Accès direct au contenu

 
Recherche
Retour rapide vers l'accueil

Art et Transmission des langues et cultures étrangères

Affiche journée d'étude

Une journée d'étude organisée par Virginie Privas-Bréauté, en partenariat avec l'université Lyon 3, l'IETT et la MILC , et consacrée à l'art et à la transmission des langues et des cultures étrangères s'est tenue le 12 novembre 2015 à la Maison Internationale des Langues et des Cultures (MILC).

Suite à cette journée d'étude, nous publions deux communications qui concernent le monde hispanophone.

Sommaire et résumés des articles

 
  • "La musique pop : passeport pour l'anglais dans l'Espagne des années 60", par Paloma Otaola, Professeure des Universités à l'IETT - Université Jean Moulin Lyon 3

Vers la fin des années 50 et jusqu’à la fin des années 60, la plupart des établissements scolaires proposait le français comme langue étrangère, mais à partir de 1970, l’anglais s’est imposé jusqu’à devenir pratiquement la seule langue étrangère enseignée jusqu’en 1990. L’objectif de cette présentation est de montrer comment la musique pop des années 60 a incliné la balance en faveur de l’anglais. L’arrivée de la musique moderne d’origine anglo-saxonne a été un facteur déterminant de l’intérêt des jeunes espagnols pour l’anglais qui est devenu grâce aux Beatles la lingua franca de la modernité. Ils ont été imités par de nombreux groupes en Espagne qui rivalisaient en chantant en anglais. Toutefois, l'affirmation de l'identité hispanique montre également une certaine résistance de la part des Espagnols à s'exprimer dans une autre langue que la maternelle.



  • "Art, langue et économie : intérêt de l'interdisciplinarité en cours d'espagnol des affaires", par Esther Ferrer Montoliu, Maître de conférence à l'Université Jean Moulin Lyon 3

L'objectif de ce travail est d'examiner les possibilités qu'offre l'utilisation de l'histoire des arts comme outil pédagogique dans l'enseignement de l'espagnol des affaires.
Prenant pour point de départ le contexte pluridisciplinaire de la formation LEA, on analysera comment la coopération entre disciplines contribue à la créativité, à l'apprentissage culturel et linguistique, et permet d'aborder autrement la résolution des problèmes économiques qui se posent dans la société et les institutions espagnoles.
Pour ce faire, on réfléchira à la valeur économique de l'espagnol et on présentera l'exemple de l'art contemporain comme support didactique dans la compréhension de la construction de l'image « made in Spain » .
 
 
 
Mise à jour le 8 décembre 2017
Créé le 10 octobre 2017
ISSN 2107-7029
DGESCO Clé des Langues