Vous êtes ici : Accueil / Arts / Théâtre / Narrative Identität in dem Hörspiel "Die Panne" von Friedrich Dürrenmatt

Narrative Identität in dem Hörspiel "Die Panne" von Friedrich Dürrenmatt

Publié par Marie Laure Durand le 03/10/2014

 Dans Die Panne (1956), Friedrich Dürrenmatt aborde la question de la justice (Gerechtigkeit) et de la culpabilité qui traverse toute son œuvre. Une nuit, suite à une panne de voiture, Alfredo Traps trouve l’hospitalité chez un juge retraité. À la demande des amis présents, Traps participe à la mise en scène de son propre procès et finit même par en accepter le verdict, la condamnation à mort. Comment expliquer l’attitude de Traps face à un jugement qui est parfaitement injuste ? Comment en vient-il à endosser une culpabilité qu’il niait au début du procès ? Mathias Leimbach propose une explication qui met en avant l’image que le personnage se construit de lui-même et la façon dont cette image fait l’objet d’une négociation permanente à travers le discours de chacun des protagonistes. Le récit de soi et sa version reformulée par le tribunal montrent le pouvoir manipulateur des mots.

Pour citer cette ressource :

"Narrative Identität in dem Hörspiel "Die Panne" von Friedrich Dürrenmatt ", La Clé des Langues [en ligne], Lyon, ENS de LYON/DGESCO (ISSN 2107-7029), octobre 2014. Consulté le 20/04/2018. URL: http://cle.ens-lyon.fr/allemand/arts/theatre/narrative-identitat-in-dem-horspiel-die-panne-von-friedrich-dyrrenmatt-