Vous êtes ici : Accueil / Civilisation / XXe - XXIe / Seconde guerre mondiale / Giovanna Zangrandi, une voix singulière de la Résistance

Giovanna Zangrandi, une voix singulière de la Résistance

Par Estelle Ceccarini : Maître de Conférences - Université de Provence - Aix-Marseille 1
Publié par Damien Prévost le 22/03/2013
Dans le cadre du séminaire d'études italiennes organisé par l'ENS de Lyon et l'Université Lyon 3, Estelle Ceccarini nous présente l'oeuvre, la vie et le parcours d'une femme de la Résistance italienne : Giovanna Zangrandi. Son parcours atypique (du fascisme à la Résistance), son rapport à la féminité, son accomplissment dans la lutte partisane et surtout sa production littéraire sont autant de thèmes abordés au cours de cette intervention ponctuée de courtes lectures de I giorni veri, le "journal de guerre" de Giovanna Zangrandi.

zangrandi_1363953187240-jpg

 


Avertissement
Nous vous prions d'excuser les dysfonctionnements du son dans les premières minutes de l'enregistrement

Plan de l'intervention


Les temps entre parenthèses renvoient à la timeline de la vidéo pour que vous puissiez accéder plus facilement aux passages qui vous intéressent.
INTRODUCTION (41")
I. GIOVANNA ZANGRANDI, UN PARCOURS EXISTENTIELL SINGULIER (3'53")


A. Un parcours complexe à la recherche de l'indépendance (4'24")
1. L'enfance et la jeunesse (4'50)
2. S'inventer une nouvelle vie, d'Alma Bevilacqua à Giovanna Zangrandi (7'03")
3. Giovanna Zangrandi et le fascisme (16'24")
B. La production littéraire inspirée par la Résistance (24'21")
Écrire et réécrire la Résistance : entre autobiographie et fiction

II. RACONTER LA RÉSISTANCE : I GIORNI VERI (27'11")

A. Raconter la Résistance, une entreprise littéraire (27'43")
1. Le contexte d'écriture (30'20")
2. La question de la forme : un journal recontruit (35'42")
3. les modalité de l'écriture (39'34")
Simplicité, oralité et immédiateté (39'52")
Dire l'horreur? (41'52")
L'humour pour désacraliser la Résistance (47'11")
B. Témoigner d'un itinéraire féminin dans la Résistance (52'17")
1. La mise en avant des personnages féminins (53'05")
2. Entre attrait et rejet de la féminité (59'52")
3. La question de la violence (1h09'44")
4. Les compagnons : amitié, suspicion, séduction (1h11'41")

CONCLUSION (1h24'14")

 

 

 

 

Pour citer cette ressource :

Estelle Ceccarini, "Giovanna Zangrandi, une voix singulière de la Résistance", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), mars 2013. Consulté le 17/10/2018. URL: http://cle.ens-lyon.fr/italien/civilisation/xxe-xxie/seconde-guerre-mondiale/giovanna-zangrandi-une-voix-singuliere-de-la-resistance