Accès direct au contenu

 
Recherche
Retour rapide vers l'accueil

Histoire de l'art






Il s’agit d’une pièce du château San Giorgio, entièrement recouverte de fresques virtuoses, mirant à l’autocélébration de la famille Gonzaga. Elles mettent en scène les membres de la famille, vivants et morts, au cours de plusieurs scènes évoquant des événements fondateurs et soulignant les vertus de Ludovico, ainsi que les effets de son bon gouvernement.


Le tableau représente la légende de Saint Georges, rapportée par la Légende Dorée de Jacques de Voragine, dont voici un résumé : une ville de Lybie, Silène, était ravagée par un dragon, auquel les habitants devaient livrer chaque jour deux brebis en pâture. Lorsque les brebis vinrent à manquer, les habitants durent lui donner chaque jour une créature humaine tirée au sort. Un jour, c’est la fille unique du roi qui fut tirée au sort : le roi voulut donner au dragon la moitié de son royaume en échange de sa fille, mais les habitants se révoltèrent et il dut se résigner à voir partir sa fille vers la grotte du dragon. C’est à ce moment qu’arriva Georges, un jeune tribun de l’armée romaine, monté sur un beau cheval blanc. Il vit la princesse, lui dit de ne pas avoir peur et de passer sa ceinture au cou du dragon : la princesse s’exécuta et le dragon devint alors miraculeusement aussi docile qu’un chien domestique. Georges dit alors à la population de Silène qu’il terrasserait le dragon s’ils se convertissaient tous au christianisme, ce qu’il advint par la suite. La légende peut être interprétée comme un symbole de la victoire du christianisme sur le paganisme et ses superstitions.


Il s’agit du portrait en pied d’un très jeune chevalier en armure, inscrit dans un décor foisonnant de détails : un château presque en ruine, et un cavalier à cheval portant une lance à gauche, deux arbres, une colline et un plan d’eau à droite, ainsi qu’une faune et une flore très importantes. Malgré cette richesse des détails, la composition est suffisamment simple pour permettre aux élèves de s’entraîner à la description d’image.


 
 
Mise à jour le 2 juin 2015
Créé le 23 janvier 2015
ISSN 2107-7029
DGESCO Clé des Langues