Accès direct au contenu

 
Recherche
Retour rapide vers l'accueil

Le site ressource des anglicistes

Nos dernières mises en ligne

Rencontre avec Salman Rushdie à la Villa Gillet

Tous droits réservés - © Justine Chapelon 2017Voir la rencontre entre Salman Rushdie et les étudiants
À l’occasion des Assises Internationales du Roman, Vanessa Guignery, Professeur à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, a organisé à la Villa Gillet le 30 mai 2017 une rencontre entre Salman Rushdie et des étudiants.
La rencontre portait en partie sur le dernier roman de Salman Rushdie, Two Years, Eight Months and Twenty-Eight Nights, mais également sur ses autres œuvres, son métier d’écrivain et son rapport à la littérature.
Une transcription éditée de l’entretien sera prochainement publiée par Vanessa Guignery.


Elephant (Alan Clarke - 1989 / Gus Van Sant - 2003)

Affiche ElephantLire la chronique de Lionel Gerin
Dans ce film de 1989, Alan Clarke tente d'approcher et de traduire la violence qui sévit alors, et depuis longtemps en Irlande du Nord. Causes, effets, appartenances, justifications, revendications ? Tout cela balayé d'un grand coup de caméra. La violence brute. Celle de cette guerre, celle du terrorisme, celle des trahisons, des règlements de compte, des exécutions. Tout cela réduit à sa plus simple et horrible expression. La mort des hommes et des femmes, soudain. Et c'est tout.

La présidence Obama ou la confirmation d’un renforcement institutionnel transpartisan de l’exécutif américain

By Official White House Photo by Pete Souza (P120612PS-0463 (direct link)) [Public domain], via Wikimedia CommonsLire l'article de Hamed Jendoubi
La présidence américaine, dirigée par celui que l'on présente volontiers comme le « leader du monde libre », est aujourd'hui une institution bien plus puissante que lors de sa création en 1787. Cet article partira d'une analyse de la présidence de Barack Obama pour insister sur le caractère transpartisan de ce renforcement institutionnel, qui est aussi bien le fait de présidents démocrates que de leurs homologues républicains.


Sentiments et intersubjectivité en classe d'anglais

Lire l'article d'Olivier Polge
Les sentiments sont souvent exprimés en anglais par le passif en raison d'un sujet animé humain thématisé. Ces passifs se sont subjectivisés à la première personne alors qu'ils renvoient à l'origine à un événement externe. Ils permettent de présenter un désaccord comme un changement d'état préjudiciable et irréversible du locuteur et imputable à l'interlocuteur. Ces outils de communication émotive dotent les élèves de stratégies de persuasion dans le cadre de tâches de production. 


Revue de presse


Chaque lundi, mardi, jeudi et vendredi, La Clé des langues vous propose plusieurs regards sur un évènement marquant ou insolite de l'actualité de la sphère culturelle anglophone. Notre sélection d'articles est issue des grands quotidiens britanniques et américains. Visualisez les premiers paragraphes sur notre site, vous pourrez ensuite consulter l'intégralité de l'article sur le site du journal. La revue de presse est relayée sur notre page Facebook et accompagnée d'une image du jour : abonnez vous! (cliquez sur "j'aime")
 
 

Le nuage de mots : une autre façon de découvrir La Clé

 
 
Mise à jour le 23 juin 2017
Créé le 18 octobre 2006
ISSN 2107-7029
DGESCO Clé des Langues