Vous êtes ici : Accueil / Se former / Programme des concours / Programme de l'agrégation externe

Programme de l'agrégation externe

Publié par Narimane Abd Alrahman le 23/11/2006

Linguistique

Question n°1 et 2 - Linguistique arabe médiévale et linguistique contemporaine

 

La dérivation verbale et verbo-nominale en arabe : le sens grammatical des patrons verbaux et des dérivés nominaux immédiats.

 

Textes d’explication (1) – Corpus linguistique :
  • Introduction du Kitāb al-Ši‘r wa-l-Šu‘arā’, d’Ibn Qutayba, édition critique Aḥmad Muḥammad Šākir, 2e éd., Le Caire, 1968, 2 vol., réimpr. Beyrouth : Dār al-Turāṯ al-‘arabī, s.d., ou toute autre édition, volume 1, p. 65 à 109 (du début de l’ouvrage à ’Awā’il al-ṣu‘arā’, chap. non inclus).
  • Yūsuf Zaydān, al-Nabaṭī, Le Caire : Dār al-Šurūq, 2010, p. 9 à 106 (du début du roman à Tajallī l-‘aḍrā’, chap. non inclus).

 

Textes d’explication (2) – Ouvrage linguistique médiéval à lire et analyser :

al-’Astarābāḏī, Raḍiyy al-Dīn, Šarḥ Šāfiyat Ibn al-Ḥājib, édition critique M. Nūr al-Ḥasan, M. al-Zafzāf et M. ‘Abd al-Ḥamīd, Beyrouth, Dār al-Kutub al-‘ilmiyya, 1975, 4 vol. Vol. 1, p. 67-151 (en particulier p. 71-111).

 
 
Bibliographie : 

 

AL-ĠALĀYĪNĪ M., Gāmi‘ al-durūs al-‘arabiyya, 1912, 19e éd. revue par M. S Al-Nādirī, Beyrouth, al-Maktaba al-‘Aṣriyya, 1995, 3 vol. en un. V. notamment : vol. 1, p. 160-192 et 207-230.

AMMAR, S. et DICHY, J., Les verbes arabes, Paris, Hatier (collection Bescherelle), 2e éd. 2008, notamment le chap. sur “Les formes verbales de l’arabe”.

AUDEBERT, C., “Le cas du participe actif dans le parler du Caire. Vers une grammaire à usage didactique”, in P. Larcher (éd.), Langue et Littératures arabes, n° spécial du B.E.O., t. XLVI, 1994, Damas, I.F.E.A.D.,    p. 55-78.

AYOUB, Georgine, “Sémantique et analogie dans la tradition grammaticale arabe: la valeur des formes verbales”, in D. Kibbee (ed.), History of Linguistics 2005, Amsterdam/Philadelphia: John Benjamins, 2007, p. 386-404.

DICHY, J., “Mémoire des racines et mémoire des mots : le lexique stratifié de l’arabe”, in T. Baccouche, A. Clas et S. Mejri (éds.), La Mémoire des mots, n° spécial de la Revue Tunisienne de Sciences Sociales, 117, 35e année, 1997, p. 93-107

  • Sens et forme des verbes et des dérivés nominaux les plus immédiats, Cours de préparation au CAPES d’arabe, 2002-03. Vanves : Centre National d’Enseignement à Distance (CNED).
  • “Sens des schemes et sens des racines en arabe : le principe de figement lexical (PFL) et ses effets sur le vocabulaire d’une langue semitique”, in L. Panier et S. Rémi-Giraud, éds., La polysémie ou l’empire des sens, Lexique, discours, représentations, Presses Universitaires de Lyon, 2002, p. 189-211
  • Fa‘ula, fa‘ila, fa‘ala : dispersion et régularités sémantiques dans les trois schèmes simples du verbe arabe”, in: H. Motzki and E. Ditters (eds), Approaches to Arabic Linguistics. Studies in Arabic Linguistics offered to Kees Versteegh on his 60th birthday, Leiden: E.J. Brill, 2007, p. 312-365.

FLEISCH, H., Traité de philologie arabe, vol. 2, Beyrouth, Imprimerie catholique, 1979.

GRAND HENRI, J., “Le verbe réfléchi-passif à t préfixé de la forme simple dans les dialectes arabes”, in

Museon, t. 87, 1975, p. 441-447.

IBN MĀLIK, La Alfiyyah d’Ibnu Mālik, suivie de la Lāmiyyah sur la dérivation verbale et d’un lexique arabe- français des termes techniques, trad. française A. GOGUYER, 1886, réimpr. Beyrouth, Librairie du Liban, 1995 (texte arabe en regard, index et lexique bilingue).

IBN QOTAÏBA, Introduction au Livre de la Poésie et des Poètes, Introduction, traduction et commentaire par

M. GAUDEFROY-DEMOMBYNES, Paris, Les Belles-Lettres, 1947.

IBN ‘UṢFŪR AL-’IŠBĪLĪ, ’al-Mumti‘ fī l-taṣrīf, édition F. Qabbāwa, 3e éd., Dār al-’Āfāq al-jadīda, Beyrouth, 2 volumes, 1978.

IBN YA‘ĪŠ, Šarḥ al-Mulūkī fī l-taṣrīf, éd. F. Qabbāwa, Alep, Al-Maktaba al-‘arabiyya, 1e éd., 1973, notamment p. 67-84.

IBN YA‘ĪŠ, Šarḥ al-Mufaṣṣal, Le Caire, Maktabat al-Mutanabbī/Beyrouth, ‘Ālam al-kutub, 10 tomes en 2 vol.. Voir t. 6, p. 43-91 et t. 7, p. 152-162.

JOMIER, J. et KHOUZAM, J., Manuel d’arabe égyptien (Parler du Caire), Paris, Klincsiek, 2e éd., 1973. LARCHER, P., “Syntaxe et sémantique de l’arabe classique vues ‘nouvelles’ et questions en suspens”, Quaderni di Studi Arabe n° 17, 1999, p. 3-27 ;

  • “Vues ‘nouvelles’ sur la dérivation lexicale en arabe classique”, in L. Edzard and M. Nekroumi (eds), Tradition and Innovation. Norm and Deviation in Arabic and Semitic Linguistics, Wiesbaden, Harrasowitz, 1999, p. 103-123.
  • “Dérivation lexicale et relation au passif en arabe classique”. Journal asiatique 284, 2, 1996, p. 265-290.
  • Le système verbal de l’arabe classique. Aix-en-Provence, Publications de l’Université de Provence, 2003, 2e éd. revue et augmentée, 2012.

LENTIN, J., “A propos de la valeur ‘intensive’ de la 2ème forme verbale en arabe syrien, modalité et expressivité. Vers un renouvellement du système verbal ?” in A. S. KAYE (ed.) Semitic Studies in honour of Wolf Leslau on the occasion of his 85th birthday, November 14th, 1991, vol. 2, Wiesbaden, Harrassowitz, 1991, p. 891-916.

LYONS J., Sémantique linguistique, trad. française J. Durand et D. Boulonnais, Paris, Larousse, 1990.

NŪR AL-DĪN, ‘Iṣām, ’Abniyat al-fi‘l fī Šāfiyat Ibn al-ḤāJib, Beyrouth, Al-Mu’assasa al-Gāmi‘iyya li-l-dirāsa wa- l-našr, 2e éd. revue et augmentée, 2002 (1e éd., 1982).

QABBĀWA, Faḥr al-Dīn, Taṣrīf al-’asmā’ wa-l-’af‘āl. Beyrouth : Maktabat al-Ma‘ārif, 3e éd., 1998.

ROMAN, A., La création lexicale en arabe. Ressources et limites de la nomination dans une langue humaine naturelle, Lyon, P.U.L. (coll. “Etudes arabes”) 1999, 2e éd. revue et augmentée, Presses Universitaires de Lyon et Université de Kaslik, 2005.

  • Grammaire systématique de la langue arabe, Paris, L’Hamattan, 2011.

WRIGHT, W., A Grammar of the Arabic Language,1896-98, réimpr. Beyrouth, Librairie du Liban, 1974.

 

Littérature

Question n°3 - Littérature médiévale

 

L’œuvre et le destin de Baššār b. Burd, poète immense, personnage admiré et maudit, tels que nous les donne à lire la notice du Livre des Chansons d’Abū l-Faraǧ al-Iṣfahānī.

 

Texte d’explication :

Abū l-Faraǧ al-Iṣfahānī, “Aḫbār Baššār b. Burd wa-nasabuh”, in : Kitāb al-Aġānī, Le Caire: Maṭba‘at Dār al- Kutub al-Miṣriyya (1e éd. 1927-1964, 24 vol. et 2 vol. d’index, ou toute édition ultérieure), vol. 3, p. 135 à 250.

 
 
Bibliographie :

AL-FAḤḤĀM, Šākir, Naẓarāt fī dīwān Baššār b. Burd, Damas: Maṭbū‘āt Maǧma‘ al-luġa l-‘arabiyya, 2e éd., 1983.

AL-ŠAK‘AH, Muṣtafā, al-Ši‘r wa-l-šu‘arā’ fī l-‘aṣr al-‘abbāsī, Beyrouth : Dār al-‘ilm li-l-malāyīn, 1979 (3e éd. – 1e éd., 1973).

BAŠŠĀR IBN BURD, Dīwān, édition critique Muḥammad al-Ṭāhir Ibn ‘Āšūr, Le Caire, Maṭba‘at laǧnat al-ta’līf wa-l-tarǧama wa-l-našr, 4 volumes, 1950-56.

Bashshar Ibn Burd. Selections From The Poetry Of Baššār, Ed. With Translation And Commentary And An introductory sketch of Arabic poetic structures by A. F. L. Beeston. Cambridge University Press, 1977.

Diwan Bashshar ibn Burd ibn Bahman ..., translated by Arthur Wormhoudt. [Oskaloosa, Iowa], William Penn College, 1976.

GHEDIRA  Ameur,  «  La  fréquence  du  mot  ʿayn/oeil  dans  les  poèmes  de  Baššār  l'aveugle  »,  Arabica  28, 1981, p. 1–37.

  • « Quelques  observations sur le texte du “Dīwān” de Baššār  », Bulletin d'études orientales  31, 1979,    p. 63–80.
  • Répertoire général des oeuvres poétiques [de] Baššar ibn Burd, [Lyon] : Université Jean-Moulin Lyon 3, 1974.

GOLDZIHER, I., « The Shu‘ūbiyya », Muslim Studies, éd. S.M. Stern, trad. C.R. Barber et S.M. Stern,

Londres, George Allen & Unwin Ltd., 1966.

IBN ‘ĀŠŪR, Muḥammad al-Ṭāhir, « Muqaddima » in Baššār b. Burd, Dīwān, édition critique, vol. 1, 1950, p. 1-95.

KILPATRICK, Hilary, « Context and the enhancement of meaning of Aḫbār in the Kitāb al-Aǧānī », Arabica

38, 1991, p. 351-36.

MANNĀ‘, Hāšim, Baššār b. Burd : ḥayātuhu wa-ši‘ruhu, Beyrouth : Dār al-Fikr al-‘arabī, 1994.

MEISAMI, Scott Julie, « Arabic mujun poetry : the literary dimension », in Frederick de Jong, M. Th. Houtsma Stichting, Union européenne des arabisants et islamisants, Actes du congrès de l’Union européenne des arabisants et islamisants :Verse and the fair sex : studies in Arabic poetry and in the representation of women in Arabic literature, Utrecht, 1993, p. 8-30.

  • « The uses of the qaṣīda : thematic and structural patterns in a poem of Bashshār », Journal of Arabic Literature 16, 1985, p. 40-60.

MOTTAHEDEH, R., « The Shu‘ūbiyah controversy and the social history of early Islamic Iran », IJMES, VII, 1976, p. 161-82.

ROMAN,  André,  «  Un  poète  et  sa  dame  :  Baššār  et  ῾Abda,  quelques  essais  traduits,  Revue  des  Études islamiques 37, 1969, p. 325-336.

  • « À propos des vers des yeux et du regard dans l'oeuvre du poète aveugle Baššār b. Burd », Mélanges de l’Université Saint-Joseph 46, 1970, p. 482-514
  • « Les thèmes de l'oeuvre de Baššār inspirée par ‘Abda », in Bulletin des Etudes Orientales, tome XXIV, 1971, p. 157-226.
  • Baššār et son expérience courtoise : les vers à ʻAbda, Beyrouth : Librairie Orientale, 1972.
  • « Un poème “ouvert” de Baššār ibn Burd », Bulletin d’Études Orientales de Damas 30, 1978, p. 185-19. SARḤĀN, Hayṯam, « al-Ḫiṭāb al-ḥiǧāǧī fī ši‘ri Baššār b. Burd : muqāraba fī taḥawwulāt al-huwwiyya  al- ṯaqāfiyya, » Maġallat  Ǧāmi‘at  Umm  al-Qurā  li-‘Ulūm  al-luġā  wa-’ādābihā,  11,  2013,  p.  71-104 (article téléchargeable).

STETKEVYCH, Suzanne Pinckney, « Toward a Redefinition of “badī῾ ” Poetry », Journal of Arabic Literature

12, 1981, p. 1–29.

VAN GELDER, Geert, « An experiment with Beeston, Labīd, and Baššār: on translating Classical Arabic verse », Proceedings of the Seminar for Arabian Studies 36, 2005, p. 7-15.

  • « Genres in Collision: Nasīb and Hijā », Journal of Arabic Literature 21, 1990, p. 14-25.

AL-WĀD,  Ḥusayn,  Tadūru  ῾alā  ġayri  asmā’i-hā  :  naẓra  fī  ši῾r  Baššār,  Tunis  :  Dār  al-Ğanūb  li-l-Našr (collection: Ma῾ālim al-ḥadāṯa), 1993.

AL-ZUBAYDĪ, ῾Alī, Maṣādir aḫbār Baššār b. Burd, Bagdad : Maṭbaʻat al-ʻĀnī, 1964.

 

Question n° 4 - Littérature moderne et contemporaine :

 

Relecture d’un mythe classique et renouvellement de l’expression littéraire au XXème siècle : la figure du Mağnūn dans la littérature arabe moderne

Textes d’explication :

Aḥmad Šawqī, Mağnūn Laylā, toute édition (texte en pdf disponible en ligne)

Salāḥ ‘Abd al-Ṣabūr, Laylā wa-l-Mağnūn, toute édition (texte en pdf disponible en ligne)

Qāsim Ḥaddād, Aḫbār Mağnūn Laylā, 1996 (en ligne sur le site du poète http://www.qhaddad.com/, lien : http://www.qhaddad.com/ar/magnoon/magnoon_f.asp).

 
 
Bibliographie : 

AL-ĞAYYŪSĪ Salmā al-Haḍrā, Al-ittiğāhāt wa al-ḥarakāt fī al-ši’r al-‘arabī al-ḥadīṯ, Beyrouth, 2001. BANNĪS Muḥammad, Al-ši’r al-‘arabī al-ḥadīṯ, binyātuhu wa ibdālātuhā, 4 vol., Dār Tūbqāl, 1989-1991.

IBN QUTAYBA, Kitāb al-Ši‘r wa-l-Šu‘arā’, éd. critique A. M. Šākir, 2e éd., Le Caire, 1968, 2 vol., réimpr. Beyrouth : Dār al-Turāṯ al-‘arabī, s.d.

PIEGAY-GROS NATHALIE, Introduction à l’intertextualité, Nathan Université, 2002. GENETTE Gérard, Palimpseste, Seuil, 1982.

RYNGAERT Jean-Pierre, Introduction à l’analyse du théâtre, Armand Colin, 2008.

  • Sur la figure du Mağnūn :

Abū l-Faraǧ al-Iṣfahānī, « Aḫbār Mağnūn banī ‘Āmir wa-nasabuh », in : Kitāb al-Aġānī, Le Caire: Maṭba‘at Dār al-Kutub al-Miṣriyya (1e éd. 1927-1964, 24 vol. et 2 vol. d’index, ou toute édition ultérieure), vol. 2, p. 3- 88.

Dīwān Maǧnūn Laylā, édit A. Farrāǧ, Dār Miṣr li-l-ṭibā ͑a wa-l-našr, Le Caire, s.d.

ĠANĪMĪ HILĀL Muḥammad, « Laylā wa-l-Mağnūn. Fī l-adab al-arabī wa-l-fārisī. Dirāsāt naqd wa muqārana fī l-ḥubb al-‘uḏrī wa-l-ḥubb al-ṣūfī ». Min masā’il al-adab al-muqāran, Beyrouth, 1980.

KEMP Percy et MIQUEL André, Majnûn et Laylâ - L'Amour Fou, Sinbad, 1984.

MAǦNUN LAYLA, Qays ibn al-Mulawwaḥ al-'Āmirī, Le fou de Laylâ. Le dîwân de Majnûn, traduit intégralement de l’arabe et annoté par Andre Miquel, Actes Sud-Sindbad, 2016. MIQUEL André, Deux histoires d’amour : de Majnûn à Tristan, Paris, Odile Jacob, 1996.

  • Majnūn, l'amour poème, Sindbad-Actes Sud, Paris, 1999.
  • Layla ma raison . Roman, Paris, Le Seuil, 1984.

VADET Jean-Claude, L’esprit courtois en Orient dans le cinq premiers siècles de l’Hégire, Paris, Maisonneuve et Larose,

  • Sur Aḥmad Šawqī :

BOUDOT-LAMOTTE Antoine, Aḥmad Šawqī : l’homme et l’œuvre, IFEAD, Damas, 1977.

HALLAQ Boutros et TOELLE Heidi (sous la dir. de), Histoire de la littérature arabe moderne, tome I, 1800- 1945, Actes Sud, 2007.

PERES Henri, « Aḥmad Šawqī, années de jeunesse et de formation intellectuelle en Egypte et en France »,

Annales de l'Institut d'Études Orientales, 1936, vol. 2, p. 313 -340.

Ruocco Monica, Storia del teatro arabo. Dalla nahdah a oggi, Carocci, Rome, 2010.

  • Sur Ṣalāḥ ‘Abd al-Ṣabūr :

MUḤAMMAD ISMA’IL Kamāl, Al-Ši’r al-masraḥī, Le Caire, 2006

NEUWIRTH Angelik, « An Egyptian Don Quixote? Salah Abd al-Sabur's rethinking of the Majnun-Layla paradigm », in ed. Angelika Neuwirth, Andreas Pflitsch and Barbara Winckler (eds), Arabic literature: postmodern perspectives, Saqi, London, p. 410-428, 2010.

  • Sur Qāsim Haddād :

BAYYŪMĪ Nuhā, « Aḫbār Mağnūn Laylā – Qirā’a fī l-usṭūra - Qirā’a fī l-ḥubb wa-iqāmat al-ḏāt », revue Fuṣūl, 4, 1996. http://archive.sakhrit.co/newPreview.aspx?PID=2453782&ISSUEID=10321&AID=209172

HADDAD Qassim, Chronicles of Majnun Layla and Selected Poems, traduit par Ferial Ghazoul et John Verlenden, Syracuse University Press, 2014.

— Site de l’auteur (http://www.qhaddad.com/), qui contient ses recueils et des liens vers des études en arabe qui lui sont consacrées.

HURI Yair, « "The Queen Who Serves the Slaves": From Politics to Metapoetics in the Poetry of Qāsim Haddād », Journal of Arabic Literature, Vol. 34, No. 3 (2003), pp. 252-279.

 

Culture et civilisation

 

Question n°5 - Culture et civilisation médiévale :

 

Rationalisme et théologie en Islam médiéval : le cas du muʽtazilisme.

Texte d'explication :

al-Qāḍī ‘Abd al-Ǧabbār (– al-mansūb ilā), al-Uṣūl al-ḫamsa, éd. Fayṣal Budayr ‘Awn, Laǧnat al-ta’līf wa l- taʽrīb wa-l-našr, Ǧāmiʽat al-Kuwayt, 1998.

 
 
Bibliographie :

AL-BAGDĀDĪ, Abd al-Qāhir, Kitāb al-Milal wa-l-Niḥal, édition critique Albert Naṣrī Nādir, Beyrouth : Dar al- Mashreq, 1970.

ABD  al-JABBĀR  ibn  AḤMAD,  Faḍl  al-iʽtizâl  wa  ṭabaqât  al-muʽtazila,  Tunis  :  al-Dâr  al-tunisiyya  li-l-Naše, 1972.

Shar al-uûl al-ḫamsa, éd. ‘Abd al-Karīm ‘Uṯmān, Le Caire : Maktabat Wahba, 1965.

ABŪ  ZAYD,  Naṣr  Ḥāmid,  al-Ittijāh  al-‘aqlī  fī  l-tafsīr  :  dirāsa  fī  qaḍiyyat  al-maǧāz  fī  l-qur’ān  ‘inda  l-muʽtazila,

Beyrouth-Casablanca : al-Markaz al-ṯaqāfī al-‘arabī, 1e éd. 1982.

AMIR-MOEZZI, Mohammad Ali et SCHMIDTKE Sabine, « Rationalisme et théologie dans le monde musulman médiéval. Bref état des lieux », Revue de l’histoire des religions, 4 (2009), p. 613-638.

DICHY, Joseph, « Aux sources de la rhétorique arabe et de l’exégèse coranique : la non-transparence du langage, de la racine /b-y-n/ dans le Coran aux conceptions d’al-Jâhiz et d’Ibn Qutayba », in Frédérique Woerther (ed.) Literary and Philosophical Rhetoric in the Greek, Roman, Syriac, and Arabic Worlds, Europaea Memoria, Hildesheim : Olms, 2009, p. 245-277.

ESS, Josef van, « Une lecture à rebours de l’histoire du Muʽtazilisme », Revue des Etudes Islamiques, 47 (1979), p. 19-69.

  • The Flowering of Muslim Theology, Cambridge (MA) : Harvard University Press, 2006.
  • Prémisses de la théologie musulmane, Paris : Albin Michel, 2002. FAKHRY, Majid, Histoire de la philosophie islamique, Paris : Cerf, 2007.

GIMARET, Daniel, « Un document majeur pour l’histoire du kalām : le Mujarrad Maqālāt al-Ašʽarī d’Ibn al-Fūrak »,

Arabica, 32 (1985), p. 185-218.

  • (éd.), Abû Bakr b. Fûrak (m. 406/1015) : Mujarrad Maqâlât al-Ašʽarî (Exposé de la doctrine d’al-Ašʽarî), Beyrouth, 1985.

GOODMAN, Lenn Evan, Jewish and Islamic Philosophy : Crosspollinisation in the Classical Age, Edinbourg : Rurgers University Press, 1999.

IBN AL-MURTAḌĀ, Aḥmad bin Yaḥyā, Kitāb Ṭabaqāt al-mu‘tazila, édition critique Susanna Diwald-Wilzern, 1960, réimpr. Beyrouth : Dār al-Muntaẓar, 1988.

JUWAYNῙ, Imâm al-Ḥaramayn, al-Šāmil fī uṣūl al-Dīn, éd. R. Frank, Téhéran, 1941. LAOUST, Henri, Les schismes dans l’islam, Paris : Payot, 1965.

PETERS, J. R. T. M., God’s Created Speech : a Study in the Speculative Theology of the Muʽtazilî Qâḍî al- Quḍât Abû al-Ḥasan ‘Abd al-Jabbâr ibn Ahmad al-Hamaḏânî, Leiden : Brill, 1976.

AL-ŠARῙF AL-MURTAḌᾹ, Alī ibn al-Ḥusayn, al-aīra ‘ilm al-kalām, éd. Ahmad al-ḤUSAYNῙ, Qumm, 1990.

 

Question n°6 - Culture et civilisation moderne et contemporaine :

 

Chant et chanson en Egypte, 1903-2016 : art national et expressions sociétales.

Textes d’explication :

Recueil de textes à télécharger sur http://aracapag.hypotheses.org/category/cours-et-documents.

 
 
Bibliographie : 

‘ABD AL-MAǦĪD, Aḥmad, Li-kulli uġniya qiṣṣa, Le Caire, 1970.

AḤMAD FU’ᾹD, Ni‘māt, Umm Kulṯūm wa-‘aṣr min al-fann, Le Caire, 1983.

BELLEFACE, “Jean François, Turāṯ, classicisme et variétés: les avatars de l'orchestre oriental au Caire au début du XXe siècle”, Bulletin de l'IFEAD, Damas, 1990, p. 39-65.

DANIELSON, Virginia, Umm Kulthum, Arabic Song, & Egyptian Society in the Twentieth Century, University of Chicago Press, 1998.

DARWĪŠ, Ḥasan, Min aǧl Abī Sayyid Darwīš, Le Caire, 1990.

HAMMOND, Andrew, Popular Culture in the Arab World, Le Caire, AUC Press, 2007. ḤIFNĪ, al-Ratība, Muḥammad ‘Abd al-Wahhāb, ḥayātuh wa-fannuh, Le Caire, 1991.

LAGRANGE, Frédéric, Musiques d'Egypte, Paris-Arles, Cité de la Musique/Actes Sud, 1996.

  • “Une Egypte libertine? Taqâtîq et chansons légères au début du XXe siècle”, Paroles, Signes, Mythes, Mélanges offerts à Jamel Eddine Bencheikh, Damas, IFEAD, 2001, p. 257-300.
  • "Women in the Singing Business, Women in Songs", History Compass 7/1 (2009), p. 226-250.
  • “L’adīb et l’almée, images de la musicienne professionnelle chez Nagīb Maḥfūẓ et Tawfīq al-Ḥakīm”, Annales Islamologiques de l’IFAO 43/2009 (2010), p. 337-375.
  • “Mettre en musique : la sélection et l’interprétation de la qaṣīda dans le répertoire égyptien savant enregistré sur disques 78 tours (1903-1925)”, Quaderni di Studi Arabi, new series 7-2012, p. 169-206, 2013. LAGRANGE, Frédéric, SAID [SA‘ĪD], Muṣṭafā, SOUA [ṢUWWA] Muḥsin, Yusuf al-Manyalawi, Mutrib al- nahda al-‘arabiyya, ‘asruh wa-fannuh, Beyrouth, Dar al-Saqi, 2011.

PIGNOL, Armand, “L'extase et le transistor: La chanson égyptienne”, Le Caire, CEDEJ, 1986 (Dossier n°2/86).

  • “Formation et évolution de la chanson de variété en Egypte”, Journées d'études arabes 1986, Langues et Cultures populaires dans l'aire Arabo-Musulmane, Paris, Association des Arabisants/IMA, 1987, p. 79-96. PUIG Nicolas, ”Sha‘bī, populaire, usages et significations d’une notion ambiguë dans le monde de la musique en Egypte”, Civilisations 53, 2006.
  • “Amour, honte et prestige au Caire. Les musiciens de l'avenue Mohamed Ali entre intimité urbaine et mise à distance sociale”, L'Homme 2/2009 (n° 190), p. 51-77.
  • Farah, Musiciens de noces et scènes urbaines au Caire, Paris, Sindbad/Actes Sud, 2010.

RACY Ali Jihad, Musical change and commercial records in Egypt 1904-1932 (PhD), Urbana, The University of Illinois at Urbana, 1977.

  • Making Music in the Arab World: The culture and artistry of ṭarab, Cambridge, Cambridge University Press, 2004.

SAḤḤᾹB Victor, Al-sab‘a al-kibār fī l-mūsīqā l-‘arabiyya l-mu‘āṣira, Beyrouth, 1987 ZAYDᾹN Ḥabīb, Al-aġānī l-šarqiyya al-qadīma wa-l-ḥadīṯa, Le Caire, 1938.

 

Rappel 

 

Les textes d’explication correspondent aux textes du programme : ils sont donc susceptibles de faire l’objet d’un commentaire de texte à l’écrit comme à l’oral.
En linguistiques les textes d’explication (corpus ou ouvrages médiévaux de référence) ne peuvent être donnés en commentaire qu’à l’oral. (A l’écrit,le sujet de linguistique porte règlementairement sur un texte hors-programme.)

 

Note  

La bibliographie ci-dessous est indicative. Elle est destinée à faciliter l’accès aux questions et aux textes, chaque candidat étant naturellement invité à consulter d’autres sources. Les références données en bibliographie ainsi que les textes d’explication doivent, comme il est attendu de candidats à un concours de l’enseignement, faire l’objet d’une lecture critique.

Pour toutes les questions, on consultera, outre les autres oeuvres des auteurs dont les textes sont au programme, les articles de l’Encyclopédie de l’Islam, Leiden : Brill (éditions I, II et III). Pour les questions touchant à la langue, il convient de consulter les articles correspondants de l’Encyclopedia of Arabic Language and Linguistics, éditeur principal Kees Versteegh, Leiden : Brill.

Pour citer cette ressource :

"Programme de l'agrégation externe", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), novembre 2006. Consulté le 14/11/2018. URL: http://cle.ens-lyon.fr/arabe/se-former/programmes-des-concours/concours-de-recrutement