Vous êtes ici : Accueil / Civilisation / XXe - XXIe / Politique italienne / Introduction à la journée d'étude

Introduction à la journée d'étude

Par Maurizia Morini : Lectrice d'italien MAE et historienne - ENS de Lyon
Publié par Damien Prévost le 12/06/2011
Maurizia Morini explique ici brièvement les enjeux et les attentes de la journée d'étude "La politique italienne des 20 denières années : une lecture franco-italienne". Elle prend le temps de rappeler le poids de l'actualité et la nature des interventions qui jalonneront cette journée d'étude du 18 novembre 2011 dédiée à la politique italienne.

bandeau politique.jpg Maurizia Morini, historienne et lectrice MAE

Maurizia Morini explique ici brièvement les enjeux et les attentes de la journée d'étude. Elle prend le temps de rappeler le poids de l'actualité et la nature des interventions qui jalonneront cette journée d'étude du 18 novembre 2011 dédiée à la politique italienne.

Transcription adaptée de Damien Prévost

Bonjour à tous, nous sommes heureux de vous voir nombreux à ce séminaire organisé par le département d'italien de l'ENS de Lyon et le laboratoire Triangle, à travers Jean-Claude Zancarini et, par l'Institut Culturel Italien avec sa nouvelle directrice, Madame Loredana Lorenzo. Aujourd'hui, le sujet qui nous intéresse est la politique italienne des 20 dernières années : une lecture franco italienne.

Nous sommes ici pour essayer de mieux comprendre la politique italienne dont l'histoire est simple si on la considère de manière très synthétique : ainsi, nous avons la première période de l'après-guerre avec la naissance des grands ensembles politiques à savoir, la DC (Democrazia Cristiana), le PCI (Partito Comunista Italiano) et le PSI (Partito Socialista Italiano). Cette époque est caractérisée par une instabilité gouvernementale et une représentation proportionnelle. Ensuite, nous observons une deuxième période qui fait suite aux scandales de corruption et où, à partir des années 1990, on assiste à la naissance de nouveaux partis politiques  c'est-à-dire, Lega Nord, Forza Italia et d'autres petites formations. L'Italie, pour gouverner, tente de se rassembler autour d'un système fondé sur le bipartisme avec un centre droit et un centre gauche. Cependant, cette stabilité politique organisationnelle n'est qu'apparence puisqu'il n'y a pas vraiment de stabilité politique. Pour finir, nous pouvons considérer une troisième période qui a commencé hier avec ce nouveau gouvernement à peine constitué non pas d'hommes politiques mais de professeurs d'Université et de responsables d'institutions bancaires. Tout est désormais possible.

Dans le cadre de cette journée, des questions émergent dont la première pourrait être la suivante : l'année qui vient de s'écouler a vu de vrais changements dans l'organisation des formations politiques et, surtout, en termes idéologiques. S'agit-il d'une forme continuité ou d'une rupture avec le passé ? Dans un deuxième temps, nous pourrions nous demander si l'Italie bénéficie d'une nouvelle classe politique ou si les visages des hommes politiques que nous voyons sont toujours les mêmes. Pour finir voyons si les Italiens ont la possibilité d'exprimer une forme de consensus dans une période où la question même de « vraie » démocratie se pose ?

Pour obtenir ces réponses, et pour nous aider à mieux comprendre la réalité italienne d'aujourd'hui, nous assisterons à trois interventions : une première de Damien Prévost, professeur agrégé d'italien, qui nous parlera de l'origine des « grands » partis italiens d'aujourd'hui. Une deuxième intervention du Professeur Piero Ignazi de l'Université de Bologne qui enseigne la politique comparée qui nous parlera des transformations du système politique italien et des partis. Et enfin, une troisième intervention à l'aspect un peu différent puisque Laetitia Dumont-Lewi, professeur agrégé d'italien, nous parlera, elle, de l'ironie dans la vie politique italienne, du théâtre de l'ironie et du rire, c'est-à-dire du théâtre de Dario Fo. Un final avec le sourire...

 
 
Pour citer cette ressource :

Maurizia Morini, "Introduction à la journée d'étude", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), juin 2011. Consulté le 20/10/2018. URL: http://cle.ens-lyon.fr/italien/civilisation/xxe-xxie/politique-italienne/introduction-a-la-journee-d-etude