Vous êtes ici : Accueil / par_theme

Recherche multi-critères

Liste des résultats

Il y a 2 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Le journal "Neue Bahnen" (1866-1870) de Louise Otto-Peters par Alice Primi, publié le 16/03/2012
Dans la presse de la fin du XIXe siècle qui est alors un bastion masculin, le journal Neue Bahnen fondé par Louise Otto-Peters fait figure d’exception parce qu’il est fait uniquement par des femmes qui décident de s’emparer de la parole publique : organe de l’association des femmes allemandes (Allgemeine Deutsche Frauenverein), il encourage les femmes à participer aux « grands travaux du siècle ». Le journal est l’expression d’un regard critique sur la société mais sa ligne générale reste modérée. Il entretient aussi le sentiment d’appartenance nationale en présentant la femme comme le pilier de la nation allemande. L’exemple du journal Neue Bahnen permet de mesurer les contraintes qu’ont à affronter les femmes dans la conquête de la sphère publique à l’aube du XXe siècle. En particulier, la stratégie d’alliance avec le mouvement ouvrier échoue face au refus de ceux-ci de remettre en question les rapports homme-femme.
type-video.png
Les féminismes allemand et américain (1848-1920) : regards croisés par Hélène Quanquin, publié le 16/02/2012
Dans le cadre du colloque sur les féminismes allemands entre 1848 et 1933 organisé par les universités Lyon II, Paris III, l'ENS de Lyon et le CIERA, Hélène Quanquin s'est intéressée aux liens qui ont existé entre les premières féministes allemandes et les premières féministes américaines qui se mobilisaient pour obtenir le droit de vote. Ces liens préfigurent la naissance d'une conscience féministe internationale. Les émigrés allemands installés aux États-Unis ont joué un rôle d'intermédiaire. Mathilde Franziska Annecke, Allemande qui prit la tête du mouvement féministe américain, incarne ces échanges entre Allemagne et États-Unis.
conference.png type-video.png