Accès direct au contenu

 
Recherche
Retour rapide vers l'accueil

Mesure et démesure du discours. Nicolas Sarkozy 2007-2012

Damon Mayaffre
Publié le : 20 septembre 2010


Résumé :
Le sarkozysme constitue une rupture dans l’histoire politique de la Ve République. Dénonçant la pensée unique, rompant avec les codes lexicaux ou la bienséance discursive, Nicolas Sarkozy invente, jusqu’à choquer, une nouvelle forme d’expression dissensuelle au service d’une idéologie néo-droitière ou post-État providence.
Discours populaire ou discours populiste ? Réformes sincères ou révolution conservatrice ? Président du peuple ou président des riches ?
L’étude logométrique, faite de lecture hypertextuelle et de statistique textuelle, permet de prendre la mesure des discours. Le corpus des discours de Sarkozy (2007-2012) est systématiquement passé au crible des logiciels TXM (Ens-Icar-Lyon) et HYPERBASE (Uns-Bcl-Nice). Les conclusions sont fortes : le parler Sarkozy constitue une rupture dans l’histoire du discours politique sous la Ve République, faisant basculer la droite républicaine française vers un au-delà.

 

Pour citer cette conférence :

Damon Mayaffre. 2010. "Mesure et démesure du discours. Nicolas Sarkozy 2007-2012".
La Clé des Langues (Lyon: ENS LYON/DGESCO). ISSN 2107-7029. Mis à jour le 8 février 2013
Consulté le 13 décembre 2017
Url : http://cle.ens-lyon.fr/miscellanees/mesure-et-demesure-du-discours-nicolas-sarkozy-2007-2012-176954.kjsp



 
 
Mise à jour le 8 février 2013
Créé le 20 décembre 2012
ISSN 2107-7029
DGESCO Clé des Langues