Accès direct au contenu

 
Recherche
Retour rapide vers l'accueil

Lettre n°1 - mai 2008

Chers Cléonautes,

Depuis la rentrée de janvier, vous êtes de plus en plus nombreux à venir naviguer sur La Clé des langues (http://cle.ens-lsh.fr) et nous vous en offrons aujourd'hui la première lettre d'information.

A ce jour, La Clé des langues a reçu plus de 28 000 visites, cumulant 124 000 pages vues. Avec l'ouverture le 25 mars dernier d'un nouveau volet consacré à l'espagnol, la moyenne de nos visites quotidiennes est passée de 250 à 300 (hors vacances scolaires...). Nous espérons voir ce taux de fréquentation progresser au cours des mois à venir.

Tous les mois, la lettre d'information fait le point sur les mises en lignes les plus récentes. Voici ce que nous vous avons préparé en avril...

Passé & Présent


La Resistenza nelle Marche, par Massimo Papini (IRSMLM)
L'auteur retrace l'histoire de la Résistance dans les Marches et analyse les caractéristiques des épisodes d'opposition au fascisme et à l'occupation allemande dans une région souvent considérée comme marginale dans l'histoire italienne.
 

« Imago Hispaniae », un chapitre extrait de Compás de extranjería, un ouvrage de José Javier León (Université de Grenade)
L'auteur analyse l'image de l'Espagne à travers une mise en scène de l'opéra "Gloriana" de Benjamin Britten, une enquête auprès des étudiants de Leeds, et les campagnes de promotion de l'Espagne
 

Les réformes récentes du droit de la nationalité : droit du sang et droit du sol en Allemagne, article de Cécile Prat-Erkert (docteur en études germaniques, IUT de Troyes) et Marie-Laure Durand (La Clé des Langues)
L'Allemagne dispose depuis 1999 d'une législation modernisée, intégrant dans certaines limites le droit du sol. Cet article fait le point sur ces réformes récentes.

Art & Littérature


« Poésie, chose publique, prose commune. De Wordsworth à Coleridge », un article d'Eric Dayre, professeur de littérature comparée à l'ENS LSH
Avec les Ballades Lyriques, Wordsworth et Coleridge expriment leur rejet de la diction poétique héritée du XVIIIe siècle et prônent un recours au langage simple et authentique du quotidien. Pour ces poètes fortement influencés par la Révolution française, ce projet esthétique se double d'un enjeu politique : la diction poétique est assimilée au despote en place dont l'autorité repose sur une mystification rhétorique à laquelle il convient d'opposer une incroyance critique (« disbelief »).

« The Victorian Sensation Novel », un entretien en anglais avec David Amigoni, professeur de littérature victorienne à l'université de Keele
C'est avec Wilkie Collins, dans les années 1860, que s'est développée la mode des "sensation novels". Ces romans sont aujourd'hui étudiés comme un sous-genre pour la façon qu'ils ont d'illustrer les angoisses de l'époque victorienne. La narration repose sur un entrelacs de mystères et de secrets au milieu duquel apparaît le personnage du détective. On y croise également la figure de la jeune fille persécutée et du traître, dans une atmosphère inspirée par l'appareil gothique.
 

La composante réaliste, entre rupture et fidélité : Grit Poppe, Annett Gröschner, Jana Simon, trois jeunes auteures des nouveaux Bundesländer, article d'Anne Lemonnier-Lemieux (Maître de Conférences ENS LSH)
Anne Lemonnier-Lemieux s'interroge sur le rapport au réalisme socialiste de jeunes auteures nées en Allemagne de l'Est. Son analyse s'appuie sur trois romans, ayant tous trois pour toile de fond l'ex-RDA : Andere Umstände de Grit Poppe (2000), Moskauer Eis d'Annett Gröschner (2002) et Denn wir sind anders de Jana Simon (2002).
Avec l'aimable autorisation de l'Association pour la connaissance de l'Allemagne d'aujourd'hui (ACAA) et les Presses Universitaires du Septentrion.
 

« Marcelo Cohen : las aporías de la ilusión », un article de Martín Lombardo, spécialiste de la littérature argentine
Martin Lombardo poursuit son travail sur "la géographie littéraire de l'Argentine" en analysant deux textes de Marcelo Cohen

Rencontre avec Alawiyyah Sobh, l'auteur du très célèbre roman Myriam ou le passé décomposé, interview réalisée par Salam Diab Duranton dans le cadre des Belles Etrangères
Alawiyyah Sobh parle de sa manière d'écrire et de ses choix linguistiques.
 

La difficoltà necessaria di agire, par Alessandro Martini (Lyon 3)
En lien avec la rubrique « Résistance et résistances » Alessandro Martini analyse l'œuvre de Beppe Fenoglio dans le contexte de la Résistance piémontaise.
 

Entretien avec Davide Ferrario
Maurizia Morini (ENS LSH) a rencontré Davide Ferraio, réalisateur et co-scénariste, avec Mario Belpoliti, de « La strada di Levi », sorti en France le 12 mars 2008.
(en italien)

Langue & Langues


« Le langage du texte traduit », enregistrement d'une conférence de Tiphaine Samoyault, professeur de littérature comparée à l'université de Paris 8 Vincennes - Saint Denis.
"On ne parle jamais qu'une seule langue, on ne parle jamais une seule langue." Tiphaine Samoyault part de cette citation de Derrida pour illustrer le dilemme du traducteur, partagé entre l'impératif de tout traduire et le constat de l'impossibilité de la traduction. C'est en naviguant entre ces deux extrêmes, ces deux propositions à la fois contradictoires et complémentaires, que l'on découvre que, loin de violer l'intégrité du texte, la traduction est ce qui permet d'en révéler les possibilités, d'en actualiser les variables. Un texte, donc, est composé de l'ensemble de ses traductions, ou, dans les mots de Renan : "Un texte non traduit n'est qu'à moitié publié". A la fois autre et même, le texte traduit fait finalement entendre une troisième langue, qui n'est ni la langue d'origine, ni la langue cible, mais la sienne propre. Pour illustrer son propos, Tiphaine Samoyault se livre à un exercice de lecture de différentes traductions d'un poème de Sappho, "L'égal des dieux".

Transfert intra et interlinguistique autour de la morphologie altérative, par Omar Colombo (Grenoble 3 - Rennes 2)
La recherche s'intéresse aux stratégies d'apprentissage intra et interlinguistiques déployées, en compréhension écrite, autour des suffixes altératifs ou évaluatifs de l'italien par un groupe d'étudiants francophones, de niveau A1 (CECR). Les résultats obtenus font apparaître que ces stratégies jouent un rôle déterminant à condition qu'elles soient associées à d'autres facteurs cognitifs et linguistiques.
 

« Traduction et tradition », traduction en français d'une intervention de Miquel Desclot, traducteur de Molière en Catalan
L'auteur évoque son expérience en tant que traducteur de l'Amphytrion de Molière et de La Tempête de Shakespeare ; à travers sa réflexion, surgit l'un des problèmes fondamentaux auxquels doit se soumettre celui qui souhaite exercer ce métier : la connaissance de son public et, surtout, le bagage culturel propre à son destinataire et pourtant changeant d'une nation à une autre...

Moyen arabe et questions connexes, article de Djamel Kouloughli, Directeur de recherche au CNRS en linguistique
Un linguiste non-arabisant qui rencontrait pour la première fois l'expression « Moyen Arabe » (en anglais : « Middle Arabic ») penserait certainement que cette expression désigne une variété historique de l'arabe, intermédiaire entre les formes les plus anciennement attestées de la langue, désignées comme « Ancien Arabe » (en anglais : «Old Arabic »), et les formes plus contemporaines de la langue appelées « Arabe moderne » (en anglais : « Modern Arabic »).
L'article constitue une réflexion sur la situation linguistique du monde arabe actuel.

 
 
mise à jour le 8 janvier 2009
Créé le 5 mai 2008
ISSN 2107-7029
DGESCO Clé des Langues