprendre ce que pouvait éprouver l’écrivain devant le spectacle du petit homme chaplinien aux prises avec un Nouveau-Monde qui lui est étranger.
article.png
Littérature et société aux Etats-Unis : 1917-1968 par Alice Béja , publié le 27/11/2008
Cet article propose un regard sur la littérature américaine du 20e siècle dans son rapport à l'idée d'Amérique. Les guerres et crises que traversent les Etats-Unis au cours de la période 1917-1968 contribuent à une dégradation de l'"American Dream" en "American way of life" à laquelle les écrivains américains réagissent en recherchant de nouvelles origines pour construire, en fin de compte, leur propre idée d'Amérique.
article.png
Les nouveaux conservateurs et le thatchérisme : l'impossible rupture ? par Valérie Auda-André, publié le 09/04/2010
A la suite de l'élection de David Cameron au poste de leader en 2005, le renouvellement de l'équipe dirigeante, la nouvelle tonalité du discours conservateur et le projet de rénovation du parti ont contribué à alimenter la thèse d'une rupture avec l'héritage thatchérien. Cet article a pour objectif de tenter d'évaluer la pertinence de cette analyse en proposant un examen des principales caractéristiques et sources d'inspiration du "nouveau" conservatisme. Il s'agira également de tenter d'évaluer sa capacité à produire une nouvelle synthèse susceptible d'emporter l'adhésion au-delà du périmètre électoral naturel du parti conservateur et de marginaliser durablement les opposants dans son propre camp.
article.png
Le monde du travail en Grande-Bretagne aujourd'hui par Marc Lenormand, publié le 23/10/2008
Ces documents sont proposés et commentés par Marc Lenormand, en complément de son article "Part of the union : les syndicats et le monde du travail en Grande-Bretagne depuis 1945.
article.png
Les grands courants de la politique étrangère américaine : De l'isolationnisme à l'internationalisme par François Devoto, publié le 01/09/2008
Devoto montre l'influence de la doctrine Monroe, du concept destinée manifeste (manifest destiny) et du mythe de la frontière (frontier) sur la politique étrangère américaine, isolationniste puis interventionniste.
article.png
The Intensification of Punishment from Thatcher to Blair: From conservative authoritarianism to punitive interventionism par Emma Bell, publié le 12/03/2010
Emma Bell is a Senior Lecturer in British Studies at Savoie University (Chambéry). Her research focuses on contemporary British penal policy. She will be publishing a book on the subject entitled Criminal Justice and Neoliberalism at the end of 2010 with Palgrave Macmillan.
article.png
Lire les Romantiques dans un monde "post-littéraire" par Anne Robatel, publié le 14/03/2017
Cet article propose d’examiner la façon dont notre rapport au romantisme britannique a été influencé par les débats académiques des dernières décennies. Il est le fruit d’une recherche portant sur la construction de l’autorité littéraire et culturelle à l’époque romantique. La communauté dans laquelle je m’inscris lorsque je parle de « notre rapport au romantisme » est celle des personnes qui étudient la littérature en ce début du 21e siècle : enseignants, étudiants, critiques et chercheurs.
article.png
Le théâtre US ultracontemporain par Brigitte Gauthier, publié le 04/07/2011
Le théâtre américain de la fin du 20e siècle est caractérisé par ses actions « hors bunker ». Au-delà des avant-gardes, il expérimente des formes de performances dans les rues, les parcs et les night clubs. Le théâtre devient à New York, the Scene, un monde de revendication ethniques et de libération sexuelle. La nouvelle frontière, c'est le hors les murs. Les enjeux politiques se radicalisent et un nouveau théâtre d'agit-propre s'empare du Net.
type-video.png conference.png
En attendant les barbares de Coetzee : réécrire la mort du Christ, refuser la Croix par Maxime Decout, publié le 09/10/2009
Ecrivain du XXIe siècle, Coetzee propose dans Waiting for the Barbarians une réécriture de la Passion du Christ qui interroge le rôle de la souffrance individuelle ou collective. L’homme chargé de vivre ce nouveau Calvaire découvre la vanité de la souffrance dans un monde privé de Dieu ainsi que l’impossibilité de toute rédemption. Cette communication tente de dépasser une lecture politique du texte en s’intéressant au fonctionnement de l’intertexte biblique.
conference.png type-video.png texte.png
Part of the union : les syndicats et le monde du travail en Grande-Bretagne depuis 1945 par Marc Lenormand , publié le 23/10/2008
Alors qu'en 1945 les syndicats font figure de pilier de la société britannique, et d'artisans de l'Etat social en élaboration, ils sont au début du vingt-et-unième siècle une présence marginale sur la scène politique britannique, et peinent à peser au sein des entreprises du fait de leur faiblesse numérique et organisationnelle. Afin de rendre compte de cette transformation, cet article retrace les changements du monde du travail et des politiques sociales et économiques poursuivies par les gouvernements britanniques dans la seconde moitié du vingtième siècle, et analyse l'évolution des relations entre les syndicats, les employeurs, les partis politiques et l'Etat britannique.
article.png
American Indians - A conversation with David Treuer par David Treuer, Clifford Armion, publié le 08/09/2014
David Treuer took part in the eighth edition of the Assises Internationales du Roman, organised by the Villa Gillet and Le Monde. He answered our questions on his involvement in the protection of Indian culture.
type-video.png texte.png entretien.png
Living, Thinking, Looking - A conversation with Siri Hustvedt par Siri Hustvedt, Clifford Armion, publié le 26/08/2014
Siri Hustvedt took part in the eighth edition of the Assises Internationales du Roman, organised by the Villa Gillet and Le Monde. She answered our questions on her collection of essays, Living, Thinking, Looking.
type-video.png texte.png entretien.png
The Yellow Birds - A conversation with Kevin Powers par Kevin Powers, Clifford Armion, publié le 30/06/2014
Kevin Powers took part in the eighth edition of the Assises Internationales du Roman, organised by the Villa Gillet and Le Monde. He answered our questions on his first novel, The Yellow Birds.
type-video.png texte.png entretien.png
The Last Hundred Days - A conversation with Patrick MacGuinness par Patrick MacGuinness, Clifford Armion, publié le 24/06/2014
Patrick MacGuinness took part in the eighth edition of the Assises Internationales du Roman, organised by the Villa Gillet and Le Monde. He answered our questions on his first novel, The Last Hundred Days.
type-video.png texte.png entretien.png
Ragnarok - A conversation with A.S. Byatt par A.S. Byatt, Clifford Armion, publié le 03/06/2013
A.S. Byatt took part in the seventh edition of the Assises Internationales du Roman, organised by the Villa Gillet and Le Monde. She answered our questions on her latest novel, Ragnarok.
entretien.png type-video.png texte.png
Helen Oyeyemi reading from White is for Witching - Assises Internationales du Roman 2012 par Helen Oyeyemi, Patricia Armion, publié le 08/06/2012
Helen Oyeyemi took part in the sixth edition of the Assises Internationales du Roman, organised by the Villa Gillet and Le Monde. She was kind enough to read an extract from White is for Witching, her stunning Neo-Gothic novel.
type-video.png
An interview with Helen Oyeyemi - Assises Internationales du Roman 2012 par Helen Oyeyemi, Patricia Armion, publié le 06/06/2012
Helen Oyeyemi took part in the sixth edition of the Assises Internationales du Roman, organised by the Villa Gillet and Le Monde. She answered our questions on White is for Witching, a stunning Neo-Gothic novel.
entretien.png type-video.png texte.png
An interview with Nick Flynn - Assises Internationales du Roman 2012 par Nick Flynn, Julia Arnous, publié le 05/06/2012
Nick Flynn took part in the sixth edition of the Assises Internationales du Roman, organised by the Villa Gillet and Le Monde. He answered our questions on Another Bullshit Night in Suck City and his approach to non-fiction.
type-video.png
An interview with Douglas Kennedy - Assises Internationales du Roman 2012 par Douglas Kennedy, Clifford Armion, publié le 04/06/2012
In June 2012, Douglas Kennedy took part in the sixth edition of the Assises Internationales du Roman, organised by the Villa Gillet and Le Monde. He answered our questions on his latest novel, The Moment.
type-video.png texte.png
Interview de Percival Everett - Assises Internationales du Roman 2011 par Percival Everett, Clifford Armion, publié le 30/08/2011
In May 2011, Percival Everett took part in the fifth edition of the Assises Internationales du Roman, organised by the Villa Gillet and Le Monde. He was kind enough to grant us an interview at the Hotel Carlton in Lyon.
type-video.png texte.png entretien.png
Questions d'actualité : Brexit - analyses et interrogations post-référendum par Marion Coste, publié le 27/06/2016
La Clé des langues vous propose un nouveau dossier de ressources sur le résultat du référendum en Grande-Bretagne. Vous y trouverez des vidéos exploitables en classe, des articles de presse ainsi que des analyses d'universitaires britanniques sur les retombées politiques, économiques et sociales du Brexit.
texte.png dossier.png
Kiss Me Deadly / En quatrième vitesse (Robert Aldrich - 1955) par Lionel Gerin, publié le 21/10/2015
Lionel Gerin, professeur d'anglais au lycée Ampère de Lyon et cinéphile averti, nous donne ici son point de vue sur quelques films représentatifs du patrimoine cinématographique du monde anglophone.
type-video.png article.png
Interview de Richard Russo - Assises Internationales du Roman 2011 par Richard Russo , Clifford Armion , publié le 30/08/2011
Richard Russo won the 2002 Pulitzer Prize with his novel Empire Falls. In May 2011, he took part in the fifth edition of the Assises Internationales du Roman, organised by the Villa Gillet and Le Monde. He was kind enough to grant us an interview at the Hotel Carlton in Lyon.
entretien.png type-video.png
James Frey - Assises Internationales du Roman 2010 par James Frey, publié le 03/09/2010
James Frey was one of the guests of the Assises Internationales du Roman, organised by the Villa Gillet and Le Monde in Lyon. He introduced his novel Bright Shiny Morning and told the audience about his perception of Los Angeles and his conception of storytelling.
article.png son.png
Marilynne Robinson - Assises Internationales du Roman 2010 par Marilynne Robinson , Kédem Ferré , publié le 14/06/2010
Marilynne Robinson was invited to the fourth edition of the Assises Internationales du Roman, organised by the Villa Gillet and Le Monde. She was interviewed for La Clé des langues and read an extract from Gilead, a novel which was awarded the 2005 Pulitzer Prize.
type-video.png entretien.png texte.png
Anne Enright - Assises Internationales du Roman 2010 par Anne Enright , Clifford Armion , publié le 10/06/2010
Anne Enright came to Lyon in May 2010 to take part in the Assises Internationales du Roman, organised by the Villa Gillet and Le Monde. She was kind enough to answer our questions and to read an extract from her novel entitled The Gathering which won the 2007 Booker Prize.
type-video.png entretien.png texte.png
A.S. Byatt - Assises Internationales du Roman 2010 par A.S. Byatt , Emilie Walezac , publié le 10/06/2010
In May 2010, Antonia Susan Byatt took part in the fourth edition of the Assises Internationales du Roman, organised by the Villa Gillet and Le Monde. She granted us an interview and was kind enough to read a passage form The Children's Book, her latest novel.
entretien.png type-video.png texte.png
An interview with Akeel Bilgrami on environmental ethics par Akeel Bilgrami, Clifford Armion, publié le 14/01/2011
Akeel Bilgrami, directeur du Heyman Center for the Humanities (Columbia), est une figure centrale de la philosophie contemporaine du langage et de l'esprit. Ses ouvrages, Belief and Meaning (Blackwell, 1992) et Self-Knowledge and Resentment, ont connu un grand succès aux États-Unis. Portés par une démarche philosophique originale et singulière, ils proposent un nouveau cadre de pensée. Après s'être intéressé aux questions de la connaissance de soi et l'intentionnalité, il bouscule les manières de penser la nature et les relations que l'homme entretient avec elle.
entretien.png type-video.png texte.png
Akeel Bilgrami - Politics, Nature, and Enchantment par Akeel Bilgrami, publié le 14/01/2011
Akeel Bilgrami, directeur du Heyman Center for the Humanities (Columbia), est une figure centrale de la philosophie contemporaine du langage et de l'esprit. Ses ouvrages, Belief and Meaning (Blackwell, 1992) et Self-Knowledge and Resentment, ont connu un grand succès aux États-Unis. Portés par une démarche philosophique originale et singulière, ils proposent un nouveau cadre de pensée. Après s'être intéressé aux questions de la connaissance de soi et l'intentionnalité, Akeel Bilgrami bouscule les manières de penser la nature et les relations que l'homme entretient avec elle.
article.png
Dévolution minimaliste au pays de Galles : pente glissante vers un Parlement gallois ? par Fiona Simpkins, publié le 01/04/2010
Après seulement une douzaine d'années de fonctionnement, l'Assemblée galloise s'apprête à subir de profondes modifications et obtenir davantage de pouvoirs si toutefois le « oui » l'emporte à nouveau lors d'un prochain référendum prévu en 2011 ainsi que le laisse présager une majorité des sondages d'opinion. Il s'agira dès lors de s'interroger ici sur les raisons profondes des bouleversements rapides intervenus dans le processus de dévolution depuis la mise en œuvre de l'Assemblée nationale galloise en 1999.
article.png
Le Voyage initiatique à travers The Brooklyn Follies par Jean-François Dreyfus, publié le 15/10/2009
Le voyage initiatique qu’accomplit Nathan Glass, le narrateur, et qu’il nous relate lui-même a posteriori, mime les grands récits épiques. L’histoire de Nathan rappelle ainsi, par certains côtés, celle d’Enée ou de Dante, même si les temps ne sont décidément plus à l’épopée. Les Dieux, le Destin et l’idée d’un monde plein ont fait aujourd’hui place à un monde du vide et de l’aléatoire. Le monde n’est plus qu’un « grand trou noir » dans lequel l’Homme cherche désespérément des réponses aux questions qu’il se pose sans fin sur son statut et son identité d’être humain. Grande est la tentation d’un nihilisme destructeur… Mais le récit de ce parcours aux innombrables péripéties nous entraîne peu à peu sur la voie d’une autre lecture du monde pour déboucher au terme du voyage sur un chant, sur un hymne à la vie et à l’individu. Le poète est là, homme parmi les hommes, qui nous invite ainsi à jeter un regard autre sur notre propre existence et sur celle d’autrui, et à transcender le monde pour faire naître ou renaître des moments d’innocence. Ici et maintenant !
article.png
Qui est Tagore ? par Azarie Aroulandom, publié le 16/09/2014
Au vingtième siècle, la culture fut dominée par un immense génie Rabindranath Tagore, l’un des plus grands philosophes et poètes de l’histoire du monde. On a dit de Rabindranath Tagore (7 mai 1861-7 août 1941) qu’il fut le Léonard de Vinci de la Renaissance bengali. Tagore naît le 7 mai 1861 au Bengale, à Calcutta, la plus importante ville de l’Inde à cette époque. Il est le quatorzième enfant d’une famille aisée, il grandit dans l’ombre d’un père savant et réformateur religieux. Dans une vision prophétique, son père lui donna le prénom « Robindra » qui signifie le soleil « car plus tard comme lui, il ira par le monde et le monde sera éclairé ».
type-video.png conference.png
Vanishing Point / Point limite zéro (Richard Sarafian - 1971) par Lionel Gerin, publié le 13/09/2016
Quand sort Vanishing Point, en 1971, le Nouvel Hollywood bat son plein. Initié dès les années 60 par des films comme The Graduate (Le lauréat) de Mike Nichols, ou Bonnie and Clyde d'Arthur Penn, ce "nouveau cinéma" a ouvert le champ à une autre Amérique, à ses laissés pour compte, ses losers. Longtemps tus, sinon interdits sur les écrans, beaucoup de problèmes commencent alors à être abordés: la sexualité sous tous ses aspects, les drogues, les violences conjugales et parentales, l'univers carcéral, la maladie mentale, le traitement des minorités, toutes les hypocrisies d'une société bourgeoise polissée, les mensonges de l'American Dream. La guerre même n'est plus héroïque, le Vietnam occupe toute l'actualité.
type-video.png article.png
Krishnendu Ray: Taste, Toil and Ethnicity par Krishnendu Ray, publié le 30/11/2015
En partenariat avec les départements de Food Studies de la New School et de New York University, le Festival Mode d'Emploi 2015 propose une réflexion sur les migrations du goût. Diplômé de sciences politiques et de sociologie, Krishnendu Ray est professeur de Food Studies et à la tête du Department of Nutrition, Food Studies, and Public Health à l’Université de New York. À travers ses différents ouvrages, il s’intéresse à la façon dont les immigrés combinent leur culture alimentaire à leur nouveau mode de vie.
article.png
Macbeth (2015 - Justin Kurzel) par Justin Kurzel, publié le 03/11/2015
Le nouveau film Macbeth propose une lecture intense de l’une des tragédies les plus célèbres et captivantes de Shakespeare, celle d’un vaillant guerrier, autant que chef charismatique, se déroulant sur les champs de bataille au milieu des paysages de l’Écosse médiévale. Macbeth est avant tout l’histoire d’un homme abîmé par la guerre qui tente de reconstruire sa relation avec son épouse bien-aimée, tous deux aux prises avec les forces de l’ambition et du désir. Parenthèse Cinéma nous permet de partager avec vous un beau dossier pédagogique pour les enseignants qui souhaiteraient aborder cette adaptation de la pièce de Shakespeare avec leurs classes.
type-video.png telechargement.png article.png
« A boldness of free speech » : le “discourse”, une réponse anglaise aux enjeux des guerres de religion en France ? par Marie-Céline Daniel, publié le 19/09/2011
De nombreux pamphlets traduits du français et publiés en Angleterre témoignent de l'intérêt croissant des Anglais pour l'actualité française à la fin des années 1580, au moment où l'accession d'Henri de Navarre sur le trône de France paraît de plus en plus probable. À la fois narration des faits et mise en garde face à une possible contagion du mal français à sa voisine d'outre-Manche, ces textes entretiennent des relations ambigües avec le pouvoir anglais. Progressivement, leur forme de pamphlet évolue pour donner naissance à un nouveau genre, le « discourse », qui cherche à dépasser la confrontation de thèses antagonistes pour réconcilier la nation.
article.png
L’intertextualité en mots et en images des romans illustrés de Philip Pullman par Virginie Douglas, publié le 24/09/2009
Nous proposons ici une réflexion théorique sur le rapport intertextualité/littérature de jeunesse à partir de l'exemple de quelques œuvres du romancier Philip Pullman, surtout connu pour His Dark Materials, trilogie qui s'est vendue à plus de 15 millions d'exemplaires dans le monde à ce jour.
type-image.png article.png
Ré-adaptation et création dans le mythe de Frankenstein par Laurent Mellet, publié le 10/01/2008
Un article en cours de publication aux Presses Universitaires de Rennes, dans les Actes du colloque "De la page blanche aux salles obscures : l'adaptation cinématographique dans le monde anglophone", sous le titre "Ré-adaptation et création dans le mythe de Frankenstein (Mary Shelley, James Whale, Kenneth Branagh)".
article.png
Le modernisme par Anne Fauré, publié le 08/11/2007
Nouvelle manière de penser l'art, en rupture avec le réalisme du XIXème siècle, le modernisme est le produit d'un monde caractérisé par des bouleversements socio-économiques, politiques, philosophiques et technologiques. Anne Fauré nous présente ici la littérature moderniste, littérature de crise et de mise en crise.
article.png
La présidence Obama ou la confirmation d’un renforcement institutionnel transpartisan de l’exécutif américain par Hamed Jendoubi, publié le 29/05/2017
La présidence américaine, dirigée par celui que l'on présente volontiers comme le « leader du monde libre », est aujourd'hui une institution bien plus puissante que lors de sa création en 1787. Cet article partira d'une analyse de la présidence de Barack Obama pour insister sur le caractère transpartisan de ce renforcement institutionnel, qui est aussi bien le fait de présidents démocrates que de leurs homologues républicains.
article.png
L'Amérique est-elle encore un modèle ? par Nicolas Baverez, publié le 27/04/2016
À l'occasion du débat "L’Amérique : encore un modèle ?", organisé par la Villa Gillet en partenariat avec le Théâtre de la Croix-Rousse et l’Opéra de Lyon, la Clé anglaise vous propose ce texte de Nicolas Baverez sur le rôle des États-Unis dans le monde aujourd'hui. De quel modèle l’Amérique est-elle le nom ? Les États-Unis, qui s’affirment encore aujourd’hui comme la première puissance mondiale, sont-ils, à long terme, toujours un modèle viable ?
article.png
L'Origine des Espèces : contexte et enjeux d'écriture par Camille Debras , publié le 26/02/2009
La publication de L'Origine des Espèces par Darwin en 1859 officialise l'émergence d'un nouveau cadre théorique en sciences naturelles. Dieu n'est plus l'origine de l'adéquation parfaite des espèces à leur milieu : c'est l'évolution par la sélection naturelle au fil du temps qui explique l'adaptation à l'environnement. Darwin n'est pas le premier à faire l'hypothèse de l'évolution : Lamarck et Chambers sont ses principaux précurseurs. Il s'inspire aussi des travaux de Lyell et Malthus, et la concurrence avec le naturaliste Wallace précipite la publication de L'Origine. Les enjeux de l'œuvre sont théoriques, mais aussi éthiques et religieux : remettre en question la fixité de l'ordre naturel met aussi à mal l'ordre social qui en est le reflet ! La structure du texte de L'Origine démontre la force persuasive d'un système scientifique déjà bien complet. Malgré les controverses qu'il suscite ou grâce à elles, le livre connaît un grand succès dès sa publication.
article.png
Two for the Road / Voyage à deux (Stanley Donen - 1967) par Lionel Gerin, publié le 16/02/2017
Tout le monde connait le Stanley Donen de Singing in the Rain (Chantons sous la pluie, 1952), ou de On the Town (Un jour à New York, 1949), comédies musicales brillantes et hautement toniques, à revoir évidemment. On connaît moins le Stanley Donen de Charade (1963), et pas davantage celui de Two for the Road (Voyage à deux, 1967). Le film raconte une quinzaine d'années de la vie d'un couple, en l'occurence Albert Finney et Audrey Hepburn. Thème simple, banal même. Pourtant, il pose d'emblée le problème de la forme. Faut-il opter pour la linéarité et user de stratagèmes pour évoquer le passage du temps, ou bien recourir aux bons vieux flash-backs ?
type-video.png article.png
Wild River / Le fleuve sauvage (Elia Kazan - 1960) par Lionel Gerin, publié le 10/11/2016
Une Amérique tiraillée entre deux temps, un monde qui laisse place à un autre, avec son cortège de peur de l'avenir et de l'inconnu, son repli sur soi, tout cela sonne éminemment actuel, en cette période d'élections. C'est, entre autres, de cela que parle Wild River. En 1933, dans l'Amérique du New Deal, l'ingénieur Chuck Glover (Montgomery Cliff) est chargé de convaincre quelques propriétaires d'une petite ville du Tennessee de vendre leurs terres au gouvernement, qui va construire un barrage censé réguler le cours meurtrier de la rivière Tennessee. Parmi les derniers à résister, Ella Garth (Jo Van Fleet), grand mère revêche, refuse et s'accroche à son bien.
type-video.png article.png
Littérature et perspectives civilisationnelles par Floriane Bozon, publié le 15/06/2015
« It takes a great deal of history to produce a little literature », écrit Henry James, et le sujet qui nous intéresse aujourd'hui est celui de la corrélation entre littérature et civilisation en cours de Langue vivante, à savoir l'appréhension de la civilisation dans des cours à problématiques littéraires, tout comme l'exploitation possible de la littérature dans des cours à problématiques civilisationnelles. Qu'il s'agisse de choses écrites, ou de savoir issu de la chose écrite, ou encore de l'esthétique d'un texte écrit, lorsqu'il est question de langue étrangère, il est pour beaucoup d'entre nous difficile de dissocier la littérature du monde anglophone en général et donc de sa civilisation.
article.png
L’horizon de la fin des temps chez les réformateurs de la période Tudor par Monique Vénuat, publié le 27/09/2011
Le sentiment de l'imminence de la fin des temps se manifeste chez de nombreux auteurs dans le contexte des luttes confessionnelles à partir de l'expansion de la Réforme protestante au XVIème siècle. Il est alimenté par l'interprétation des passages prophétiques de la Bible, en particulier l'Apocalypse de Jean. On s'intéresse ici aux textes de trois auteurs protestants anglais, The Image of Both Churches de John Bale (1547), la traduction-adaptation en anglais par George Joye des Conjectures sur la Fin du Monde d'Andréas Osiandre, puis les Actes and Monuments de John Foxe.
article.png
Visions dans et sur King Lear par Estelle Rivier, publié le 18/01/2010
Ce monde où la tempête est tout autant sur scène que dans les esprits, où les falaises se créent par la parole, où le « rien » de Cordelia veut tout dire...C'est ce désordre des sens sur lequel les communications de cette journée d'étude vont se concentrer en abordant les aspects visuels, psychologiques et spectaculaires que renferme la matrice de King Lear. Il y sera question du corps en scène, des décors verbaux, de scénographie, des créations picturales inspirées de la tragédie entre autres. Autant d'approches esthétiques et de regards croisés qui devraient permettre à chacun de voir en Lear une performance artistique intense et vivante.
dossier.png
« X marks the spot » ou la question de l'identité dans The Brooklyn Follies de Paul Auster par Morgane Joudren, publié le 08/10/2009
Les diverses déclinaisons de « X marks the spot » délimitent les pôles entre lesquels évolue cette quête de sens qui se fait jour à travers The Brooklyn Follies. « X marks the spot » évoque non seulement la croix du condamné à mort, le poids de la culpabilité, mais aussi les comptines pour enfants, l’insouciance, le jeu. Et si c’était ça, l’existence humaine ? Une suite de combinaisons aléatoires d’ombres et de lumières à travers lesquelles l’individu se fraye bon gré mal gré un chemin l’espace d’une vie. Moments de désespoir, de folie destructrice, mais aussi d’innocence retrouvée et d’adéquation au monde.
article.png
The Actual Lives of Catherine Millet and Robert Storr par Catherine Millet, Robert Storr, publié le 19/01/2012
De part et d'autre de l'Atlantique, Catherine Millet et Robert Storr ont joué un rôle clef, comme témoins et acteurs, dans la transformation du monde de l'art. Catherine Millet, auteur des best-sellers La Vie sexuelle de Catherine M. et Jalousie et rédactrice en chef du magazine Art Press, rencontrera Robert Storr, ancien conservateur du MoMa de New York et doyen de la Faculté des Beaux-arts de l'université de Yale, pour discuter de leurs nombreux intérêts communs, de leurs carrières parfois entremêlées et de la scène artistique contemporaine. Le dialogue entre ces deux collègues et amis apportera un éclairage sur le monde toujours changeant et surprenant de l'art contemporain et dévoilera l'itinéraire artistique et intellectuel de deux de ses acteurs les plus éloquents. On both sides of the Atlantic, Catherine Millet and Robert Storr have played key rolesas witnesses and actorsin the transformations of the art world. Catherine Millet, author of bestsellers The Sexual Life of Catherine M and Jealousy and editor-in-chief of Art Press magazine, will join Robert Storr, former curator of MoMA and the dean of the School of Art at Yale University, to discuss their wide-ranging interests, their intermingled careers, and the current art scene.
conference.png type-video.png
Entretien avec Zia Haider Rahman: In the Light of What We Know par Zia Haider Rahman, publié le 27/03/2017
Zia Haider Rahman, originaire du Bangladesh, écrit son premier roman, In the Light of What We Know, après une carrière sur Wall Street et auprès de l’ONU. Une plume sobre et fluide mène le lecteur du Bangladesh rural à New York et aux campements de l’ONU en Afghanistan. Les deux personnages principaux, vivant chacun des décalages culturels entre leurs origines et le monde qu’ils habitent, semblent marqués par le constat qu’un exilé pourrait finalement n’être « qu’un immigré avec une bibliothèque ». Le 26 mai 2016, à l'occasion des Assises Internationales du Roman, Zia Haider Rahman a accepté de nous parler de son roman. En résulte un entretien passionnant qui couvre des sujets aussi variés que les mathématiques, l'industrie de l'édition, le passé colonial de la Grande-Bretagne et la lutte des classes.
type-video.png texte.png entretien.png
Du « style national » à l’ambition universaliste : la politique étrangère des Etats-Unis selon le Gulliver Empêtré de Stanley Hoffmann - Compte-rendu de lecture par Tamara Boussac, publié le 14/01/2016
En 1968, l’universitaire franco-américain Stanley Hoffmann publiait un ouvrage fondamental dans l’analyse de la politique étrangère américaine au 20ème siècle. Ecrit à l’une des heures les plus critiques de la Guerre Froide, Gulliver Empêtré est à bien des égards le produit de son époque. Les Etats-Unis, dont l’armée s’enlisait au Vietnam dans une guerre impopulaire et inconstitutionnelle, voyaient s’achever l’administration du libéral Lyndon Johnson sur fond de poussée électorale d’un parti républicain promettant de garantir la victoire du monde libre sur le soviétisme. Les dirigeants américains se rangeaient volontiers derrière un discours de puissance structuré par la confrontation idéologique des Etats-Unis avec le bloc soviétique.
article.png
Le christianisme comme « religion de la sortie de la religion » : modernité et sécularisation à l’époque victorienne par Jean-Michel Yvard, publié le 26/01/2015
En 1985, l’intellectuel français Marcel Gauchet publiait un ouvrage intitulé Le Désenchantement du Monde. Renouant délibérément, par delà presque un siècle de négligence, avec des perspectives inaugurées par Max Weber en matière de sociologie des religions, l’auteur y décrivait le christianisme comme ayant constitué éminemment « la religion de la sortie de la religion », voyant en lui cette forme particulière de croyance dont la dynamique interne et les potentialités de développement avaient permis une « sortie » de plus en plus marquée du régime inaugural et fondateur de l’hétéronomie radicale. On s’efforcera de montrer que ce sont les perspectives développées initialement par Marcel Gauchet qui restent les plus prometteuses aujourd’hui, non seulement afin de comprendre les origines de l’Etat mais aussi afin d’envisager une redéfinition de la notion sécularisation dans la perspective de ce que l’on pourrait appeler une « dialectique de la préservation et du dépassement ».
article.png
Présentation de Come Back Africa (Lionel Rogosin, 1959, US 82 minutes) par Monique Peyriere, publié le 05/11/2014
Après avoir réalisé un film sur les sans-abris aux Etats-Unis, Lionel Rogosin part avec une équipe de tournage en Afrique du Sud en déclarant aux autorités locales qu’il veut produire un documentaire sur la musique. Filmé clandestinement par un réalisateur américain blanc dans Sophiatown, un township noir de Johannesburg, Come Back Africa nous montre la vie des communautés noires sous l’apartheid. Entres brimades et défiance, le film de Lionel Rogosin expose les relations blancs/noirs dans l’Afrique du Sud des années 50. Les militants y jouent leur propre rôle dans un scénario de fiction qui nous invite à découvrir le ghetto au travers du regard d’un nouvel arrivant, Zacharia. Les images ont pu sortir d'Afrique du Sud pour être montées aux Etats-Unis puis diffusées dans le monde entier ; c’est un film politique, le premier à dénoncer l’Apartheid.
type-video.png texte.png entretien.png
Charulata (la femme solitaire) : Tagore / Ray par Giovanni Robbiano, publié le 16/09/2014
Charulata (1964) est également connu sous son titre anglais : The Lonely Wife (La femme solitaire). Ce film est une adaptation du roman Nastanirh (Le nid brisé) de Rabindranath Tagore, publié en 1901. Les acteurs principaux sont Madhabi Mukherjee, Sailen Mukjerjee et Soumitra Chatterjee dans les rôles principaux de Chârulatâ, son mari Bhupati et son cousin Amal. Comme la plupart des films de Ray, ce film est en noir et blanc et dure 117 minutes. Il en a également composé la musique. Il a été produit par R. D. Banshai, et le directeur de la photo était Subrata Mitra. Celui-ci a fait la photo de la plupart des films de Ray et en particulier de ses premiers chefs-d'œuvre : la Trilogie d'Apu : Pather Panchali (La complainte du sentier, 1955), Apu Sansar (Le monde d’Apu, 1959) et Aparajito (L’Invaincu, 1956).
type-video.png conference.png
Vision(s) de dé-Lear ou comment mettre en scène la folie du roi par Carole Guidicelli, publié le 11/02/2010
La folie qui affecte Lear est une spécificité de la pièce de Shakespeare par rapport à ses sources. L’un des enjeux de la représentation du Roi Lear consiste donc à exhiber les signes extérieurs de la folie du roi tout en permettant au spectateur d’avoir accès à la vision du monde de Lear : tel est le mécanisme de la tempête qui se déchaîne autant dans l’esprit du personnage que sur la lande. A travers trois exemples précis (les mises en scène de P. Adrien en 2000 et de J-F. Sivadier en 2007 et l’adaptation cinématographique de P. Brook en 1970) nous examinerons les modes par lesquels la folie du roi est représentée au théâtre et leurs multiples implications.
article.png
King Lear comme fable par Gérard Hocmard, publié le 18/01/2010
Pièce hors normes, Le Roi Lear a trouvé une résonance particulière dans le monde contemporain. Mais la construction se résume à une suite de confrontations; les personnages n'ont pas toujours beaucoup d'épaisseur et la catharsis attendue fait place à une série de paraboles qui s'emboîtent les unes dans les autres, tandis que le langage semble échapper aux protagonistes pour insister sur ce qui en l'homme est humanité et sur l'importance du lien social. En fait, toute la technique dramatique semble au service d'un récit à caractère de conte, un peu comme celui que Mamillius définira comme « un conte d'hiver » dans la pièce éponyme. Il est permis de considérer Le Roi Lear comme une fable splendide et cruelle et là peut-être se trouve le secret de la fascination que la pièce exerce.
article.png
La Princesse et la Grenouille, une vision de l'Afrique en Amérique par Ethel Montagnani, publié le 06/11/2014
Spécialiste de Walt Disney et de la langue produite par Disney pour ses films d’animation, Ethel Montagnani nous parle de la vision de la communauté noire par Disney et particulièrement dans La Princesse et la Grenouille. Au fil des années, les studios Disney, fidèles à leur idéologie, et se présentant comme les heureux promoteurs des civilisations du monde, nous ont entraîné partout autour du globe. Ou plus exactement, partout, tout autour de leur vision du globe. On peut ainsi penser que la Chine, vue par les Studios, se résume à Mulan. L'Afrique a plus de chance puisqu'elle est représentée dans plusieurs films comme Le Roi Lion ou encore Tarzan. Toutefois, si ces deux films montrent des images saisissantes de la beauté des paysages africains, ils ne montrent rien de la complexité des rapports humains qui ont prévalu en Afrique du Sud pendant l'Apartheid. Pour s'en faire une idée, il faudra attendre la première princesse noire de l'histoire des Studios Disney, Tiana et son film La Princesse et la Grenouille, qui lui se déroule... en Louisiane, Mississippi, aux Etats-Unis.
type-video.png texte.png conference.png
La quête du moi au XVIIIème siècle en Angleterre : des philosophes empiristes aux romanciers par Marion Lopez, publié le 21/06/2012
Avec les philosophes empiristes britanniques du 18ème siècle, la conception d’une identité immuable est ébranlée. L’esprit se conçoit comme le miroir de sensations et de passions. Le moi monadique ne tient pas devant l’expérience. Désormais l'homme ne peut plus compter sur une identité fixe, marquée par un cadre cosmique, et s'effraie devant l'immensité des espaces infinis. Le 18ème siècle, promesse d’une plus grande liberté de l’individu, avec la possibilité d’évoluer, est aussi celui d’une perte de repère pour l’individu. En effet, les nouvelles révolutions scientifiques bousculent la vision traditionnelle de l’universel. L’individu prend confiance dans le pouvoir de sa raison comme un outil potentiel d’examen du monde qui l’entoure. L’autobiographie qui se développe au même moment est une réponse à cette inquiétude sur le sens à donner à sa vie. De l’autobiographie spirituelle, gage d’une bonne pratique religieuse, au roman, l’objectif de cet article est d’amorcer une réflexion sur l’identité.
article.png