Accès direct au contenu

 
Recherche
Retour rapide vers l'accueil

Actes du colloque international Tagore - Ray


Nous avons le plaisir de publier sur nos pages une sélection de communications du colloque SCRIPT « Tagore-Ray » qui s’est déroulé les 27 et 28 Septembre 2013 aux Cinoches de Ris Orangis à l'initiative de Brigitte Gauthier,
directrice du laboratoire de recherche SLAM (Synergies Langues Arts Musique).

Le projet Tagore - Ray

Voir la Présentation du colloque par Brigitte Gauthier
Rabindranath Tagore (1861-1941) est l’un des piliers de la philosophie humaniste. Il a reçu le Prix Nobel de Littérature en 1913 et c’est à l’occasion du centenaire de la remise de ce prix que nous proposons une approche diamantaire de son œuvre : les diverses facettes artistiques de son regard sur le monde ont inspiré des cinéastes et des artistes. Étudier l’influence de Tagore aide à cerner le contenu de son message. Ce projet est venu à SCRIPT. Intéressé par notre colloque international Scénariste de la Paix qui s’est déroulé à l’Université d’Évry-Val-d’Essonne et au Théâtre de l’Agora en avril 2012, Lorenzo Ciesco, le directeur des Cinoches, le Cinéma de Ris Orangis, est venu me trouver pour me suggérer d’organiser des événements dans son centre culturel.

Satyajit Ray, ambassadeur de Tagore

Lire le texte de Brigitte Gauthier
Il y a quelque chose de délicat, subtil, dans l’œuvre du cinéaste Satyajit Ray. Il nous prend par la main et nous invite à pénétrer une culture autre en douceur. On est immédiatement happé par son univers même si la langue et la culture sont distantes. Comment parvient-il à se faire l’ambassadeur de l’Inde en pleine mutation ? On suit ses films de l’intérieur. On est invité à placer notre regard au centre du film et non à l’extérieur, sans pour autant à aucun moment nous identifier aux personnages qui sont totalement autres. On se glisse derrière la caméra, et la lenteur des plans nous permet de nous imprégner de la vie qui se déroule. Les villageois passent le long d’un chemin, les personnages entrent et sortent des plans. Partout, qu’il tourne des scènes d’intérieur ou d’extérieur, le flux de la vie anime l’image...

Qui est Tagore ?

Voir la communication d'Azarie Aroulandom
Au vingtième siècle, la culture fut dominée par un immense génie Rabindranath Tagore, l’un des plus grands philosophes et poètes de l’histoire du monde. On a dit de Rabindranath Tagore (7 mai 1861-7 août 1941) qu’il fut le Léonard de Vinci de la Renaissance bengali. Tagore naît le 7 mai 1861 au Bengale, à Calcutta, la plus importante ville de l’Inde à cette époque. Il est le quatorzième enfant d’une famille aisée, il grandit dans l’ombre d’un père savant et réformateur religieux. Dans une vision prophétique, son père lui donna le prénom « Robindra » qui signifie le soleil « car plus tard comme lui, il ira par le monde et le monde sera éclairé ».

Charulata (la femme solitaire) : Tagore / Ray

Voir la communication de Giovanni Robbiano
Charulata (1964) est également connu sous sou titre anglais : The Lonely Wife (La femme solitaire). Ce film est une adaptation du roman Nastanirh (Le nid brisé) de Rabindranath Tagore, publié en 1901. Les acteurs principaux sont Madhabi Mukherjee, Sailen Mukjerjee et Soumitra Chatterjee dans les rôles principaux de Chârulatâ, son mari Bhupati et son cousin Amal. Comme la plupart des films de Ray, ce film est en noir et blanc et dure 117 minutes. Il en a également composé la musique. Il a été produit par R. D. Banshai, et le directeur de la photo était Subrata Mitra. Celui-ci a fait la photo de la plupart des films de Ray et en particulier de ses premiers chefs-d'œuvre : la Trilogie d'Apu : Pather Panchali (La complainte du sentier, 1955), Apu Sansar (Le monde d’Apu, 1959) et Aparajito (L’Invaincu, 1956).

L'exposition Tagore à Evry

Voir la vidéo de l'exposition
« L’Association Tagore Sangam » Azarie Aroulandom est président fondateur de l’association internationale Tagore Sangam, dont la mission est de diffuser et faire rayonner la pensée et les œuvres de Rabindranath Tagore à travers la France et dans le monde. Son but est de faire Découvrir, Connaître, Aimer Tagore. Il s'agit de la seule structure existante en France consacrée uniquement à cela et qui mène des actions depuis plus de dix ans, sur celui qui est le premier non-Occidental, premier Asiatique, premier indien à avoir reçu le prix Nobel de littérature en 1913.



En partenariat avec le laboratoire SCRIPT


 
 
Mise à jour le 6 octobre 2014
Créé le 15 septembre 2014
ISSN 2107-7029
DGESCO Clé des Langues