Accès direct au contenu

 
Recherche
Retour rapide vers l'accueil

« Der Untertan », roman psychologique ?

Anne Lemonnier-Lemieux (MC ENS LSH)
Publié le : 2 février 2009
En raison de son évidente ambition politique et historique, il est rare que soit projeté sur le roman de Heinrich Mann, Der Untertan, un éclairage psychologique. Et pourtant, un célèbre sous-titre finalement abandonné s'intitulait Geschichte der öffentlichen Seele unter Wilhelm II., formulation qui tendait à associer analyse historique et analyse psychologique. Un essai de Sigmund Freud, presque contemporain du roman puisque paru en 1921 et intitulé Massenpsychologie und Ich-Analyse, prouve que Heinrich Mann n'était pas le seul à s'intéresser à la psychologie de l'individu de masse qu'incarne à la perfection son personnage principal Diederich Heßling. Analyser la psyché de ce dernier à la lumière de cet écrit de Freud nous permet de comprendre à quel point Heinrich Mann a su, au-delà du prototype historique, en saisir également le ressort intime.

 
 
mise à jour le 3 février 2009
Créé le 2 février 2009
ISSN 2107-7029
DGESCO Clé des Langues