Accès direct au contenu

 
Recherche
Retour rapide vers l'accueil

Les amants de Bayyah

al-Habîb al-SÂLMÎ
Publié le : 16 mai 2007
 Fiche rédigée par Salam Diab Duranton 

Titre

Al-Sâlmî, Al-abîb, Uâq Bayyah, Beyrouth, Dâr al-Âdâb, 2002, 229 pages.

 

Résumé

L'action se passe dans la Tunisie d'aujourd'hui, dans un village proche de Kairouan. C'est un roman intimiste qui dévoile la fragilité des quatre personnages d'un âge avancé, liés par l'amitié et le partage du quotidien et de ses secrets.

 

Présentation

Sous un grand olivier (zaytounet al-kalb) à ramifications diverses et situé à l'écart du village, se réunissent quotidiennement quatre hommes de caractère très différent les uns des autres. Dans ce lieu élu comme seconde demeure, leur réunion a quelque chose de sacré. C'est un rituel auquel ils vouent le respect le plus total. Ni le temps, ni la saison ne les empêche de s'y retrouver.

Le secret ? Il réside dans l'arbre, témoin de leur intimité, de leurs disputes ou de leur connivence mais aussi de leurs interrogations philosophiques, comme par exemple leur angoisse par rapport à la mort ou à Dieu. Tout y est dit et fait : les secrets de jeunesse comme leur toilette intime dont ils partagent les objets. Rien n'est gardé pour soi, sauf peut-être concernant Bayyah, cette jeune femme qui fait rêver deux d'entre eux.

C'est au travers de cet amour que leur fragilité apparaît et atteint son sommet. Ils découvrent une virilité en déclin. Cette vérité fait souffrir et suscite quelque peu la jalousie et la rancune envers celui qui réussit à gagner le cœur de la bien-aimée et à l'emmener loin de leurs yeux. Mais cela ne les empêche pas de répondre à l'appel au secours lancé de loin, de l'Allemagne, par Bayyah.

Une discrète allusion au rapport à l'étranger, en l'occurrence l'occidental, ainsi qu'aux comportements des musulmans en Occident.

 

 

 

Les amants de Bayyah

 

Les amants de Bayyah

 
 
mise à jour le 30 avril 2008
Créé le 16 mai 2007
ISSN 2107-7029
DGESCO Clé des Langues