Accès direct au contenu

 
Recherche
Retour rapide vers l'accueil

Le site ressource des anglicistes

Nos dernières mises en ligne

Assises Internationales du Roman : "Clue", by Kate Summerscale

Kate Summerscale © David MillerRead the text
Chaque année les invités anglophones des Assises Internationales du Roman rédigent la définition d'un mot de leur choix. Les traductions françaises de ces textes ainsi que les mots-clés des auteurs de langue française des sept premières saisons des AIRs sont éditées par Christian Bourgois dans un volume intitulé le Lexique Nomade. Nous vous invitons ici à découvrir le texte Clue, de Kate Summerscale.


Assises Internationales du Roman : William Finnegan on Memory and Non-Fiction

© Courtesy of The New Yorker - William FinneganRead the text
The unreliability of memory is notorious, a scientific fact proven again and again, in laboratories and in life. Apparently, we don’t even directly remember events, but rather our own re-tellings of events, and we introduce new shadings, new distortions, with every telling. Our memories are easily altered by suggestions introduced from other sources, and, if a story is autobiographical, the main purpose of these constant revisions is usually to comfort ourselves, to see ourselves in a kinder or more exalted light.

Broken Arrow / La flèche brisée (Delmer Daves - 1950) et Devil's Doorway / La porte du diable (Anthony Mann – 1950)

Broken Arrow 1950 PosterLire la chronique de Lionel Gerin
En juillet 1950 sort Broken Arrow, premier western de Delmer Daves. En septembre de la même année sort Devil's Doorway, premier western d'Anthony Mann.
Coïncidence ? Quelque chose semble être dans l'air et le genre est peut-être mûr pour une nouvelle approche de la représentation des amérindiens. Dans deux registres différents, Daves et Mann livrent deux films magnifiques qui marquent un vrai tournant dans le genre.




Pratique raisonnée de la phonologie : prise de conscience, travail articulatoire, regroupements

Lire l'article de Jean-Pierre Gabilan
Le francophone face à l’anglais doit affronter un système phonologique bien différent de celui de sa langue maternelle. Le professeur d’anglais doit avoir, outre une solide maîtrise du fonctionnement de la langue qu’il enseigne, une connaissance tout aussi pointue de la langue maternelle de ses élèves, et ce de façon à pouvoir comprendre pourquoi ils rencontrent telle ou telle difficulté et à être en mesure de les aider à les résoudre. Le domaine des voyelles étant celui qui pose incontestablement le plus de difficultés, c’est à lui que cet article est consacré.

Revue de presse


Chaque lundi, mardi, jeudi et vendredi, La Clé des langues vous propose plusieurs regards sur un évènement marquant ou insolite de l'actualité de la sphère culturelle anglophone. Notre sélection d'articles est issue des grands quotidiens britanniques et américains. Visualisez les premiers paragraphes sur notre site, vous pourrez ensuite consulter l'intégralité de l'article sur le site du journal. La revue de presse est relayée sur notre page Facebook et accompagnée d'une image du jour : abonnez vous! (cliquez sur "j'aime")
 
 

Le nuage de mots : une autre façon de découvrir La Clé

 
 
Mise à jour le 28 novembre 2017
Créé le 18 octobre 2006
ISSN 2107-7029
DGESCO Clé des Langues