Vous êtes ici : Accueil / par_theme

Recherche multi-critères

Liste des résultats

Il y a 12 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Humanisme italien et Classicisme Européen par Gabriele Pedullà, publié le 26/06/2017
Conférence donnée le 4 mai 2017 à l'ENS de Lyon.
type-video.png conference.png
Erudition et fiction, autorité et auctorialité : stratégies de la note en bas de page des Lumières à nos jours par Aurélie Gendrat, publié le 08/07/2013
Cette page propose une conférence d'Aurélie Gendrat sur les différentes stratégies et modes d'expression liés à la note en bas de page. Élement d'érudition, partie du discours annexe ou essentielle, crées par l'auteur ou par d'autres, elles sont là mais on n'en perçoit pas toujours le caractère parfois polémique ou essentiel...
conference.png type-video.png
Assises du roman 2013 : Intervista a Sandro Veronesi par Sandro Veronesi, Maurizia Morini, publié le 13/09/2013
In occasione delle 7èmes Assises internationales du Roman svoltesi a Lione La Clé des langues ha intervistato lo scrittore Sandro Veronesi. Ci spiega il ruolo fondamentale della scuola (o perlomeno, di un suo professore di letteratura) nella sua formazione e il posto centrale della letteratura russa e del grande poeta Paolo Pasolini. Più leggermente, accenna poi al mestiere di scrittore e alle modalità della sua produzione letteraria.
entretien.png type-video.png
Incontro con Roberto Piumini par Roberto Piumini, Giacomo Anastasi, publié le 28/09/2012
Lo scrittore Roberto Piumini dopo la lettura di una poesia e di un racconto in musica ci parla della sua esperienza di scrittore per giovani ma anche per adulti. Evoca il legame particolare con il suo pubblico e spiega com'è difficile - a volte - cambiare strada e trovare la legittimità di scrivere per gli adulti...
type-video.png
Du socialisme au fascisme : littérature et politique dans les œuvres de Mussolini par Elise Varcin, publié le 05/10/2017
Partant de l’idée que Benito Mussolini a été un intellectuel autodidacte avant d’être la figure politique que l’on connaît, cette intervention se propose d’ouvrir des pistes de réflexion sur le rapport du « duce » à la littérature. Après avoir retracé le parcours intellectuel de Mussolini, depuis ses années de formation et jusqu’à son arrivée au pouvoir, il s’agira de dégager certaines des principales lignes directrices de sa conception de la littérature pendant les années du régime. En particulier, la définition du poète comme interprète privilégié de la réalité de son temps – en l’occurrence celui de la révolution fasciste – et donc la fonction fondamentalement politique que le chef du régime attribue à la poésie semblent puiser leur source dans une conception romantique de la littérature, qui était déjà la sienne pendant ses années socialistes.
type-video.png conference.png
Machiavel et les tumultes par Gabriele Pedullà, publié le 26/06/2017
Intervention de Gabriele Pedullà, historien de la littérature(Università Roma 3), critique littéraire, écrivain et éditeur, invité à l'ENS de Lyon (Triangle et Département LLCE).
type-video.png conference.png
Entretien avec Dacia Maraini par Dacia Maraini, Michele Gulina, publié le 24/02/2009
Le 11 mars 2008 Dacia Maraini a tenu une conférence à L'institut Culturel Italien de Lyon. Nous l'avons rencontrée pour parler avec elle de littérature au féminin.
type-video.png
Naples ou l'impossible pureté. Un parcours littéraire dans l'après-guerre par Marc Lesage, publié le 13/12/2013
Au cours de cette séance du séminaire d'études italiennes, Marc Lesage nous présente sa réflexion sur l'image de la ville de Naples dans la littérature napolitaine de l'après-guerre à travers Giuseppe Marotta, Anna Maria Ortese et Raffaele La Capria. Il nous montre comment ces auteurs de l'après guerre se confrontent à l'image réelle, mythifiée ou idéalisée de la ville parthénopéenne. Face aux transformations récentes, les choix sont multiples : nier le réel, le reposétiser ou tenter une approche médiane.
type-video.png conference.png
Les études dantesques en France, de Claude Fauriel à nos jours par Claude Perrus, publié le 06/09/2013
L’histoire de la dantologie française coïncide, à ses débuts, avec l’apparition de la littérature italienne dans les programmes de l’enseignement supérieur. De Claude Fauriel et Frédéric Ozanam jusqu’aux chercheurs d’aujourd’hui, on voit se dessiner les grandes lignes de l’interprétation de l’œuvre de Dante, avec le concours de la philologie romane, de la philosophie et de l’histoire médiévale. Les sources et les modèles de Dante ont fait l’objet, au XXème siècle, d’études approfondies. Mais le champ de la recherche linguistique et celui de la stylistique sont encore loin d’être épuisés.
type-video.png conference.png
Conclusion de la journée "Le memorie dei figli" par Jean-Claude Zancarini, Boris Gobille, publié le 26/11/2010
Jean-Claude Zancarini et Boris Gobille concluent cette journée en synthétisant les différences et les points de convergence des trois expériences retenues. Il apparaît donc, qu'il n'y a pas un héritage mais bien des héritages de ces années-là. Par ailleurs, Boris Gobille tient à insister sur le caractère particulier du registre de l'intime qui est souvent l'élément central de ces narrations : un intime souvent dépolitisé, désociologisé et déshistoricisé. Jean-Claude Zancarini finira en évoquant les vertus de la fusion de l'histoire et de la littérature.
type-video.png
Formes de l'utopie chez Elio Vittorini et Italo Calvino. Un parcours historique par Marie Fabre, publié le 14/12/2012
Cette page propose une conférence de Marie Fabre sur le sujet de sa thèse qu'elle s'apprêtait alors à soutenir. Elle explore les rapports entre utopie et littérature chez Elio Vittorini et Italo Calvino. À travers ce parcours, c’est une petite parabole de l’utopisme littéraire dans le second XXe siècle italien qu'elle cherche à tracer, en partant des années quarante, où le travail littéraire était fonction d’un engagement politique externe, pour arriver, à travers une série de déconvenues politiques et de transformations sociales, à une tentative de redéfinition des fonctions politiques de la littérature qui nous mène jusqu’aux années soixante-dix. La trentaine d’années est, en effet, riche en évolutions : du détachement des écrivains du Parti communiste, au passage à une nouvelle phase néocapitaliste dont l’Italie sort considérablement transformée. Nous nous trouvons donc à l’articulation entre deux périodes, moderne et postmoderne, dans une transition qui correspond aussi à une crise et à une remise en question de l’utopie, à travers les notions de progrès, de perfectibilité, de téléologie et de totalité qui lui étaient liées.
conference.png type-video.png
Un texte entre deux générations : remarques sur "Il Fiore" par Antonio Montefusco, publié le 20/09/2013
L’intervention a porté sur une nouvelle interprétation du poemetto intitulé Il Fiore et consideré par Contini « attribuable » à Dante ; comme le débat sur l’attribution a quasiment hégémonisé la littérature sur le texte, Antonio Montefusco se propose de renoncer momentanément à la question en se penchant plutôt sur la lecture approfondie des 232 sonnets qui constituent cette traduction originale (il faut plutôt parler de rifacimento) du Roman de la Rose. Finalement, si on considère que ce rifacimento a été réalisé à Florence dans les années ’90 du Duecento, il faut souligner que ce texte peut être considéré comme un passage fondamentale entre la culture de la génération de Brunetto Latini, et celle de Dante et Cavalcanti, en se situant d'une façon très originale dans l’émergence et l’affirmation du Stil novo.
type-video.png conference.png