Accès direct au contenu

 
Recherche
Retour rapide vers l'accueil

Le site ressource des anglicistes

Nos dernières mises en ligne

Two for the Road / Voyage à deux (Stanley Donen - 1967)

Lire la chronique de Lionel Gerin
Tout le monde connait le Stanley Donen de Singing in the Rain (Chantons sous la pluie, 1952), ou de On the Town (Un jour à New York, 1949), comédies musicales brillantes et hautement toniques, à revoir évidemment. On connaît moins le Stanley Donen de Charade (1963), et pas davantage celui de Two for the Road (Voyage à deux, 1967). Le film raconte une quinzaine d'années de la vie d'un couple, en l'occurence Albert Finney et Audrey Hepburn. Thème simple, banal même. Pourtant, il pose d'emblée le problème de la forme. Faut-il opter pour la linéarité et user de stratagèmes pour évoquer le passage du temps, ou bien recourir aux bons vieux flash-backs ?

Festival Lumière 2016 : Masterclass de Walter Hill

By Harald Bischoff [CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons
Lire la transcription de la Masterclass
Le 10 octobre 2016, à l'occasion du Festival Lumière, Walter Hill est venu donner une Masterclass à la Comédie Odéon à Lyon. L'entretien mené par Yves Bongarçon est l'occasion de revenir sur le parcours de ce géant du cinéma américain. Producteur, réalisateur et scénariste, il a notamment produit les trois premiers Aliens, et réalisé le film 48 heures, avec Nick Nolte et Eddie Murphy.
Ce texte est une transcription de l'entretien entre Walter Hill et Yves Bongarçon. Il a été par endroits modifié pour l'adapter au format écrit.

12 Angry Men / Douze hommes en colère (Sidney Lumet - 1957)

Lire la chronique de Lionel Gerin
En 1957 sort 12 Angry Men, premier film de Sidney Lumet, qui connait un succès commercial très modeste, mais remporte l'Ours d'or au festival de Berlin, le prix spécial à Locarno, est nommé aux Oscars, et voit Henri Fonda remporter le prix du meilleur acteur aux British Awards.
Il s'agit d'un "film de procès", genre qui a donné de grands classiques, de The Paradine case (Le procès Paradine, 1947) d'Alfred Hitchcock, à Anatomy of a Murder (Autopsie d'un meurtre, 1959) d'Otto Preminger, en passant par Witness for the Prosecution (Témoin à charge, 1957) de Billy Wilder. Mais alors que tous ces films se concentrent sur les débats, le défilé des témoins et les plaidoiries, jusqu'au suspense du verdict, 12 Angry Men se déroule entièrement en salle de délibération. C'est donc un huis clos, pari de mise en scène intéressant.
 

Savoir poser des questions : la  clé de l’accès à l’anglais

"Good Question" by Eric - Licence Creative Commons, goo.gl/kga6t7Lire l'article de Jean-Pierre Gabilan
« Donner aux élèves la maîtrise du questionnement, c’est d’abord les aider à résoudre le problème de fonctionnement de l’auxiliaire qui constitue une originalité majeure de la grammaire anglaise. Mais c’est aussi créer les conditions d’une plus grande authenticité de l’échange en classe : les questions d’élèves, souvent imprévues, ont toutes les caractéristiques de l’expression personnelle. » (Robert ASSELINEAU)

Revue de presse


Chaque lundi, mardi, jeudi et vendredi, La Clé des langues vous propose plusieurs regards sur un évènement marquant ou insolite de l'actualité de la sphère culturelle anglophone. Notre sélection d'articles est issue des grands quotidiens britanniques et américains. Visualisez les premiers paragraphes sur notre site, vous pourrez ensuite consulter l'intégralité de l'article sur le site du journal. La revue de presse est relayée sur notre page Facebook et accompagnée d'une image du jour : abonnez vous! (cliquez sur "j'aime")
 
 

Le nuage de mots : une autre façon de découvrir La Clé

 
 
Mise à jour le 16 février 2017
Créé le 18 octobre 2006
ISSN 2107-7029
DGESCO Clé des Langues