Accès direct au contenu

 

Accueil  >  Anglais > A&L > Painting

Recherche
Retour rapide vers l'accueil

Enseigner Hogarth en cours d'anglais



     Cette page rend compte d'une formation organisée par La Clé des langues en collaboration avec l'Académie de Lyon. Après une mise en contexte de l'œuvre de Hogarth, la formation a pour but d'étudier plusieurs séries de gravures exploitables en classe. Au-delà d'une étude de l'histoire sociale de l'Angleterre du 18ème siècle, l'objectif du travail sur Hogarth est d'amener les élèves à élargir leurs connaissances en matière d'histoire de l'art et de rendre accessible l'œuvre d'un célèbre peintre et graveur britannique.
 

Les histoires de William Hogarth

Une conférence d'Isabelle Baudino
William Hogarth (1697-1764) était connu de son temps pour son talent de conteur. Il n'était certes pas le premier peintre à vouloir raconter des histoires en images mais, il s'y employa avec une vivacité et une inventivité toujours renouvelées au cours de sa carrière. De même, sans être le premier peintre à rassembler des tableaux en séries, il s'appliqua à élaborer des récits picturaux autonomes (non asservis à des textes) et modernes (abordant des sujets de son époque, campés par des personnages en costumes contemporains évoluant dans des décors vraisemblables, voire reconnaissables)... 

La narrativité des 'progresses' : Marriage à-la-mode

Compte rendu d'atelier - Clifford Armion
La série la plus célèbre de Hogarth est une satire du mariage arrangé entre l'héritier d'une famille noble désargentée et la fille d'un riche bourgeois de Londres. Les tableaux, peints par Hogarth entre 1743 et 1745, se vendirent mal ; cent vingt Guinées alors que l'encadrement lui en avait coûté vingt-quatre. Ces toiles qui font aujourd'hui partie des collections de la national Gallery sont peintes à l'envers du sens voulu pour les gravures, cela pour éviter le travail fastidieux d'une copie au miroir. Hogarth avait pour visée principale la série de gravures. Elle sera réalisée par des français (G. Scotin, B. Baron, S. F. Ravenet), à l'exception des visages que Hogarth prétend avoir gravés lui-même...

Hogarth et la théâtralité des 'progresses' : A Harlot's Progress

Compte rendu d'atelier - Nicole Henry
Hogarth se dit écrivain dramatique : « mon tableau me sert de scène ; hommes et femmes sont mes acteurs qui au moyen de certains gestes et certaines actions doivent jouer une pantomime ». Il va donc copier les caractères et les passions des hommes, faire une satire générale des vices de la société contemporaine. La composition des séries suit le même cheminement qu'un drame avec une scène d'exposition, le nœud de l'action et un dénouement...

Formation Hogarth - Les gravures étudiées

Accéder aux gravures
Nous vous proposons de télécharger les oeuvres commentées lors de la formation William Hogarth. Ces images haute résolution vous permettront de travailler avec vos élèves sur les détails des gravures.
 
 
 

Pour citer ces ressources :

Isabelle Baudino, Nicole Henry, Clifford Armion. 05/2011. "Enseigner Hogarth en cours d'anglais".
La Clé des Langues (Lyon: ENS LYON/DGESCO). ISSN 2107-7029. Mis à jour le 26 avril 2017.
Consulté le 27 juin 2017.
Url : http://cle.ens-lyon.fr/painting/enseigner-hogarth-en-cours-d-anglais-121860.kjsp


 
 
Mise à jour le 26 avril 2017
Créé le 13 mai 2011
ISSN 2107-7029
DGESCO Clé des Langues